Comment se faire aider pour créer son entreprise ?

Par Laurent Dufour, le 02/09/2021

La création d’entreprise nécessite de trouver des ressources financières mais aussi un accompagnement. Ces deux composantes contribuent de manière importante à la réussite du projet.

se faire aider pour créer son entreprise

Un bon accompagnement sécurise le créateur sur le plan financier, le guide et améliore fortement le taux de réussite. Les statistiques des réseaux d’entrepreneuriat indiquent que le taux de pérennité à 5 ans des projets pris en charge dépasse les 90%.

Ainsi, l’une des premières démarches de tout porteur de projet doit être de rechercher les aides financières et d’accompagnement- dont il pourra disposer.

Pourquoi se faire aider pour créer son entreprise ?

Il existe de nombreuses raisons pouvant chacune convaincre un créateur qu’un accompagnement à la création d’entreprise lui sera bénéfique. Les principales sont les suivantes,

  • Se faire aider permet au créateur de briser l’isolement et la solitude notamment lorsqu’on crée seul,
  • L’aide extérieure améliore sensiblement le taux de réussite des projets, même les plus simples (autoentreprise, freelance, …),
  • L’entrepreneuriat est un projet prenant et chronophage, une aide fait gagner du temps et permet de ce fait de réaliser des économies,
  • Se faire aider améliore le projet. Profiter d’un guide permet d’étudier chaque aspect du projet et de se challenger pour améliorer la solution. Le projet est souvent plus complet, mieux abouti et plus compétitif,
  • Se faire aider permet de profiter d’avis extérieurs qui contribuent à la prise de recul, et à élargir les réflexions et les idées.

Comment se faire aider pour créer son entreprise ?

Il existe de nombreuses aides non financières destinées aux créateurs d’entreprises. Ces aides peuvent être proposées sous différentes formes :

  • La mise à disposition d’informations et d’explications sur le fonctionnement d’une entreprise, les différentes options possibles et les critères à prendre en compte pour faire votre choix,
  • Des ateliers et des formations techniques, thématiques ou organisationnelles,
  • Des parcours et guides à la création
  • Des accompagnements plus ou moins long par un groupe ou un conseiller.

La plupart du temps les aides sont accordées sous conditions. Le porteur de projet doit faire acte de candidature en déposant un dossier expliquant son projet et ses besoins. Un comité examine les conditions d’éligibilité et accorde l’aide. Pour les aides les plus importantes, le porteur de projet devra présenter son projet devant un comité d’attribution. Il est important de bien travailler son dossier de candidature et son pitch de présentation.

Par qui se faire aider pour créer son entreprise ?

Il existe de nombreux organismes qui proposent des aides pour créer son entreprise : organismes publics, réseaux d’association dédiés à l’accompagnement des créateurs, coachs, sites internet, applications, professionnels, … Au long de son parcours de création, un créateur fera généralement appel à plusieurs organismes. En effet, il ne faut pas imaginer que les acteurs disposent chacun des meilleures compétences pour chacune des étapes du parcours entrepreneurial, bien au contraire. Chaque étape nécessite des compétences parfois très différentes qu’il est préférable d’aller chercher auprès d’un acteur spécifique.

Organisme ou personne adapté pour accompagner le créateur
Etape du parcours de création organ.

publics

rés.

accom

pagmt

mentor

comité

entrep.

exp.

compt

able

Avocat incubat. conseil-

ler

banque serv. en ligne club

entrep

Préparer le projet 1 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Faisabilité commerciale 1 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Faisabilité économique 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Elaborer l’offre 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Elaborer la stratégie 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Projections financières 1 1 0 1 0 0 1 0 0 0
Rédiger le business plan 1 1 0 0 0 1 1 0 1 0
Financer le projet 1 1 0 1 0 1 1 1 0 0
Choix struct. juridique 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0
Créer l’entreprise 0 0 0 1 1 0 0 0 1 0
Lancer l’activité 0 0 1 0 0 0 1 0 0 1

Les réseaux d’aide à la création d’entreprise

Il existe de nombreux réseaux d’aide à la création d’entreprise qui offrent une solution généraliste ou dédiée à une population précise ou un type de projet spécifique.

En fait, chaque solution d’aide offre des avantages et des inconvénients qui lui sont propres. Leur pertinence s’étudie en fonction de la nature du projet, de son avancement ainsi que des besoins et des caractéristiques du porteur de projet. Le tableau ci-dessous présente les avantages et les inconvénients de chaque solution.

Organisme Avantages Inconvénients
Réseaux semi public (CCI, CMA, BGE, …)

Accessible à tous. Présent sur tout le territoire (dans les villes importantes). Gratuit ou peu coûteux.

Formation dispensée par des professionnels

Informations générales qui manquent parfois de consistance. Pas d’accompagnement personnalisé. Conseils rarement dispensés par des créateurs d’entreprise
Réseaux spécialisés (Initiative France, Réseau entreprendre, …) Accompagnement personnalisé, possible aide financière, les conseillers sont des dirigeants et/ou entrepreneurs Forte sélectivité, accessibilité tardive (phase d’amorçage au plus tôt)
Coaching – comité d’accompagnement – mentor Capacité d’analyse et compétences issues de leur expérience professionnelle. Aide régulière, suivie et de long terme. Coûteux. Sélectif : concerne les projets importants
Professionnels (expert-comptable, Avocat, cabinet de marketing, …) Qualité. Compétence. Expérience Coûteux. Ne sont pertinents que sur certaines étapes spécifiques (Juridique, fiscalité – Etude marché – site internet – …)
Aide en ligne Gratuit – accessible 24h/24. Pas d’accompagnement

Quel réseau pour quel projet

Chaque réseau apporte une aide spécifique en fonction de ses objectifs, de ses ressources et de sa cible. Il est intéressant de bien les connaitre pour choisir le réseau le mieux adapté au projet et à son état d’avancement.

Nature de l’activité Réseaux d’accompagnement
Commerciale & Industrielle CCI, BGE, Réseau entreprendre, France initiative
Artisanale CMA, BGE, Réseau entreprendre, France initiative
Agricoles

Chambre d’agriculture

Les  Civam (Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural) conseillent les agriculteurs qui ont un projet.

Le réseau Jeunes Agriculteurs (moins de 35 ans)

Professions libérales Certains bureaux de l’ Oniffpl accompagnent les entrepreneurs libéraux à monter leurs projets.
Projet innovant – Technologique

De nombreux écosystèmes technologiques (pôle d’innovation, incubateurs, CEEI, …) aident les créateurs à préparer, structurer et développer leur projet

Les Fablab offrent un accès à de nombreuses ressources techniques (machines-outils, imprimantes 3D, scanners, ateliers électroniques, … à des tarifs intéressants. Il est possible de travailler à la conception de POC, maquettes, ou prototypes pour inventer de nouveaux concepts, produit ou objets connectés.

Projet digital – Startup

La FrenchTech est un mouvement dont le but est de créer des liens entre les acteurs du numérique et de l’innovation.

Les collectivités territoriales et les entreprises développent des incubateurs et des accélérateurs généralistes ou spécialisés dans certains domaines.

Economie sociale et solidaire (ESS)

L’Avise accompagne les porteurs de projet dans le domaine de l’économie sociale et solidaire

Unis-Cité aide les porteurs de projet de moins de 26 ans à lancer une activité solidaire pendant leur service civique.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.