Les femmes des entrepreneur(e)s comme les autres !

Par Wissem Loudjedi, le 19/07/2021

La contribution des femmes dans le champ économique n’est plus à prouver. Leur savoir-faire, idées innovantes et leur sens de l’entrepreneuriat sont tous des éléments qu’il faut aider à inciter. 

femmes entrepreneuses

Elles permettent la création de nouveaux emplois, d’innovations et sont pourvoyeuses de croissance économique. Néanmoins, bien que les femmes représentent une part considérable de l’entrepreneuriat, on remarque celles-ci restent minoritaires dans la création d’entreprises.

Vous avez une idée d’entreprise ? La place et l’importance des femmes dans l’entrepreneuriat français et mondial ne cesse de croitre, voici des éléments concrets et des pistes de réflexions pour vous aider à mener à bien votre projet.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Le profil des femmes entrepreneures 

La part des femmes dans les créateurs d’entreprises ne cesse d’augmenter depuis 30 ans.  Plus particulièrement, les créations d’entreprises individuelles ont connu un nouveau record en 2020. On remarque notamment que les femmes représentaient 39% des nouvelles entreprises individuelles.

On remarque également des tendances : les femmes ne créent pas dans les mêmes domaines que les hommes. Ceci peut s’expliquer par de nombreux facteurs et normes sociales. 

Ainsi, les femmes sont majoritaires dans la santé humaine et l’action sociale (74 %), les autres services aux ménages (71 %), l’industrie (58 %) et l’enseignement (52 %). 

Elles restent néanmoins minoritaires parmi les « entreprises innovantes ». Cette appellation est une qualification proposée par BPI France qui permet à ces entreprises d’avoir accès aux FCPI et aux marchés publics de haute technologie. En 2016, elles n’étaient que 11% à l’origine de la création d’entreprises dites innovantes. Quand le projet est issu de la recherche publique, la part des femmes est plus élevée : 12,3%. Les femmes sont en effet plus souvent titulaires d’un doctorat : 41% en moyenne contre 29% pour les hommes.

Quels sont les moyens mis en place pour les femmes ? 

Afin de favoriser l’entrepreneuriat féminin, il est nécessaire de mettre en place de nombreux moyens. Il existe certains moyens légaux afin de ne pas pénaliser les femmes.

Depuis la Loi de Financement de la Sécurité Sociale de 2019, le congé maternité des travailleuses indépendantes a évolué. Il existe désormais un système de « congé maternité unique » qui offre aux cheffes d’entreprise de bénéficier d’un congé aligné sur celui des salariés. 

Ainsi, la durée d’indemnisation du congé maternité est désormais de 112 jours. En cas de naissances multiples, le congé commence 12 semaines avant la date présumée de l’accouchement. En cas de naissance de plus de deux enfants, le congé commence 24 semaines avant la date présumée de l’accouchement. 

Il se termine ensuite 22 semaines après la date de l’accouchement.

Il existe de plus une aide financière adressée uniquement aux femmes pour créer ou reprendre une entreprise : la garantie EGALITE Femmes. C’est une garantie mise en place par France Active qui remplace le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes. 

Cette aide permet de favoriser l’accession aux crédits bancaires pour les femmes en situation de précarité. Ainsi, cela favorise le financement de la création ou de la reprise de leur entreprise nonobstant le statut juridique. Cependant, pour en bénéficier, l’entreprise doit avoir été crée ou reprise depuis moins de 3 ans. 

Concrètement, cela se traduit par la couverture du prêt qui peut aller jusque 80% dans la limite de 50 000 euros pour un prêt de 7 ans. De plus, cette garantie vous permet de ne pas engager votre patrimoine personnel car vous ne devrez pas faire appel à des cautions personnelles. 

Enfin, il existe un autre prêt accordé aux femmes : Le prêt d’honneur Initiative France. C’est un prêt accordé sans demande de garantie personnelle ni intérêt par le réseau Initiative France. Cela permet de pouvoir accéder à des prêts plus importants car il renforce le pouvoir financier des entrepreneuses. 

Ce prêt est en moyenne de 9 700 euros.

Comment favoriser l’entrepreneuriat féminin ?

Dans le but d’inciter les femmes à entreprendre, de nombreux dispositifs ont été mis en place. En. voici une certaine partie. : 

  • Wom’energy : le programme d’entrepreneuriat au féminin : C’est un réseau d’accompagnement afin d’encourager les femmes à créer grâce à un accompagnement de paires à paires et un prêt d’honneur compris entre 15 000 et 50 000 euros.
  • La semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin : C’est une semaine organisée afin de sensibiliser les jeunes entre 13 et 25 ans à la culture entrepreneuriale au féminin. 
  • La journée de la femme digitale : Cette journée a pour objectif de mettre à l’honneur les cheffes d’entreprise dans les nouvelles technologies. Il existe des prix qui récompensent l’innovation des femmes digitales en Europe et en Afrique ainsi que des soutiens financiers pouvant aller jusqu’à 1 million d’euros. Cette journée se tient sous le patronage du Président de la République.
  • La journée des femmes entrepreneures : C’est un évènement local à Paris qui a pour objectif de faire rencontrer des entrepreneuses à travers des conférences et des ateliers afin de promouvoir des projets. 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Wissem Loudjedi

Wissem est étudiante en master de Droit des affaires. Elle se spécialise dans le droit des sociétés et l'accompagnement de l'entrepreneur.