Les 8 meilleures aides à la création d'entreprise

Par Marie Lusset, le 08/07/2020

La création d’une entreprise n’est pas chose simple. Elle peut même se transformer en chemin de croix rapidement, ainsi qu’en gouffre financier.

Suivez les conseils du LBdD afin de faciliter votre création !

Aides à la création d'entreprise

Les aides à la création d’entreprises sont multiples et indispensables. La création d’une entreprise demande des investissements aussi bien personnels, que financier. L’aventure entrepreneuriale n’est pas de tout repos, mais peut être facilitée lorsque l’entrepreneur est bien informé et bien conseillé. Ces conseils du LBdD ont pour but de faciliter votre création d’entreprise.

Profitez de la multitude de services en ligne

Le développement du numérique et digital dans la plupart des secteurs n’a pas épargné le secteur de la création d’entreprise. En effet, nombreux sont les sites qui se proposent de fournir des aides pour la création d’entreprise.

Certains sites proposent d’effectuer des sondages en ligne afin de sonder les attentes du marché à l’égard de votre futur produit ou service, et vous permettre de réaliser votre étude de marché. (Sharing Data, E-questionnaire). Le prix de ces sondages en ligne coûte une centaine d’euros.

Les LegalTech sont des starts-up offrant une large offre de services juridiques aux internautes-créateurs d’entreprise, exclusivement par internet. Le mode de fonctionnement de ces entreprises est l’automatisation et l’établissement de documents juridiques par le biais d’algorithme. Elles permettent de fait un traitement juridique beaucoup plus rapide, et également beaucoup moins cher que le recours classique à des professionnels.

Le Blog du Dirigeant a étudié les différentes offres proposées par ces plateformes et les a synthétisé sous forme de tableau pour vous permettre d’effectuer un choix éclairé !

Accompagnement personnalisé
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Leader du marché
Les meilleurs sites pour créer sa SASU en ligne
Meilleur rapport Qualité/Prix
Les meilleurs sites pour créer sa SAS en ligne
Les meilleurs sites pour créer sa SARL en ligne
Les meilleurs sites pour créer sa SCI en ligne
Prix GLOBAL MOYEN **340 €368 €353 €328 €329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD129 € + frais129 € + frais99 € + frais79 € + frais99 € + frais
OFFRE PREMIUM289 € + frais249 € + frais179 € + frais199 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne)212 €239 €255 €250 €230 €
AVIS CLIENTS /109,3386 avis sur Avis Vérifié9,4662 avis sur Avis Vérifié9,5463 avis sur Avis Vérifié9,5120 avis sur Avis Vérifié8,2462 avis sur Avis Vérifiés
PROMOTIONS LBdD
EN SAVOIR + SUR LES TARIFSDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrir

Profitez des différentes aides financières pour la création d’entreprise

Plusieurs aides étatiques sont proposées aux créateurs d’entreprises.

L’ACCRE

Cette aide vous permet de bénéficier allègements de cotisations sociales, ainsi que des aides financières à la création d’entreprise comme le maintien des allocations chômages, ou le versement d’une partie du reliquat de ces droits sous la forme de capital.

La zone franche urbaine-territoire entrepreneur

Cette aide à destination des quartiers de plus de 10 000 habitants considérés comme sensibles ou défavorisés donne droit à une exonération d’impôts sur le bénéfice.

La zone de revitalisation rurale

La zone de revitalisation rurale a été crée par la Loi d’orientation pour l’aménagement et le développement du territoire du 4 février 1995. Ces zones concernent un ensemble de communes reconnues comme étant fragiles d’un point de vue socio-économique.

Sous réserve de certaines conditions, une implantation dans ces zones vous permet de bénéficier d’une exonération d’impôts sur le revenu ou sur les sociétés, une exonération de la CET, sur les cotisations sociales en qualité d’employeur, mais également d’une exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties et taxe d’habitation.

Les zones d’aides à finalité régionale

Ces aides sont à destination des territoires de l’Union Européenne qui présentent des retards de développement. Dans les zones considérées comme telles, les pouvoirs publics, l’Etat et les collectivités territoriales peuvent allouer des aides aux entreprises afin d’encourager les investissements ainsi que la création durable d’emploi.

Afin de pouvoir bénéficier des aides concernées, il faut que les entreprises s’implantent avant le 31 décembre 2020 dans une zone AFR. Pour les entreprises s’y installant une fois cette date dépassée, il faut attendre la publication de la prochaine carte définissant ces zones afin de savoir si elles peuvent bénéficier de ce régime.

Profitez des accompagnements pour l’aide à la création d’entreprise

Certains organismes de l’état mettent à disposition des entrepreneurs certains services pouvant les aider dans leur création entreprises. Les formalités juridiques et administratives peuvent vite tourner au casse-tête pour les entrepreneurs du fait de la rigueur des différentes procédures et délais.

Les CCI et CFE proposent des assistances pour accomplir ces formalités. Les CCI proposent des formulaires à télécharger pour immatriculer légalement une société. Le CFE propose également une assistance pour remplir les formulaires nécessaires pour une somme avoisinant les 60 euros.

  • En ce qui concerne les statuts juridiques : L’Agence pour la création d’entreprise (APCE) propose de télécharger gratuitement sur leur site des statuts type. Attention, ces statuts peuvent nécessiter une modification en fonction des particularités de votre entreprise. Vous devez veillez à être particulièrement attentifs en cas de modification ou d’ajout à ces derniers.
  • En ce qui concerne l’établissement de votre business plan : La CCI et la BGE  proposent la rédaction de votre business plan gratuitement
  • En ce qui concerne les conseils juridiques : Les CCI ont mis en œuvre un service réglementaire, Inforeg qui vous permet d’entrer en contact avec des juristes. Ce service téléphonique payant est joignable au 08 99 705 100, pour 1,35euro/appel.

A noter: les juristes répondant au téléphone sont souvent des juristes juniors, ou des étudiants en fin de parcours universitaire, et peuvent quelquefois manquer de pratique ou de connaissances de terrain.

N’engagez pas, sous-traitez !

La gestion et la compréhension de la comptabilité représente une partie importante de la gestion d’entreprise.

En débutant son projet, si l’accompagnement d’un expert comptable est vivement recommandé, les frais engagés deviennent vite conséquent. Le recours à un expert comptable représente une dépense de 1500 euros par mois, pouvant aller au-delà en fonction de la charge nécessaire pour votre entreprise.

Le fait d’engager un comptable à distance peut vous aider à faire baisser les prix jusqu’à une somme avoisinant les 200 euros. Dans cette hypothèse, un premier tri des données, et l’entrée des données par l’entrepreneur est demandée. Cette possibilité peut vous aider dans la création de votre entreprise en proposant des tarifs très attractifs.

Trouvez votre expert-comptable en ligne et bénéficiez de conseils et de tarifs préférentiels :

Bilan attesté par un expert comptable
Zéro envoi de papier
Suivi fiscal en temps réel (charges, cotisations, TVA)
Pas d’engagement, premier mois offert

> Trouver un expert-comptable 

Partagez vos locaux !

Le choix et la location/achat du local représente un investissement conséquent pour les créateurs d’entreprises.

La location d’un immeuble non meublé représente une somme d’argent conséquente, mais également un investissement personnel important, afin de penser, meubler et installer tous les équipements nécessaires à votre activité.

Le partage de locaux peut s’effectuer de deux façons :

  • les pépinières d’entreprise permettent de loger les entrepreneurs à petit prix allant de 30 à 40 % de réduction en comparaison avec la location d’un espace privé. Cette solution offre aussi l’opportunité pour les entrepreneurs de profiter des services communs offerts par la pépinière telle qu’un secrétariat en commun, ou des salles de réunions. L’entrepreneur peut donc bénéficier d’un espace qu’il n’aurait pas eu les capacités financières de s’offrir dès la création ou la première année d’exercice.
  • Il est également possible de sous louer des bureaux à une autre entreprise.

Le + : ces solution permettent également de développer un certain réseau dans l’hypothèse où la pépinière/l’entreprise d’accueil regroupent des entreprises du même secteur d’activités que le votre, ou dans des secteurs pouvant se conjuguer entre eux. (Par exemple, entreprise de création de site web, avec une entreprise de référencement)

Multiplier les opportunités de financement

Etre radin est le meilleur des défauts pour un entrepreneur : le but est donc de trouver des financements sans les sortir de vos fonds propres. Il vous faut donc essayer de multiplier les sources de financement.

Les solutions pour recourir à un financement extérieur qui viendra se greffer sur vos fonds propres sont multiples. On trouve le prêt d’honneur, qui est un prêt à 0 % accordé sans garantie, ayant pour objectif, en sus de celui de renforcer vos fonds propres permet de générer un effet de levier devant les établissements de crédits.

Les Business Angels sont également un bon moyen d’obtenir du financement. Il vous faut alors présenter un dossier devant un comité qui pourra mener à l’intérêt d’un Business Angel pour votre projet, et donc à un financement !

Remarque : Les investisseurs ne financent pas une idée. Les investisseurs préfèrent en effet attendre que l’entreprise ait réalisé ses premières ventes afin de pouvoir connaître les chiffres et le taux de conversion de votre entreprise.

Faites vous connaître !

Il existe des solutions qui permettent d’allier la fabrication d’un réseau, la communication sur un produit/service et la possibilité de rassembler des fonds.

Participer à un concours de création d’entreprise est de fait, un bon moyen pour se développer aussi bien financièrement que commercialement. Dans l’hypothèse d’un concours gagné, financement et notoriété seront acquis.

A contrario, un concours perdu vous aura permis de faire des rencontres qui pourront être déterminantes pour votre futur d’entrepreneur.

Testez votre idée avant de vous lancer !

Il est possible de commencer à créer une entreprise, ou à monter un projet tout en minimisant les risques pour vous. La création d’une entreprise est rarement rentable avant la fin du premier exercice (dans le meilleur des cas…).

Se lancer dans la création de votre entreprise sans vous assurer de percevoir une rémunération pendant le temps de lancement représente ainsi un risque important. Des solutions existent pour combiner les deux, c’est à dire création d’activité et sécurité.

La coopérative d’activités et d’emploi

C’est un regroupement économique solidaire de plusieurs entrepreneurs. Cette solution offre de nombreux avantages : un cadre juridique pré-existant, le porteur de projet bénéficie du statut d’entrepreneur salarié dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée, ainsi que d’une protection sociale. La CAE propose également une mutualisation des services de gestion aussi bien administratifs que comptables et fiscaux.

Le contrat d’appui au projet d’entreprise

Mécanisme également appelé les couveuses d’entreprises.

Cette hypothèse permet à un porteur de projet de tester son idée avant de se lancer, et d’en vérifier la viabilité. Le CAPE propose des formations ainsi qu’un accompagnement pour apprendre entrepreneuriat, et un suivi régulier avec un conseiller.

Le CAPE permet un aménagement en faveur de l’entrepreneur, lui permettant de conserver son statut antérieur et ses revenus sociaux pour la durée de l’accompagnement. L’entreprise couveuse propose sa structure pour que le porteur de projet puisse tester ses biens ou services sans avoir besoin de s’immatriculer.

Le portage salarial

Mécanisme moins connu, il peut pourtant être un bon moyen de tester votre idée avant de vous lancer dans la création de votre entreprise.

Le portage salarial a un fonctionnement particulier : en tant que futur créateur, vous devenez salarié de la société de portage, et peut facturer ses clients à travers la société de portage salarial. Il bénéficie de fait de son chiffre d’affaire sous la forme d’un salaire et de frais. Cette solution permet de vous exonérer des contraintes administratives liées à la création et la gérance de votre société, ainsi que de limiter les risques, votre responsabilité étant hors de cause, en tant que salarié.

Préparez votre projet

Ce dernier conseil est à la fois évident, mais est également le moins respecté. Une création d’entreprise est un projet qui se doit d’être mûrement réfléchi et anticipé. Une certaine période de temps, allant généralement de 6 mois à 1 ans est nécessaire afin de préparer correctement ce projet.

Le Blog du Dirigeant a rédigé pour vous un article afin de vous guider dans la création d’entreprise ! Suivez le guide en 9 étapes !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset -

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *