LBdD News » Quel système de sécurité pour mon entreprise ?

Quel système de sécurité pour mon entreprise ?

par

Protéger votre entreprise signifie sécuriser vos biens, vos investissements financiers, mais aussi assurer la sécurité de vos salariés.
Dans ce contexte, le blog du dirigeant zoome sur les différents modèles de télésurveillance disponibles sur le marché et vous propose un point sur la réglementation applicable en matière de conservation et utilisation de données vidéo.

Créer votre entreprise : les outils

Quel système de sécurité pour mon entreprise ?

À chaque entreprise, son propre système de sécurité

En prévention des intrusions, plusieurs niveaux de sécurité sont proposés pour les petites et moyennes entreprises. Le schéma le plus fréquent consiste à installer une alarme dans ses locaux. Ce dispositif sécurise les lieux en déclenchant un signal haut puissance en cas d’intrusion.

Quelle alarme choisir ?

Selon le niveau de sécurité attendu, plusieurs catégories d’alarmes sont disponibles :

  • L’alarme filaire : Pour un bâtiment à plusieurs étages, l’alarme filaire est la meilleure option puisqu’elle sécurise l’ensemble du bâtiment. Son installation est définitive et a une durée de vie de 10 ans. En inconvénient, notez que l’alarme filaire ne peut pas être déplacée en cas de déménagement ou d’agrandissement du bâtiment.
  • Le système d’alarme sans fil : c’est un système de sécurité efficace et non compliqué, facile à installer et démontable en cas de déménagement. Tous les éléments de l’alarme communiquent entre eux grâce à une liaison radiophonique et le dispositif ne nécessite que quelques heures de paramétrage. Ses points faibles sont sa portée limitée à 300 mètres et les problèmes d’interférence qui peuvent engendrer de fausses alertes.
  • L’alarme à distance : est gérée depuis un ordinateur ou un Smartphone via une connexion sécurisée, ce qui vous permet de visualiser vos locaux en temps réel et à distance (« any device anywhere, anytime » comme le scandent les marques de ce type de dispositif). Ce type d’alarme doit être équipé de transmetteur, avec la possibilité de relier l’ensemble des éléments à un dispositif de télésurveillance ou de vidéosurveillance
  • L’alarme avec caméra : elle est reliée à des caméras de vidéosurveillance, permettant de visualiser vos locaux, comme l’alarme à distance, mais aussi de filmer les lieux et de conserver les images lors d’une intrusion.

Le coût d’achat d’une alarme varie évidemment selon la solution choisie, comme vous pourrez le voir avec l’enregistreur NVR sur Eye-tech.fr

Système de sécurité via télésurveillance, quel coût ?

Si vous décidez de déléguer la gestion de la sécurité de votre entreprise à une société de télésurveillance, assurez-vous des points ci-dessous :

  • Avoir une idée claire sur le tarif mensuel et savoir si les interventions sur place sont surfacturées.
  • Vérifier que le contrat répond bien à vos attentes.
  • Certaines sociétés de surveillance d’entreprises disposent de la norme APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurance Dommages). Cette norme garantit le respect des exigences minimales et la délivrance de services de qualité. Les sociétés de télésurveillance sont classées ensuite selon des niveaux de risques ; la norme APSAD étant la référence de base.

Vidéosurveillance et législation CNIL

Si vous optez pour la vidéosurveillance, une déclaration de votre équipement est nécessaire auprès de La CNIL, dans tous les cas, quelle que soit votre entreprise et la nature de votre activité.

Attention, sachez que la législation diffère selon le type du lieu à sécuriser (ouvert au public ou bien strictement privé).

Concernant les espaces privés, il faut se référer aux lois n° 84-16 du 11 janvier 1984, n° 84-53 du 26 janvier 1984 et n° 86-33 du 9 janvier 1986 et à l’article L2323-32 du Code du travail. Selon la législation :

  • Les représentants du personnel de l’entreprise doivent être consultés avant toute installation d’équipement de surveillance.
  • Le rôle primordial de la vidéosurveillance est la sécurité de l’entreprise, et non le contrôle des salariés. Pour cela, l’installation d’une caméra de vidéo surveillance est interdite dans les salles de pause, dans les toilettes, ou encore pointée sur un poste de travail.
  • La durée maximale de conservation d’un enregistrement vidéo est d’un mois. Après cette durée, les données doivent être détruites.
Quel système de sécurité pour mon entreprise ?

Newsletter

Quel système de sécurité pour mon entreprise ?

0 commentaires

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.