Accompagnement à la création d’entreprise, quelles solutions privilégier ? Notre guide complet

Par Laurent Dufour, le 02/09/2021

Se faire accompagner pour créer son entreprise est à l’évidence un facteur qui contribue à la réussite du projet. Un entrepreneur qui dispose d’un bon accompagnement bénéficie d’un cadre et d’un écosystème porteurs qui consolident la préparation et sécurisent le lancement de l’activité.

accompagner le création d'entreprise

C’est une aide qui supporte et guide le créateur tout au long de la préparation et la mise en œuvre de son projet. Il existe un grand nombre d’accompagnements à la création d’entreprise possibles, chacune disposant de spécificités, d’avantages et d’inconvénients qui leur sont propres.

Pourquoi se faire accompagner pour créer son entreprise ?

Se faire accompagner pour créer son entreprise est une clé majeure de la réussite. Encore faut-il trouver le ou plutôt les bons accompagnants à chaque étape du projet. Car contrairement à l’idée reçue, accompagner un créateur d’entreprise ne consiste pas à le suivre du début à la fin du projet, mais d’apporter une aide spécifique et de le guider en fonction des ressources dont on dispose pendant une ou plusieurs étapes de son parcours.

Bien évidemment, un entrepreneur peut tout à fait créer son entreprise seul ou avec ses associés. Pour autant, bénéficier d’un accompagnement à la création d’entreprise multiplie ses chances de réussite, lui fait gagner du temps et améliore la qualité du projet.

Elaborer votre projet entrepreneurial passera par les étapes suivantes :

  • Valider l’idée et préparer le projet
  • Définir votre proposition de valeur
  • Etudier la faisabilité de votre projet (étude de marché et business model)
  • Elaborer votre offre
  • Elaborer votre stratégie
  • Identification de vos facteurs de succès
  • Réaliser vos projections financières (prévisionnel financier)
  • Construire et rédiger votre business plan
  • Financer votre projet de création
  • Choisir la structure juridique (statut juridique, fiscalité, statut du dirigeant, domiciliation, …) ?
  • Créer votre entreprise : constitution et dépôt du dossier d’immatriculation
  • Lancer et développer l’activité

On comprend bien qu’un accompagnant à la création d’entreprise ne peut avoir la même pertinence pour chacune des étapes. Par ailleurs, l’accompagnement ne s’arrête pas avec la création de l’entreprise. Selon la nature du projet il perdure pendant 1,2, 3 voire 5 ans afin d’aider l’entreprise à mettre en place son model économique. Ce n’est qu’une fois la pérennité de l’entreprise assurée que l’accompagnent au créateur peut se transformer en un accompagnement au dirigeant afin de l’aider à développer son activité.

Remarque :

Pour autant, l’avancement d’un projet est rarement linéaire, un créateur a souvent besoin de faire de revenir préciser ou corriger quelques éléments suite aux difficultés ou contraintes auxquelles ils sont confrontés. Certains projets sont amenés à devoir pivoter, c’est-à-dire adapter leur proposition de valeur, c’est souvent le cas des startups ou des projets innovants.

Les avantages de l’accompagnement à la création d’entreprise ?

Un bon accompagnement à la création d’entreprise contribue à la réussite du projet de plusieurs manières, il :

  • Sécuriste le projet et augmente sensiblement les chances de réussites,
  • Permet de gagner de temps ce qui réduit le montant nécessaire au lancement du projet (moins de recherches, d’erreurs, meilleurs partenaires, …),
  • Crédibilise le projet auprès des banques et d’éventuels investisseurs,
  • Réduit le stress du créateur.

Ces avantages passent par des bénéfices pour l’entreprise et le créateur qui, bien que réels et efficaces, sont souvent difficilement mesurables :

  • Les bénéficies pour l’entreprise :
    • Bénéficier d’un guidage de la part d’experts ou de mentors qui connaissent le parcours à suivre, et ses difficultés (aides, subventions, contacts, …),
    • Recueillir des informations à jour, concrètes, et utiles,
    • Challenger ses idées et tester son fonctionnement pour l’améliorer,
    • Echanger sur les différents aspects du projet avec des acteurs impartiaux qui disposent d’un avis extérieur et d’une expérience.
  • Les bénéfices pour le créateur :
    • Eviter la solitude et amortir les effets de l’ascenseur émotionnel
    • Gagner du temps et acquérir de l’expérience grace aux échanges et aux arguments des accompagnants,
    • Profiter de compétences, d’expérience et d’expertises complémentaires,
    • Bénéficier d’un coaching : réaliser un suivi du projet, d’expliquer des choix, ses priorités, ses réussites, ses échecs, …
    • Identifier les dangers et les points importants et baser ses choix sur des éléments factuels.

Quel accompagnement pour ma création d’entreprise ?

Les créateurs d’entreprise peuvent bénéficier d’aides de nature très différentes. C’est en réalité un réseau complet d’organismes publiques, d’associations et de professionnels qui proposent des solutions présentant chacune des avantages et des inconvénients. Idéation, découverte de l’entrepreneuriat, business model, prévisionnel, business plan, financement, suivi post-création, tutorat … de nombreux sujets peuvent faire l’objet d’un soutien extérieur. Parmi les accompagnants à la création d’entreprise on trouve :

  • Les organismes publics et semi-publics
  • Les réseaux d’accompagnement
  • Le mentor
  • Les professionnels (expert-comptable, avocats, …)
  • Les entreprises
  • Les incubateurs

Accompagnement à la création d’entreprise : les organismes publics et semi-publics

Les créations d’entreprises permettent de réduire le chômage, de dynamiser une région et faire revivre des bassins d’emploi touchés par la crise. Elles sont soutenues par les pouvoirs publics qui se sont organisés pour être au plus prés des créateurs. Que ce soit au niveau national (Bpifrance, Pôle emploi, …) ou régional (CCI, CMA, …), ils interviennent pour aider les entrepreneurs à préparer, lancer et développer leurs projets.

Ces organismes mettent à disposition des conseillers, des informations et des formations pour accompagner les porteurs de projet.

Ces organismes apportent des aides généralistes qui s’avèrent souvent utiles pour démarrer et cadre votre projet. Elles permettent notamment :

  • De recevoir les informations nécessaires pour cadre votre projet et identifier les bons interlocuteurs (organismes, sociétés du secteur d’activité visé, réseau d’entrepreneurs, structures locales, centres de recherche, locaux de coworking, incubateurs, …),
  • De découvrir le parcours à suivre pour créer votre entreprise,
  • De rencontrer les spécialistes qui pourront vous aider (mise en contacts, réunions, séminaires, formations, …).

Accompagnement à la création d’entreprise : les réseaux d’accompagnement

Plusieurs réseaux associatifs sont développés pour aider les créateurs d’entreprise. On distinguera les réseaux nationaux comme Réseau entreprendre, les BGE, France Initiative, … des réseaux locaux pilotés par les régions, les villes ou les communautés urbaines. Ils accompagnent les créateurs en les informant, en leur proposant des parcours, ou des formations sur la création et la gestion d’entreprise.

Ces réseaux apportent des aides généralistes mais aussi un accompagnement personnalisé par un conseiller en création d’entreprise. Idéalement ce dernier est un entrepreneur expérimenté qui partage ses compétences et ses connaissances afin d’aider l’entrepreneur à élaborer un projet rentable.

Comment se passe l’aide à la création d’entreprise dans un réseau d’accompagnement ?

L’accompagnement à la création d’entreprise qu’apportent les réseaux permet au porteur de projet de ne pas rester seul face à ses interrogations. Pour autant chacun dispose de ses particularismes : aider à trouver une idée, coaching, gestion du projet, business plan, … la liste est longue et le domaine très vaste.

Comment sollicité une aide ?

L’entrée dans un parcours d’accompagnement nécessite de répondre à des critères d’éligibilité et parfois de passer devant un jury pour défendre le projet. Pensez à vous renseigner au plus vitre sur les modes de fonctionnement et les conditions d’éligibilité des différents organismes d’accompagnement :

  • Type de projet,
  • Ambition du projet,
  • Profil du créateur d’entreprise,
  • Avancement du projet.
Comment se passe l’accompagnement ?

L’accompagnement peut être gratuit ou payant (pensez à solliciter les aides possibles) et dure en générale plusieurs semaines ou plusieurs mois. Il fonctionne sur la base d’un parcours préétabli et d’une relation privilégiée avec un conseiller.

Être suivi par un conseiller est un véritable plus pour le créateur, notamment lorsque celui-ci a une ou expérience réussie de la création et de la gestion d’une entreprise.  L’accompagnement à la création d’entreprise personnalisé permet de bénéficier :

  • D’échanges récurrents permettant au conseiller de bien cerner le projet et l’entrepreneur.
  • D’un écosystème porteur (rendez-vous individuels, rendez-vous collectifs, formations, réseau dédié, partage d’expérience, …),
  • D’une implication forte de la part de l’organismes.

Quel est la mission du conseiller à la création d’entreprise ?

Le conseiller à la création d’entreprise a été choisir pour son expérience et ses compétences. Il n’est pas impliqué dans votre projet et doit guider le créateur en respectant les règles suivantes :

  • Conserver une attitude impartiale et bienveillante envers le créateur et son projet,
  • Respecter les règles de confidentialité et de secret professionnel (certains sont amenée à signer des accords de non divulgation (NDA))
  • Préserver son impartialité afin d’alerter le créateur sur les incohérences du projet,
  • Ne pas s’impliquer de quelques manières que ce soit dans le projet.

Peut-on être suivi par plusieurs organismes ?

Il est tout à fait possible de bénéficier de plusieurs accompagnements. Il est même conseiller de découper le parcours en plusieurs phases et trouver le meilleur accompagnement pour chaque phase. Pour autant, avoir plusieurs accompagnants n’apporte pas que des avantages :

  • Le temps passé au suivi de l’accompagnement est pris sur le temps nécessaire à l’avancement du dossier.
  • Chaque accompagnant à son avis, avoir plusieurs accompagnement c’es accepter d’avoir plusieurs avis, de devoir faire des choix (parfois difficiles) et de créer une insatisfaction chez l’accompagnant dont vous n’aurez pas suivi le conseil.
  • Les conseils reçus vont nécessairement influencer votre projet, avoir plusieurs conseil peut venir perturber la cohérence des décisions. Surtout la vision des conseillers sont différentes ce qui, en soi est plutôt intéressant.
  • Il n’est pas toujours facile pour un accompagnant qui vous suit bénévolement et qui s’implique dans votre suivi de voir arriver une autre personne. Il peut y avoir des moments

Se faire accompagner par un mentor ou tuteur

Le plus souvent le mentor est un créateur ayant réussi, un ancien dirigeant ou un cadre supérieur qui dispose d’une expérience réussie dans le secteur d’activité concerné par le projet de création d’entreprise. Il prend de son temps par passion, par amitiés ou pour des raisons personnelles pour accompagner bénévolement un ou plusieurs créateurs. Il intervient souvent or aider le créateur à prendre du recul afin de distinguer de ce qui relève de la vision, de la stratégie ou de l’opérationnel.

Le mentorat fonctionne sur une confiance réciproque importante, il peut intervenir très en amont du projet.

Il arrive fréquemment qu’une personne interrogée par le créateur en phase de validation du projet propose au jeune porteur de projet de l’aider à mettre en place son idée. Il intervient assez peu dans les aspects techniques de la création comme les démarches de constitution de la société.

Se faire accompagner par un comité d’accompagnement

Le comité d’accompagnement est une forme de mentorat que le créateur organisera autour de plusieurs personnes de confiance qui ont des compétences et des qualités complémentaires. Il choisira par exemple un expert du secteur d’activité concerné, un créateur et un financier.

L’idée est ici de regrouper un comité de personnes bénévoles qui vont accompagner le porteur de projet en le rencontrant régulièrement pour faire un point sur son projet. Une fois le point le terminé, ils discutent ensemble et votent à la majorité des conseils et recommandations à apporter au créateur d’entreprise. La décision est généralement plus facile lorsque le nombre de personnes est impaire. L’un des participant est alors chargé de rendre de compte de l’avis du comité au créateur qui se fixe des objectifs à atteindre pour la prochaine réunion. Si au début du projet les réunions peuvent être assez fréquentes (tous les 15 jours), elles s’espacent au fil de la formalisation et du démarrage de l’activité. Chaque membre du comité peut en parallèle apporter des conseils spécifiques et liés à son domaine de compétence au créateur. Ce dernier les remercie généralement d’un beau (ou bon) cadeau de fin d’année.

Se faire accompagner par un professionnel

Depuis de nombreuses années les experts-comptables jouent un rôle de conseil auprès des dirigeants de plus en plus important. Les compétences dont ils disposent (comptabilité, finance, doit, fiscalité, sociale, …) associé au suivi de la comptabilité les placent idéalement pour comprendre le fonctionnement des entreprises.

Ils peuvent à ce titre conseiller les créateurs et les accompagner dans des choix techniques comme :

  • Le choix de la structure juridique (statut juridique, fiscalité, protection sociale du dirigeant, …),
  • La réalisation du prévisionnel financier,
  • Certains choix de gestion (embauche, régime de TVA, montage juridique, optimisation fiscale, assurances, …).

Ils peuvent aussi intervenir dans certaines démarches comme l’immatriculation de l’entreprise, le financement du projet, …

Pour autant, leurs vision technique et comptable des choses les limitent sur les questions liées à la préparation et la validation du projet (business model, étude de marché, business plan, proposition de valeur, élaboration de l’offre commerciale, stratégie, …). Il est souvent préférable de faire appel à d’autres entrepreneurs ou des conseiller qui maitrisent le parcours entrepreneurial.

Par ailleurs, lorsque le projet nécessite d’approfondir certains domaines comme la protection de l’idée (dépôt de brevet, …), les questions patrimoniales, les opérations sur capital (BSPCE, BSA, AGA, …), il est alors préférable de faire appel à un avocat voir parfois un notaire.

Se faire accompagner par une entreprise

Les entreprises peuvent accompagner des entrepreneurs en leur proposant un suivi ou une démarche entrepreneuriale.

Certains freelances ou cabinet de conseil se sont spécialisés dans l’accompagnement des créateurs. Ces sociétés interviennent le plus souvent de manière ponctuelle pour aider les créateurs à faire une levée de fond, réaliser un design sprint, faire un projet de site internet, élaborer une offre commerciale, … Le coût lié à leur prestation limite les projets qu’ils sont susceptibles d’accompagner. Pour autant, leur professionnalisme permet à de nombreux entrepreneurs de solutionner des problèmes complexes.

La digitalisation de notre économie implique de gros changement sur le modèle économique de certaines sociétés, Grands groupes comme PME. Pour trouver la créativité et le dynamisme nécessaire certaines sociétés prennent en charge l’accompagnement de créateurs soit sous la forme d’intrapreneuriat ou via la création d’un incubateur au sein de la société. Intégrer un incubateur permet à des sociétés comme la BNP ou orange ou encore total d’accueillir de jeunes pousses qui innovent dans leur secteur d’activité afin de les aider et prendre des participations lorsque le projet est pertinent avec leur stratégie de développement.

Pour les créateurs, se faire accompagner via l’intrapreneuriat consiste à se faire embaucher et rémunérer par une société afin de développer le projet moyennant une participation de l’entreprise. Toute la difficulté de cette solution consiste à évaluer la participation de l’entreprise qui cherche souvent à être largement majoritaire.

Se faire accompagner par un incubateur

L’incubation et les solutions apparentées (couveuse, pépinière) permettant à des porteurs de projet de bénéficier d’un écosystème dédié à la création d’entreprise. Les incubateurs proposent des salles de coworking qui permettent de travailler en favorisant les échanges entre incubés. Ils proposent aussi des suivis personnalisés, des ateliers, des échanges avec des professionnels, des participations à des salons, …  Ils ont une démarche structurante qui aide les créateurs à avancer avec méthode mais aussi ponctuellement sur la réalisation de leur pitch de présentation, d’un pitch deck, …

Quelle solution d’accompagnement à la création d’entreprise pour quelle étape du projet ?

 

Organisme ou personne adapté pour accompagner le créateur
Etape du parcours de création organ.

publics

rés.

accom

pagmt

mentor

comité

entrep.

exp.

compt

able

Avocat incubat. conseil-

ler

banque serv. en ligne club

entrep

Préparer le projet 1 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Faisabilité commerciale 1 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Faisabilité économique 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Elaborer l’offre 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Elaborer la stratégie 0 1 1 0 0 1 1 0 0 0
Projections financières 1 1 0 1 0 0 1 0 0 0
Rédiger le business plan 1 1 0 0 0 1 1 0 1 0
Financer le projet 1 1 0 1 0 1 1 1 0 0
Choix struct. juridique 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0
Créer l’entreprise 0 0 0 1 1 0 0 0 1 0
Lancer l’activité 0 0 1 0 0 0 1 0 0 1

Comment choisir son accompagnement à la création d’entreprise ?

Comme le montre le tableau ci-dessus pour être bien accompagné, le créateur à intérêt à scinder son parcours pour trouver le meilleur accompagnement à chaque étape. Pour autant, il est important de trouver le bon accompagnant à chacune des étapes. Pour cela quelques principes simples peuvent être appliqués :

  • Privilégiez les conseillers qui ont créés une entreprise avec succès. Créer une entreprise est un choix difficile et courageux, seules les personnes qui ont déjà fait ce choix, suivi ce parcours stressant et exigeant peuvent vous comprendre et vous apporter les meilleurs conseils.
  • Choisissez des personnes qui connaissent votre secteur d’activité et, si vous innovez qui connaissent le monde de l’innovation.
  • Adaptez votre accompagnement en fonction de l’avancement de votre projet.
  • Assurez-vous d’avoir un conseiller adapté à votre personnalité et qui dispose de compétences complémentaires aux vôtres
  • Définissez clairement vos attentes et indiquez les pour vous assurer que votre conseiller saura y répondre.

Remarque :

Il est important d’être conseiller par une personne qui a créé une entreprise. La différence entre la théorie et la pratique est importante.

Se faire conseiller par une personne qui n’a jamais créé ou entrepris revient à demander à une quelqu’un qui n’a jamais de fait de sport d’entrainer une équipe de foot. Il comprend comment ça fonctionne, peut planifier des entrainements, prévoir des exercices, expliquer les tactiques mais ne peut accompagner l’équipe dans les difficultés qu’elle rencontre car il ne les a pas vécues.

Quelle aide rechercher en fonction de la nature de votre activité ?

Nature de l’activité  Organismes à contacter
Commerciale ou industrielle
  • Les CCI accompagnent les créateurs les repreneurs et les dirigeants qui ont un projet de développement ou de transmission de leur activité. Réseau Entreprendre, France Initiative, BGE
Artisanale
  • La CMA accompagne les futurs artisans créateurs ou repreneurs ainsi que les dirigeants qui ont un projet de développement ou de transmission de leur activité. Réseau Entreprendre, France Initiative, BGE
Agricole
  • La Chambre d’agriculture accompagne les futurs agriculteur créateurs ou repreneurs ainsi que les dirigeants qui ont un projet de développement ou de transmission de leur activité.
  • Les  Civam conseillent les agriculteurs qui ont un projet.
  • Le réseau Jeunes Agriculteurs : accompagne les agriculteurs ayant moins de 35 ans
Libérale
  • Certains bureaux de l’Office National d’Information, de Formation et de Formalités des Professions Libérales Oniffpl accompagnent les entrepreneurs libéraux à préparer et lancer leur entreprise.
Projet innovant – Technologique
  • Les écosystèmes technologiques (pôle d’innovation, incubateurs, CEEI, …)
  • Les Fablab sont aussi des ressources permettant de concevoir des maquettes, de prototypes afin d’élaborer votre produit ou votre offre.
Projet digital – Startup
  • La FrenchTech rassembles les acteurs du numérique et de l’innovation, les régions et certaines sociétés créent incubateurs et des accélérateurs généralistes ou spécialisés dans certains domaines.
Economie sociale et solidaire (ESS)
  • L’Avise propose d’aider les porteurs de projet en développement de l’économie sociale et solidaire
  • Unis-Cité aide les jeunes à monter un projet solidaire dans le cadre du service civique.

 

Quelle aide rechercher en fonction de votre profil ?

Votre situation du porteur de projet Organismes à contacter
Les demandeurs d’emploi
  • Les aides de Pôle emploi propose des aides ainsi qu’un portail pour les créateurs d’entreprise
  • L’Apec propose aux cadres des conseils et des accompagnements
Les femmes
Les jeunes Plusieurs réseaux aident les jeunes entrepreneurs en fonction de leur situation :

  • Les incubateurs des écoles pour les étudiants
  • Les Entrep’ aide les jeunes post-bac à révéler leur potentiel entrepreneurial
  • Les Missions locales aident les jeunes en insertion
  • Les Groupement de créateurs aident les jeunes et habitants de territoires fragiles
  • Les réseau Pepite aide les étudiants entrepreneurs
Les personnes en situation de handicap
  • L’association h’up entrepreneurs a pour vocation d’accompagner les porteurs de projet et entrepreneurs en situation de handicap.
Habitant quartier prioritaire
  • Le dispositif CitésLab de Bpifrance coordonne l’action des collectivités territoriales à destination des entrepreneurs de ces territoires prioritaires

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.