Comment créer un site de vente en ligne ?

Par Laurent Dufour, le 13/09/2021

Que ce soit pour créer une activité ou en développer une existante, le site marchand est devenu un incontournable pour bon nombre d’entreprises. Toutefois, créer un site internet est un investissement important qu’il nécessite un certain nombre de compétences tant techniques que commerciales et marketing.

créer un site de vente en ligne

Que ce soit en passant par une agence web, en développant le site en interne ou en confiant le projet à un développeur freelance, créer un site de vente en ligne ne s’improvise pas. Certaines questions techniques comme la gestion du contenu, le choix du Cms (WordPress, Prestashop, Woocommerce, Jimdoo, Shopify,…), l’hébergement web, le SEO, … nécessitent d’être abordées avant de faire votre choix. Dans cet article, nous vous donnons toutes les clés et étapes pour développer votre affaire au sein de cet article.

Quelles sont les premières questions à vous poser avant de vous lancer ?

Malgré la croyance commune que le digital est gratuit, créer un site de vente en ligne nécessite des fonds. En effet, s’il est techniquement possible de créer un site internet professionnel à moindre coût, vous devez aussi vous occuper de :

  • L’achat de votre nom de domaine. Entre autres, vous allez devoir acheter le nom de votre marque en ligne. Vous pouvez vérifier sur différents sites web s’ils sont libres, à savoir que personne d’autre n’a acheté le nom.
  • L’achat de l’hébergeur de votre site web. Entre autres, créer un site de vente en ligne demande qu’il soit hébergé sur un serveur. En fonction du type de serveur que vous choisissez, vous pouvez payer plus cher (serveur mutualité, serveur externe, etc.).

En option payante, mais préférable pour être en phase avec les attentes d’un site de vente en ligne :

  • L’UX ou expérience utilisateur est essentiel. D’un point de vue design, navigation, mise en avant du contenu il est préférable de vous faire épauler par un graphiste pour votre logo, mais aussi le design de votre site web.
  • Allez-vous créer votre site de vente en ligne en parallèle d’une stratégie SEO (référencement naturel) ou du SEA (référencement payant) ? Le budget peut monter très vite…

Un site qui incombe d’autres dépenses…

De nombreux entrepreneurs sous-estiment les frais alloués pour créer un site de vente en ligne. En effet, pour créer un site web il faut non seulement créer le site de vente en ligne mais aussi penser aux frais immédiats qui risquent de suivre rapidement, du moins lors de votre première année d’exercice. Vous pouvez compter en frais professionnels :

  • Votre stock. De nombreux modèles sont possibles, comme le dropshipping qui vous permet de commander pour des personnes sur d’autres sites web, vous pouvez avoir besoin de stocks pour répondre au besoin de votre clientèle. Nous vous encourageons à ne pas commander trop au début, pour ne pas vous retrouver avec des invendus.
  • Un espace de stockage pour vos stocks. Ainsi, si vous n’avez pas le choix vous devrez impacter vos bénéfices par la location ou l’achat d’un espace de stockage.
  • D’un point de vue transporter, vous pouvez payer les frets maritimes, ou les frais de transport par véhicule motorisé à quatre ou deux roues, etc. ainsi que l’essence si vous le faites vous-même.
  • Vous pouvez être amené à vouloir vous verser une partie des bénéfices, ou payer des professionnels, des alternants, des stagiaires… Tous ces frais sont à réfléchir avec discernement pour que votre site web ne devienne pas un gouffre financier.

Ainsi, créer un site de vente en ligne encadre en réalité une réalité financière. Vous devez non seulement préparer un site web qui peut vous coûter un certain prix, mais aussi préparer un budget prévisionnel sur les trois années à venir. Vous ouvrez ainsi votre entreprise plus sereinement, avec des éléments concrets et chiffrés de votre affaire.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Les étapes à respecter pour créer votre site de vente en ligne

Maintenant que vous avez votre nom d’entreprise et que vous maîtrisez votre budget, vous pouvez créer votre site de vente en ligne. Nous vous recommandons de respecter les démarches suivantes pour assurer sa pérennité.

Quel type de site de vente en ligne souhaitez-vous faire ?

Il est possible de créer différents types de sites web :

  • Le site vitrine. Vous pouvez présenter vos prestations et services en ligne et les faire payer à distance, avant de vous rendre sur place. C’est par exemple le cas d’un site web d’un plombier. Certains sites vitrines sont constitués de quelques pages web hébergées sur un serveur premier prix. Ce qui, dans bien des cas est parfaitement suffisant.
  • Un marketplace. Des sites web proposent des offres BtoC à BtoC, BtoB à BtoB, BtoB à BtoC, etc. L’objectif est l’inscription de professionnels et/ou particuliers sur la plateforme et de prélever une commission sur les prestations menées.
  • Un extranet. C’est très demandé auprès de sites web privés, qui proposent des offres à une clientèle particulière qui est la seule à posséder les accès et codes sur le site web. Elle possède ainsi le privilège de découvrir un catalogue produit, des prestations et services, etc.
  • Un site de dropshipping. Ce modèle est la revente de produits disponibles en ligne. Ce n’est pas interdit mais il est conseillé de faire attention avec ce modèle, qui est éphémère et sujet aux critiques, même si vous avez légalement le droit d’être revendeur déclaré.

Chaque type de site à son utilité. Réaliser un site internet ne suffit pas, il faut qu’il soit adapté à la clientèle cible de votre projet. Certaines fonctionnalités sont obligatoires (type de paiement, CGV, mentions légales, …) d’autres sont secondaires mais souvent très utiles (pages d’atterrissage, funnel de conversion, …).

Concevoir un site nécessite aussi une réflexion autour de l’architecture du site, de sa taille, de sa vocation et de son fonctionnement.

Dès que vous avez défini le type de site de vente en ligne, vous pouvez faire appel à une graphiste si vous le désirez, ou travailler un template déjà proposé par votre hébergeur.

La mise en ligne du site web

Pour créer, développer et mettre en ligne votre site web, vous pouvez passer par :

  • Un prestataire (Agence web, webmaster…)

C’est un service qui peut s’avérer cher, mais vous faire gagner un temps précieux. En effet, un prestataire connaît tous les rouages de la mise en ligne et peut vous prévenir de nombreuses heures de frustration, de bug… Il n’est pas rare que ce dernier propose aussi les services d’une graphiste, d’un développeur ou encore d’expert SEO pour remonter votre site en haut des résultats de recherche sur la toile.

  • Par vous-même.

Les CMS et builders les plus simples permettent aux débutants de créer votre site internet sans avoir de grandes connaissances techniques. Qui plus est la plupart sont en open-source ou disposent d’une version gratuite et peuvent être personnalisées grâce à des plugin. Il est conseillé de disposer de quelques connaissances pour publier votre site web, sinon vous risquez de faire face à un site constitué de multiples bugs. Si vous vous en sentez capable, ou que vous avez suivi des tutos et cours en ligne, assurez-vous de le faire avec discernement. Si vous devez forcer sa mise en ligne, vous risquez d’obtenir un site qui a du mal à se référencer (absent des moteurs de recherche), ou constitué de multiples bugs.

S’il est possible de créer une site internet facilement, attention toutefois à en construire un qui réponds aux exigences de moteurs de recherche (responsive design, code HTML propre, mise en page de qualité, vitesse du site, …).

Pensez aussi à choisir un outil qui dispose d’un back office simple et qui propose des mises à jour régulières pour éviter les failles de sécurité. Ce dernier aspect est essentiel, le hacking est devenu un vrai business et s’en protéger est une des priorités. Il en va de la sécurité de votre projet mais aussi de votre crédibilité auprès de vos clients.

Déclarez votre site à la CNIL

Créer un site de vente en ligne vous incombe de le déclarer à la CNIL, ou la Commission nationale de l’informatique et des libertés. Cette Commission s’assure que votre site web respecte les formalités administratives et que votre entreprise est bien déclarée.

Avertissez des cookies

Si vous usez des cookies pour votre site web, vous avez pour obligation d’en avertir les internautes, ainsi que de leur laisser le choix de les accepter ou refuser. Si vous le désirez, spécifiez à l’intérieur de la description des cookies les données récoltées, combien de temps, pourquoi, etc.

Faites apparaître les mentions légales

Les mentions légales n’étaient auparavant obligatoires que dans le cadre d’un site de vente en ligne. À ce jour, tous les sites internet ont pour obligation de s’en doter, qu’importe la nature et le secteur de leur activité (oui, même un blog !).

Ainsi, vous devez mettre en avant dans les mentions légales toutes les informations relatives à votre entreprise :

  • La raison sociale et tous les éléments qui participent à l’identité du fondateur
  • Adresse mail et téléphone (vous pouvez reprendre celle de votre entreprise)
  • Le responsable du site web
  • Votre numéro d’inscription au registre et du commerce et des sociétés (RCS) et le numéro de TVA intracommunautaire
  • Nom et coordonnées de votre hébergeur
  • Les CGV : conditions générales de vente
  • Le numéro de déclaration simplifiée donnée par la CNIL
  • Tout autre élément indispensable pour identifier votre société.

La plupart du temps ces informations sont indiquées dans le pied de page.

Avez-vous réfléchi au moyen de paiement ?

Créer votre site de vente en ligne peut s’avérer un véritable casse-tête quand il est question de la solution de paiement. Bien que les solutions semblent faciles à prendre en main, en réalité vous devez jouer entre les commissions des différents sites de paiement, le taux des banques s’il y en a, etc.

Vous pouvez ainsi faire payer en ligne par tous les moyens possibles : carte bancaire, virement bancaire ou postal, PayPal, audiotel ou SMS, carte prépayée, chèque, carte privative, prélèvement, etc.

Votre manière d’encaisser peut dépendre de votre business model. Dans tous les cas, nous vous recommandons de préférer un modèle intuitif pour votre cœur de cible.

Entre autres

Créer votre site de vente en ligne demande une réelle réflexion, une étude de marché, un budget de départ une stratégie de webmarketing et un plan financier précis. Il faudra aussi définit votre vision globale de son utilisation. Vous devez le connaître par cœur avant de le mettre en ligne. N’hésitez pas à en parler autour de vous pour que l’on vous questionne, remette en compte… Demandez-vous quel type de site web vous auriez voulu voir sur la toile et quelles sont mes fonctionnalités à utiliser.

L’objectif est de créer le site de vente en ligne dont vous avez toujours rêvé de voir sur la toile dont la proposition de valeur répond aux attentes des clients cibles. Et de monter votre affaire, bien entendu.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.