Pourquoi entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire ?

Par Laurent Dufour, le 22/10/2021

L’économie circulaire est un concept promouvant l’adoption d’habitudes plus responsables vis-à-vis de l’environnement. Malgré les apparences, elle n’impose pas de contraintes irréalistes. Bien au contraire, elle offre de nombreux avantages.

entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire

De nombreux créateurs soucieux de contribuer à la santé de notre planète et de profiter d’un segment porteur entrepreneurs dans le secteur de l’économie circulaire.

En effet, l’économie circulaire présente plusieurs intérêts aussi bien pour les entrepreneurs que pour les consommateurs, et cela, dans plusieurs domaines. Qu’il s’agisse de rentabilité, d’innovation ou encore d’écologie, les raisons de se lancer sont multiples.

Ce dossier se propose de les passer en revue et offre des idées de business aux entrepreneurs qui souhaitent œuvrer dans le secteur de l’économie circulaire.

Les piliers de l’économie circulaire

Ayant pour but de promouvoir de meilleures habitudes, l’économie circulaire consiste à s’affranchir de la notion de déchet en valorisant les ressources à chaque étape de leur transformation.

Ce concept s’applique aussi bien aux consommateurs qu’aux industriels, en passant par les régulateurs des normes environnementales et repose sur :

  • L’allongement de la durée d’utilisation des biens ;
  • Une consommation plus raisonnable et responsable ;
  • Le recyclage des déchets ;
  • Un approvisionnement durable en matières premières ;
  • Une conception écologique des biens et produits de consommation ;
  • Un système économique basé sur l’usage et la fonctionnalité des produits ;
  • Une politique d’engagement commun des autorités locales de régulation et des industriels.

En se basant sur ces principes, la finalité de l’économie circulaire est d’aboutir à un développement durable, bénéfique aussi bien pour l’environnement que pour les consommateurs.

Les avantages d’entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire

Entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire présente de multiples avantages pour les ceux qui souhaitent créer une entreprise traditionnelle, un site internet ou une startup.

1 – Créer une entreprise sur une segment porteur : la réduction de l’impact environnemental

La réduction de l’impact environnemental représente l’intérêt principal de l’économie circulaire. C’est aussi un sujet qui intéresse un nombre de plus en plus important de consommateurs.

En effet, l’impact négatif des méthodes d’extraction et l’utilisation des ressources naturelles non-renouvelables modifie les habitudes de consommation. Les entreprises recherchent des solutions pour limiter leur impact environnemental et séduire ces consommateurs de plus en plus nombreux.

Les industries de la mode, de l’agriculture intensive ainsi que celle de l’élevage à grande échelle font partie des plus polluantes au monde. Et pourtant, il s’agit de secteurs essentiels au quotidien des populations.

Entreprendre en appliquant les principes de l’économie circulaire offre une différenciation susceptible de les aider à se développer grâce au dynamisme du secteur.

Entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire peut aussi consister à créer un cabinet de conseil. Les créateurs passionnés d’environnement peuvent choisir de créer une activité freelance ou un cabinet de conseil en stratégie. Leur mission sera d’aider les entreprises à faire évoluer leur organisation ainsi que leur modèle économique en y intégrant l’économie circulaire.

2 – Entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire pour bénéficier d’une valeur ajoutée différenciante

L’économie circulaire crée une chaîne de valeur tout au long du processus de transformation des ressources. Ainsi, valoriser chaque étape de ce processus nécessite de la main d’œuvre et une expertise particulière.

De plus, cela donne lieu à de la création de richesse. On observe un développement de ce secteur industriel et l’émergence de nouvelles opportunités de travail et de création d’entreprises commerciales. Cela s’observe à plusieurs niveaux de la chaîne :

  • Le reconditionnement des objets ;
  • La redistribution des matières au sein du processus de fabrication ;
  • La maintenance curative et préventive ;
  • La réutilisation.

Par ailleurs, certaines entreprises utilisent le savoir faire acquis pour développer leur activité. Elles développent une activité de recyclage, forment d’autres professionnels et/ou communiquent sur une proposition de valeur respectueuse de l’environnement.

