Introduction

Tout entrepreneur étant passé par la création d’entreprise  et, qui doit se séparer de sa Société ou Entreprise individuelle pour des raisons professionnelles ou personnelles, sait à quel point cette décision est difficile à prendre et toujours synonyme d’émotions fortes.

Qu’est-ce qu’un plan de redressement

Transmettre son entreprise

Souvent parce que dans la transmission d’entreprise  l’entrepreneur vend son affaire mais pas seulement, la notion « d’affect » est très présente. L’entreprise pour laquelle le dirigeant s’est tant investi, qu’il a « élevé » un peu comme un enfant, ne le laisse pas indifférent au moment de la séparation notamment au regard de l’avenir de cette Société et des intentions de gestion et d’évolution d’entreprise des futurs acquéreurs.

Mais quand la décision est finalement et définitivement prise, l’entrepreneur doit transmettre son entreprise aux meilleures conditions tant pour le vendeur que pour l’acheteur.

Des pistes à suivre dans la démarche de transmission d’entreprise

La bourse nationale de la transmission d’entreprise.

créateur repreneur entreprise

Ce service est proposé par OSEO et regroupe des fédérations professionnelles, les Chambres des métiers et de l’Artisanat, les Chambres de commerce et de l’Industrie et des organismes privés.

OSEO, aux côtés des banques, a déjà accompagné environ 50 000 reprises d’entreprises depuis plus de 25 ans. 60 000 entreprises changent de main chaque année.

La Bourse d’acquisition et de cession d’activités professionnelles

La BACAP* est un moteur de recherche privé d’annonces mises en ligne par des professionnels comme les expert-comptable ,  avocat d’affaires, notaire voire agent immobilier de ventes de locaux, commerces, entreprises et terrains.

Le site internet « Passer le relais »

Vous trouvez sur le site Internet du « Premier réseau francilien de la transmission d’entreprises » les annonces des entreprises à reprendre de la Chambres de commerce et de l’Industrie de la région Ile-de-France ainsi que des annonces de d’autres régions.

Les partenaires d’entreprises

Il s’agit de l’expert comptable, notaire, banquier, avocat d’affaires qui sont en étroite relation avec les repreneurs potentiels existants dans votre région. De nombreux créateurs d’entreprises oublient de se tourner vers ces partenaires alors qu’ils peuvent, en plus, leur apporter en plus de précieux conseils sur la transmission de leur société.

Le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables

Entièrement consacré à la transmission d’entreprise, le site Internet propose une présentation du marché et des enjeux, les aides possibles, une vraie boite à outils avec des références bibliographiques

 Les salons et colloques

Vous trouverez l’agenda des manifestations liées à la création d’entreprise et la transmission d’entreprise sur le site de l’APCE*.

Pour information : Le salon de la micro entreprise aura lieu du 1er au 03 octobre 2013 de 9h-18h au Palais des Congrès – PARIS

Le site internet FUSACQ

Un site internet qui est une « place de marché dédiée aux fusions-acquisitions et reprise d’entreprise »

Vous trouverez sur ce site Internet des annonces de cession d’entreprise ainsi que des dossiers et conseils sur la  transmission d’entreprise. Un site pour les cédant, les acquéreurs, les experts et les investisseurs.

PMI Contact

Ce site Internet est destiné aux particuliers ou petites PME qui souhaitent garder l’anonymat dans leurs recherches ou propositions de transmission d’entreprise.

Il a été créé par les Chambres du Commerce et de l’Industrie et publie un « Bulletin d’opportunités d’affaires ; cessions PME, repreneurs d’entreprise »

Le Club Cédant et Repreneurs d’Affaires

Cette association nationale composée de dirigeants d’entreprise, propose des opportunités d’annonces de transmission d’entreprise  à leurs adhérents.

Créé en 1985, le CRA* est une association nationale pour la transmission d’entreprise. Des frais d’adhésion annuelle sont demandés mais l’association ne prend pas de commissions sur les transactions réalisées.

Le site Pro Annonces

Ce site Internet est spécialisé dans la vente de fonds de commerce et de cession de clientèle. Il propose des annonces très complètes de transmission d’entreprise, avec la possibilité d’une réduction de 25 % sur le tarif pour les adhérents.

PRO annonces travaille en partenariat institutionnel avec l’APCE, l’APEC entre autres.

Le Club Entreprises Arts et Métiers

Les annonces d’opportunités de reprises d’entreprises  sont réservées à leurs adhérents.

Conclusion :

Si vous cherchez à céder votre entreprise, de nombreux sites Internet proposent des annonces par fiches pour vous aider dans cette démarche.

