Quelles sont les différentes étapes de création d'une entreprise de stylisme ?

Par Valentine Bach, le 15/04/2022

Vous rêvez de devenir styliste ? Vous souhaitez vous lancer et ouvrir votre entreprise de stylisme ? Voici un article qui décrit les différentes étapes nécessaires à la création de votre entreprise de stylisme. Ne vous précipitez pas, il faut que votre projet soit défini et encadré pour assurer une réussite !

Etapes création entreprise stylisme

Dans cet article, nous vous énumérons les différentes étapes de création de votre entreprise de stylisme qui assureront le lancement de votre activité.

Etape 1 : Définir votre projet d’entreprise de stylisme

Avant d’ouvrir votre entreprise de stylisme, vous devez  commencer par définir la localisation de votre entreprise de stylisme ainsi que la clientèle que vous entendez cibler.

Puis, il vous faudra choisir un concept de stylisme afin de pouvoir définir votre projet. Pour ce faire, il faut s’interroger :

  • Quels types de vêtements souhaitez-vous vendre ? Prêt-à-porter pour enfants, femmes ou hommes ?
  • Quelles techniques allez-vous utiliser ? La couture ou le tricot ? Travailler sur cuir, sur lin ?
  • Comment allez-vous vous spécialiser ? Tenue de soirée, de mariage, uniformes de travail pour des prestataires d’hôtellerie, d’événementiel…

Ensuite, il est nécessaire que vous vous informiez sur le marché et que vous identifiez vos concurrents.

Pour ce faire travailler votre communication afin de déterminer comment vous allez toucher les clients (salon, démarchages, bouches à oreilles ou encore réseaux-sociaux). Soyez créatif pour vous démarquer de vos concurrents.

Vous devez identifier les fournisseurs présents sur le marché, n’hésitez pas à négocier sur le prix, regarder les conditions des échanges et les services proposés à côté.

Enfin, vous devez identifier et coordonner les différentes tâches nécessaires à la préparation de votre projet. Ici, le diagramme Gantt peut vous aider. Cet outil sert à lister, visualiser et planifier les tâches que vous devez accomplir.

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Etape 2 : L’étude de la faisabilité

Cette étape s’effectue à l’aide de trois éléments : d’abord l’étude de marché, puis la détermination de la proposition de valeur et enfin l’établissement du modèle économique.

L’étude de marché

On s’intéresse ici à votre connaissance du marché. Si celle-ci est limitée ou insuffisante, voici comment faire une étude de marché.

L’étude de marché porte sur trois études différentes :

  • La première, l’étude documentaire : permet de déterminer la réglementation applicable, les caractéristiques ainsi que le fonctionnement du marché
  • La deuxième, l’étude qualitative : elle doit vous permettre d’évaluer la pertinence de votre projet par rapport aux besoins des consommateurs.
  • La troisième, l’étude quantitative, vise à analyser les comportements des consommateurs afin de déterminer le type de consommateur que vous voulez cibler avec votre offre.

Cet outil, proche d’un outil marketing, doit vous permettre de :

  • Pallier à vos faiblesses concernant le marché ;
  • Analyser le potentiel du marché et comprendre son fonctionnement ;
  • Déterminer les risques inhérents au projet pour les éviter ou les limiter ;
  • Mettre en avant les bases de votre stratégie de développement ;
  • Etablir un business model ;
  • Vous constituez un réseau professionnel.

La proposition de valeur

Elle doit permettre de déterminer spécifiquement les besoins des consommateurs que vous entendiez cibler et la façon dont vous allez le faire.

La proposition de valeur se rédige en 2 ou 3 phrases synthétiques répondant simultanément à ces questions :

  • Quels problèmes entendez-vous résoudre ?
  • Quelles sont les caractéristiques de votre offre qui la rendent unique ?
  • Quels sont les bienfaits concrets retirés par vos clients ?

La différenciation peut être aussi bien objective que subjective :

  • Dans le cas de la différence objective, vous pouvez par exemple utiliser un certain type de textile très prisé dans vos créations.
  • La différenciation subjective repose sur des éléments qui ne sont pas nécessairement propres à vos produits mais plus à l’ambiance de votre entreprise de stylisme. Il peut s’agir de la façon dont vous traitez vos clients, les liens que vous tisser avec les réseaux sociaux.

Le modèle économique

Votre modèle économique doit mettre en avant la façon dont l’entreprise de stylisme gagne de l’argent. Pour la réalisation de votre modèle économique vous devez prendre en compte différents éléments :

  • Les éléments clés du développement de votre activité (ressources, partenaires, fournisseurs textiles…) ;
  • Le positionnement commercial de votre entreprise ;
  • Le fonctionnement de votre entreprise de stylisme ;
  • Les charges ainsi que les futurs revenus tirés de votre activité.

Ne négligez pas ces étapes pour la création de votre entreprise de stylisme, elles vous permettent de définir votre offre commerciale.

Etape 3 : La préparation de l’offre commerciale

Le but est de finaliser concrètement votre offre. Profitez-en pour vérifier que vous avez les produire et évaluer vos différents besoins pour votre conception. Enfin, à cette étape vous devez identifier les points de blocage pour les résoudre.

Le choix de votre local

Si vous voulez ouvrir votre entreprise de stylisme, il vous faudra louer ou acheter votre local.

Faites qu’il corresponde avec vos besoins, un grand plan de travail et des espaces de rangement seront adéquats dans votre cas.

Faites attention à son emplacement et à ce qu’il respecte les normes de sécurité des ERP.

La détermination de votre gamme produits/services

Grâce à votre étude de marché préalable, vous pouvez facilement déterminer votre offre de produits/services.

A cette étape, il faut concevoir les différentes prestations que vous souhaitez proposer. Vous devez identifier les produits que vous allez utiliser dans votre entreprise de stylisme et ceux que vous allez vendre. Votre offre doit répondre aux trois interrogations posées par votre proposition de valeur :

  • Quels besoins des clients allez-vous résoudre ?
  • Comment allez-vous vous différencier ?
  • Quels sont les bienfaits concrets et mesurables que pourront obtenir vos clients.

Etape 4 : Définir la stratégie commerciale

Afin d’atteindre les objectifs fixés par le chef de l’entreprise de stylisme, il faut s’appuyer sur les diverses préconisations stratégiques issus de vos diagnostics internes et/ou externes.

Pour que votre stratégie commerciale soit efficace, vous devez :

  • Effectuez une segmentation du marché. Cela consiste à former des groupes homogènes de consommateurs. Ces groupes doivent répondre aux questions quoi ? (les besoins ciblés), Qui (quelle catégorie de consommateurs), Comment (avec l’utilisation de quel produit ou de service).
  • Analysez l’attractivité de votre produit, il s’agit concrètement de son cycle de vie et de sa capacité à attirer des consommateurs (attractivité commerciale).
  • Evaluez votre compétitivité : évaluez vos différents avantages sur chaque segments réalisés.
  • Ciblez votre offre. Pour cela, définissez les consommateurs que vous entendez cibler et concentrez-vous sur leur segment de marché. N’allez pas vers des segments à faible potentiel de rentabilité.

Il existe trois stratégies pour parvenir à cibler le marché : le marketing différencié, le marketing de masse et le marketing multi segment. Pour effectuer ce ciblage, vous pouvez vous appuyer sur l’analyse SWOT et sur le 5 forces de Porter.

  • Enfin, il faut vous positionner afin de déterminer l’image que vous souhaitez donner à votre entreprise de stylisme. Cette image doit être suffisamment séduisante afin d’attirer les clients. Élaborer par exemple le marketing 4P  que sont le Produit, le Prix, la Place et la Promotion. Ce mode de marketing contient à la fois la stratégie marketing et la stratégie de communication.

Etapes 5 : Prévoir le prévisionnel financier

Ce document doit vous permettre d’étudier la faisabilité potentielle de votre projet. Grâce à lui, vous pouvez évaluer la rentabilité de votre projet ainsi que calculer vos besoins en financement. C’est une des étapes à ne pas négliger dans la création de votre entreprise de stylisme.