3 – Créer une entreprise qui utilise la matière première recyclée

L’un des piliers de l’économie circulaire est la création d’un système économique basé sur l’usage et la fonctionnalité des produits. De ce fait, certaines entreprises innovantes utilisent les matières recyclées pour produire des bien avec des fonctionnalités améliorées.

Pour ceux qui désirent se lancer, sachez qu’il n’y a pas forcément besoin de compétences spécifiques. En tant qu’entrepreneur il vous faudra par contre de la créativité, de l’endurance et de la volonté.

Parmi ces pratiques mises à profits des créateurs d’entreprise se trouvent :

  • L’extraction des matières premières des produits usagers et leur réutilisation dans le circuit de fabrication ;
  • La revalorisation des déchets ;
  • La remanufacture des produits usagers.

Notre article sur l’économie circulaire : 15 idées de création d’entreprise et d’exemples concrets donne quelques exemples de créateurs qui ont créés leur entreprise avec un peu de créativité.

4 – Entreprendre dans le secteur de l’économie circulaire pour bénéficier d’une meilleure rentabilité

Il faut également souligner que les entreprises ayant adoptées ce type de fonctionnement maîtrisent mieux leurs circuits et coûts d’approvisionnements. En effet, ce modèle offre l’avantage de :

  • Réaliser des économies d’approvisionnement en matières premières ;
  • Être à l’abri de la fluctuation des prix du marché d’acquisition de ses intrants ;
  • Être à l’abri des pénuries de matières premières qui paralysent toute l’activité et font monter les enchères.

De ce fait, les entrepreneurs dans le secteur de l’économie circulaire arrivent à atteindre des seuils de rentabilité intéressants malgré l’instabilité du marché. Une astuce supplémentaire pour atteindre de meilleurs scores est la mutualisation de l’acquisition des matières premières. Cela favorise une économie d’échelle et diminue ainsi les coûts d’exploitation.

Ainsi, un entrepreneur qui lance son entreprise en utilisant des produits recyclés peut trouver un avantage concurrentiel au niveau de son image mais aussi de ses coûts de production. Par ailleurs, certains produits recyclés sont de meilleure qualité que les produits existants. Les briques de plastiques créées par une jeune kényane de 29 ans sont par exemple 5 fois plus résistantes que les brique en béton.

L’échange de ressources est également intéressant. Par exemple, une entreprise dont l’activité génère beaucoup de fibres de coton, mais qui ne peut pas les transformer elle-même peut en solliciter une autre. Cette dernière offrira en retour une ressource utile à l’autre en échange de ses fibres de coton. La difficulté réside souvent dans la méconnaissance de ce que font les autres entreprises.

Créer une plateforme de mise en relation dans un domaine spécifique ou un secteur d’activité peut être une idée porteuse. Il faut pour cela se tenir informé des besoins du secteur et des innovations en la matière.

5 – Créer une entreprise qui profite de la compétitivité écologique

Au vu de l’ampleur que prennent les changements climatiques dans le monde, les normes pour les entreprises se durcissent. Ainsi, la compétitivité d’une entreprise afin d’assurer sa pérennité ne se limite plus à l’aspect économique, mais prend également une dimension écologique.

En dehors du respect de la réglementation, l’intérêt de la compétitivité écologique d’une entreprise réside également dans sa liberté. En effet, en s’assurant d’un meilleur approvisionnement en matières premières, elle n’est plus soumise aux caprices du marché.

Les ressources naturelles n’étant pas inépuisables, une entreprise qui adopte très tôt, voir dès sa création les principes de ce modèle économique s’assure d’être toujours dans la course plus tard.

6 – Le respect de la réglementation écologique, voire son anticipation

Comme expliqué plus haut, la législation est de plus en plus dure avec les entreprises. Plusieurs interdictions d’habitudes nocives pour la planète voient le jour et il est prévu qu’il y en ait de plus en plus.

À titre d’exemples, il y a les lois à propos de :

  • La transition énergétique et la croissance verte votée en 2015 ;
  • La lutte contre le gaspillage afin d’aboutir à une économie circulaire adoptée en 2020.

La loi sur la transition énergétique et la croissance verte vise à interdire de manière progressive les plastiques à usage unique comme :

  • Les sacs plastiques ;
  • La vaisselle jetable ;
  • Les tiges coton ;
  • Les bouteilles d’eau.

