Affacturage : quelles solutions choisir ?

Par Marie Lusset, le 23/07/2021

En France, le délai de paiement est fixé au 30e jour à compter de l’exécution de la prestation ou de l’obtention des produits.

affacturage quelle solution

Dans certains cas, il peut aller jusqu’à 60 jours suivant la facturation dans la mesure où ce détail est indiqué noir sur blanc dans le contrat. Cependant, les entreprises ayant consenti ce délai de paiement (créance commerciale) à leurs clients peuvent rapidement se retrouver face à des impayés.

Dans une telle situation, même les entreprises les plus stables financièrement peuvent voir leur trésorerie impactée et avoir par conséquent des difficultés à régler à leur tour le personnel et les fournisseurs. Tout cela pourrait se solder par une faillite. Une récente étude a affirmé qu’environ 25 % des défaillances d’entreprises seraient liées à des créances commerciales impayées.

Heureusement, il existe une solution qui, bien qu’étant mal connue du grand public, permet à toute entreprise de se protéger, et donc de maintenir la trésorerie nécessaire à son développement sans avoir à se préoccuper du recouvrement de créances : l’affacturage. Au cours de cet article, nous allons surtout nous attarder sur les différentes solutions d’affacturage pour les entreprises.

Affacturage : de quoi s’agit-il ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons d’abord découvrir ce qu’est l’affacturage, une solution aussi connue sous le nom de « factoring ». Son principe de fonctionnement s’avère relativement simple : vous cédez toute ou partie de votre poste client à un établissement financier spécialisé appelé le « factor » qui, à son tour, met en œuvre les opérations de relances ainsi que les démarches de recouvrement moyennant une commission qui se scinde en deux postes : commission de financement (un peu comme le taux d’un crédit bancaire) et la commission d’affacturage (celle qui rémunère le factor).

Pour se prémunir d’éventuels impayés, le factor évalue les risques qu’il prend et constitue en conséquence un fonds de garantie. Le montant de ce dernier est déterminé en amont de la signature du contrat de factoring. En général, le factor retient 10 % du montant de chaque facture que vous lui cédez jusqu’à ce que ce fonds de garantie soit complètement constitué. Par exemple, pour une facture de 1 500 € est cédée à 1 350 €, les 150 € étant affectés au fonds de garantie. Puis, une fois ce dernier entièrement constitué, vous pouvez être financé jusqu’à 100 % du montant des créances cédées.

Cette solution de financement comprend généralement 3 services, à savoir le financement des factures, la gestion intégrale du poste clients (relance, recouvrement et règlement) et l’assurance-crédit. En profitant de ces prestations, vous pouvez financer facilement votre poste client tout en éliminant les risques d’impayés qui, en l’occurrence, sont portés par votre factor.

Trouvez la solution de financement adaptée grâce au comparateur d’affacturage

Face au nombre de factors ainsi qu’aux offres d’affacturage qui ne cessent de se multiplier, trouver la solution idéale qui vous permettra de financer vos factures clients ou régler dans les plus brefs délais vous fournisseurs peut se révéler fastidieux. C’est pourquoi il apparaît plus pertinent de vous orienter directement vers un comparateur de factoring en ligne. Simple d’utilisation, gratuit et sans engagement, cet outil vous aide à trouver le meilleur factor, c’est-à-dire celui qui propose le produit qui s’adapte parfaitement au profil de votre entité ainsi qu’à toutes les spécificités de votre secteur ou de votre métier, et ce, avec un taux compétitif.

Votre recherche de financement peut se faire facilement puisque le comparateur propose des gammes de solutions classées selon les secteurs d’activités ou les types d’entreprises.

À qui se destine le factoring ?

L’affacturage est une solution de financement qui s’adresse aussi bien à toutes les entreprises (SARL, SA, SAS, SASU, EURL, EI, SNC, SCP, SCOOP…) qu’aux artisans, associations, commerçants, professionnels libéraux et micro-entrepreneurs, et ce quel que soit le secteur dans lequel ils évoluent, quelle que soit leur taille (TPE, ETI, PME, grand compte…) et qu’ils soient exportateurs ou non.

Puisque les factors ont fait le choix de multiplier les gammes de solutions ainsi que les expertises sectorielles, vous ne risquerez certainement de passer à côté de celle qui s’adapte parfaitement aux besoins de votre entreprise et qui répond au mieux aux contraintes et spécificités de votre secteur d’activité. Pour que vous puissiez mettre facilement la main sur la perle rare, nous vous conseillons de vous aider d’un comparateur d’affacturage en ligne.

