Enquête : Qui sont les dirigeants de PME ?

Par Laurent Dufour, le 14/09/2019

L’association Ariane compétences & Management, spécialisée dans l’étude des PME, a réalisé une étude exhaustive afin de dresser un portrait de leurs dirigeants.

Enquête : Qui sont les dirigeants de PME ?

Didier Chabaud, président de l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’innovation et professeur d’économie à l’université d’Avignon a retranscrit les résultats de cette étude qui vient de paraître dans l’ouvrage «Qui sont vraiment les dirigeants de PME ? »

LES PME FRANÇAISES ÉCRASÉES PAR LEURS HOMOLOGUES ALLEMANDS

Les chiffres sont tombés : c’est l’Allemagne avec son célèbre Mittelstand qui décroche la palme du meilleur chiffre d’affaires. Leurs PME prévoient un CA inférieur à 1 million d’euros pour 4 % d’entre elles et 8 % à 2 millions d’euros. En France, le bilan est moins prometteur avec respectivement 12 % et 14 %.
Selon l’étude d’Ariane, la principale différence entre les PME françaises et allemandes se situerait au niveau de la taille de l’entreprise. Les PME allemandes sont plus grandes : 12 % d’entre elles possèdent entre 150 et 249 employés.

PRÈS DE LA MOITIÉ DES PATRONS DE PME ONT PLUS DE 65 ANS

Le sondage réalisé sur 483 PME de 10 à 250 salariés révèle d’une part que :

  • 73 % des dirigeants de PME sont des hommes.
  • La moyenne d’âge de ces patrons est relativement âgée :
    • 48% ont plus de 65 ans
    • 9 % uniquement ont moins de 50 ans.
  • Les PME de petites tailles sont dominantes puisque :
    • 83 % possèdent 10 à 49 employés,
    • 14 % comptent 50 à 149 employés
    • 3 % seulement de ces PME ont de 150 à 249 salariés.

LES DIRIGEANTS D’ENTREPRISES NE SOUHAITENT PAS LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR PME

Point sensible de cette enquête, le sondage Ariane a révélé que les dirigeants des PME françaises sont peu enclins au développement de leur PME.
Les dirigeants d’entreprises ne souhaitent pas le développement de leur PMECette attitude a de fortes répercutions sur leur CA et leur pérennité. Ainsi :

  • 71 % des dirigeants d’entreprises souhaitent garder une taille comparable pour leur entreprise,
  • 19 % cherchent à se développer
  • Quand 8 % seulement aimeraient doubler leur taille.

Les raisons de ce manque d’ambition des dirigeants sont nombreuses et la principale passerait par la peur de la concurrence et de la gestion d’une crise de croissance, mais aussi d’avoir à repenser toute l’organisation de l’entreprise.

CONCLUSION

Les PME françaises sont majoritairement de petites tailles, ayant à leur tête des dirigeants d’entreprises à la moyenne d’âge plutôt élevée, moins enclins que leurs homologues allemands au développement de leur PME.
Au cœur des problèmes de compétitivité des nos PME, elles ne sont que 48% à exporter contre 28% pour les PME Allemandes, un décrochage trop important.
Face aux défis de la mondialisation l’étude Ariane pose également la question du besoin en formation des dirigeants de PME et le cas de transmission de Petites et Moyennes Entreprises. Des attitudes trop conservatrices de nos PME françaises expliquent majoritairement la différence de compétitivité avec nos voisins d’Outre-Rhin.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -