Covid-19 : passez au télétravail

Par Laurent Dufour, le 05/01/2021

Face à la progression de la pandémie de Covid-19, le gouvernement a annoncé en octobre dernier de nouvelles mesures sanitaires. Celles-ci visent à réduire au maximum les déplacements et les contacts.

que penser du télétravail

Bien que le confinement ait été allégé en novembre, les autorités mettent un point d’honneur sur le passage au télétravail. Dès lors qu’un salarié peut effectuer l’ensemble de son travail depuis chez lui, le télétravail est de rigueur. Si ce mode de travail est apprécié par les salariés, les employeurs, eux aussi, peuvent y voir certains avantages.

Des mesures anti-Covid contraignantes en entreprise

Depuis le premier déconfinement, les entreprises qui le souhaitent peuvent poursuivre leur activité en présentiel. Toutefois, il leur faudra respecter un protocole sanitaire strict. L’employeur devra ainsi mettre en œuvre une démarche permettant d’assurer la sécurité physique et morale de ses salariés et collaborateurs. À cet effet, il devra désigner un responsable chargé de veiller à l’application du protocole sanitaire. L’organisation des bureaux devra également être revue pour respecter la distanciation physique. Dans les lieux clos, le port du masque devra être systématique. Dans les open-space, des écrans de séparation doivent être prévus entre chaque employé.

l'intérêt du télétravailCes mesures ont été prises afin de permettre aux entreprises ne pouvant recourir au télétravail de continuer à fonctionner. Mais force est de constater que celles-ci peuvent pénaliser les entreprises. Près de la moitié des chefs d’entreprise estiment que ces mesures sanitaires ont un impact négatif sur la productivité des salariés. C’est ce que révèle une enquête effectuée par l’Insee en octobre dernier. Par ailleurs, la mise en place du protocole sanitaire représente une augmentation des charges de l’entreprise.

Covid-19 et télétravail : la location de matériel informatique

Bien que les avis soient mitigés, le télétravail semble en être une bonne alternative au protocole sanitaire en local. Toutefois les enjeux logistiques peuvent parfois rebuter certains chefs d’entreprise. Parmi eux, l’équipement en matériel informatique que les employés utiliseront chez eux ainsi que sa maintenance. Mais aujourd’hui, grâce à une location d’ordinateur portable, les coûts engagés seront largement réduits. Il est donc possible pour les entreprises de louer des PC portables performants, configurés de manière adaptée à vos activités, disposant d’une mémoire RAM optimale pour vos besoins, voire de cartes graphiques dédiées dans le cadre d’une utilisation plus extensive. Toshiba, HP, Dell… vous aurez le choix parmi plusieurs modèles selon vos attentes.

En louant une flotte d’ordinateurs portables, l’entreprise évite d’engager une importante somme d’un seul coup. Le télétravail est une solution temporaire jusqu’à ce que la situation revienne à la normale. Il ne serait pas judicieux de faire de grosses dépenses à cet effet en investissant dans du matériel informatique à cet effet. De plus, en investissant dans un parc informatique, il y a un risque de le voir devenir rapidement obsolète. Il faudra alors le remplacer à nouveau, ce qui représente un surplus de dépenses.

Hormis la logistique, les employeurs craignent également que leurs salariés soient moins productifs chez eux. Les distractions sont innombrables à domicile, ce qui pourrait faire régresser les performances. De même, l’employeur n’a aucune mainmise sur le contrôle de ses salariés. Il ne peut surveiller la présence effective et la régularité de ces derniers. Certains estiment aussi que la communication est moins efficace à distance. Les visioconférences peuvent être pratiques, mais certaines informations peuvent avoir du mal à passer. Ce qui peut ralentir la dynamique du travail.

Toutefois, le télétravail présente de nombreux avantages. Bien organisé, il peut devenir un véritable atout pour une entreprise.

Le télétravail, un coup de pouce aux entreprises ?

Depuis la première vague de la pandémie, le télétravail a été une option évidente pour les entreprises. Il a permis de sauver bon nombre d’entre elles durant le confinement. Aujourd’hui, avec la progression de la Covid-19, le Ministère du Travail a jugé bon de le rendre « obligatoire ». D’après le protocole sanitaire sorti le 29 octobre dernier, « le temps de travail effectué en télétravail est porté à 100% pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance ». Pour ainsi dire, le télétravail n’est plus une option, mais une obligation, du moins pour certains secteurs. Quelques chefs d’entreprise sont encore sceptiques quant à la pertinence de ce mode de travail. Pourtant, il présente bien des avantages tant sur le plan financier que sur la productivité.

Le télétravail réduira largement les dépenses d’une entreprise, à commencer par le loyer. Si tous les employés peuvent passer au télétravail, il n’y aura plus besoin de louer un local. Toutefois, à ce jour, ce n’est pas la totalité des employés d’une entreprise qui peuvent travailler chez eux. Des rotations sont à effectuer, mais l’organisation au bureau s’en verra facilitée. Ainsi les dépenses de transport seront réduites si l’entreprise prend en charge les déplacements de certains employés. De même pour les frais de restauration.

Intérêt du télétravailSi certains craignent une baisse de productivité de leurs employés en télétravail, le contraire pourrait également se produire. En effet, en restant chez eux, ils pourraient être plus motivés à travailler. Ils n’auront pas à emprunter le métro, à subir les embouteillages, à s’inquiéter de contracter le virus… Leur état d’esprit sera donc plus propice au travail. De plus, le télétravail permet de réduire les retards et surtout l’absentéisme. Qu’il neige, qu’il pleuve ou qu’il vente, les employés n’auront plus d’excuse pour déserter leur bureau.

Il est alors primordial d’instaurer une relation de confiance entre dirigeants et salariés pour que ce mode de travail fonctionne le mieux possible.

Qui peut passer au télétravail ?

À ce jour, le Code du travail n’indique rien concernant le télétravail. Il n’y a aucun critère ni aucune condition pour pouvoir y accéder. La seule règle qui prévaut aujourd’hui est que si l’ensemble des tâches d’un salarié peut être effectué depuis son domicile, il peut passer en télétravail à 100%. De manière générale, la plupart des travailleurs y sont éligibles. Les entreprises quant à elles, se réservent le droit de mettre en télétravail seulement une catégorie de son personnel.

Il est à noter que le travail à domicile n’est pas un droit de l’employé. Un employeur peut refuser une demande de télétravailler, mais devra justifier son refus. Il n’a pas le droit de contraindre un salarié à passer au télétravail et ne peut le licencier pour ce motif.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.