Comment créer un hedge fund ?

Par Laurent Dufour, le 23/12/2020

Certains traders en ont parfois assez de travailler pour le compte de tiers et souhaitent voler de leurs propres ailes. S’ils disposent d’un capital conséquent, ils peuvent souhaiter créer un hedge fund. Alors, comment y arriver ?

consiels pour créer votre hedge fund

D’après les experts de TrandingEnLigne.fr si vous détenez un capital conséquent à investir, avez un profil d’investisseur dynamique et une bonne maîtrise de la gestion du risque, vous pouvez envisager la création d’un hedge fund. Mais il est important de savoir qu’avant même la gestion de fonds, l’investissement dans un hedge fund est risqué.

Qu’est-ce qu’un hedge fund ?

Avant de parler de création, voici un petit rappel de ce en quoi consiste un hedge fund.

Le hedge fund, appelé aussi fonds alternatif, est un fonds d’investissement, mais sans véritable statut légal. Il est moins régulé et de ce fait, plus risqué qu’un OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières). Cependant, un hedge fund peut se révéler très rentable.

Par rapport aux fonds communs, les hedge funds ont beaucoup plus de flexibilité quant aux méthodes et aux instruments dans lesquels ils peuvent investir. Leur attrait tient dans une gestion très libre.

Le hedge fund est administré par un gestionnaire, qui peut détenir une grosse partie du capital. Sa seule raison d’être : le rendement absolu en spéculant sur les marchés. Le risque est par conséquent élevé.

Quels sont les outils pour permettre un tel résultat avec les fonds alternatifs ?

  • La vente à découvert, ou short selling. Consiste à acheter des titres que l’on ne détient pas, en espérant faire un profit sur leur rachat ultérieur au comptant.
  • L’arbitrage, qui est la combinaison d’opérations financières, dans le but de théoriquement réaliser un bénéfice avec peu de risque, et cela, du fait du décalage possible entre les prix d’un même instrument sur différents marchés.
  • L’effet de levier, consistant à emprunter des fonds pour prendre des positions plus conséquentes.
  • Le recours aux produits dérivés.

Ainsi, on constate que les hedge funds ont l’avantage d’appliquer une gestion plus libre par rapport aux fonds communs ou aux ETF.

Qu’en est-il de la fiabilité de ces fonds alternatifs ?

Il faut savoir que beaucoup de hedge funds disparaissent prématurément. Du fait de leur stratégie extrêmement spéculative, il suffit d’une mauvaise opération ou d’une ascension trop lente pour compromettre l’entreprise. Comme les capitaux investis sont généralement conséquents, il est évident que les pertes peuvent être aussi importantes que les gains. C’est pourquoi, en envisageant de créer un fonds alternatif, il convient d’être prudent, prévoyant et rigoureux.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

La création d’un hedge fund, un processus rigoureux

Afin de mettre toutes les chances de son côté en créant votre hedge fund, il est nécessaire, dès la conception de la structure, d’anticiper et fixer un canevas précis, afin de limiter au maximum les risques de non-conformité et d’échec.

1) Mise en place du fonds alternatif

Il convient de lui octroyer un statut juridique. Avant tout, il est nécessaire de s’entourer d’avocats. Le cadre juridique sera à soigner particulièrement, au regard du caractère polymorphe du hedge fund en lui-même. Il sera ainsi conforme aux réglementations fiscales et répondra aux obligations légales.

En France, les hedge funds sont considérés comme des organismes de placement collectif. Un fonds alternatif peut donc adopter la forme d’une société d’investissement à capital variable ou SICAV ; ou encore une société à responsabilité limitée (SARL). Le hedge fund peut également avoir le statut d’un fonds commun de placement (FCP), mais dans le cas, sa gestion doit être confiée à une société.

Il faudra définir également :

  • La constitution de l’équipe de direction
  • Les stratégies d’investissement (qui peuvent être tenues secrètes),
  • La collecte de fonds,
  • Le recrutement,
  • La stratégie marketing,
  • La conformité,
  • La comptabilité.

2) Le plan marketing solide

Afin de lever des fonds, il est nécessaire de déployer une stratégie marketing efficace. Cela a un coût, en matière de temps et d’argent. Mais il est impossible de s’y soustraire. D’autant que les investisseurs sont de plus en plus exigeants et souhaitent s’assurer de la fiabilité de celui à qui ils vont confier leur capital.

4) Le choix des primes brokers

Il ne faut pas se tromper ni dans le choix du prestataire avec lequel on décide de collaborer ni sur les besoins spécifiques du hedge fund. Le prime broker peut en effet prendre en charge différents aspects, au choix du hedge fund. Généralement, il propose :

  • L’intermédiation : il tient alors la place d’un broker classique.
  • L’externalisation de la chaîne Front-to-Back et dépositaire global : mise à disposition du client d’équipes opérationnelles et de systèmes d’information lui permettant de passer des ordres sur les marchés. Si le broker est également dépositaire, il gère les paiements/réceptions, la trésorerie et le reporting.
  • Synthetic prime brokerage : le prime broker peut offrir un fort effet de levier ainsi que l’accès à des produits dérivés.
  • Accessoirement, le courtier peut proposer des conseils juridiques et de gestion de risque, ou encore, trouver de nouveaux clients pour le hedge fund grâce à son programme de marketing.

Le prime broker se rémunère en prélevant des frais, tels que le spread ou des primes sur les prêts octroyés par des institutions financières, en échange de la facilitation des opérations.

Des choix judicieux à chaque étape de la création du hedge fund mettront toutes les chances de votre côté.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 4 votes.
Chargement...

En Savoir Plus

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.