Transmettre son entreprise

par

La cession de son entreprise se déroule en plusieurs étapes; la première consiste à entamer une réflexion sur le sujet, pour pouvoir préparer les conditions de la passation de pouvoir.

Créez  votre  entreprise  facilement  :  nos outils

Transmettre son entreprise

Viendront ensuite l’étape du diagnostic, l’évaluation de l’entreprise par un expert, la mise en place d’une fiscalité et enfin, la préparation de la communication de la cession et des points de négociation. Pour en arriver là, il faut donc aborder la première étape avec sérieux.

Le blog du dirigeant vous propose une série de questions auxquelles il vous faudra répondre avec précision pour envisager la cession de votre entreprise dans de bonnes conditions.

Préparer les conditions de la cession de son entreprise : une réflexion est indispensable en amont

Transmettre son entrepriseNous l’évoquions en introduction, céder son entreprise n’est pas une démarche qui s’improvise et elle relève souvent d’une décision difficile pour le dirigeant qui doit partir.

De nombreuses étapes attendent le cédant : un diagnostic de son activité, une évaluation du prix de vente, la mise en place d’une fiscalité et enfin, d’un plan de communication clair qui attire les profils de repreneurs recherchés.

Pour aborder la cession de votre entreprise dans de bonnes conditions, il est donc important de mettre à plat ses arguments et de réaliser un travail préparatoire avant de rencontrer les professionnels chargés de vous accompagner dans vos démarches. Vous entamerez alors votre collaboration sur de bonnes bases et serez compris de tous.

Les réflexions personnelles avant de céder son entreprise

Transmettre son entreprisePour bien communiquer quant à la cession de votre entreprise ; pour être sûr que vos intérêts soient pleinement pris en compte, veillez à répondre à ces questions :

  • Quelles sont les raisons de la cession de votre entreprise ? Que ferez-vous ensuite ?
  • Avez-vous des associés ? Existe-t-il un pacte d’associés ? Y-a-t-il des contraintes réglementaires ou autres ou des accords liées à la transmissions d’entreprise ?
  • Une période de transition pour évoluer en partenariat avec le repreneur est-elle envisageable ?
  • Quelle est votre date limite au-delà de laquelle vous ne serez plus disponible pour intervenir auprès du repreneur ? Et la date au-delà de laquelle vous ne serez même plus disponible en tant que conseiller ponctuel ?
  • Savez-vous comment vous souhaitez transmettre votre entreprise (cession du fonds de commerce, cession des parts sociales…) et si oui, comment et pourquoi ?
  • Avez-vous une idée de la valeur de votre entreprise ? De son prix de vente ?
  • Avez-vous une liste d’acheteurs potentiels ? Visez-vous un type d’acheteurs en particulier (vos salariés, vos proches…) ?
  • Avez-vous anticipé la fin de vos avantages en nature si tel est le cas actuellement (téléphone, véhicule, logement…) ?
  • Si votre conjoint travaille pour l’entreprise, qu’envisagez-vous à son sujet ?
  • Si vous êtes propriétaire des locaux de l’entreprise, souhaitez-vous les vendre également ? Pouvez-vous les vendre séparément ?
  • Si vous vivez au-dessus de votre local commercial, envisagez-vous de le céder aussi et de déménager ?

Pour préparer le diagnostic avant sa cession d’entreprise

Afin de ne pas tomber des nues quant aux résultats du diagnostic, mais aussi pour préparer vos atouts à mettre en valeur, vous pouvez au préalable :

  • Consulter le prix de cession des entreprises de votre secteur et dont la taille et le niveau d’activité correspondent aux vôtres (en consultant les listes auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie)
  • Identifier les points de valorisation de votre entreprise: une clientèle fidèle et diversifiée, des investissements récents et modernes, l’absence de litige avec vos salariés et des ressources humaines harmonieuses de manière générale, un taux de croissance de votre rentabilité ou de votre chiffre d’affaires…
  • Prendre rendez-vous avec votre expert-comptable pour qu’il effectue un « pré-diagnostic » et vous établisse sa propre liste des points de valorisation.

La fiscalité liée à la cession d’entreprise

Transmettre son entrepriseEnfin, profitez de la disponibilité de votre expert-comptable pour envisager la fiscalité de la cession de votre entreprise :

  • Le montant de l’impôt et des prélèvements sociaux à prévoir
  • Les dispositifs fiscaux pour baisser l’imposition de votre plus-value (abattement pour durée de détention sur les cessions de titres, exonération pour départ à la retraite, exonération pour les petites entreprises…)

Sur ces bonnes bases, vous pourrez alors prendre contact avec les professionnels de la cession d’entreprise et entamer vos différentes démarches. Vous pouvez vous rapprocher de votre Chambre de Commerce et d’Industrie ou de votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Les organismes consulaires disposent généralement de services dédiés à la cession d’entreprise. Par ailleurs, faites-vous accompagner par votre expert-comptable dans cette transition délicate, mais souvent emplie d’émotions et pour le moins valorisante, puisque vous transmettez le fruit de votre travail… Et vous pouvez en être fier !

Tout entrepreneur étant passé par la création d’entreprise et, qui doit se séparer de sa Société ou Entreprise individuelle pour des raisons professionnelles ou personnelles, sait à quel point cette décision est difficile à prendre et toujours synonyme d’émotions fortes.

