Le métier de Wedding Planner est d’abord apparu aux États-Unis et s’est développé plusieurs années plus tard, dans les années 2000, en France. Le Wedding Planner est chargé de l’organisation d’un mariage, dès les préparatifs jusqu’à la cérémonie. La plupart d’entre eux cherchent aujourd’hui à se diversifier en organisant d’autres évènements comme des baptêmes, des enterrements de vie de jeune fille ou de jeune garçon, des communions, des anniversaires… Comment devenir Wedding Planner ? Le Blog du Dirigeant vous répond ! 

Comment devenir Wedding Planner ?

Les missions du Wedding Planner

Les missions du Wedding Planner sont variées. Elles supposent la mobilisation et le développement de plusieurs compétences.

Entretenir une relation avec le client

La mission primordiale du Wedding Planner est d’assurer une relation de confiance avec ses clients. Il doit savoir écouter les besoins et les envies de l’ensemble de ses clients pour organiser un événement unique qui leur ressemble. Il doit aussi savoir s’adapter à leurs besoins et aux changements qui lui sont imposés.

L’organisation

Cette profession exige une capacité organisationnelle rigoureuse. Chaque tâche doit être minutieusement planifiée pour éviter tout retard de livraison, ou pour pouvoir s’adapter en cas de changements. Cette réalité est d’autant plus vraie aujourd’hui puisque la crise sanitaire a des conséquences importantes sur l’organisation d’événements tels que les mariages.

Gestion du budget

Le Wedding Planner convient d’un budget total avec ses clients en amont des préparatifs du mariage. Ce budget peut s’avérer serré selon les envies des clients. Ainsi, il doit avoir la capacité de négocier avec ses prestataires afin de proposer les meilleurs services possibles à ses clients tout en respectant le budget imposé.

Trouver des partenaires

Ces partenaires peuvent être des photographes, des musiciens, des traiteurs, des fleuristes, décorateurs…

Une bonne relation avec ses partenaires l’aide à mener à bien l’organisation de ses événements et une meilleure qualité de ses services.

Leader du marché

Créer sa société en ligne

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

créer sa socété en ligne

Rapide et Pro

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Devenir Wedding Planner

Vous souhaitez devenir Wedding Planner mais vous ne savez pas par où commencer ? Le blog du dirigeant vous donne toutes les étapes à suivre.

La formation

La profession, étant plutôt récente, n’est soumise à aucune réglementation particulière. Ainsi, vous pouvez devenir Wedding Planner sans diplôme spécifique. Cependant, il est conseillé de suivre une formation certifiante. En effet, vous gagnerez en crédibilité auprès des clients grâce à cette certification.

La préparation de votre projet

L’identification du besoin

Tout projet de création d’entreprise nécessite d’identifier un besoin pour y répondre. Devenir Wedding Planner répond bien à un besoin. Cependant, vous devez pousser votre réflexion pour mieux définir votre projet et affiner votre clientèle cible.

L’étude de faisabilité

L‘étude de faisabilité une étape indispensable qui se divise en trois parties.

  • Tout d’abord, vous devez effectuer une étude de marché. L’étude de marché aide à mieux comprendre le fonctionnement du secteur sur lequel vous vous inscrivez, la réglementation imposée à votre activité et les acteurs du marché. Une analyse approfondie des clients, des fournisseurs et des concurrents est essentielle pour mener à bien cette étude de marché. Le Wedding Planner s’inscrit sur le secteur du mariage qui est composé de nombreux corps de métiers et est un marché très concurrentiel. Votre étude de faisabilité est déterminante pour sécuriser au mieux votre activité.
  • Ensuite, vous devez définir la proposition de valeur. La proposition de valeur est une phrase synthétique qui définit votre activité. Elle permet de s’assurer que votre projet répond à un problème.
  • Enfin, vous devez élaborer votre business model. Le business model correspond à la façon dont votre activité génère de l’argent. La question qui est à poser ici est de savoir comment votre activité devient rentable ?