Avant de publier une annonce, n’hésitez pas à consulter celles déjà existantes pour vous faire une idée et  parlez-en à votre partenaire privilégié comme votre expert-comptable  ou votre conseiller bancaire qui connaissent déjà votre affaire, et pourront être de bons conseils pour trouver la solution adaptée à votre cas personnel et vous accompagner jusqu’à la cession de votre entreprise ou fond de commerce et clientèle.

*Lexique :

APEC : 

Agence pour l’Emploi des CadresAPCE : Agence pour la Création d’Entreprises BACAP : Bourse d’Acquisition et de Cession d’Activités Professionnelles. CRA : Cédants et Repreneurs d’Affaires (Association nationale) OSEO : Entreprise publique à fonctionnement privé. Financement pour l’emploi et la croissance des PME françaises (innovation, investissement, international, création et transmission) .

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Transmettre son entreprise
  • Des pistes à suivre dans la démarche de transmission d'entreprise
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
17 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
5/5


  1. Elodie leo
    10 janvier 2023, 13:39
    Si une entreprise ne fait pas les démarches suite a la démission d'un dirigeant, il faut faire une démission pour ordre. Vous pouvez contacter le greffe de votre ville pour savoir en quoi consiste la démarche.
  2. DIALLO
    30 octobre 2022, 12:07
    Bonjour J'étais DG d'une société et j'ai démissionné en début d'année 2022, mais mon nom apparait toujours sur Infogreffe comme DG. A savoir que j'ai démissionné par écris par courrier AR et par mail avec AR. Qu'elle est mon recours ou qu'elles sont les démarches que je dois faire pour ne plus apparaître sur la société?
    • Laurent Dufour
      2 novembre 2022, 16:15
      Bonjour, C'est au nouveau dirigeant de faire les démarches, s'il ne le fait pas, vous pouvez vous adresser au tribunal de commerce. Un conseil en droit des sociétés vous expliquera le détail de la procédure. La première des choses à faire serai d'envoyer un rappel par CRAR, puis si rien ne bouge, un courrier de la part d'un avocat devrait faire bouger l'entreprise, si cela ne bouge toujours pas il faudra sans doute vous adresser au tribunal. Cordialement, L'équipe créer son entreprise leblogdudirigeant.com
  3. Duno
    1 juin 2022, 10:17
    Bonjour, J'ai exercé plusieurs années en tant que salarié d'une entreprise. J'avais un solde de CP de 38 jours. J'ai ensuite pris un statut de directeur général, toujours salarié. Mes jours de congés n'apparaissent plus sur mes bulletins de paie. En cas de démission de mon mandat social, ai-je la possibilité de récupérer mon solde de CP ou de me les faire payer ? Sachant que certains ont été acquis en congé mater. Je vous remercie. Cordialement,
    • Eloïse Vairon
      23 juin 2022, 14:50
      Bonjour, En cas de démission, tout salarié n'a pas pu bénéficier de la totalité des congés payés reçoit une indemnité compensatrice de congés payés. Cordialement, L’équipe Créer son entreprise LBdD
  4. Angedpg
    4 juin 2021, 14:27
    Bonjour, J'ai démissionné par lettre recommandée d'un poste de directeur général d'une SAS il y a 3 ans. La lettre a été envoyée par LRAR au Président lui-même, je lui demandais de faire les démarches nécessaires pour me retirer du KBIS sous 3 mois. Je n'avais pas de parts sociales dans cette SAS, et je n'ai rien signé à part les statuts. Aujourd'hui, j'apprends que cette société est en liquidation judiciaire et que je suis toujours identifié en tant que DG sur le KBIS. Quels sont les risques pour moi ?
    • Wissem Loudjedi
      7 juin 2021, 12:18
      Bonjour, A la suite d'une démission, les associés ont l'obligation de nommer un nouveau président. La nomination du nouveau président permet de réaliser un avis de modification pour modifier le Kbis. Puisque ça n'a pas été fait, gardez à l'esprit que votre LRAR constitue une preuve de votre démission. Vous pouvez aussi contacter un avocat pour lui poser des questions spécifiques pour un tarif forfaitaire d'une cinquantaine d'euros. La solution vous permet de choisir un avocat qui sera orienté vers les questions fiscales : https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/ Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD
  5. SAYADA
    19 avril 2021, 13:53
    Bonjour J'ai démissionner de mon poste de directeur général par lettre recommandée que j'ai adressé par lettre AR au président de la société, et j'apparait toujours sur le Kbis que faut-il que je fasse pour ne plus y paraitre....
    • Wissem Loudjedi
      27 avril 2021, 09:48
      Bonjour, Afin que l'extrait Kbis soit mis à jour, il est nécessaire de faire une demande de modification au RCS avec une déclaration du dirigeant partant et de réaliser un avis de publication dans un JAL. Cordialement, L'équipe Créer son entreprise LBdD