Peut-on ouvrir un restaurant chez soi ?

Par Valentine Bach, le 07/07/2022

Vous êtes reconnus pour vos talents culinaires et vous vous demandez s’il est possible d’ouvrir un restaurant chez soi ? Affirmatif, Le Blog du dirigeant vous explique tout avec cet article.

Ouvrir un restaurant chez soi

Si la cuisine n’a pas de secret pour vous, ouvrir un restaurant chez soi n’a que peu de contraintes pour vous permettre de vivre de votre passion.

Qui peut ouvrir un restaurant chez soi ?

L’ouverture d’un restaurant chez soi ne nécessite pas l’obtention d’un diplôme particulier, aucune formation n’est obligatoire.

Cependant, il est essentiel de vérifier si le contrat de bail du logement l’autorise. En règle générale, vous pouvez accueillir des clients chez vous si :

  • Le bail ou le règlement de copropriété ne l’interdit pas ;
  • Il s’agit de votre résidence principale ;
  • Vous exercez bien votre activité à votre domicile et non pas dans une location.

Cependant, il existe d’autres restrictions à respecter :

Pour les villes de plus de 200 000 habitants et pour les départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, une autorisation du maire est demandée pour exercer votre activité chez vous et pour être autorisé à recevoir des clients.

Une exception vous autorise à recevoir des clients si votre domicile est situé au rez-de-chaussée et si votre activité ne provoque aucune nuisance pour le voisinage.

Il est également préférable que vous ayez un véritable attrait pour la cuisine. Vous allez être amené à cuisiner plus que lors d’un simple repas en famille. Si vous prenez des employés (commis, serveurs) vous devez avoir une certaine autorité. Il est aussi nécessaire que vous soyez organisé et d’avoir une très bonne résistance au stress durant les services.

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Les normes à respecter pour ouvrir un restaurant

Une réglementation stricte encadre l’hygiène et la sécurité alimentaire. Vous devez en avoir conscience avant de vous lancer.

En effet, l’ouverture d’un restaurant chez soi est conditionnée à un certain nombre de critères.

Il faut ainsi respecter :

  • Toutes les normes relatives à l’hygiène et à la salubrité ;
  • Les normes de sécurité et d’accessibilité des établissements recevant du public (ERP) ;
  • La réglementation applicable aux horaires d’ouvertures qui ont été prévus par un arrêté préfectoral ;
  • L’interdiction de fumer en intérieur s’applique à tous les établissements en France.

De plus, une formation est nécessaire afin de pouvoir vendre de l’alcool. La formation donne lieu à la délivrance d’un permis d’exploitation, valable 10 ans. La mairie vous demandera ce document pour toute demande d’ouverture d’établissement vendant de l’alcool.

Il faut également suivre une formation en hygiène alimentaire, la formation AHCCP. Cette formation dure environ 2 jours et coûte entre 250 et 500€. Elle doit obligatoirement être suivie par au moins l’une des personnes du restaurant. En cas de contrôle sanitaire, il vous sera demandé de prouver que vous avez bien eu cette formation.

Les étapes d’ouverture d’un restaurant chez soi

Afin d’assurer la réussite de votre restaurant, il faut réaliser les étapes préalables nécessaires à la création de votre projet.

étape 1 : concevoir et valider votre projet de création

Avant toute chose, vous devez vous assurer de votre capacité à vous lancer dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale. Vous devez également veiller à trouver une idée de restauration suffisamment originale pour attirer les clients à votre domicile. Pour cela, il est nécessaire que vous ayez conscience des besoins des clients sur le marché de la restauration afin de pouvoir répondre à leur demande. Vous devez également parvenir à évaluer vos moyens et vous assurez qu’ils vous permettront d’aller au bout de votre projet. Par chance, l’ouverture d’un restaurant chez soi vous permet d’économiser des sommes importantes que vous auriez eu à payer si vous aviez décidé d’ouvrir un restaurant classique. Vous pourrez réinvestir ces sommes dans l’ameublement, la formation ou juste pour financer votre entreprise.

étape 2 : l’étude de la faisabilité

Cette étude vous permet d’évaluer la faisabilité de votre projet. Il faut vous assurer que votre offre pourra rencontrer une demande existante. Pour ce faire, vous devez vous appuyer sur une étude de marché et sur votre proposition de valeur.

L’étude de marché

Il s’agit ici de pallier à votre méconnaissance du marché où vous souhaitez vous insérer. Cet outil marketing doit en effet vous permettre de comprendre le fonctionnement du marché et de déterminer les différents acteurs qui interagissent sur le marché. L’étude de marché se divise en trois études avec des finalités propres :

  • L’étude documentaire vous permet de prendre connaissance de la réglementation présente sur le marché de la restauration. Elle doit également vous permettre d’en savoir plus sur les caractéristiques et sur le fonctionnement de ce marché.
  • L’étude qualitative sert à étudier la pertinence de vos hypothèses par rapport aux besoins des clients.
  • L’étude quantitative doit vous permettre d’analyser les comportements des clients.

Déterminer la proposition de valeur

La proposition de valeur doit être rédigée en une à deux phrases synthétiques qui présentent votre offre et répondent aux besoins que vous avez réussi à mettre en avant.

Une proposition de valeur efficace doit vous permettre de répondre à trois questions :

  • Quels problèmes du marché entendez-vous résoudre ?
  • Quelles sont les caractéristiques rendant votre offre unique et permettant de vous différencier ?
  • Quels bienfaits concrets et mesurables vos clients pourront-ils retirer de vos services ?

Le marché de la restauration étant un marché ouvert, vous pourrez facilement vous insérer dans le marché, mais vos concurrents aussi. Il est donc très important que vous vous différenciez afin de vous faire une place sur ce marché. Votre différenciation peut reposer sur :

  • Une technique ou des produits culinaires, pourquoi pas le bio ?
  • Sur un concept de plat, salades, pâtes, plat à emporter ou à servir sur place ;
  • Ou encore sur une différenciation de packaging ou de présentation.

Elaborer votre business model

Votre business model vous permet de préparer le fonctionnement économique de votre projet. Il décrit la manière dont votre restaurant gagne de l’argent. Pour ce faire, il vous faut définir précisément les différentes étapes nécessaires à l’élaboration et à la commercialisation de votre offre. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous appuyer sur un business model Canvas.

étapes 3 : Préparer votre offre commerciale et créer votre stratégie commerciale

Avant d’ouvrir votre restaurant à domicile, il faut préparer votre offre commerciale. Pour ce faire, appuyez-vous sur votre proposition de valeur et votre étude de marché. L’offre commerciale doit être concrète et finalisée à cette étape. Vous devez vérifier vos capacités de production afin d’évaluer tous les éléments nécessaires pour concevoir votre offre.

Ouvrir un restaurant chez soi vous évite d’avoir à chercher un local pour réaliser votre activité. Cela vous permet d’économiser du temps et de l’argent. Vous pourrez donc réinvestir cet argent dans l’aménagement de la partie de votre domicile destinée à recevoir du public.

À ce stade, vous devez également déterminer votre gamme de produits/services. Il faut alors que cette gamme réponde aux trois questions posées par la proposition de valeur. Vous pouvez vous différencier par la qualité de vos produits alimentaires, votre présentation ou encore votre accueil.

Concernant la stratégie commerciale de votre restaurant, vous devez :

  • Réaliser une segmentation du marché. Pour ce faire, classer les consommateurs au sein de groupes homogènes.
  • Vérifier l’attractivité du produit (à savoir son cycle de vie) et son attractivité commerciale (sa capacité à attirer les clients).
  • Cibler les segments de marché susceptibles de s’intéresser à votre offre. Des outils existent afin de faciliter votre ciblage : utilisez la Matrice SWOT et les 5 forces de Porter.
  • Enfin, intéressez-vous au positionnement de l’entreprise. Votre restaurant doit renvoyer une image positive aux clients et proposer une offre séduisante aux consommateurs.

étape 4 : prévoir le prévisionnel financier

Cette étape doit vous donner la faisabilité financière de votre projet. Vous devez évaluer la rentabilité potentielle de votre projet et déterminer vos besoins de financements.

Vos partenaires financiers s’appuient sur le prévisionnel pour mesurer la viabilité de votre projet avant d’envisager de s’associer avec vous. Il s’agit de l’unique élément qui leur permet d’évaluer s’ils seront capables de recouvrer leurs investissements.

Le chiffre d’affaires prévisionnel doit être calculé en s’appuyant sur votre étude de marché, votre zone de chalandises ainsi que vos hypothèses.

Vous devez chiffrer tous les investissements nécessaires au lancement de votre projet (acquisition de matériel de cuisine, machine, chaises et tables). Prévoyez également les futures charges d’exploitations imputables à votre projet (assurance, partenariat avec des plateformes de ventes en ligne ou à emporter).

Vos projections financières peuvent se réaliser sur un délai entre 3 et 5 ans, elles s’appuient sur :

  • Un tableau de trésorerie
  • Un plan de financement initial
  • Des ratios financiers

étape 5 : le Business plan

Ce document doit vous permettre de présenter synthétiquement votre projet, le business plan se divise en deux parties :

  • Une partie descriptive, qui sert à décrire le projet et à montrer sa faisabilité commerciale. Elle s’appuie sur les éléments fournis par l’étude de marché, le business modèle, la stratégie commerciale…
  • Une partie quantitative et chiffrée : qui doit venir étayer votre présentation. Elle prouve le potentiel financier et la rentabilité de votre projet. Elle s’appuie sur l’étude de faisabilité, votre business model, l’état d’avancement de votre projet.

étape 6 : Financer votre projet

Il faut distinguer quatre types de financements qui surviennent à différents moments de votre projet d’ouverture de restaurant.

D’abord le financement nécessaire à la préparation du projet. Le but ici est de financer votre travail de gestion de projet d’ouverture de restaurant et tous les frais liés à son développement.

Ensuite, le financement visant au démarrage du projet. Il s’agit ici d’acquérir l’ensemble des éléments nécessaires à l’amorçage de votre projet. C’est le financement nécessaire pour l’achat d’ustensile de cuisine, l’ameublement de votre espace dédié à votre activité, l’achat des stocks…

Vous devez aussi tenir compte du financement du développement du projet. Il intervient une fois que le modèle économique de votre restaurant est stabilisé et que vous cherchez à faire atteindre une taille critique à votre entreprise.

Enfin, vous devez prévoir le financement du développement de l’activité. Ce dernier financement doit vous permettre de gagner des parts de marché.

Pour parvenir à financer votre projet, vous pouvez compter sur plusieurs moyens de financement.

  • Les moyens de financement classiques qui reposent sur des apports personnels ou des prêts bancaires.
  • Les moyens de financement moins classiques que représentent les concours, prêts d’honneurs et les subventions et aides étatiques comme  l’ACRE ou encore le recours à la love money (l’argent provient alors de vos proches) ou au crowdfunding.

Le choix du statut juridique nécessaire à l’ouverture d’un restaurant chez soi

À la suite de la réalisation de l’ensemble des étapes nécessaires à la création, il faut s’intéresser au statut juridique de votre restaurant.

Plusieurs choix s’offrent à vous, soit vous créez seul ou soit vous créez avec des associés. Ces tableaux vous présentent toutes les possibilités ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients.

Les formes juridiques pour créer à plusieurs

Les formes juridiques pour créer seul

Sinon, vous pouvez directement consulter notre article pour choisir votre statut juridique !

Après avoir choisi la forme juridique la plus apte à répondre à vos besoins, vous devez vous intéresser à la réalisation des formalités administratives.

Les formalités administratives et juridiques nécessaires pour ouvrir un restaurant chez soi

La grande majorité des formalités administratives et juridiques peuvent facilement se réaliser en ligne. De plus en plus de plateformes proposent en effet la création en ligne ou la réalisation de formalités diverses. La rédaction d’acte de votre société, la publication d’une annonce légale ou mieux l’immatriculation de votre société, tous ces services sont disponibles en ligne.

De plus, il existe une grande variété de plateformes permettant de répondre à vos besoins. Pour vous aider à choisir la plateforme en ligne la plus adéquate, le Blog du Dirigeant a réalisé un tableau comparatif des meilleures plateformes. Il s’agit là de la méthode la plus économique, la plus rapide et de l’une des plus efficaces.

