Quels sont les modes de rémunération d'un courtier en assurance ?

Par Marie Lusset, le 14/05/2021

Un courtier en assurance peut percevoir des rémunérations de différentes façons. Le Blog du Dirigeant vous explique les différents modes de rémunération possibles. 

rémunération courtier assurance

La rémunération d’un courtier en assurance représente tout versement ou tout autre type d’avantage financier qui vient récompenser la prestation du professionnel. Si vous vous interrogez sur les étapes pour devenir courtier en assurance, la question de la rémunération vous intéresse surement.

En fonction du service offert, le mode de paiement peut être différent. En effet, si la rémunération est fixée librement par les deux parties, il revient au courtier en assurance de choisir la façon dont il souhaite recevoir ses émoluments.

Dans ce sens, il peut être intéressant pour toute personne désirant se lancer en tant que courtier en assurance, de s’informer sur les différents modes de rémunération du métier.

Ce guide propose un tour d’horizon des spécificités des différentes possibilités de rémunération qui s’offrent à un courtier en assurance.

La rémunération du courtier en assurance par l’assureur

Si créer son entreprise est une étape importante pour tout courtier en assurance, il convient également de réfléchir au meilleur mode de rémunération pour assurer la pérennité des activités de la structure.

Le professionnel peut par exemple décider de se faire payer par la compagnie auprès de laquelle il a effectué les démarches d’assurance pour son client.

Dans ce cas, les versements s’effectuent sous la forme de commissions qui n’ont aucune répercussion sur les coûts des offres proposées aux particuliers.

Les sommes à toucher varient généralement en fonction de la clientèle, des produits et des compagnies d’assurance. Les commissions représentent le mode de paiement que privilégient la plupart des professionnels qui jouent un rôle d’intermédiaire entre les clients et les assureurs.

La rémunération sous la forme de commissions récurrentes

Il existe deux types de commissions récurrentes qui peuvent servir à la rémunération du courtier. Le premier dit de gestion permet de payer les cabinets de courtage qui ont reçu une délégation de la part de la compagnie d’assurance pour :

  • La signature des contrats ;
  • La gestion des sinistres ;
  • L’émission de pièces contractuelles.

Le prélèvement des commissions se fait par le courtier et leur calcul se base sur les primes perçues. Les contrats de courtage et de gestion signés entre le professionnel et la compagnie d’assurance apportent généralement des détails très précis sur les attributions de chaque partie.

Quant aux commissions de renouvellement, elles viennent en complément du montant perçu au moment de l’acquisition d’un nouveau client. Le courtier en assurance peut profiter de ce type de rémunération durant toute la durée du contrat.

La rémunération sous la forme de commissions variables

Pour chaque nouveau client converti, le courtier perçoit des commissions d’apport. Il s’agit de sommes qui permettent de rémunérer l’acquisition d’un produit d’assurance. Il en existe deux types.

La commission linéaire représente une partie des sommes perçues par le professionnel durant toute la validité du contrat. Quant à la commission précomptée, elle désigne un pourcentage des cotisations qui est élevé les 12 premiers mois et qui est plus faible les années suivantes.

Toutefois, il s’agit d’un dispositif que de plus en plus de compagnies n’hésitent pas à supprimer en raison des conflits d’intérêts qu’il peut occasionner.

La rémunération du courtier en assurance est intrinsèquement liée à ses performances. Il convient donc pour un professionnel de ce type de faire une analyse SWOT de sa stratégie client afin d’en détecter les forces et les faiblesses.

Procéder ainsi lui permettra d’augmenter ses chances de profiter des incitations qui sont versées par certains assureurs. Il s’agit de récompenses qui sont pensées pour booster les performances des professionnels.

Au nombre de celles qui sont les plus privilégiées par les compagnies d’assurances, la surcommission permet d’encourager les courtiers les plus efficaces sur la base de la qualité et du volume de leurs affaires.

Si les incitations sont généralement considérées comme des bonus, elles peuvent aussi être assimilées à des pénalités. Dans ce cas, la rémunération du courtier en assurance peut être réduite s’il n’atteint pas ses objectifs.

Pour maximiser ses revenus, le professionnel doit également prendre le soin de bien choisir son statut juridique.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

La rémunération du courtier en assurance par le client

Un autre mode de rémunération du courtier en assurance consiste à se faire payer de façon directe par ses clients. Ceux-ci doivent alors s’acquitter d’honoraires qui sont librement fixés par le professionnel en fonction du type d’accompagnement proposé et de la complexité du dossier.

La rémunération perçue par le courtier en assurance est distincte de la prime versée au moment de la signature du contrat.

Pour se faire payer, un professionnel a généralement trois possibilités. Il peut choisir d’être réglé directement par ses clients ou il peut opter pour des commissions qui sont payées par l’assureur.

Celles-ci peuvent également être couplées aux honoraires. Toutefois, quel que soit le mode de rémunération choisi par un courtier en assurance, celui-ci doit aussi bien étudier sa zone de chalandise.

Ainsi, si la rémunération peut donc se faire de plusieurs façons, les variations qui existent dépendent du débiteur.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.