Cession d’entreprise : comment la valoriser à la revente ?

Par Laurent Dufour, le 04/10/2021

Céder une entreprise est une étape importante qui nécessite souvent une étape de préparation préalable. Anticiper la cession de son entreprise permet souvent d’améliorer nettement sa valorisation. Cela permet l’acheteur qui acceptera de payer le bon prix, mais aussi parce qu’il laisse le temps de valoriser un certain nombre d’éléments souvent passés au second plan lorsque l’opération se fait trop rapidement.

céder son entreprise au meilleur prix

Vous réalisez la cession de votre entreprise ? Vous souhaitez en apprendre plus sur l’ensemble du processus, connaître toutes les astuces pour en tirer un maximum de bénéfices ? Nous faisons le point au sein de cet article, ainsi que la transmission de votre entreprise soit la plus avantageuse.

Comment évaluer le prix de cession ?

La toute première question entoure le prix de cession : comment le déterminer ? Il existe plusieurs méthodes pour évaluer la valeur de votre entreprise lors de son rachat.

Étudier sa valeur patrimoniale

La valeur patrimoniale reflète une grande partie de votre argumentaire pour établir son prix de cession. La valeur d’une entreprise se calcule selon l’ensemble de la valeur de vos actifs moins les dettes. Il ne vous reste plus qu’à opérer les retraitements, en vue d’obtenir votre actif net comptable.

Comme vous l’avez deviné, ce calcul peut s’avérer complexe. D’autant que les actifs peuvent être des biens immobiliers, des logiciels, des licences qui ont coûté cher à l’entreprise. C’est pourquoi de nombreuses entreprises n’hésitent pas à vendre leurs licences d’occasion, en vue d’augmenter le prix de cession.

Réaliser une comparaison de votre secteur d’activité

Autre astuce, pour évaluer le prix de cession de votre entreprise : réaliser une comparaison de votre secteur d’activité. Vous avez forcément des concurrents (in)directs, qui ont déjà réalisé des cessions d’entreprise. C’est une méthode que l’on retrouve assez facilement dans le secteur industriel, ou de l’artisanat, ainsi que du commerce. Si votre secteur d’activité est « commun » (vous tenez une boulangerie, un commerce dans le prêt-à-porter, etc.), vous devriez trouver en ligne de nombreuses données sur le sujet. Vous avez ainsi un réel argument financier à tenir face à vos acheteurs.

Évaluer sa rentabilité future

Vous souhaitez établir la preuve que votre entreprise à de l’avenir ? Si tel est le cas, il est possible de passer par une méthode axée sur la rentabilité, en calculant les flux de trésorerie prévisionnels (méthode DCF). C’est tout simplement la mise en place d’un budget prévisionnel (intégré à un business plan), qui vient étaler les chiffres que vous estimez sur les 5 à 10 années à venir.

Demandez l’avis d’un expert-comptable

Déterminer le prix de cession ne peut se jouer à la valeur sentimentale que vous accordez à votre entreprise. Vous devez vous baser sur les prix du marché actuels, ainsi que les résultats des actifs et passifs de votre entreprise.

Vous avez un doute quant à la comptabilité de votre entreprise ? Il est préférable de faire appel à un expert-comptable, spécialisé en la matière. Ce dernier vous donne un aperçu de votre situation financière actuelle. C’est un argument de poids lors de votre négociation. Recourir à un professionnel vous donne plus de crédibilité et de poids à votre entreprise.

Comment augmenter la valeur de votre entreprise ?

Vous souhaitez augmenter la valeur de votre entreprise ? Vous avez déjà établi son prix de cession, mais vous avez le sentiment d’être lésé, ou que vous n’allez pas la vendre à sa juste valeur ? Nous revenons sur quelques astuces à connaître pour lui redonner une valeur financière.

Ne pas mettre la charrue avec les bœufs : laissez-vous du temps !

Lorsqu’il est question de cession d’entreprise, de nombreux entrepreneurs et dirigeants ont tendance à la vendre trop rapidement. Il est important que vous ayez de réels enjeux financiers et des opportunités à venir, pour encourager vos acheteurs.

Vous avez mis en place un projet sur 6 mois, 1 an ? Observez-en ses premiers effets. Si votre entreprise augmente sa rentabilité, vous pouvez commencer à proposer votre entreprise au plus offrant au bout de 12 à 18 mois. En effet, des acheteurs ne se fieront jamais à des actions menées sur le court terme. Vous devez les convaincre que des outils, des process et des investissements assurent sa pérennité.

Mettez en compétition les potentiels acquéreurs

N’hésitez pas à confronter vos différents acheteurs ! Certains n’augmenteront pas les prix, ne connaissant pas les prix proposés par la concurrence, ou pensant qu’ils sont les seuls sur le marché. À vous de créer une situation à votre avantage. Mettez ainsi vos acheteurs en concurrence. Il existe des professionnels spécialisés en la matière, qui sont des intermédiaires pour se charger de la vente de votre entreprise.

Créez une structure solide à échelle humaine

Votre structure est en vente et la question légitime peut être : pourquoi ? Le principal souci d’un repreneur est de se retrouver avec une entreprise avec un manque d’organisation interne, ou des équipes découragées. C’est donc à vous de faire en sorte de présenter et de léguer une entreprise où les équipes paraissent soudées, expertes dans leur domaine d’activité et à l’aise…

Des équipes détendues, c’est aussi la possibilité de mettre en avant les qualités de votre entreprise ! Des collaborateurs fidèles et qualifiés peuvent ainsi augmenter la valeur de votre entreprise.

Pensez-y avant d’accepter la première proposition qui s’offre à vous !

Télécharger l'article en PDF

Pas encore de votes.
Chargement...

Bien gérer son entreprise

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.