La préparation de l’offre commerciale

Dans cette étape, vous devez définir précisément les services que vous allez proposer à vos clients. Les aspects de cette offre doivent répondre à trois problématiques principales :

  • Les attentes des clients identifiées dans l’étude de marché
  • La différenciation de vos services par rapport à vos concurrents
  • L’apport de bienfaits concrets et mesurables.
 Conseil du blog du dirigeant :

De plus en plus de mariés optent pour des thèmes de mariage personnalisés. Personnalisez votre offre et diversifiez-vous pour vous démarquer de vos concurrents et répondre à un besoin précis.

La définition de la stratégie de développement

La stratégie de développement permet de gagner en efficacité puisqu’elle consiste à analyser l’environnement extérieur et les acteurs de votre entreprise. En fonction de ces facteurs, vous êtes en mesure de proposer une stratégie adaptée au secteur, à la demande des clients et à vos concurrents.

La réalisation d’un prévisionnel financier

Le prévisionnel financier étudie la faisabilité de votre projet et sa rentabilité. L’objectif final de cette étape est de déterminer s’il est opportun de lancer votre activité ou non. Pour cela vous devez :

  • Évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel en fonction des résultats de l’étude de marché ;
  • Donner une estimation du montant de vos investissements ;
  • Évaluer les charges d’exploitation à prévoir.

La rédaction du business plan

Cette étape est fondamentale. Le business plan est un document de présentation du projet final. Son rôle est de vous guider dans vos tâches à accomplir en vous donnant une vision globale. Vous pouvez aussi l’utiliser pour présenter votre projet à des partenaires potentiels.

La communication de votre projet

Vous pouvez dès à présent commencer la communication autour de votre agence de Wedding Planner. Des formations peuvent vous accompagner dans la mise en place de votre site internet, de vos réseaux sociaux. Vous devez porter une grande attention à votre contenu puisqu’il représente l’image de vos événements !

La recherche de financements

Il existe plusieurs financements possibles pour vous aider à devenir Wedding Planner. Renseignez-vous auprès de Pôle Emploi mais aussi de la BPI France qui est un organisme proposant des financements pour mener à bien votre projet.

Les formalités de la création de votre projet

Le choix du statut juridique

Toute création d’entreprise nécessite de choisir le statut juridique pour encadrer l’activité. Son choix est primordial et se fait en fonction de certains critères comme votre volonté de vous associer ou non, vos besoins financiers, la protection de votre patrimoine personnel, le régime fiscal de votre activité…

Ainsi, si vous ne souhaitez pas vous associer et créer votre entreprise chez vous, il existe des entreprises qui n’exigent pas la création d’une personnalité morale comme :

  • Une entreprise individuelle ;
  • Une microentreprise ;
  • Une entreprise individuelle à responsabilité limitée ;

Il existe également des formes de société unipersonnelle qui permettent de distinguer la personne du créateur et la personne morale de son entreprise, c’est le cas de la SASU ou de l’EURL, formes unipersonnelles de la SAS et de la SARL.

Au contraire, si vous souhaitez vous associer, vous êtes obligé de créer une personnalité morale. Vous avez donc le choix entre plusieurs sociétés :

Si vous souhaitez vous associer vous avez le choix entre ces statuts juridiques ci :

  • SA (la société anonyme);
  • SARL (la société anonyme à responsabilité limitée);
  • SNC (la société en nom collectif);
  • SAS (la société par action simplifiée);
  • SCS (la société en commandite simple);
  • SCA (la société en commandite par action).

La création d’une personnalité morale vous demande de remplir plusieurs formalités.

La domiciliation de votre entreprise

Si vous souhaitez créer votre entreprise dans des locaux, vous devez domiciler votre activité à l’adresse des locaux en question. Cependant, si vous souhaitez créer votre entreprise chez vous, cela suppose de domicilier votre entreprise à l’adresse de domicile. Quelles sont les règles ?

Dans un premier temps, deux conditions doivent être respectées :

  • Votre contrat de bail, le règlement de copropriété ne pose aucune interdiction ;
  • Vous avez notifié le bailleur ou le syndic de copropriété.

La domiciliation se différencie de l’exercice de l’activité. Par conséquent, même si vous pouvez domicilier votre entreprise à votre domicile personnel, vous ne le pouvez peut-être pas forcément pour exercer votre activité ou pour recevoir de la marchandise et des clients.

L’exercice de l’activité

Il existe plusieurs conditions pour exercer une activité commerciale chez soi :

  • Si votre domicile se trouve dans une commune de moins de 200 000 habitants et dans les zones franches urbaines (ZFU) : vous pouvez créer votre entreprise chez vous si aucune disposition légale ou législative de ne s’y oppose.
  • Si votre domicile se trouve dans une ville de plus de 200.000 habitants et dans les départements des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-De-Marne : l’exercice d’une activité à son domicile est possible. Cependant, vous devez faire une demande de changement d’usage des locaux à usage d’habitation. Le maire de votre commune donne son autorisation si :
  1. Aucune disposition légale et législative ne s’y oppose ;
  2. Il s’agit de votre résidence principale ;
  3. L’activité n’engendre pas de nuisances sonores ou de danger pour le voisinage.

Si ces conditions sont respectées, vous pouvez modifier l’usage de vos locaux personnels sur votre contrat. Cependant, deux exceptions vous permettent de ne pas recourir à ce changement d’usage des locaux si :

  • Le logement n’est pas situé en rez-de-chaussée :
  1. Aucune disposition légale ou législative de ne s’y oppose
  2. Il s’agit de votre résidence principale ;
  3. L’activité est bien exercée par les occupants
  4. L’activité ne suppose pas de recevoir des clients ou des marchandises au domicile.
  • Le logement est situé en rez-de-chaussée :
  1. Aucune disposition légale ou législative de ne s’y oppose
  2. Il s’agit de votre résidence principale ;
  3. L’activité est bien exercée par les occupants
  4. L’activité n’engendre pas de nuisances sonores ou de danger pour le voisinage.

Les formalités de création

La formalisation intervient lorsque vous publiez une annonce légale dans un journal officiel (JAL). Toutes les sociétés sont obligées de publier leurs annonces légales dans un JAL, et ce tout au long de leur vie. Le JAL est tenu de diffuser l’actualité locale de toutes les activités commerciales du département ou de la région. Enfin, vous devez rassembler les documents nécessaires pour constituer le dossier d’immatriculation. Ce dossier doit être déposé au centre des formalités des entreprises. Toutefois, dès le 1er janvier 2023, la loi Pacte met en place un guichet unique. Ainsi, toutes les entreprises vont réaliser leurs formalités auprès de l’Inpi.

Le choix des financements

Plusieurs financements sont possibles pour devenir Wedding Planner.

  • Le financement personnel : le financement personnel se compose des apports au capital. Ils peuvent être numéraires, en nature ou en industrie.
  • Les aides financières : Elles vous aident à financer votre création d’entreprises. Il en existe toute une multitude : ARCE, ARE, NACRE, AIF…
  • Les aides de la BPI France
  • L’emprunt : un prêt bancaire peut vous être accordé. Le montant dépend de votre projet et de l’activité exercée ;
  • Le financement participatif est un outil proposé par des plateformes en ligne qui donnent la possibilité à des contributeurs de donner une participation financière afin de soutenir votre projet.
  • L’effet de levier : l’objectif est d’utiliser l’endettement pour accroître la capacité d’investissement d’une entreprise. Ainsi, la rentabilité augmente quand le coût d’endettement est inférieur à l’augmentation des bénéfices, qui sont obtenus grâce à l’endettement.
  • Le cautionnement : vous devenez garant de votre société afin d’obtenir plus facilement un prêt bancaire.

Il ne vous reste plus qu’à trouver vos clients pour vous lancer !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Adèle Lebas


créer et gérer en ligne