Concevoir un nouveau modèle économique 2/2

Par Laurent Dufour, le 12/09/2019

Dans la première partie de notre article « concevoir un nouveau modèle économique », nous évoquions les raisons d’une telle démarche, à savoir créer un nouveau modèle, et la nécessité pour l’entrepreneur de comprendre pourquoi il souhaite se diriger dans cette voie.

Concevoir un nouveau modèle économique 2/2

Dans cette seconde partie, le blog du dirigeant vous détaille les cinq phases de conception d’un nouveau modèle économique et les alertes pour chacune d’entre elles.

RAPPEL DES FAITS, LES CINQ ÉTAPES DE CONCEPTION D’UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE

conception d’un nouveau modèle économique

De manière générale, concevoir un nouveau modèle économique nécessite d’aborder cinq grandes étapes, que chacun pourra personnaliser en fonction de sa propre expérience et des contraintes de son projet/marché :

  1. Mobiliser
  2. Comprendre
  3. Concevoir
  4. Déployer
  5. Gérer

Nous l’expliquions dans la première partie de l’article, ces étapes ne sont pas validées de manière linéaire : « l’entreprise réalise des allers-retours constants.

La réalisation d’un prototype (étape 3/Concevoir) arrive souvent bien avant la compréhension totale et globale d’un marché et de ses besoins (étape 2/Comprendre) ; l’entreprise préférant tester le modèle ou le prototype directement sur le terrain pour l’améliorer au fur et à mesure (étape 4/Déployer), puis trouver de nouvelles idées (étape 2/comprendre) pour reconcevoir et redéployer (étape 3 et 4). »

MOBILISER : LE 1ER PAS DANS LA CONCEPTION D’UN MODÈLE ÉCONOMIQUE

conception nouveau modèle économiqueLa première phase pour concevoir un nouveau modèle économique n’est pas une étape exploratoire, mais préparatoire. Elle consiste à définir une logique dans le modèle souhaité, mais aussi ses objectifs, à planifier les différentes tâches à venir et les caps à passer, à valider les premières idées et enfin, à mobiliser une équipe.

De cette étape préparatoire découlera l’orientation du modèle économique, elle nécessite du temps de réflexion et de recherche.

Constituer l’équipe n’est pas une mince affaire. Il s’agit de trouver les bonnes personnes : expérimentées, compétentes et suffisamment motivées pour s’engager dans une démarche innovante.

Le risque dans l’étape de mobilisation est de surestimer le potentiel des premières idées qui constitueront le modèle économique. Au démarrage d’un projet, tout semble facile, opportun.

On est amoureux de son projet. N’hésitez pas à tester vos idées en les confrontant à votre équipe et à des personnes de votre entourage en leur demandant d’identifier tout ce qui pourrait faire en sorte que le modèle tel que vous l’envisagez ne fonctionnera pas. Cet exercice est excellent pour vous remettre en question et pour réussir à avancer dans votre démarche innovante.

ÉTAPE 2 : COMPRENDRE : L’ÉTUDE DE MARCHÉ EN MODE EXPLORATOIRE

L’étude de marché consiste à analyser les acteurs qui graviteront autour du modèle économique, avec en première ligne, la fine connaissance de sa cible de clientèle. Cette étape exploratoire pousse l’équipe à déployer toutes sortes d’outils et d’analyser toutes sortes de données. Cela peut passer par des interviews de spécialistes du secteur, la représentation des modèles économiques des concurrents avec leurs points forts et leurs points faibles, un travail en collaboration avec la clientèle…

conception d’un nouveau modèle économiqueLe risque dans cette étape est de se perdre dans ses recherches, de rester le nez dans ses bouquins, de s’égarer dans ses objectifs.Pour parer à ce danger, Certains vont directement sur le terrain, en prototypant un embryon de modèle, par exemple, puis en le testant en grandeur réelle sur leur marché.

Nous l’évoquions, les différentes phases de conception d’un nouveau modèle économique ne sont pas linéaires, mais itératives. Concevoir le modèle (étape 3), le lancer (étape 4) aide à mieux comprendre les attentes et les contraintes de son marché (étape 2) pour effectuer ensuite des actions correctrices et revoir le modèle (re étape 3/conception).

Comme dans la première phase, l’étape de compréhension nécessite de savoir se remettre en question, mais aussi de savoir remettre en question les modèles dominants de son secteur et ainsi pouvoir explorer de nouveaux potentiels.

ÉTAPE 3 : LA CONCEPTION DU MODÈLE

La conception du nouveau modèle implique une co-création de la part de toute l’équipe. Les compétences complémentaires de chacun permettront une approche transverse. Durant cette période de conception, il faut réussir à voir grand et à voir autrement ; à renoncer aux modèles existants.

Vous devrez prendre le temps d’explorer et de tester de nouvelles idées pour n’en garder que les meilleures. Vous devrez aussi éviter de tomber amoureux de vos idées et de les valider trop vite. Comme toujours, sachez vous remettre en question !

La phase de conception du modèle économique est aussi le bon moment pour nouer des partenariats commerciaux, chercher de nouveaux flux de revenus, déterminer la valeur de différents canaux de distribution. Ceux-ci vous amèneront peut-être vers de nouveaux débouchés !

ÉTAPE 4 : DÉPLOYER LE MODÈLE POUR LE TESTER

de conception d’un nouveau modèle économiqueNous l’évoquions ci-dessus, les phases pour concevoir un nouveau modèle économique sont itératives et non linéaires. À ce stade, vous avez peut-être déjà mis sur le marché un embryon de modèle économique. Que vous soyez déjà implanté ou non, la phase de déploiement nécessite de traduire un concept en réalité.

Cela passe par la création ou l’adaptation de la structure juridique existante, par la fixation d’objectifs chiffrés et l’évaluation du risque financier, par la mise en place d’une stratégie commerciale, la mobilisation de financements… Un business plan traditionnel pourra être utilisé à ce niveau.

Le risque lors du démarrage effectif est de ne pas être suffisamment réactif pour ajuster le modèle économique aux réalités du marché. Sachez observer, analyser et appliquer des mesures correctrices dès les prémices du déploiement, pour ne pas vous enfoncer dans un modèle qui ne serait pas judicieux.

ÉTAPE 5 : GÉRER ET OPTIMISER SON MODÈLE ÉCONOMIQUE

La dernière phase, la gestion du modèle économique, retrouve les mêmes risques que l’étape 4. Gérer son modèle économique consiste à appliquer sans cesse des mesures correctrices et adaptatrices pour évoluer en adéquation avec son marché.Mais savoir gérer ne suffit pas, il faut aussi savoir anticiper.

Les bouleversements de notre économie réduisent considérablement la durée de vie des modèles économiques. Ils sont sans cesse remis en cause ; le vôtre n’échappera pas à la règle !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *