Financement

Etre accompagné pour faire sa levée de fonds

Kanopy challenge les dirigeants et créateurs à préparer leur dossier en vue de leur levée de fonds.
– Vérification et étude du modèle économique
– Rédaction du business plan
– Construction de la partie financière du business plan : hypothèses, modélisation, bilan et compte de résultat prévisionnel
– Rédaction et préparation du dossier

Avec leurs années d’expérience et leur méthodologie à 360°, ils activent et maximisent les leviers de financements adaptés pour les entreprises accompagnées.

Cette mise en relation est entièrement libre, gratuite et sans engagement


La Cordée est un fonds d’investissement spécialisé dans le financement des entreprises en phase d’amorçage.

Sa particularité ? Son accompagnement de 24 mois auprès des entreprises financées dans l’entourage stratégique pour ériger et renforcer les bases de leurs projets.


En savoir plus : quelles sont les étapes de la levée de fonds ?

Préparation à la levée de fonds 

Avant toute chose, il est nécessaire que les créateurs de l’entreprise définissent clairement les besoins et objectifs qu’ils souhaitent attendre avec la levée de fonds. Il faut savoir quel est le montant recherché par l’entreprise, mais surtout quelle sera l’utilisation du montant en cas d’investisseurs entrants. Ces indications doivent être détaillées dans un business plan.

En parallèle, les entreprises doivent lancer une évaluation, une valorisation de l’entreprise pour savoir quelle part de capital sera accordé en fonction du montant de l’investissement demandé. Un accompagnement peut être bénéfique, voire souvent indispensable dans cette première étape, tant dans la préparation du business plan que dans la valorisation de l’entreprise

La recherche d’investissements

Il appartient ensuite à l’entreprise de trouver de potentiels investisseurs à qui présenter le projet. Il existe pour faciliter des recherches des réseaux de business angels, mais également des fonds d’investissement par secteur d’activité, et domaine ou des fonds dédiés à des entreprises en création ou au contraire en phase de développement.

La présentation du projet aux investisseurs potentiels

Une fois que l’entreprise a identifié et contacté les investisseurs potentiels, c’est l’étape de présentation du projet à ces derniers. L’organisation et le déroulé de cette étape dépend en réalité de quels types d’investisseurs sont intéressés au projet, et comment ils souhaitent avoir la présentation du projet.

Une étape clé de la levée de fonds consiste dans la présentation de l’entreprise aux investisseurs par le biais du fameux pitch. Le pitch est la présentation par laquelle l’entreprise doit faire comprendre l’ADN de l’entreprise aux investisseurs, la mission, mais également donner les caractéristiques clés qui permettent aux investisseurs de comprendre quel est le besoin pour cette dernière, et en quoi ils ont intérêt à investir.

Il faut que ce dernier arrive à faire comprendre aux investisseurs le modèle économique de l’entreprise, le marché visé, et faire apparaitre les projections financières également.

Cette étape de présentation est primordiale pour éveiller l’intérêt des investisseurs.

La phase de due dilligence

Une fois passée l’étape de présentation, les investisseurs potentiellement intéressés procèdent à la phase dite de due diligence. Ils étudient alors en détail la viabilité de l’entreprise, la situation financière, la propriété intellectuelle, sa conformité légale, etc. Cette étape est destinée à établir la confiance et la transparence entre les parties.

La phase de négociation et l’accord des parties

Si la due diligence est satisfaisante, les deux parties entament des négociations sur les termes exacts de l’investissement, y compris la valorisation de l’entreprise, le montant de l’investissement, la part de l’entreprise cédée etc…

Ces négociations sont primordiales et doivent être encadrées par des conseils juridiques des deux parties. Ces négociations aboutissent à un accord formel, souvent matérialisé par un document tel qu’un “term sheet” qui précise les termes de l’investissement.

Concrétisation de la levée de fonds 

La dernière étape implique la rédaction et la signature de tous les documents légaux nécessaires pour formaliser l’investissement, tels que les contrats d’achat d’actions, les accords d’actionnaires, etc. Une fois ces documents signés et le financement reçu, la levée de fonds est officiellement clôturée.