Les Conditions Générales d'Utilisation (CGU)

Par Marie Lusset, le 09/11/2020

Tout le monde a déjà vu, sans peut être connaître leur utilisation la mention CGU.

Le Blog du Dirigeant fait le point sur la définition et leur utilité !

Les conditions générales d'utilisation

Comme leur nom l’indique, les conditions générales d’utilisation (CGU) ont but d’informer sur l’utilisation d’un site web, que ce dernier soit commerçant ou non.

Les CGU peuvent être définies comme une sorte de contrat entre l’éditeur du site web, et la personne utilisatrice.

L’utilité des CGU

Les CGU rentrent dans la catégorie des contrats commerciaux. Les CGU sont les conditions d’utilisations d’un site web. Elles servent à informer les utilisateurs à propos du site sur les interactions entre le site et ses utilisateurs même en l’absence de transaction commerciale. Elles doivent dans ce cas informer sur l’usage des cookies, ou le suivi du trafic par exemple.

Elles définissent ainsi ce qui est autorisé ou pas au sein du site internet. Elles visent également à déterminer les questions de responsabilité pouvant survenir sur le site web, comme aménager et exonérer de sa responsabilité l’éditeur du site en cas de propos irrespectueux par exemple. Les CGU doivent être rédigées de manière claire et précise afin d’être comprise par l’utilisateur qui les consultent.

Les CGU peuvent également prévoir les sanctions en cas de non respect des modalités prévues par ces dernières.

Les CGU peuvent également être utiles dans le cadre de l’information du l’utilisateur su site. Les CGU peuvent par exemple expliquer le procédé pour effectuer à la création d’un compte utilisateur/compte clien.

Différence entre CGU et CGV

Les CGV, sont les conditions générales de vente et ont pour but de régir les relations commerciales existantes entre un professionnel et le client d’un site marchand.

La mise en pratique des Conditions générales d’utilisation

Les CGU n’échappent aux règles contractuelles : les clauses contenues dans les CGU ne peuvent pas faire dérogation aux dispositions d’ordre public.

Comme tout contrat, afin de pouvoir être invoqué et appliqué, il est nécessaire d’avoir le consentement des deux parties. L’éditeur étant le rédacteur des CGU son accord est acquis. Il faut toutefois obtenir le consentement des utilisateurs pour que les CGU puissent leur être opposables. La plupart des sites internet obtiennent cette acceptation par le biais d’une case à cocher.Il est de jurisprudence constante que à défaut de l’accord des utilisateurs aux CGU, il n’était pas possible de leur opposer.

Il est également possible de ne faire apparaître la case à cocher pour accepter les CGU après avoir fait dérouler l’intégralité de ces conditions. De cette manière, l’éditeur peut s’assurer que l’utilisateur «  a pris connaissance » de l’ensemble des conditions.

Dans le cadre des conditions générales d’utilisation, plusieurs points sont la plupart du temps abordés :

  • L’objet des CGU
  • Description et utilisation du site internet
  • Mentions légales obligatoires
  • Définition  : il est nécessaire afin d’éviter les interprétations erronées de définir les entités et personnes susceptible d’interagir avec le site
  • Propriété intellectuelle : la PI concerne les logos, les images, les marques..
  • Les données personnelles : cette section sert à informer les utilisateurs sur le traitement des données personnelles effectué par le site.
  • responsabilité :cette partie évoque la responsabilité de l’éditeur, comme celle de l’utilisateur qui navigue sur le site.
  • Liens hypertexte : l’éditeur d’un site n’est pas responsable du contenu des liens de son site; En effet il n’est pas possible pour l’éditeur du site web d’avoir un contrôle sur le contenu des liens effectués. Cette mention sert ainsi à l’exonérer de cette responsabilité.
  • Évocation de la force majeure : cette mention sert à délimiter la responsabilité de l’éditeur en cas d’événements de force majeure.
  • Les évolutions et mises à jour : il est conseillé de mettre régulièrement les CGU à jour su votre site, quand bien même aucune modification majeure n’a été effectuée.
  • Le droit applicable et la juridiction compétente : cette mention permet de définir le droit applicable ainsi que la juridiction compétente en cas de litige.

La présence vivement conseillée des CGU

La présence des CGU est vivement conseillée, bien que pas obligatoire pour les sites à destination des particuliers. (En revanche, les CGV le sont pour un site vendant des produits ou des services en ligne, sauf dans l’hypothèse d’un site dédié au B2B)

De plus, si l’ensemble des CGU ne sont pas obligatoires, certaines mentions contenues en leur sein sont elles, obligatoirement citées, comme c’est le cas avec les mentions légales permettant d’identifier l’éditeur web ainsi que ses coordonnées.

Bien que non imposée, elles sont vivement recommandées car elle permettent à l’éditeur web de prouver sa bonne foi en prouvant la connaissances des règles par les utilisateurs.

La rédaction des CGU est assez libre, et la loi n’impose aucun formalisme précis. Les propriétaires du site peuvent ainsi le rédiger eux-mêmes, au moins en théorie. Il est également possible de déléguer la tache à un avocat spécialisé, afin de pouvoir bénéficier de ces CGU de manière rapide, avec une rédaction détaillée et sans risque pour l’éditeur.

Vous avez une question juridique ou fiscale ?

Profitez des conseils d’un avocat spécialisé et bénéficiez d’un tarif forfaitaire et préférentiel de 26 € avec le code promo LBDD :

Inscription gratuite
Grand choix d’avocats
Aucune attente
Service client 7 / 7

> Trouver un avocat conseil 

Le Blog du Dirigeant en partenariat avec Call A Lawyer

En cas de non respect des conditions générales d’utilisation

En cas de non respect des CGU, et des conditions fixées en leur sein, la responsabilité de l’internaute ne les ayant pas respectée pourra être engagée.

Attention : Les CGU bien que comportant des mentions similaires, sont propres à chaque secteur, et donc chaque entreprise avec ses particularités. Il est vivement déconseillé de recourir aux CGU d’autres sites internet.

Plusieurs plates-formes juridiques en ligne proposent leurs services pour la rédaction de vos CGV. Le Blog du Dirigeant a comparé les différents services, afin de vous créer un tableau comparateur, et vous permettre de faire le meilleur choix en fonction de vos besoins.

N’hésitez plus, comparez et choisissez ! 

Pour des CGV personnalisés !

Tableau comparateur rédaction CGV

Le meilleur prix !

Tableau comparateur rédaction CGV

Meilleur rapport qualité/prix

Tableau comparateur rédaction CGV

L’avis LBdD Le meilleur accompagnement personnaliséIdéal si vous débutez votre entreprise Le meilleur rapport qualité/prix
Prix Service standard (HT)800 €en moyenne (de 400 à 5000 selon la complexité) 29 35 €
Accompagnement par un avocatAccompagnement personnalisé par un avocatPossibilité de relecture par un avocatNon
Fonctionnement du serviceVos CGV sont rédigées selon vos besoins par un avocatRédaction automatisée grâce aux réponses d’un questionnaireRédaction automatisée grâce aux réponses d’un questionnaire
Délai de réceptionVarie en fonction de la complexité des CGV demandéesImmédiat dès rédactionImmédiat dès rédaction
Assistance pour la rédactionAppel avec un avocat dans un délai de 24heuresTéléphone ou ChatPar Tchat uniquement
Avis clients / 109,1 (393 avis)9,4 (901 avis)8,2 (393 avis)
Promo LBdD -20% avec le code LBDD20 -15% avec le code LBDD15 -15% avec le code LBDD15
En savoir plus Rédiger mes CGV avec Captain Contrat ! Rédigez mes CGV avec Legal Start !  Rédiger mes CGV avec Legal Place! 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset -

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *