Le style de vie de l’entrepreneur : du fantasme à la réalité

Le style de vie de l’entrepreneur : du fantasme à la réalitéLes dirigeants et startupers stars sont de plus en plus médiatisés ; de plus en plus valorisés pour leurs prises d’initiatives, leurs ambitions. La création d’entreprise a le vent en poupe. Elle est perçue comme un accomplissement de soi, une manière de réinventer sa vie ; valorisée par l’État à travers des aides de plus en plus conséquentes aux entrepreneurs (aides financières, subventions aux organismes, dispositifs d’accompagnement)...

Mais derrière l’image d’Épinal se cache la réalité et nous sommes assez loin du quotidien à la Steve Jobs ou à la Xavier Niel tel que nous le décrivent les médias.

Quel est le style de vie de l’entrepreneur ? Le blog du dirigeant déconstruit les 3 fantasmes de l’entrepreneuriat.

 

Entreprendre pour être libre

Entreprendre pour être libreLe chef d’entreprise n’a de comptes à rendre à personne ! Sauf peut-être à ses clients, ses partenaires financiers, ses collaborateurs et salariés... Et à lui-même ! Si vous voulez entreprendre pour le vent de liberté que l’on imagine, oubliez de suite. Niveau temps de travail, d’abord, vous serez au four et au moulin : dans votre cœur de métier, mais aussi en comptabilité, à la prospection, en représentation dans les événements, sur des salons...

Tous les collaborateurs de l’entreprise vous solliciteront ; vous passerez vos journées à prendre des décisions, à courir d’un rendez-vous à l’autre. Vous n’aurez pas plus de moments pour vous en montant votre entreprise qu’en étant salarié, vous en aurez même certainement moins et tout le temps personnel utilisé sur votre planning professionnel devra être rattrapé à un moment ou à un autre pour boucler votre travail à temps.

De nombreux entrepreneurs adoptent finalement un rythme de travail militaire durant la semaine, pour justement, pouvoir se dégager du temps libre le soir et les week-ends avec leurs proches. Enfin, vous n’avez pas de supérieur hiérarchique, certes, mais vous avez des clients et ils peuvent être sacrément exigeants !

Entreprendre pour être libre ? Dans la tête, oui – dans les faits, rien n’est moins sûr !

Lever des fonds, c’est la classe !

lever des fonds c'est la classe !Les startups qui lèvent des centaines de milliers d’euros auprès de business angels de renom vous font rêver ? Pour en arriver là, un marathon vous attend. Une levée de fonds se prépare des mois à l’avance, avec l’aide de coachs et d’experts-comptables. Obtenir des investissements conséquents implique ensuite de grandes responsabilités.

Chaque micro prise de décision financière peut avoir des conséquences négatives comme positives ; vos investisseurs vous demanderont des comptes quant à la gestion de l’entreprise, son chiffre d’affaire, chaque budget sera passé au crible. Préparez-vous à un ascenseur émotionnel comme vous en avez rarement connu.

Si vous appréciez d’entreprendre pour la fameuse liberté évoquée ci-dessus et que vous n’aimez pas rendre des comptes, reculez au plus tard possible la recherche d’investisseurs externes et cantonnez-vous à faire fructifier votre affaire avec vos moyens. Vous n’en serez que plus libre !

Entreprendre pour devenir riche

Entreprendre pour devenir richeEntreprendre coûte du temps et de l’argent. Même si votre projet nécessite peu d’investissements au démarrage, vous devrez sans cesse suivre votre trésorerie et engagez des frais (des frais de communication, les charges sociales, des forfaits téléphoniques, une assurance civile professionnelle, des frais de déplacement, inviter un client à déjeuner, etc.).

La création d’entreprise englobe une série de dépenses dont on ne sait si elle aboutira à une rentabilité et la majorité des chefs d’entreprise sont d’abord heureux de pouvoir se rémunérer normalement chaque mois. Entreprendre pour créer son propre emploi est une possibilité ; entreprendre pour devenir riche comme Crésus sera plus compliqué et encore moins à court terme.

 

Vous voulez créer votre entreprise ? Loin des histoires que les médias nous racontent, l’aventure est tout de même passionnante et excitante. Pour limiter les risques et les peurs, soyez prévoyant, suivez la méthodologie du business plan pour envisager chaque aspect de votre projet et faites-vous accompagner par des experts ! Le blog du dirigeant vous souhaite une belle création !

 

Notez cet article
2 vote(s) - Moyenne : 3.5

Laisser un commentaire

0

Le succès du blogdudirigeant (plus de 2 millions de visites par an) nous a amené à devoir adapter notre logistique pour améliorer notre qualité de service (serveur plus gros, augmentation des effectifs, …).

Nous sommes heureux de voir la communauté du blogdudirigeant se développer et avons engagé une démarche pour mettre à disposition de nouveaux supports, suite aux nombreuses demandes.

La publicité que nous avons introduite ne permet d’amortir qu’une partie des frais engagés pour cette nouvelle démarche. Pour la pérenniser nous avons choisi de mettre en place un système de participation financière permettant une consultation gratuite du blog tout en demandant aux lecteurs importants de participer aux frais. L’abonnement que nous proposons permet d'accéder à l'ensemble du blog et de ses services sans aucune restrictions. Sans s'abonner, vous pouvez néanmoins accéder gratuitement à 2 articles du blog tous les 15 jours. Ceux qui souhaitent profiter pleinement du blog peuvent s’abonner de manière mensuelle ou annuelle à des tarifs raisonnables. Nous remercions les lecteurs assidus qui nous ont conseillés dans ce choix ainsi que tous ceux qui nous aideront à faire vivre ce blog dédié aux créateurs et aux dirigeants.
×
Show
Pourquoi ce compteur ?

Envie d'infos pratiques ?

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du dirigeant.

No SPAM!  Vous pourrez vous désinscre à  tout moment.