Introduction

La Société par Actions Simplifiée (SAS) est un statut juridique très prisé des créateurs d’entreprise, car il est souple et laisse une grande de marge de manœuvre aux associés pour organiser leur business.
Cette souplesse caractéristique se retrouve notamment à la tête de la SAS, avec son président.

La loi impose seulement de nommer un président à la tête d’une SAS, pour représenter la société aux yeux des tiers.  Comment nommer le président d’une SAS ? Comment le rémunérer ? Quels sont les pouvoirs du président d’une SAS ? Le BdD fait le point pour vous.

Comment nommer le président d’une SAS ?

Quels sont les pouvoirs du président d’une SAS ?Le président d’une SAS peut être une personne physique comme une personne morale.

Il est généralement désigné dans les statuts de la SAS, qui peuvent préciser la durée de son mandat, une limite d’âge au-delà de laquelle le mandat prendra fin…

Remarque :
A défaut de préciser la durée de son mandat, le président d’une SAS est nommé pour une durée indéterminée.

Les statuts vont également organiser la succession de l’exécutif,  et préciser les modalités de nomination des futurs présidents de la SAS.  

La liberté contractuelle étant grande en SAS, les modalités de nomination peuvent être variées : décision des associés, d’un conseil spécial, d’un comité de nomination ou de sélection, à l’unanimité ou non…

Le président d’une SAS peut aussi être irrévocable une fois nommé, ou révocable à tout moment, dans le respect de ce que les statuts ont prévu.

Vous cherchez une plateforme juridique en ligne pour créer votre entreprise en ligne, rapidement et à moindre frais ?

Comparez et choisissez

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Les meilleurs sites pour créer sa SCI en ligne

Rapide et pro

Les meilleurs sites pour créer sa SARL en ligne

Simple, rapide et efficace

plateforme juridique en ligne

 350 000 entrepreneurs accompagnés !  100 000 entrepreneurs accompagnés !  11 000 entrepreneurs accompagnés !  99% des clients satisfaits !
Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119€ + frais 159 € + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138€ + frais 249 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230 € 230 € 200 €
AVIS CLIENTS /5 4,7
2785 avis sur Avis Vérifié
4,7
3605 avis sur Trustpilot
4,5
377 avis sur Avis Vérifié
4,8
2910 avis sur Avis Vérifié
Le +  Un accompagnement complet pour les entrepreneurs  Déléguez le juridique, et bien plus !  Soyez accompagné pour votre business plan !  Création d’entreprise, mais aussi contrats, droit social… 
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Comment rémunérer le président d’une SAS ?

La rémunération du président d’une SAS est librement déterminée par les statuts.

 Un comité des rémunérations peut être créé, et attribuer des rémunérations aussi diverses et variées qu’un président de conseil d’administration d’une société anonyme (SA) et dont le montant est lui aussi librement déterminé : salaire fixe, rémunération variable en fonction des performances de la société, actions gratuites, « golden hello », pension de retraite …

En termes de régime social, le président d’une SAS est soumis au régime général de la Sécurité sociale (régime social des salariés). Si cotiser au régime général apporte une meilleure protection sociales au président de SAS cela implique aussi des cotisations sociales plus élevées  que pour un dirigeant qui cotise au RSI.

Remarque :
Même si le président d’une SAS cotise au régime général de la Sécurité sociale, il ne pourra pas prétendre à l’assurance chômage en cas de perte d’emploi, comme tous les mandataires sociaux !

Sur le plan fiscal, les rémunérations du président d’une SAS sont assujettis à l’impôt sur le revenu

 (IRPP) dans la catégorie des traitements et salaires.

Quels sont les pouvoirs du président d’une SAS ?

Quels sont les pouvoirs du président d’une SAS ?

Le président d’une SAS représente la société aux yeux des tiers, il est responsable aux mêmes conditions et obligations que s’il était dirigeant en son nom propre (responsabilité civile et pénale), avec si besoin la coresponsabilité de la société elle-même.

Le président d’une SAS n’est contrôlé que par le commissaire aux comptes et les associés, qui sont par exemple amenés à donner leur opinion sur la gestion de la société lors de l’approbation des comptes annuels.

Rappel :
La désignation d’un commissaire aux comptes sera obligatoire si la SAS dépasse deux de ces trois seuils :

  • total du chiffre d’affaires annuel hors taxes supérieur à 2 millions d’euros
  • total du bilan supérieur à 1 million d’euros
  • nombre moyen de salariés supérieur à 20.

Le commissaire aux comptes, outre ses fonctions générales de contrôle, doit surveiller les conventions que le président conclut directement ou par personne interposée avec la SAS. Il n’y a ici ni autorisation préalable, ni risque de nullité des conventions signées, mais seulement un risque de responsabilité pour le président en cas de violation de la loi. Les statuts peuvent toujours prévoir des procédures spéciales.

Ainsi le président d’une SAS peut conclure avec la société qu’il dirige un contrat de travail, à condition qu’il soit effectif, rémunéré pour des fonctions autres que celles de mandataire social, et qu’un véritable lien de subordination existe. Un tel contrat peut avoir pour avantage de faire bénéficier de l’assurance chômage au président, en cas de perte d’emploi. Néanmoins, les conditions de cumul sont strictes, et il est recommandé de solliciter l’avis préalable de Pôle emploi sur votre situation, avant de prendre une décision.

Remarque :
Il est toujours interdit au président d’une SAS, personne physique, de conclure avec la société des conventions d’emprunt, de découvert, de cautionnement ou d’aval.
Vote: 4.2/5. Total de 13 votes.
Chargement...
Sommaire
  • Comment nommer le président d’une SAS ?
  • Comment rémunérer le président d’une SAS ?
  • Quels sont les pouvoirs du président d’une SAS ?
CPA FrancexLe Blog du Dirigeant
Formation pour Dirigeants
  • Alumini+ 10 000 dirigeants Alumini
  • 4 campus4 Campus en France
  • Missions internationales2 Missions Internationales
Vous voulez devenir le Leader de la transformation de votre entreprise ?
Découvrir CPA France
Vivre une aventure transformante
Notre programme
À côté de chez vous
Nos campus
Commentaires
76 commentaires
Vote: 4.2/5. Total de 13 votes.
Chargement...
4.2/5


  1. JocelyneF
    24 juin 2019, 14:22
    Bonjour, je suis présidente d'une SASU sans en être l'associé unique. Il m'arrive de régler de petites dépenses, comme j'ai pu le faire au moment de la création (repris dans l'état des actes). Ces avances, que je ne compte me faire rembourser que lorsque la société aura pris son envol, sont-elles légales et peuvent-elles être comptabilisées ?
    • Laurent Dufour
      25 juin 2019, 10:41
      Bonjour, Oui, vous faites une fiche de frais que vous passez en comptabilité sans forcément vous la payer. Le fait de ne pas vous payer créera une dette de l'entreprise envers vous que vous pourrez solder lorsque vous aurez les liquidités suffisantes. Cordialement, L’équipe Créer son entreprise
  2. Vincent
    29 mai 2019, 05:05
    Bonjour, Tout d'abord merci pour ce blog et les réponses apportées ! Bien qu'ayant parcouru les différents commentaires je ne crois pas avoir trouvé de réponse à mon cas: Nous sommes 4 personnes et voulons nous associer à parts égales pour créer une entreprise de BTP en SAS. Trois personnes seraient salariés et le la quatrième personne serait président non salarié (dans un premier temps tout du moins). Est-ce possible ? Les réponses sur les différents blogs sont flous notamment par rapport à l'URSAFF et au risque de travail dissimulé. Le président aurait-il le droit de venir travailler sur les chantiers ? Merci d'avance pour vos réponses. Vincent.
    • Laurent Dufour
      6 juin 2019, 09:33
      Bonjour, Il est tout a fait possible de travailler dans une entreprise dont on est associé. Il faut par contre faire une embauche et un contrat de travail en bon et due forme. C'est votre expert-comptable qui vous aidera dans vos démarches, c'est pour cela qu'il est important d'en choisir un compétent. Attention, ce n'est pas parce que vous le connaissez qu'un expert-comptable est adapté à vos besoins, ni parce qu'il est l'expert-comptable d'une personne en qui vous avez confiance. Il faut le choisir en fonction de vos propres critères, l'association à 4 nécessite par exemple une réflexion sur la nature de votre association et sur les manières dont vous allez prendre vos décisions et diriger l'entreprise, il est important de disposer d'un bon conseil qui vous aider à aborder le sujet et mettre en place un mode de fonctionnement adapté à la nature de vos relation avec les autres associés. Cordialement, L’équipe Créer son entreprise
  3. colo
    25 octobre 2017, 16:53
    blog très intéressant, réponses argumentées, conseils avisés!
    • Dufour Laurent
      27 octobre 2017, 16:04
      Bonjour, Merci pour votre commentaire encourageant Cordialement, L’équipe accompagnement des entrepreneurs LBdD
  4. Benjamin
    4 septembre 2017, 20:05
    Bonjour un président majoritaire à 2/3 des parts peux t il offrire ces part à l entreprise sans l accord de un associé 1/3 des parts ? Donc démissionner egalement
    • Dufour Laurent
      7 septembre 2017, 10:57
      Bonjour, Tout dépend de la forme juridique de la société et de ce qui est convenu dans les statuts. La plupart du temps une clause de préemption ou de préférence permet aux actionnaires d'acheter les actions du vendeur en priorité si elle accepte de payer le même prix qu’un tiers acquéreur éventuel. Cordialement, L’équipe accompagnement des entrepreneurs LBdD
  5. Deschamps !jennifer
    16 février 2017, 11:45
    Bonjour, Je suis un peu perdu avec tout ca .. Mon conjoint aimerais se lancer dans une SASU en étant président et si possible le seul dans la société. comment cela se passe ? Pourras t'il se verser un salaire ? lui faudras t'il des feuilles de paye ? (actuellement il est auto entreprenneur donc plus facile pour se payer ) quels sont les charges mensuel ? Faudras t'il que lui soit président et moi meme directeur generale si je gère toutes la comptabilités et le secrétariat ? Merci beaucoup de votre aide par avance Jennifer
    • Dufour Laurent
      16 février 2017, 14:25
      Bonjour, Si votre conjoint est auto-entrepreneur, il dispose déjà d'une base de CA qui permet de faire quelques simulations intéressantes pour se projeter et étudier les conséquences de se mettre en SASU. Avant de se décider, il est important de faire quelques simulations afin de s'assurer que le statut envisagé (SASU dans votre cas) soit le mieux adapté à la situation. S'il est généralement possible de modifier les statuts lorsqu'on s'aperçoit que le choix qu'on a fait n'est pas le plus judicieux, cela demande du temps et de l'argent et quand on est dirigeant on a autre chose à penser... Pour répondre rapidement à vos questions : un dirigeant de SASU peut être l’actionnaire ou pas de l’entreprise, s'il est dirigeant (on dit qu'il est mandataire) il a le titre de président et dispose du statut social d'assimilé salarié. en tant qu'assimilé salarié, le président de SASU (ou de SAS) cotise de la même manière qu'un salarié (environ 70% de charges sociales, ce qui signifie que lorsqu'il se verse 100 euros, l'entreprise paye en plus 70 € de charges). Les charges sont payées auprès de l'URSSAF (et pas du RSI) le dirigeant de SASU (ou SAS) peut se verser un salaire, dans ce cas il doit se faire une fiche de paie et déclarer ses cotisations auprès de l'URSSAF. si vous travaillez au sein de l'entreprise, il est préférable que vous ayez une fonction et une mission, il n'existe pas de statut spécifique pour le conjoint du président comme cela est le cas pour le conjoint des gérants. Si vous êtes un peu perdu, n’hésitez pas à me contacter via notre page contact (https://www.leblogdudirigeant.com/qui-sommes-nous/#contact) je vous communiquerai mon numéro de portable afin que vous muissez m'appeler pour discuter 10 – 15 mn du choix du statut le plus adapté pour votre conjoint. Par ailleurs, je vous conseil de regarder la vidéo suivante qui expliques les différences entre EURL et SASU, c'est une syunthèse mais cela devrait vous aider à comprendre un certain nombre d'éléments : https://www.leblogdudirigeant.com/video-choisir-eurl-ou-sasu/ En espérant vous avoir été utile, Cordialement, L’équipe création d’entreprise LBdD