Très utile, c’est sur ce document que vos partenaires s’appuient pour évaluer la viabilité de votre projet. Il permet d’effectuer des simulations et de tester des hypothèses pour que vos choix financiers soient cohérent avec votre projet.

Vous devez également évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel de votre entreprise de stylisme. Cela se fait en s’appuyant sur les résultats de l’étude de marché et sur le potentiel de la zone de chalandise que vous aurez déterminé ainsi que sur vos hypothèses.

Chiffrez bien les investissements nécessaires au lancement de votre activité ainsi que les charges d’exploitation prévisibles

Une fois votre prévisionnel réalisé, vous pourrez réaliser un budget prévisionnel fixe avec objectifs clés pour vous guider.

Il est préférable de réaliser des projections financières sur une période de 3 à 5 ans. Vous pouvez vous aider des documents suivants :

  • Un compte de résultat prévisionnel ;
  • Un bilan prévisionnel ;
  • Vos tableaux de trésorerie ;
  • Votre plan de financement initial ;
  • Des ratios financiers.

Etape 6 : Le business plan de votre entreprise de stylisme

Ce document synthétique doit vous permettre de présenter complètement votre projet, pour ce faire il se compose d’une partie descriptive et d’une partie chiffrée.

La partie descriptive vise à décrire le projet, à prouver sa faisabilité commerciale et technique. Pour ce faire il faut s’appuyer sur l’étude de marché, le business model, la stratégie commerciale…

La partie quantitative sert à chiffrer le projet et à prouver son potentiel financier. Elle permet ainsi de mesurer la rentabilité du projet.

Le business plan se compose des éléments suivants :

  • L’étude de la faisabilité, l’étude de marché et votre stratégie commerciale,
  • Le business model,
  • Le cadre légal de votre projet,
  • Le prévisionnel financier et les besoins inhérents au projet,
  • L’état d’avancement de votre projet.

Etape 7 : Le financement de votre projet

Il s’agit de l’une des étapes clé pour la création de votre entreprise de stylisme. Comment la financer ? Avec quel argent ? Il existe deux types de financements qui interviennent à des moments différents dans la réalisation de votre projet.

Le premier intervient pour financer la préparation du projet. Il s’agit de financer votre travail de gestion de projet entrepreneurial ainsi que l’ensemble des frais liés. Ce financement peut résulter de vos fonds propres, de vos apport personnels, d’emprunts réalisés à titre personnel ou en utilisant une caution personnelle.

Le second financement doit permettre le lancement de votre projet, c’est l’amorçage. Il doit permettre l’achat d’ équipement nécessaires au démarrage de votre entreprise de stylisme ainsi que les coûts de location ou d’achat de votre local.

Il existe différents moyens de financement :

  • Les apports personnels ;
  • Les apports extérieurs
  • Le prêt bancaire ;
  • Les concours prêt d’honneurs et les subventions ;
  • Les aides nationales ou régionale ;
  • Le cautionnement ;
  • Le financement participatif …

Il existe également des aides accordées uniquement aux stylistes :

L’ANDAM Fashion Award offre un soutien financier et logistique au créateurs de modes choisi à l’issu d’un processus de sélection de plusieurs mois. Cela permet d’assurer la pérennité de votre entreprise de stylisme.

Ainsi, il existe un certain nombre d’étapes avant d’envisager la création de votre entreprise de stylisme. Suivez-les afin de vous assurer de la viabilité et de la pérennité de votre entreprise.

Les prochaines étapes pour créer votre entreprise de stylisme

Cela peut paraître surprenant, mais voici l’étape du choix du statut de votre entreprise de stylisme. C’est donc l’une des dernières étapes lorsque l’on souhaite lancer son activité. Il ne faut pas se précipiter : suivez les étapes suivantes pour assurer un projet stable et rentable.

Vous devez choisir le statut le plus adapté à votre entreprise. Il est donc primordial de connaître les caractéristiques propres des différentes formes, ainsi que les options fiscales et sociales.

Une fois cette étape réalisée, on passe à la création concrète de votre entreprise.

Méthodes création d'entreprise

 Pour aller plus loin :

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Valentine Bach Rédactrice


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.