Le respect obligatoire des règles d’hygiène pour ouvrir un restaurant chez soi

L’ouverture d’un restaurant implique obligatoirement que vous respectiez les règles d’hygiène de ce secteur d’activité. En effet, étant en contact direct avec les aliments, le respect des normes permet de prévenir et d’identifier tous les dangers pouvant survenir avec les pratiques alimentaires.

Tous les professionnels du secteur alimentaire doivent ainsi respecter les pratiques suivantes :

  • porter des vêtements propres ;
  • porter une coiffe ;
  • penser à porter des gants au cours de la préparation et du services des aliments ;
  • jeter régulièrement les gants pour les changer ;
  • lavez vous obligatoirement les mains avant de manipuler des aliments ou de réaliser des prestations culinaires.

Notez qu’un employé malade ou un employé blessé avec une plaie ne peut pas manipuler les denrées alimentaires pour des raisons d’hygiène évidentes.

Ouvrir un restaurant chez soi : Les règles alimentaires

Ouvrir un restaurant chez soi ne dispense pas de respecter les règles alimentaires concernant les produits congelés et la chaîne du froid.

Concernant les produits congelés, il est interdit de :

  • re-congeler un produit ayant déjà été décongelé une fois auparavant ;
  • décongeler un produit à l’air libre (la décongélation doit avoir lieu dans un frigo) ;
  • Congeler une matière première, des restes alimentaires ou encore des produits préemballés qui doivent être conservés à température positive.

Concernant le respect de la chaîne du froid, il faut :

  • Ne jamais rompre cette chaîne, la conservation entre 0° et 3° doit toujours être maintenue
  • Contrôler en permanence la température des frigos et des chambres froides
  • Respecter la chaîne du chaud lors de la cuisson des aliments. La cuisson des aliments doit atteindre rapidement les 63°, cette température doit être maintenue durant le processus de cuisson.

La gestion des déchets

L’ouverture d’un restaurant chez soi implique tout de même de suivre la réglementation applicable aux déchets. Cette réglementation est relativement simple :

  • Vos déchets alimentaires ne doivent surtout pas s’accumuler ;
  • Les poubelles de votre restaurant doivent être vidées régulièrement, videz les au plus tard à la fin de chaque service ;
  • Les poubelles doivent avoir un couvercle et pouvoir s’ouvrir avec une pédale ;
  • Elles doivent être régulièrement lavées afin d’éviter de mauvaises odeurs et le développement de bactéries.

Vous pouvez également valoriser vos invendus de différentes manières :

  • En réalisant des partenariats avec des associations chargées de redistribuer vos invendus ;
  • Vous pouvez choisir de faire appel à des applications vous mettant en relation avec des consommateurs, vous pouvez alors leur proposer des ventes de paniers à un faible coût ;
  • Il est possible d’organiser des happy hours afin de liquider les stocks de votre restaurant ;
  • En adéquation avec la transition écologique, vous pouvez bien sûr limiter le gaspillage alimentaire.

Les différentes erreurs à éviter avec l’ouverture d’un restaurant chez soi

Même si vous êtes très enthousiaste à l’idée d’ouvrir votre restaurant à domicile, vous ne devez pas vous précipiter. Ne sautez aucune étape de création afin de maximiser vos chances de réussite.

De même, il peut être pénalisant de constituer une équipe soi-même. Bien qu’il soit important que vous vous entendiez bien avec les membres de votre équipe, n’hésitez pas à privilégier des gens plus compétents, avec plus d’expérience même si vous les connaissez moins.

Ainsi, ouvrir un restaurant chez soi coûte moins cher que d’ouvrir un restaurant dans un local acheté ou loué pour l’occasion. Pourtant, la réglementation stricte relative à l’hygiène alimentaire s’applique tout de même. Soyez vigilant et veillez à suivre les étapes de création pour assurer votre réussite.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Valentine Bach Rédactrice

Diplômée d'une double licence en droit et économie gestion, Valentine Bach porte un intérêt certain à la création d'entreprise. Elle réalise actuellement un M2 en droit de l'entreprise afin de se spécialiser sur ce sujet.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.