Qu’est-ce que le Crowdequity ?

Par Amaury Laurendeau, le 15/09/2020

Similaire en de nombreux aspects au crowdfunding, le crowdequity se veut être un moyen pour les petites entreprises de lever des fonds grâce au financement participatif.

Gestion et Comptabilité : Nos outils

Trouver un financement
Publiez vos annonces légales
Créez votre entreprise en ligne
Trouver un expert-comptable
Ouvrir un compte pro en ligne
Améliorer ma gestion
Comment créer son entreprise ?
Crowdequity

Le crowdequity (ou equity crowdfunding) est une solution de financement participatif par actions. Cette nouvelle méthode de levée de fonds apparue en 2014 va permettre la création d’une entreprise ou son développement en augmentant ses moyens.

Dans cet article, nous allons aborder cette méthode de financement peu connue pour en dégager les avantages et inconvénients.

Nos outils pour vous aider à :
Financer votre activité

Accompagnement pour un prêt professionnel
Je vends mes factures en ligne
Obtenir un crédit pour indépendant

Définition du crowdequity

Cette méthode de financement participatif par actions permet d’éviter les circuits de financement traditionnels afin de lever des fonds. Ainsi, des personnes peuvent investir dans une entreprise en échange d’une partie de son capital. Ils ne seront pas créanciers mais posséderont une part de l’entreprise.

Comme pour le crowdfunding, il existe des plateformes spécialisée dans le crowdequity qui doivent être certifiées par l’AMS (l’Autorité des marchés Financiers). Elles recensent des projets ouverts au financement participatif par actions dans différents domaines. Parmi les leaders sur ce marché, on peut notamment mentionner Wiseed ou Anexago.

Nos outils pour vous aider à :
Financer votre activité

Ouvrir un compte pro en ligne
Découvrir l'affacturage en ligne
Trouver un financement en ligne

Le fonctionnement du Crowdequity

Le financement participatif par actions offre la possibilité à n’importe quel internaute d’investir dans les capitaux propres d’une entreprise lorsque celle-ci n’attire pas les acteurs plus traditionnels de l’investissement en capital. Au travers des plateforme de Crowdequity, il est donc possible pour n’importe quel internaute d’investir en action dans une société.

Cependant, il existe quelques conditions à respecter pour réaliser des campagnes de Crowdequity. Tout d’abord, seules les statuts juridiques SAS (Société en Action Simplifiée) ou SA (Société anonyme) sont éligibles à ce type de financement via une plateforme dédiée.

Les sociétés faisant appel à cette méthode de financement seront tenues de publier les convocations en assemblée, les modifications statutaires et également leurs comptes. Les projets sont présélectionnés et contrôlés par la plateforme de crowdequity et un CIF (Conseiller en Financement Participatif).

Le montant maximal des fonds levés lors d’une campagne se limite à 1 million d’euros.

Comme mentionné précédemment, la plateforme doit elle aussi respecter certaines normes et être certifiée par l’AMF.

Quelques chiffres sur le Crowdequity

Il est important de noter que les campagnes de Crowdequity ne connaissent pas le même succès que celles de Crowdfunding ou de Crowdlending.

En terme de chiffres, on note une baisse de 19% du montant des capitaux investis entre 2017 et 2018 passant de 58 millions et 47 millions via cette méthode.

En revanche, le crowdfunding a permis de lever près de 1,4 milliards d’euros en France en 2018.

Les avantages du Crowdequity

Du point de vue des entreprises, le financement participatif par actions permet de lever des fonds lorsque les acteurs traditionnels du financement (banques, business angel, etc.) ne sont pas intéressés par le projet. De plus, depuis 2014, il est possible de récolter jusqu’à 1 million d’euros par ce biais (100 000 seulement jusqu’en 2014).

De plus, cette méthode de financement permet à n’importe quel internaute dans le monde d’investir dans un projet présent sur une plateforme dédiée.

Les inconvénients du Crowdequity

Pour les entreprises, les principaux inconvénients sont dus à la réglementation qui n’autorise cette méthode de financement qu’aux SA et SAS dans un montant maximum de 1 million d’euros sur 12 mois.

Du côté de l’investisseur, le principal risque provient des projets en eux-mêmes. S’ils n’intéressent pas les investisseurs plus traditionnels, c’est que les risques autour du projet sont élevés.

De plus, pour réaliser un investissement, il est important de bien se renseigner sur l’entrepreneur ou l’entreprise, ce qui peut être vite décourageant pour des particuliers voulant investir simplement.

Les entreprises n’ont pas non plus intérêt à diluer la participation entre de nombreux petits investisseurs.

Vote: 5.0/5. Total de 4 votes.
Chargement...

POUR GÉRER FACILEMENT

JE DOMICILIE MON ENTREPRISE
JE PUBLIE MON ANNONCE LÉGALE
JE TRANSFÈRE MON SIÈGE SOCIAL
JE FERME MON ENTREPRISE

Bien gérer son entreprise

xLe Blog du Dirigeant
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Newsletter


Amaury Laurendeau


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *