Transition écologique : les nouveaux modèles économiques

Par Adèle Lebas, le 17/02/2022

La crise écologique et l’apparition de la notion de développement durable a pour effet l’apparition de nouveaux modèles économiques qui tendent à sauvegarder les ressources naturelles. Pour cela, il est nécessaire de sortir du système de surconsommation et de se former sur toutes les problématiques liées à la transition écologique.

 

La crise écologique a éveillé les consciences de l’opinion publique. Alors que les petites entreprises s’inscrivent de plus en plus dans la RSE et le développement durable, d’autres solutions permettent de changer profondément le fonctionnement d’une société. Ces solutions concernent d’abord la création d’un tout nouveau modèle économique.

Qu’est-ce que l’économie circulaire, l’économie collaborative et l’économie de la fonctionnalité ? En quoi ces nouveaux modèles économiques aident à la transition écologique ? Le Blog du Dirigeant vous dit tout ! 

L’économie circulaire en quelques mots

Le développement durable a d’abord fait émerger l’économie circulaire. Celle-ci a pour objectif principal de limiter l’utilisation des ressources et le gaspillage. Selon les Nations Unies, elle se définit comme « un système de production, d’échanges et de partage. Elle permet le progrès social, la préservation du capital naturel et le développement économique tel que défini par la commission de Brundtland ». Sa philosophie met en avant la réutilisation des matières premières et donc le recyclage, puis la consommation écoresponsable.

Qu’est-ce que l’économie collaborative ? 

L’économie collaborative est un nouveau modèle économique qui s’est largement développé ces dernières années. Celle-ci repose sur le partage et l’échange entre particuliers de biens, services ou de connaissances en contrepartie d’une somme financière, ou non. En général, l’économie collaborative se matérialise par une plateforme en ligne où des particuliers échangent directement entre eux. Elle concerne tous les secteurs d’activité comme le logement, l’alimentation, le transport, l’éducation, la finance, la seconde main… Ainsi, la clientèle ciblée par l’économie collaborative est très large. Par ailleurs, la clientèle s’accroit d’années en années et les tendances montrent que la seconde main et le partage des ressources s’est inscrit dans les habitudes des clients. 

Qu’est-ce que l’économie de fonctionnalité ? 

L’économie de fonctionnalité a le même but que l’économie circulaire, c’est-à-dire la sauvegarde des ressources. On passe donc d’une économie de produit et de propriété à une économie de service et d’usage. L’objectif est de mettre en avant l’usage d’un bien plutôt que sa vente. Cependant, il ne se s’agit pas seulement d’un service de location. En effet, l’économie de fonctionnalité s’inscrit directement dans le développement durable. Cela peut être, par exemple, une offre de location de voitures électriques ou de trottinettes électriques. L’économie de fonctionnalité permet d’adapter votre offre aux besoins des particuliers, en prenant en compte toutes les parties prenantes et les enjeux du développement durables. 

Les avantages des nouveaux modèles économiques pour la transition écologique

Facteur d’innovation 

Les nouveaux modèles économiques précités sont vecteurs d’innovation. En effet, en sortant du cadre linéaire de l’utilisation des ressources, vous développez de nouvelles techniques, des compétences et un nouveau savoir-faire. 

Une clientèle cible large

De plus en plus de clients sont sensibles à la cause environnementale et sociale. En vous inscrivant à l’économie circulaire, collaborative ou de fonctionnalité, vous augmentez votre capacité à trouver des clients plus facilement, mais surtout à les fidéliser. 

Intégration des enjeux du développement durable

En répondant aux enjeux du développement durable, vous répondez à des problématiques sociétales. Cela vous permet aussi d’améliorer votre image de marque en vous démarquant de la concurrence. 

Les inconvénients des nouveaux modèles économiques pour la transition écologique

Une réglementation limitée

Ces modèles économiques sont très récents et ont fait émerger des habitudes de consommation et de travail très différents. Des abus ont notamment été dénoncé sur les conditions de travail des livreurs chauffeurs Uber, alors que le concept Uber s’inscrit dans une économie collaborative. Des régulations environnementales et sociales doivent codifier ces nouveaux secteurs. 

L’apparition d’une nouvelle concurrence

L’économie collaborative a fait apparaître une nouvelle concurrence. Airbnb est régulièrement dénoncé par les professionnels de l’hôtellerie, les chauffeurs Uber par les chauffeurs de taxis… L’apparition de nouveaux modèles économiques fait fortement concurrence aux professionnels du même secteur.

Un besoin de temps et de moyen

En effet, du temps est nécessaire pour revoir son modèle économique ou en créer un nouveau. Puisqu’il s’agit d’une évolution culturelle, vous devez prendre le temps de mettre au point votre modèle économique. Cependant, la création d’un modèle économique rompt totalement avec les habitudes de consommation. Ainsi, vous devez les convaincre à adopter votre mode de vie et donc un comportement plus responsable.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.5/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Adèle Lebas


créer et gérer en ligne