Les facteurs de digitalisation de notre économie

Par Marie Lusset, le 15/09/2021

Notre économie tend vers une dématérialisation de ses activités. Rapidement, il nous est possible de louer un logement, commander un repas en quelques clics ou encore de prendre un métro sans conducteur. C’est ce que l’on appelle la digitalisation.

Nous allons donc voir quels sont les facteurs de digitalisation de notre économie.

facteurs de digitalisation

Les facteurs de digitalisation de notre économie sont multiples. Crise sanitaire, emploi, ressources… Le Blog du Dirigeant vous en dit plus !

La définition de la digitalisation

La digitalisation peut être définie comme étant un phénomène qui vise à introduire de plus en plus de technologie de numérisation dans une société.

Notre économie, plus précisément les activités économiques, est principalement touchée par la digitalisation, et ce n’est pas un phénomène récent. Par exemple, en 1971 la mise en place du système de messagerie en réseau, plus communément appelé e-mail, est une forme de digitalisation du système de courrier postal.

De nos jours, on ne peut pas se passer de la digitalisation puisque c’est un phénomène qui s’installe dans notre vie quotidienne. Par exemple, il n’est plus nécessaire d’être équipé d’une carte au format papier lorsque l’on souhaite se rendre à endroit, la carte au format papier a été remplacé par un format numérique accessible facilement par un appareil numérique (téléphone, ordinateur, tablette).

Il faut également noter que la crise sanitaire actuelle a renforcé le recours à la digitalisation de la vie quotidienne mais également de la digitalisation des entreprises dans le but d’assurer la continuité des services de prestations et de toutes les autres activités économiques dans le respect des règles sanitaires.

Trouvez le partenaire idéal avec Sortlist pour construire votre stratégie webmarketing !

Décrivez votre projet, votre budget, vos attentes
Découvrez la liste d’agences spécialisées proposée
Choisissez et échangez avec le partenaire qui vous convient
Service gratuit et sans engagement

> Je décris mon projet ! 

La réduction des coûts comme facteurs de digitalisation

Le premier facteur de digitalisation de notre économie pourrait être la volonté de réduire les coûts, les dépenses des activités. Ces facteurs peuvent se manifester sous deux aspects.

La désintermédiation

La désintermédiation est une diminution du rôle des intermédiaires au profit des transactions directes entre clients et fournisseurs, entre investisseurs et débiteurs.

Par exemple : en France entre 2015 et 2016, le secteur de l’hébergement touristique a connu une augmentation de l’utilisation des plateformes numériques pour louer des logements aux particuliers. Cette augmentation s’élève à 29,9%. Dans cet exemple, nous pouvons constater qu’il n’est plus nécessaire de passer par un tiers pour procéder à une réservation, il s’agit donc d’un coût en moins puisqu’il y a une réduction de la main d’œuvre.

Bien évidemment, il est clair qu’investir dans un système de plateforme numérique engendre un coût, mais ce coût peut être à long terme plus rentable que de la main d’œuvre.

D’un certain point de vue, l’arrivée des plateformes numériques permet de dire que ce sont elles qui font office d’intermédiaire entre des agents économiques.

La préservation des ressources comme facteurs de digitalisation de notre économie

Pour préserver les ressources en limitant notre impact, on parlera d’économie circulaire (gestion efficace des ressources).

Il est possible de réduire ses coûts pour une entreprise en réduisant sa consommation de ressources.

De plus, l’impact sur l’environnement fait partie des engagements actuels de notre société.

Le domaine du digital est alors une bonne solution pour maintenir une consommation sobre des ressources.

On peut prendre comme exemple les communautés d’usagers :

L’objectif est de favoriser l’usage et non la possession. Le domaine du digital permet de mettre en place des plateformes numériques de partages, d’échange ou de revente entre des particuliers.

Ces plateformes numériques touchent de vastes domaines :

  • Services : Blablacar pour du covoiturage, Shopopop pour des livraisons collaboratives ou encore Allovoisins pour des services rendus entre particuliers
  • Réduit la pollution
    • Biens : Swaplife pour du troc et des échanges gratuits
  • Réduit les déchets
    • Connaissances : Kartable pour du soutien scolaire
    • Mode : Vinted pour l’achat de vêtements de seconde main (des biens peuvent également être revendus sur cette plateforme)
  • Réduit les déchets

La création d’emploi

Le deuxième facteur de digitalisation de notre économie peut être la volonté de créer des emplois. En effet, la création de nouveaux emplois peut être une solution face au chômage. Le domaine du numérique offre une grande possibilité en termes de création d’emplois.

Par exemple, il existe des domaines dans lesquels il peut être difficile de créer des emplois :

  • Activités juridiques
  • Activités législatives
  • Activités statistiques etc.

Par conséquent, intégrer de nouvelles formes d’activités dans ces domaines ci-dessus est possible en développant l’aspect numérique du domaine d’activité. C’est une forme de digitalisation des activités économiques.

Le télétravail

Avec la crise sanitaire, le télétravail a été une solution pour permettre à tous les travailleurs de maintenir leurs emplois. Il s’agit donc d’une forme de digitalisation de notre économie.

L’augmentation de la productivité comme facteurs de digitalisation de notre économie

La productivité est importante dans les activités économiques, c’est ce qui permet de maintenir la continuité de ces activités.

La productivité, selon l’Insee, est le rapport en volume entre une production et les ressources mises en œuvre pour l’obtenir.

L’entreprise peut avoir un gain de productivité, c’est-à-dire réussir à économiser, à réduire ses coûts. L’entreprise doit être en capacité de produire la même prestation de services ou la même quantité de biens en utilisant moins de facteurs de production. Ou encore, l’entreprise peut produire une prestation de services plus développée ou une plus grande quantité de biens en ayant la même quantité de facteurs de production.

Pour ce faire, de manière générale, les entreprises se fondent sur des innovations dirigées vers de nouvelles technologies numériques.

Par exemple, une entreprise peut décider d’informatiser ses différentes fonctions de son activité. Informatiser veut dire que l’entreprise peut procéder à une automatisation de certaines tâches, de procéder à l’archivage informatique de ses documents.

Cependant, il est préférable pour l’entreprise d’avoir des membres connaissant le domaine informatique en cas de problème. L’entreprise peut alors mettre en place des formations pour ses salariés afin d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences dans le domaine du numérique et de l’informatique.

Cet exemple est une autre méthode d’augmentation de la productivité en entreprise, appelé productivité globale des facteurs de production. Ces facteurs sont assez variés puisqu’il peut s’agir de comment est organiser le travail, les compétences de la main d’œuvre, l’efficacité des équipements etc.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Bien gérer son entreprise

Bien gérer son entreprise, avec les bons outils :

Gestion de trésorerie  Logiciel de facturation Gestion client, CRM

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.