Transmettre son entreprise

Souvent parce que dans la transmission d’entreprise l’entrepreneur vend son affaire mais pas seulement, la notion « d’affect » est très présente.

L’entreprise pour laquelle le dirigeant s’est tant investi, qu’il a « élevé » un peu comme un enfant, ne le laisse pas indifférent au moment de la séparation notamment au regard de l’avenir de cette Société et des intentions de gestion et d’évolution d’entreprise des futurs acquéreurs. Mais quand la décision est finalement et définitivement prise, l’entrepreneur doit transmettre son entreprise aux meilleures conditions tant pour le vendeur que pour l’acheteur.

Des pistes à suivre dans la démarche de transmission d’entreprise

1. La bourse nationale de la transmission d’entreprise.

Transmettre son entreprise

Ce service est proposé par OSEO et regroupe des fédérations professionnelles, les Chambres des métiers et de l’Artisanat, les Chambres de commerce et de l’Industrie et des organismes privés.

OSEO, aux côtés des banques, a déjà accompagné environ 50 000 reprises d’entreprises depuis plus de 25 ans. 60 000 entreprises changent de main chaque année.

2. La Bourse d’acquisition et de cession d’activités professionnelles

La BACAP* est un moteur de recherche privé d’annonces mises en ligne par des professionnels comme les expert-comptable , avocat d’affaires, notaire voire agent immobilier de ventes de locaux, commerces, entreprises et terrains.

3. Le site internet « Passer le relais »

Vous trouvez sur le site Internet du « Premier réseau francilien de la transmission d’entreprises » les annonces des entreprises à reprendre de la Chambres de commerce et de l’Industrie de la région Ile-de-France ainsi que des annonces de d’autres régions.

4. Les partenaires d’entreprises

Il s’agit de l’expert comptable, notaire, banquier, avocat d’affaires qui sont en étroite relation avec les repreneurs potentiels existants dans votre région. De nombreux créateurs d’entreprises oublient de se tourner vers ces partenaires alors qu’ils peuvent, en plus, leur apporter en plus de précieux conseils sur la transmission de leur société.

5. Le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables

Entièrement consacré à la transmission d’entreprise, le site Internet propose une présentation du marché et des enjeux, les aides possibles, une vraie boite à outils avec des références bibliographiques

6. Les salons et colloques

Vous trouverez l’agenda des manifestations liées à la création d’entreprise et la transmission d’entreprise sur le site de l’APCE*.

7. Le site internet FUSACQ

Un site internet qui est une « place de marché dédiée aux fusions-acquisitions et reprise d’entreprise »

Vous trouverez sur ce site Internet des annonces de cession d’entreprise ainsi que des dossiers et conseils sur la transmission d’entreprise. Un site pour les cédant, les acquéreurs, les experts et les investisseurs.

8. PMI Contact

Ce site Internet est destiné aux particuliers ou petites PME qui souhaitent garder l’anonymat dans leurs recherches ou propositions de transmission d’entreprise.

Il a été créé par les Chambres du Commerce et de l’Industrie et publie un « Bulletin d’opportunités d’affaires ; cessions PME, repreneurs d’entreprise »

9. Le Club Cédant et Repreneurs d’Affaires

Cette association nationale composée de dirigeants d’entreprise, propose des opportunités d’annonces de transmission d’entreprise à leurs adhérents.

Créé en 1985, le CRA* est une association nationale pour la transmission d’entreprise. Des frais d’adhésion annuelle sont demandés mais l’association ne prend pas de commissions sur les transactions réalisées.

10. Le site Pro Annonces

Ce site Internet est spécialisé dans la vente de fonds de commerce et de cession de clientèle. Il propose des annonces très complètes de transmission d’entreprise, avec la possibilité d’une réduction de 25 % sur le tarif pour les adhérents.

PRO annonces travaille en partenariat institutionnel avec l’APCE, l’APEC entre autres.

11. Le Club Entreprises Arts et Métiers

Les annonces d’opportunités de reprises d’entreprises sont réservées à leurs adhérents.

Conclusion

Si vous cherchez à céder votre entreprise, de nombreux sites Internet proposent des annonces par fiches pour vous aider dans cette démarche.

Avant de publier une annonce, n’hésitez pas à consulter celles déjà existantes pour vous faire une idée et parlez-en à votre partenaire privilégié comme votre expert-comptable ou votre conseiller bancaire qui connaissent déjà votre affaire, et pourront être de bons conseils pour trouver la solution adaptée à votre cas personnel et vous accompagner jusqu’à la cession de votre entreprise ou fond de commerce et clientèle.

*Lexique :

APEC : Agence pour l’Emploi des CadresAPCE : Agence pour la Création d’Entreprises BACAP : Bourse d’Acquisition et de Cession d’Activités Professionnelles. CRA : Cédants et Repreneurs d’Affaires (Association nationale) OSEO : Entreprise publique à fonctionnement privé. Financement pour l’emploi et la croissance des PME françaises (innovation, investissement, international, création et transmission) . .

Transmettre son entreprise

Newsletter

Transmettre son entreprise

0 commentaires

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.