Financer l'achat d'un restaurant : la démarche pour y parvenir

Par Marie Lusset, le 25/03/2021

Financer l’achat d’un restaurant nécessite de suivre une démarche spécifique. Découvrez ici les principaux éléments à prendre en compte pour y parvenir ! 

Financer l'achat d'un restaurant

Financer l’achat d’un restaurant est un rêve qui anime de nombreux entrepreneurs ; les rangs de ceux qui y parviennent sont cependant très clairsemés. La raison en est que la mise en place d’un tel projet nécessite des moyens non négligeables, mais également des compétences spécifiques.

Il faut en effet avant toute chose, concevoir un projet en bonne et due forme, faire la preuve de sa rentabilité et mobiliser les compétences requises pour le mettre en œuvre. Il faut aussi connaître avec précision les moyens nécessaires à la réalisation de ce rêve.

Financer l’achat d’un restaurant requiert par ailleurs de bien connaître les modalités de financement que l’on a à sa disposition, qu’il s’agisse de la possibilité de bénéficier d’un prêt ou alors de mettre à contribution ses ressources personnelles.

Financer l’achat d’un restaurant : La nécessité d’un projet apte à être financé

Les premiers paramètres à considérer pour acquérir un restaurant sont assez nombreux. Ils sont abordés ici suivant trois catégories distinctes : la preuve de la rentabilité du projet, la mobilisation des compétences nécessaires et la définition des modalités d’exploitation.

Faire la preuve de la rentabilité du projet

Pour obtenir le financement en vue de l’achat d’un restaurant, l’une des conditions les plus importantes consiste à démontrer que le projet est rentable. Il doit en effet être crédible et présenter des perspectives intéressantes pour un investisseur.

Pour en faire la démonstration, il est nécessaire de concevoir un plan d’affaires, ou un business plan restaurant,  destiné à faire aux investisseurs, la preuve des avantages dont ils sont susceptibles de profiter en plaçant leurs ressources dans le projet. Ledit plan doit présenter des éléments tels que :

  • Le rapport de l’activité comptable du restaurant ;
  • Une estimation prévisionnelle des résultats sur trois ans ;
  • Les informations sur le bail en cours ;
  • Les données sur le personnel ;
  • L’état des lieux du local ;
  • L’emplacement et ses caractéristiques.

Toutes ces informations, disponibles pour le restaurant à acheter, sont cruciales pour apporter la preuve de la rentabilité du projet.

Mobiliser les compétences requises pour la mise en œuvre

Pour financer l’achat d’un restaurant, il importe également de disposer des compétences nécessaires à sa gestion. Cela suppose que l’entrepreneur en charge de la conduite du projet ou l’un des membres de son équipe doivent avoir le profil adapté pour en assurer la direction.

Il est aussi nécessaire de disposer d’une certaine expérience dans le secteur de la restauration. Afin de garantir une gestion efficace, de solides atouts relationnels et de management sont requis pour être en mesure d’administrer au mieux le personnel.

Définir les modalités d’exploitation

Avant de rechercher des ressources pour financer l’achat d’un restaurant, il faut en définir les modalités d’exploitation.

Dans ce cadre, il est possible d’exploiter le restaurant sous la forme d’une entreprise individuelle. L’acquisition de l’établissement peut donc se faire à titre individuel ou par le biais d’une entreprise détenue par l’entrepreneur, et le restaurant est intégré à son patrimoine.

En revanche, si l’option faite est celle de l’acquisition et de l’exploitation dans le cadre d’une société, elle peut prendre la forme d’un achat de parts, soit à titre personnel par l’entrepreneur soit par une société lui appartenant.

Il est également possible d’acheter le fonds de commerce en entier, et non pas simplement quelques-unes de ses parts.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Définir les besoins pour financer l’achat d’un restaurant

Afin de financer l’achat d’un restaurant, il est utile d’établir une liste de toutes les dépenses nécessaires. La principale dépense à effectuer dans ce cadre est celle liée à l’acquisition proprement dite du fonds de commerce.

Si cette dépense a un caractère principal, elle n’est pas la seule à prévoir. Les besoins à combler concernent également :

  • Les besoins en fonds de roulement ;
  • Les droits d’enregistrement de la transaction d’achat ;
  • Le paiement des honoraires de l’avocat ou du notaire en charge de l’acquisition ;
  • L’achat des stocks de produits détenus par le restaurant au moment de la passation.

Il est aussi nécessaire de prévoir d’autres dépenses lorsque le projet ambitionne d’apporter des modifications à l’existant. Ces modifications peuvent porter sur des travaux de rénovation, d’ameublement ou d’aménagement du restaurant.

Les modalités de financement disponibles

Une fois la preuve de la rentabilité du projet apportée et les besoins définis, il est alors temps de se pencher sur les moyens disponibles pour financer l’achat d’un restaurant. Ils sont principalement de deux ordres.

L’apport personnel

Faire un apport personnel pour financer l’ouverture d’un restaurant consiste à débourser de l’argent de sa propre poche pour la réalisation de cet achat. Cette solution suffit généralement pour la mise en œuvre de projets de petite envergure.

Dans le cadre d’un projet de plus grande envergure, la solution constitue un préalable nécessaire avant de solliciter le concours d’un investisseur tiers.

Lorsqu’un accompagnement bancaire est sollicité pour financer l’achat, l’institution financière conditionne bien souvent son accord à un apport personnel de l’entrepreneur, à hauteur de 30% des besoins identifiés.

Le défaut d’ apport personnel se heurte à un refus de l’accompagnement sollicité ou à son conditionnement par la fourniture de garanties importantes.

Le prêt professionnel

Le prêt professionnel constitue la forme de financement la plus utilisée pour l’achat d’un restaurant. Dans certains cas, ce prêt est une condition du compromis de vente et son obtention dans le délai défini est indispensable pour valider la transaction.

Le crowdfunding

Diverses plateformes de financement participatif ou crowdfunding sont disponibles pour financer de nombreux projets et il est possible d’y mobiliser les sommes nécessaires grâce à un projet bien présenté.

Recourir au financement participatif peut donc aussi permettre de financer l’achat d’un restaurant.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset -

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *