Introduction

Dans le monde des affaires, le goodwill joue un rôle essentiel pour évaluer la valeur d’une entreprise. Mais qu’est-ce que le goodwill exactement ? Dans cet article nous explorerons en détail la notion de goodwill et son importance dans l’évaluation d’entreprise. 

goodwill définition

Dans un paysage économique de plus en plus concurrentiel, les entreprises cherchent constamment à maximiser leur valeur et à se démarquer de leurs concurrents. Au-delà des actifs tangibles tels que les équipements et les biens matériels, les actifs immatériels jouent un rôle crucial dans la valorisation des entreprises.

C’est ici que le goodwill entre en jeu. Le goodwill, également appelé survaleur, représente la valeur incorporelle d’une entreprise, englobant des aspects tels que sa réputation, ses relations clients, ses brevets et ses marques. Comprendre et évaluer correctement le goodwill est essentiel pour les investisseurs, les entreprises en période de fusion et d’acquisition, ainsi que pour les professionnels de la finance et de la comptabilité.

Dans cet article, nous explorerons en détail le concept du goodwill, son impact sur les états financiers et son importance dans le monde des affaires.

Qu’est-ce que le goodwill ?

Le goodwill, également connu sous le nom de survaleur ou écart d’acquisition, représente la différence entre la valeur de marché de l’entreprise (et donc le prix que l’acheteur devra débourser pour acquérir l’entreprise) et la valeur comptable de l’actif de la société figurant à son bilan. On l’utilise pour calculer l’excédent entre le coût lors d’une prise de participation ou d’une fusion, et la part de l’acquéreur dans la juste valeur des actifs matériels et passifs identifiés selon les normes internationales IFRS3. C’est la partie non matérielle de la transaction qui ne peut être attribuée directement à des actifs ou passifs spécifiques. 

Définition des  normes internationales IFRS3 : Ce sont des normes comptables que sont tenues de respecter les grandes entreprises afin d’améliorer la transparence et la comparabilité des informations données au marché, notamment à l’échelle de l’UE.

En d’autres termes, le goodwill représente la valeur excédentaire entre le prix d’achat et la valeur économique réelle de l’entreprise. Le goodwill symbolisant ainsi un avantage futur que l’acquéreur espère obtenir grâce à une opératio de fusion ou acquisition. 

En effet, si un acquéreur est prêt à dépenser une somme plus importante que la valeur comptable de l’entreprise pour l’acquérir, c’est qu’elle possède aux yeux de l’acquéreur une valeur qui n’apparait pas sur le bilan.

Le badwill

À contrario du goodwill, il existe le badwill, qui comme son nom le laisse supposer, est un écart d’acquisition, mais cette fois-ci négatif. Plusieurs facteurs peuvent venir affecter une société et entretenir son badwill :

Comment calculer le goodwill ?

Comme expliqué précédemment, le goodwill correspond à l’écart d’acquisition, écart égal à la différence entre le prix d’achat et la valeur matérielle comptable de l’entreprise.

 

Goodwill = prix d’achat – valeur comptable

Voici un exemple simplifié :

Un acquéreur souhaite racheter une société dont l’actif matériel est de 200 000 €.

  • Cas 1 : L’acquéreur rachète l’entreprise pour 300 000 €. La valeur marché de la société est 300 000 € dont 200 000 € d’actif matériel et 100 000 € de goodwill (300 000 – 200 000).
  • Cas 2 : L’acquéreur rachète la société pour 100 000 €. La valeur marché de la société, de 100 000 € cette fois-ci, est inférieure à son actif. Le goodwill est donc négatif (100 000 – 200 000 = -100 000 €). On se trouve dans le cas d’un badwill.

Cet écart peut s’expliquer grâce à différents facteurs. Un acquéreur peut être disposé à payer plus que la valeur comptable, car la société en question réalise une grande marge bénéficiaire, a une perspective de croissance de profit très intéressante ou encore car elle accorde à son acquéreur un gros avantage compétitif.

Les composants du goodwill 

Le goodwill est composé d’un ensemble de données que l’on peut classer en 2 catégories :

Les éléments d’origine passée

Il recouvre un ensemble d’éléments stratégiques et humains très varié qui ne sont pas bien pris en compte, voire pas du tout, dans l’actif d’une société :

  • Éléments stratégiques : les parts de marché, l’implantation, la clientèle, la réputation, l’image de marque, les avantages concurrentiels, etc.
  • Éléments humains : les compétences, le savoir-faire, le réseau, etc.

Les éléments d’origine future

Ce sont les gains futurs que l’acquisition permettra de réaliser. Il dépend à la fois du potentiel rendement escompté mais également du risque qui lui est assorti. Ainsi, une entreprise qui offre un potentiel rendement important avec un niveau de risque faible se verra offrir une valeur d’achat plus importante que sa simple valeur comptable.

L’intérêt du goodwill

Le goodwill revêt une importance majeure dans le domaine des affaires pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il représente la valeur immatérielle d’une entreprise, qui va au-delà de ses actifs tangibles. Comme dit plus haut, il englobe des éléments tels que la réputation de l’entreprise, sa clientèle établie, ses relations avec les fournisseurs, ses droits de propriété intellectuelle et son capital humain. En reconnaissant le goodwill, on reconnaît que ces éléments ont une valeur économique et contribuent à la réussite future de l’entreprise.

Ensuite, le goodwill joue un rôle crucial dans les opérations de fusion et d’acquisition. Lorsqu’une entreprise acquiert une autre entreprise, elle paie souvent un prix supérieur à la valeur nette des actifs tangibles de celle-ci. Cela s’explique par le fait qu’elle reconnaît la valeur du goodwill de l’entreprise cible, qui peut renforcer sa position concurrentielle, lui donner accès à de nouveaux marchés ou renforcer sa capacité à générer des bénéfices futurs. Ainsi, le goodwill permet de refléter la valeur perçue d’une entreprise au-delà de ses éléments comptables et de justifier l’investissement réalisé lors d’une acquisition.

De plus, le goodwill peut également jouer un rôle clé dans l’évaluation financière d’une entreprise. En incluant le goodwill dans les états financiers, on tient compte de sa valeur économique et de son impact sur la rentabilité et la valeur globale de l’entreprise. Il peut également influencer les décisions de financement, les évaluations d’investissement et les décisions stratégiques.

Enfin, le goodwill est important pour les parties prenantes externes, telles que les investisseurs, les créanciers et les analystes financiers. Il leur permet de mieux comprendre la valeur et les perspectives d’une entreprise, d’évaluer sa capacité à générer des revenus futurs et de prendre des décisions éclairées en matière d’investissement ou de prêt.

En résumé, le goodwill revêt une importance considérable en affaires car il capture la valeur immatérielle d’une entreprise, influence les opérations de fusion-acquisition, impacte l’évaluation financière et permet aux parties prenantes de mieux appréhender la valeur et les perspectives d’une entreprise.

Pour aller plus loin : 

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
Sommaire
  • Qu’est-ce que le goodwill ?
  • Comment calculer le goodwill ?
  • Les composants du goodwill 
  • L'intérêt du goodwill
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...
5/5