Les différentes solutions d’affacturage dédiées aux entreprises

Le terme affacturage englobe différentes formes de factoring, chacun ayant ses spécificités. Parmi celles-ci, on cite principalement :

Le factoring classique ou standard

En l’occurrence, une fois le contrat d’affacturage signé :

  • vous livrez le produit ou le service à un client,
  • vous communiquez la facture à votre factor,
  • ce dernier évalue la santé financière et la solvabilité de votre client tout en mesurant les risques qu’il encourt avant de vous donner son accord sur le niveau de garantie de la créance,
  • vous informez votre client que vous avez souscrit un contrat d’affacturage, notamment grâce à la mention de « subrogation» indiquée sur la facture à céder,
  • votre factor vous avance 90 % du montant de la facture sous 8 ou 24 heures si le fonds de garantie n’est pas encore constitué, et 100 % dans le cas inverse,
  • votre client étant au courant du fait que vous cédez à une société d’affacturage vos factures, il réalise le paiement de la facture à l’échéance prévue directement à votre factor.

L’affacturage semi-confidentiel

L’affacturage semi-confidentiel s’adresse particulièrement à toute entreprise qui dégage un chiffre d’affaires plus conséquent. Ici, vous cédez vos créances à votre factor tout en traitant en interne les relance ainsi que l’encaissement des créances clients. Autrement dit, bien que chacun de vos clients connaisse l’existence du factoring, il vous paie à l’échéance prévue et non votre factor. L’intervention de ce dernier se limite alors à l’avance du montant de vos créances. L’affacturage semi-confidentiel constitue une alternative intéressante si vous n’avez aucun souci de recouvrement et que vous ne désirez pas en confier la gestion à un tiers.

L’affacturage confidentiel

Cette version se destine aux entreprises qui ne désirent pas informer leur clientèle du contrat de factoring qui les lie avec leur factor. À part cela, son principe de fonctionnement est le même que celui du factoring semi-confidentiel : vous cédez vos factures à l’établissement d’affacturage, ce dernier vous avance leur montant, vous vous occupez du recouvrement et l’encaissement des créances.

Le reverse factoring ou affacturage inversé (financement des fournisseurs)

Ce dispositif vous convient parfaitement si vous êtes une grande entreprise évoluant dans le secteur de la distribution (centrale d’achat des magasins, grande et moyenne surface, grande distribution…). Il vous permet de payer vos fournisseurs avant même l’échéance contractuelle de paiement sans avoir à faire appel à votre trésorerie et d’améliorer par conséquent votre image auprès de ceux-ci. Ces fournisseurs sont alors plus enclins à vous accorder d’importantes remises sur vos commandes. En même temps, vous sécurisez votre chaîne d’approvisionnement et renforcez vos relations avec vos fournisseurs en leur garantissant un partenariat qualitatif.

Un contrat de reverse factoring fait intervenir 3 acteurs : vous (donneur d’ordre), vos fournisseurs et le factor.

  • vous signez un contrat d’affacturage inversé avec votre factor,
  • vous proposez à vos fournisseurs de régler au comptant leur portefeuille de créances, et ce, moyennant un escompte,
  • après avoir validé votre proposition, ces fournisseurs signent un accord pour être payés par l’établissement auprès duquel vous avez souscrit un contrat de reverse factoring,
  • une fois le produit livré ou la prestation réalisée, vos fournisseurs vous transmettent les factures,
  • après les vérifications usuelles, vous les validez comme bonnes à payer auprès du factor,
  • sur le site de l’établissement d’affacturage, les fournisseurs accèdent à la liste qui répertorie les factures finançables et sélectionnent celle(s) dont ils souhaitent demander le paiement par anticipation,
  • le paiement anticipé des factures par le factor s’opère généralement sous 24 à 48 h après la réalisation de la prestation ou la livraison de la marchandise,
  • et enfin, vous rembourserez votre factor à l’échéance convenue.

L’affacturage ponctuel

Le factoring ponctuel vous permet de financer ponctuellement une ou plusieurs factures sur les clients souhaités. Son intérêt réside notamment dans l’absence d’engagement annuel. Notez que ce type d’affacturage est souvent confidentiel.

L’affacturage import-export

C’est le genre de contrat de factoring auquel vous devez souscrire si vous entretenez des relations commerciales avec des entités étrangères. L’avance se fait en l’occurrence en devises.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

En Savoir Plus

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.