Celle sur les dispositions anti-gaspillage quant à elle, vise à créer une filière destinée à la gestion des déchets de chantier au sein du bâtiment et de la construction.

Les entreprises qui ont fait le choix de l’efficacité énergétique et qui s’y tiennent, ont donc de grandes chances d’être toujours en avance par rapport aux lois en vigueur. En effet, leur adoption et leur effectivité prennent du temps, mais elles finissent par être appliquées.

Créer une entreprise respectueuse des lois en vigueur offre un avantage par rapport aux concurrents qui doivent amortir les investissements nécessaires à l’adaptation de leur fonctionnement.

Pour des entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans le recyclage voici un ensemble de réglementations qui régissent le secteur :

  • La loi de 1975, à propos de la collecte et du traitement des déchets ;
  • La loi du 13 juillet 1992 ou loi dite Royal, à propos de l’élimination des déchets et concernant les installations classées pour la protection de l’environnement ;
  • La loi à propos de la transition énergétique pour la croissance verte ;
  • Le code de l’environnement ;
  • La loi NOTRe (loi n°2015-991 du 7 août 2015) à propos de la planification et de la gestion des déchets.

7 – Profiter d’une crédibilité et d’une réputation entreprise propre

Les entreprises plus vertes et plus respectueuses de l’environnement jouissent d’une certaine notoriété auprès des consommateurs. En effet, ces derniers voient cela comme un engagement salutaire au bien de tous.

L’impact est réel puisque pour en bénéficier, certaines entreprises n’hésitent pas à adopter une attitude qualifiée par les experts de greenwashing.

Le greenwashing est une méthode de marketing qui consiste à communiquer auprès des consommateurs en brandissant l’argument écologique de manière trompeuse. Cela leur sert à vendre plus et à améliorer leur image.

Même si les pratiques de greenwashing sont de plus en plus perfectionnées et font illusion, leur effet ne dure pas. Une entreprise qui œuvre effectivement dans l’économie circulaire finit par se distinguer aux yeux des consommateurs.

La réputation et la crédibilité ainsi acquises sont des gages de longévité d’une entreprise. Créer une activité commerciale respectueuse de l’environnement peu représenter un avantage concurrentiel décisif.

8 – La satisfaction d’accomplir quelque chose de grandiose

Entreprendre dans l’économie circulaire offre la satisfaction de voir les choses changer dans le sens positif. Et cela, sur plusieurs plans.

Les entrepreneurs qui ont adoptés ce modèle économique témoignent de ce qui les rend fiers et parmi ces éléments se retrouvent :

  • Les liens humains tissés autour d’un idéal commun supérieur aux diversités des différents membres de leur équipe ;
  • La noblesse de la mission qu’ils ont décidé de mener ;
  • L’impact et la pertinence de leur solution qui répond efficacement à des besoins réels ;
  • La création de valeurs socioéconomiques et environnementales au sein de l’écosystème ;
  • Leurs nombreux succès face aux défis rencontrés par les défenseurs de l’écologie dans un monde consumériste.

La fierté de ces entrepreneurs de l’économie circulaire n’est pas forcément matérielle et elle s’obtient difficilement en usant des méthodes classiques d’industrialisation.

9 – Profiter d’une meilleure fidélité des consommateurs

Les consommateurs sont de plus en plus alertes sur les enjeux environnementaux. Ils sont conscients du fait que chaque euro qu’ils dépensent permet d’entretenir l’écosystème dans lequel le monde évolue.

Pour cela, ils n’hésitent pas à scruter les étiquettes, lire entre les lignes et faire des efforts de décryptage. Cela leur permet de se ranger du côté des entreprises qui font l’effort d’adopter un modèle à impact environnemental positif.

De plus, contrairement aux consommateurs qui recherchent les premiers prix, les adeptes de l’économie circulaire sont souvent plus fidèles aux marques qui répondent à leur préoccupation. Ils sont aussi plus sensibles au bouche à oreille.

10 – L’impact qu’il est possible de générer

Les entrepreneurs dans le secteur de l’économie circulaire ont la possibilité de générer un impact important grâce à de petits gestes quotidiens.

En appliquant les principes du système circulaire, des entreprises écoresponsables arrivent par exemple à :

  • Réparer 3 tonnes d’électroménager par jour ;
  • Eviter la création de 5 tonnes de déchets plastique depuis 2010 ;
  • Eviter la génération de 1 500 tonnes de gâchis électronique ;
  • Réduire de 80 % l’empreinte carbone générée par les chantiers du BTP et de la construction ;
  • Eviter l’utilisation intensive des ressources naturelles en se concentrant sur les matériaux trouvés en décharge ;
  • Limiter l’impact logistique et énergétique de leurs activités en optant pour des transformations locales et à basse température.

Des exemples de ce genre sont multiples et renforcent l’idée selon laquelle le système circulaire représente l’avenir.

Quelques idées pour entreprendre dans l’économie circulaire

Peu importe le secteur d’activités, il est possible de trouver des idées de business pour œuvrer dans le système circulaire. En voici quelques exemples à titre d’illustration :

La culture de chanvre

Le chanvre présente la particularité de ne pas nécessiter beaucoup d’eau et d’améliorer les sols dans lesquels il pousse. Il n’a pas besoin d’engrais ou de pesticides, car il se défend bien grâce à ses propriétés fongicides et herbicides naturelles.

Il faut aussi noter que sa culture présente un fort potentiel économique en plus de répondre aux contraintes écologiques.

L’énergie naturelle

L’utilisation des forces naturelles peut être à l’origine de très belles idées de création d’entreprise. :

  • Reprendre un moulin pour produire de l’électricité ou fabriquer sa farine bio et vendre son pain sur les marchés,
  • Utiliser le vent pour inventer des arbres qui produisent de l’électricité ou des tuiles éoliennes,
  • Lancer la production de tuiles ou panneaux solaires pour particuliers,

Le conseil

La sensibilité environnementale est un savoir-faire, un savoir être qui est particulier. Devant l’importance du mouvement de l’économie circulaire, il est possible de proposer aux entreprises de les conseiller pour adapter leur fonctionnement.

Le conseil environnemental représente un potentiel commercial pour de nombreuses années. Attention toutefois à ne pas vous lancer avant d’avoir réalisé une étude de marché qui vous permette d’étudier en détail les besoins des entreprises de votre secteur.

L’aide à la consommation

Mieux choisir ses produits de consommation et réduire son gaspillage de ressources sont des principes de l’économie circulaire. De plus, les consommateurs sont friands de plateformes ou de boutiques qui leur permettent de faire de bonnes affaires tout en étant plus responsables.

La production de gaz à partir de déchets organiques

Ce secteur de l’énergie a tout pour faire partie des plus rentables d’ici quelques années. En effet, de la collecte jusqu’à la transformation des déchets, les possibilités sont nombreuses. La production de gaz n’en est qu’une partie.

Le bio mimétisme

Le biomimétisme représente une source d’idées pertinentes et innovantes inépuisable et accessible à tous. Regarder, analyser, comprendre le pourquoi et le comment des choses peut contribuer à trouver de bonnes idées de création d’entreprise

L’immobilier plastique

Les matériaux de construction sont de plus en plus surprenants et innovants. Construire des habitations en plastique n’est donc pas une utopie. Le principe est d’ailleurs déjà appliqué dans certaines villes du monde.

La seconde-main

Ce secteur d’activité crée de la valeur et est très apprécié des férus de mode amoureux des pièces dites vintages. Il faut aussi noter que le marché de la seconde-main en plus d’être écologique, est abordable.

Que retenir de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’économie circulaire?

Il faut garder que le principe l’économie circulaire promeut un développement durable basé sur l’adoption d’habitudes moins consuméristes des ressources naturelles.

Il présente plusieurs avantages pour les entrepreneurs qui souhaitent s’y lancer à savoir :

  • Un impact environnemental positif considérable ;
  • Un sentiment de fierté incomparable ;
  • L’anticipation sur les réglementations écologiques ;
  • La satisfaction des attentes des consommateurs ;
  • La réduction de ses charges d’exploitation.

Il faut aussi retenir qu’il est possible d’entreprendre dans l’économie circulaire peu importe son secteur d’activités.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.