Les établissements de spa apportent bien-être et confort aux clients. Si vous souhaitez vous lancez et ouvrir un spa, sachez que plusieurs étapes indispensables sont à suivre. Le Blog du Dirigeant est là pour vous guider : Qui peut ouvrir un spa ? Où l’ouvrir ? Quelles sont les étapes à suivre ? Ou encore comment créer un spa en ligne ? On vous dit tout !

ouvrir un spa

Cet article a pour but premier de vous guider lorsque vous décidez d’ouvrir un spa. Vous retrouverez toutes les informations nécessaires à la préparation de votre projet. Un projet préparé est un projet qui voit le jour !

Qui peut ouvrir un spa ?

En principe, l’ouverture d’un spa ne requiert aucune formation, aucun diplôme reconnu. Toutefois, les formations sont multiples et accessibles. Elles sont un atout pour assurer la bonne gestion d’un tel établissement.

En revanche, pour proposer des soins esthétiques dans votre établissement, le personnel doit attester d’un des diplômes suivants :

  • CAP esthétique option soin du corps ;
  • Brevet ou d’un bac professionnel esthétique ;
  • BTS option métier de l’esthétique.
Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Où ouvrir un spa ?

L’emplacement de votre établissement doit être stratégique. Pour attirer une clientèle, il est préférable que votre établissement soit bien desservi, qu’il soit visible par les passants. De préférence, on recommande un emplacement à proximité des commerces, des hôtels et des résidences.

Une localisation géographique réfléchie et stratégique vous assure une meilleure rentabilité de votre investissement. Voici une liste d’éléments à prendre en considération pour le choix du local :

  • La surface exploitable du local pour accueillir la clientèle ;
  • Le niveau de travaux pour respecter les normes légales ;
  • La qualité de l’isolation thermique et acoustique ;
  • La qualité et l’entretien des bouches d’aération (buées, humidités, parfum, huiles…) ;
  • Un emplacement accessible en voiture : parking à proximité, places de parking (gratuites de préférence).

Comment se différencier des autres spas ?

Pour apporter un plus à votre établissement, vous devez proposer des options innovantes. Pour cela, vous pouvez vous pencher sur :

  • Les prestations de pédicure, manucure, épilation… ;
  • Les prestations liées aux méthodes de démaquillage, de pose de masque ;
  • Des soins chocolatés, des soins pétillants ou encore des soins aux olives… ;
  • Les pratiques du monde entier. Les clients ont soif de nouveauté. Proposez-leur de la diversité !
  • Renseignez-vous sur les dernières technologies hydromassantes et sur les systèmes de balnéothérapie ;
  • Des prestations qui combinent bien-être et nature : en proposant des prestations en extérieur. Les clients sont attirés par les spas dits insolites !

Les étapes indispensables pour ouvrir un spa

1° étape : l’étude de faisabilité

L’étude de faisabilité doit regrouper trois éléments : l’étude de marché, la proposition de valeur et le modèle économique.

Réaliser l’étude de marché

L’étude de marché se compose en réalité de trois études distinctes mais liées :

  • L’étude documentaire permet de collecter des informations sur la réglementation, les caractéristiques et le fonctionnement du marché (clients, concurrents, innovations, zone de chalandise…).
  • Ensuite, l’étude qualitative permet d’étudier la pertinence des hypothèses par rapport aux attentes des clients. Pour cela, il faut rencontrer les acteurs et les experts du secteur étudié.
  • Puis, l’étude quantitative a pour objectif d’analyser les comportements des consommateurs. Elle permet donc identifier le profil (âge, profession, lieu d’habitation, sexe…) du consommateur intéressé par votre offre commerciale.

Ainsi, l’étude de marché s’apparente donc à un outil marketing qui vous permet de :

  • Combler votre manque de connaissances du marché.
  • Comprendre et mesurer le potentiel d’un marché ;
  • Évaluer les risques pour mieux les éviter et/ou les maîtriser ;
  • Établir les bases de votre stratégie de développement ;
  • Réaliser le business model ;
  • Constituer un réseau professionnel.
  • La proposition de valeur

La proposition de valeur permet de confirmer que l’offre proposée répond au besoin client. Pour rédiger ces 2/3 phrases synthétiques, posez-vous trois questions :

  • Quels problèmes voulez-vous résoudre ?
  • Qu’est-ce qui fait que mon offre est différente et unique ?
  • Quels bienfaits concrets et mesurables pour les clients ?

Le modèle économique

Le business model ou modèle économique permet de décrire comment l’entreprise va gagner de l’argent. Ce business model doit prendre en compte plusieurs éléments :

  • Les éléments clés pour développer l’activité (activités, ressources, partenaires…)
  • Le positionnement commercial de l’entreprise (que vendre ? à qui ? comment ?)
  • Le fonctionnement de l’entreprise
  • Les charges essentielles et les différents types de revenus attendus

Ainsi, en élaborant votre business modèle, vous pouvez expliquer le mécanisme de création de richesse, l’intérêt économique ainsi que le niveau de rentabilité attendu du projet de création d’entreprise. Un outil efficace est à votre disposition pour vous aider : le Business model canvas.

2° étape : La préparation de l’offre commerciale

Pour préparer l’offre commerciale, votre réflexion doit porter sur le choix du local et la gamme de produits et/ou services que vous souhaitez proposer.

  • Le choix du local : nous vous renvoyons au paragraphe ci-dessus.
  • La détermination de la gamme de produits/services : ce sont les résultats de l’étude de marché qui vous aideront dans cette détermination. De plus, appuyez-vous sur les réponses données lors de l’élaboration de la proposition de valeur.

3° étape : Prévoir le prévisionnel financier pour un tel établissement

Le prévisionnel permet d’étudier la faisabilité financière de votre projet. Vous serez en mesure d’évaluer la rentabilité du projet et de mesurer vos besoins en financement.

En effet, pour ouvrir un spa, le budget à prévoir est assez variable. Selon le type de prestations et la taille de l’établissement, le budget peut comprendre :

  • Les machines destinées au bien-être telles que les tables de massages, les hammams/saunas, les cabines de douche… ;
  • Il faut également prévoir l’aménagement du local et ses éventuels travaux (changer les sols pour s’assurer qu’ils soient antidérapants) ;
  • Prenez en compte les frais liés à l’entretien des lieux, des machines, de plomberie mais aussi les frais de publicité… ;
  • Vous devez assurer un stock constant de serviettes, peignoirs, produits d’entretien… ;
  • S’ajoute également les coûts de création, les frais d’électricité, d’eau chaude ;

Ainsi, on estime que l’investissement de départ peut s’élever jusqu’à 300 000 euros. En moyenne, il faut compter 90 000 euros.

4° étape : le Business plan

C’est le document synthétique qui présente le projet de manière complète, globale et synthétique. Votre business plan doit comprendre une partie descriptive et une partie chiffrée.

Ainsi, il reprend les éléments précités :

  • L’étude de faisabilité, l’étude de marché et la stratégie commerciale,
  • Le business model (ou modèle économique) du projet,
  • Le cadre légal du projet (contrainte, forme juridique, …),
  • Le prévisionnel financier et les besoins liés au projet,
  • L’état d’avancement du projet…

Le choix du statut juridique pour ouvrir un spa

Pour que vous ayez un aperçu des caractéristiques des principales formes juridiques, le Blog du Dirigeant a créé des tableaux :

Si vous souhaitez créer seul votre établissement de spa :

Les formes juridiques pour créer seul

Si vous souhaitez créer à plusieurs votre établissement de spa :

Les formes juridiques pour créer à plusieurs

Les formalités juridiques et la réglementation pour ouvrir un spa

En ouvrant un spa, vous ouvrez également la porte aux formalités juridiques. En effet, veillez à les respecter, sous peine de nullité.

Si vous optez pour l’EURL, la SARL ou encore la SAS ou la SASU, plusieurs formalités sont à accomplir, telles que :

  • La rédaction des statuts : plus ou moins encadrée par la loi ;
  • L’ouverture d’un compte en banque pour la société ;
  • Le dépôt du capital social ;
  • La publication de l’annonce légale dans un journal d’annonces légales ;
  • Procéder à l’immatriculation.

Votre établissement est l’objet d’une réglementation stricte. Vous devez vous assurer de la conformité du local aux règles relatives aux établissements accueillant du public. S’ajoute également le respect des règles d’hygiène et sanitaires. On peut citer, par exemple :

  • Pour l’entretien du local, des sols et des salles dédiées aux clients.
  • Pour l’entretien des produits utilisés par les clients tels que les peignoirs, les chaussons, le linge, les accessoires à libre disposition etc.
  • Il faut effectuer des contrôles de la qualité de l’eau. Il faut prévoir au moins 2 tests par jour. Ce contrôle est nécessaire puisque l’eau est maintenue à des températures élevées, un environnement favorable au développement de bactéries. Il faut que les clients aient connaissance des résultats des tests.

Quelles méthodes choisir pour ouvrir un spa ?

Trois méthodes se bousculent pour ouvrir un spa :

  • Créez votre entreprise par vous-même en suivant la procédure décrite ci-dessus ;
  • Sollicitez un professionnel tel qu’un expert-comptable ou encore un avocat ;
  • Choisissez une plateforme juridique spécialisée dans la création d’entreprise.

Cette dernière option est en vogue depuis plusieurs années. Elle séduit puisque :

  • C’est une solution économique. Vous réalisez des économies d’argent. Cela vous permet d’investir dans d’autres projets, d’acheter d’autres machines…
  • De plus, c’est un gain de temps considérable. On estime une création, en moyenne, à 48 heures.
  • Contrairement aux professionnels juridiques dont la fourchette de prix est comprise entre 1200€ et 1500€, les plateformes proposent également des promotions. Le Blog du Dirigeant vous a négocié des codes promos : LBDD15 ou LBDD20.

Retrouvez notre tableau comparatif des offres des meilleures plateformes juridiques au début de l’article.

En conclusion, cet article vous donne les clés pour ouvrir votre spa en toute sérénité !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.