Notre avis sur Legalstart et ses services juridiques en ligne

Par Julien Hubert, le 21/10/2020

Legalstart.fr est l’un des principaux sites de services juridiques en ligne. Cette plateforme a été créée en 2012 par 3 entrepreneurs Pierre Aïdan, Timothée Rambaud et Stéphane Le Viet qui ont proposés aux entrepreneurs de réaliser les démarches de création d’entreprise sur internet.

avis clients legalstart

Créer en 2012, Legalstart fait partie des premières start-ups à se lancer sur le marché du service juridique sur internet.

Qui est Legalstart ?

Legalstart est une plateforme juridique en ligne détenue par la société Yolaw immatriculée au RCS le 21-09-2012.

Elle propose aux internautes de réaliser un certain nombre d’actes juridiques en lignes comme la création d’entreprise (rédaction des statuts, protection de la marque, …), la rédaction d’actes juridiques (contrats commerciaux, CGV, contrat de travail, …), ou les actes liés à la gestion courante de l’entreprise (transfert de siège, modification de l’objet social, …).

Aujourd’hui, elle est leader sur ce marché en comptant plus de 100 000 clients.

A qui s’adresse Legalstart ?

L’offre de service de Legalstart s’adapte facilement aux entrepreneurs individuels, aux TPE et aux PME. Cependant, le service client n’étant pas une équipe d’avocats ou d’experts-comptables, les conseils proposés ne seront pas forcément appropriés pour les entreprises de taille supérieure ou qui cherche un service spécifique.

Par ailleurs ces conseils ne peuvent être des conseils juridiques, en effet seuls les avocats, les experts-comptables et les notaires peuvent proposer ce type de conseil. Seul des conseils sur la manière de naviguer et utiliser leur site peuvent être apporté par les conseillers ou juristes de la plateforme en ligne.

Les services proposés par Legalstart

Legalstart propose un service de création d’entreprise quelle que soit la forme juridique que vous avez choisie : SASU/SAS, EURL/SARL, Société Civile, SCI, Micro-entreprise, EI/EIRL, Association :

  • La rédaction des documents juridique
  • La constitution du dossier de création (statuts, formulaire M0, …)
  • La publication de l’annonce légale dans le journal officiel
  • Le contrôle du dossier par un formaliste pour s’assurer qu’il est complet et conforme
  • Le dépôt du dossier d’immatriculation au greffe du tribunal de commerce

Ce site offre également un suivi dans le développement de l’entreprise par différents services annexes :

  • La protection des marques (dépôt de logo, recherche d’antériorité, …)
  • La rédaction des documents juridiques (CGV, pacte d’actionnaire, …)
  • Les modifications des statuts juridiques
  • L’approbation des comptes
  • La rédaction des contrats de travail et des actes de gestion du personnel
  • La dissolution et liquidation de société
  • Le recouvrement de factures
  • L’accès à un logiciel de comptabilité complet et facilement maniable, appelée Comptastart
  • L’accès à une assistance juridique pour obtenir des réponses à des questions juridiques, fiscales, ou d’avoir un contact avec des juristes.
  • L’accès à un service conformité pour être à jour dans vos obligations réglementaires (approbation des comptes, …)

Tarifs

L’un des intérêts des legaltech est de proposer des services juridiques à moindre coût. Il faut rajouter à ces tarifs des frais administratifs supplémentaires obligatoires que ce soit avec Legalstart qu’avec un autre acteur.

Les différents tarifs

ServiceTarif HT
Modification de société149 à 249€
Fermeture d’entreprise149 à 249€
Cession de parts sociales ou d’actions149 à 249€
Contrats (CDD, CDI, CGV, …)A partir de 19€
Accord de confidentialité19€
Assistance juridique29.90€/mois (sans expert dédié)

49.90€/mois (avec expert dédié)

Logiciel de comptabilité49€/mois
Service conformité199€/an pour société civile

279.90€/an pour société commerciale

Le tarif de la création d’entreprise

Legalstart possède 3 offres de création d’entreprise : Starter, Standard, Premium.

L’offre Starter permet gratuitement aux entrepreneurs d’être autonome et de gérer eux-mêmes leurs démarches (rédaction des statuts et du dossier juridique complet). Ils utiliseront juste l’interface Legalstart pour créer leur entreprise en ligne sans aide particulière de celui-ci.

Même si l’accès à l’interface est gratuit, il ne faut pas oublier qu’il faudra quand même s’acquitter à des frais suite aux différentes formalités légales et obligatoires (frais de greffe, la publication obligatoire, …)

La plupart des créateurs d’entreprise ont néanmoins l’obligation de se diriger vers l’offre standard par manque de connaissance juridique. Cette prestation de 129€ HT comprend toutes les formalités de création (rédaction des statuts, constitution et dépôt du dossier juridique, les frais de greffe, …). Malgré la prise en charge des frais de greffe, il reste la publication obligatoire a réglé, ce qui vous fera arriver à un budget aux alentours de 390€ tout compris.

Il reste l’offre Premium à 249€ HT, qui permet d’accéder à tous les services de l’offre standard en rajoutant un traitement plus rapide de votre demande, la personnalisation de la rédaction des statuts juridiques, l’envoi de votre dossier par la Poste, ainsi que 30 jours gratuits sur l’assistance juridique. Cependant, comme pour les deux autres offres, les frais de publication légale seront à ajouter au prix de la prestation.

Attention aux abonnements

Il faudra ne pas oublier que certains services ont un système d’abonnement. Legalstart vous offre un essai de 30 jours dans ces différents services mais à la fin de ce délai, les frais commenceront à se mettre en marche. Si vous jugez ne pas en avoir besoin, il est inutile de les utiliser.

Procédure de Création d’entreprise

Fonctionnement

Lorsque vous disposez de l’ensembles des documents une création d’entreprise prend généralement 5 à 10 minutes. En cas de besoin ou d’assistance, l’assistance Legalstart pourra vous accompagner par téléphone.

On vous demandera pour commencer le nom de la société et si vous souhaitez déposer un logo. Ces informations pourront être modifiées plus tard. Pour éviter les éventuels problèmes juridiques assurez-vous de ne pas avoir choisi un nom ou un logo identique à celui d’une autre société.

Ensuite, il faudra notifier l’objet social ainsi que votre domaine d’activité. Il est essentiel que l’objet social soit assez large si vous ne voulez pas le modifier dans les années à venir sachant que la modification est payante.

Dans la continuité, on vous demandera l’identité du créateur ainsi que les dirigeants de la société.

Pour l’adresse du siège social, 3 choix s’offrent à vous : au domicile du dirigeant, dans un centre de domiciliation ou dans un bureau/local.

Enfin, suite à la forme de société que vous avez décidé de créer, certaines étapes viendront compléter le formulaire. Ainsi si vous créez une société (EURL, SASU, SARL, SAS, SCI, …) il vous faudra compléter votre démarche de création avec des informations complémentaires (montant du capital, noms des associés, nomination du représentant légal, modalités de libération du capital social, …).

Il faudra aussi joindre certains documents comme votre attestation de dépôt de capital social.

Contraintes

Legalstart produit ses actes juridiques à l’aide d’un procédé automatique. Comme ses concurrentes, la plateforme en ligne dispose de 3 contraintes majeures pour la création d’entreprise :

  • Elle n’a pas le droit de conseiller les créateurs. La loi réserve le monopole du conseil juridique aux professions juridiques (avocat, expert-comptable, notaires, …).
  • Elle doit parvenir à industrialiser une démarche qui nécessite un gros travail de personnalisation. Industrialiser un process nécessite de le formater ce qui va à l’encontre de l’idée de la personnalisation des actes juridiques.
  • Elle se développe sur un secteur extrêmement concurrentiel. La pression de la concurrence sur le marché des legaltech pousse les prix à la baisse. Pour maintenir une marge suffisante, ces dernières poussent les plateformes juridiques en ligne à proposer des options complémentaires qui ne sont pas forcément les plus adaptées au projet et au dirigeant.

Impact

Ces contraintes n’enlèvent en rien l’intérêt dépasser par une plateforme en ligne pour créer votre entreprise à 3 conditions :

  • S’être préalablement renseignés sur les sujets juridiques, sociaux et fiscaux avant de créer l’entreprise
  • Le projet de création d’entreprise doit être finalisé au moment de votre procédure d’immatriculation. Avoir besoin d’une plateforme juridique pour trouver des partenaires n’a pas de sens ! Les partenaires que vous trouverez vous même seront nettement plus performants car mieux adaptés à vos besoins.
  • Les entrepreneurs, en tant que futur dirigeant, doivent avoir pris le temps de rencontrer leurs futurs partenaires (expert-comptable, banque, assurance, …)

Avis client

Les avis clients postés sur les sites de notation à propos des prestations de Legalstart sont les suivants :

  • La note présentée par le site Avis-verifie.com calculée à partir de plus de 500 avis dans les 12 derniers mois sur Legalstart est de 9.2/10
  • La note présentée par le site Trustpilot calculée à partir de plus de 400 avis sur Legalstart est de 8.4/10
  • La note présentée par le site Google calculée à partir de plus de 1200 avis sur Legalstart est de 8/10

Pour les notes négatives, ce sont principalement des cas particuliers. Les délais trop longs reviennent souvent, mais on ne peut pas savoir si c’est lié au greffe ou à Legalstart. Cependant, le service client est très réactif, il répond à ces commentaires négatifs et tente de proposer une solution raisonnable aux problèmes rencontrés par les clients.

Notre avis sur les prestations de Legalstart

Legalstart est la principale plateforme de services juridiques en ligne elle dispose d’une large gamme de produits, propose des services complémentaires et de bonnes notes d’avis client.

Le site est facile à prendre en main et les formulaires sont rapides à remplir. Plusieurs services d’assistance sont à votre disposition à des prix raisonnables.

Cependant il faut faire attention aux abonnements et aux frais qui peuvent être engendrés suite à la fin de l’essai gratuit. Sans oublier les nombreux frais administratifs obligatoires qui ne prendront pas en charge.

Avantages

  • Site facile à utiliser
  • Offre Starter gratuite
  • Large gamme de produits

Inconvénients

  • Options payantes en essai gratuit
  • Forte pression sur la vente additionnelle
  • Frais administratifs obligatoires à la charge de l’entrepreneur

Tableau comparateur

De notre point de vue, Legalstart fait partie des meilleures plateformes juridiques en ligne. Pour comparer ses tarifs et ses services par rapport aux autres principales plateformes vous pouvez consulter notre tableau comparateur.

Comparez et choisissez

Accompagnement personnalisé
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Leader du marché
Les meilleurs sites pour créer sa SASU en ligne
Meilleur rapport Qualité/Prix
Les meilleurs sites pour créer sa SAS en ligne
Les meilleurs sites pour créer sa SARL en ligne
Les meilleurs sites pour créer sa SCI en ligne
Prix GLOBAL MOYEN **340 €368 €353 €328 €329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD129 € + frais129 € + frais99 € + frais79 € + frais99 € + frais
OFFRE PREMIUM289 € + frais249 € + frais179 € + frais199 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne)212 €239 €255 €250 €230 €
AVIS CLIENTS /109,3386 avis sur Avis Vérifié9,4662 avis sur Avis Vérifié9,5463 avis sur Avis Vérifié9,5120 avis sur Avis Vérifié8,2462 avis sur Avis Vérifiés
PROMOTIONS LBdD
EN SAVOIR + SUR LES TARIFSDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrir

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.4/5. Total de 7 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Julien Hubert

Julien Hubert -

Julien est diplômé d’un master 1 en droit des affaires. Il se spécialise dans le domaine de la création d’entreprise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *