Activité industrielle : Comment créer une entreprise industrielle ?

Par Laurent Dufour, le 27/09/2021

Créer une entreprise industrielle consiste à lancer une activité de production ou de transformation de biens afin de les commercialiser. Ces biens peuvent être destinés aux entreprises ou aux consommateurs, ils sont produits grâce à une chaîne de fabrication.

créer une entreprise industrielle

Mettre en place un nouvel outil industriel ne s’improvise pas. Cela nécessite des compétences humaines, des moyens techniques, des matières premières et des ressources financières souvent importantes. Créer une entreprise industrielle requière de la préparation et le suivi d’un parcours entrepreneurial de qualité. Cela limite les risques liés à la complexité du projet et à l’enjeu financier.

Cet article décrit les étapes nécessaires à la préparation et au lancement d’un projet de création d’une entreprise industrielle.

La préparation d’un projet industriel

Tout projet de création d’entreprise, même le plus simple implique une phase de préparation. Pour autant, cette étape revêt une importance particulière pour les projets ambitieux comme la création d’une activité industrielle.

Déterminer précisément le besoin client

Un projet industriel ou commercial ne peut se développer que s’il répond à un besoin clair. Dès lors qu’un entrepreneur à une idée de création, il doit, avant même de préparer son projet, déterminer précisément le besoin auquel il veut répondre. Une fois le besoin clarifié, et la solution identifiée, il peut s’attacher à préparer son projet de création d’une entreprise industrielle.

La complexité des activités industrielles

Trois éléments distinguent une activité industrielle d’une activité artisanale :

  • La prépondérance des machines,
  • La forte présence de la main d’œuvre,
  • Des revenus provenant de la capacité de production plutôt que du travail manuel.

Par ailleurs, la plupart des créations d’activités industrielles requièrent un investissement de départ minimum, voir important.

Créer une activité industrielle n’implique pas de se lancer dans la production en grosse quantité immédiatement. Pour autant, créer un outil industriel suppose des investissements permettant d’acquérir les moyens de production (machines et ordinateurs), d’acheter et stocker les matières premières et/ou produits semi-fini et de disposer des compétences nécessaires. Même un projet limité, demande un travail complexe d’organisation, de planification et de coordination.

Etudier la faisabilité technique

La particularité de la création d’une entreprise industrielle tient en partie du fait qu’elle nécessite de préparer le projet d’entreprise, tout en élaborant le produit, en en organisant sa fabrication et son industrialisation.

Avant de se lancer, il est important de valider la faisabilité technique du produit, par exemple en réalisant un POC. Le POC, ou preuve de concept, est une version maquettée du bien à fabriquer. Il permet de mesurer la faisabilité technique du bien, d’évaluer les ressources nécessaires pour le produire et de valider son intérêt commercial.
Il contribue aussi à définir les qualités techniques et commerciales à atteindre et à élaborer le cahier des charges de production.

Réaliser votre plan d’actions

La préparation d’un projet se termine par l’élaboration du plan d’actions. Cela consiste à lister les tâches à réaliser et évaluer leur temps de réalisation. Il faut aussi les ordonner et le planifier, le plus souvent grâce à un diagramme de Gantt.

L’étude de faisabilité

On ne lance un projet qu’après avoir évalué se faisabilité. Celle-ci s’étudie sur 4 points principaux :

  1. La faisabilité personnelle. Le porteur de projet doit s’assurer qu’il dispose des compétences, des ressources et de la motivation nécessaire pour porter le projet jusqu’à son terme. Cela comprend de nombreux aspects : soutien familiale, compétences techniques, leadership, ressources financières, temps, implication personnelle, …
    Toutes les ressources liées à sa capacité à mener le projet doivent être étudiées.
  2. La faisabilité technique. Le POC ou l’étude technique doit valider la faisabilité technique du projet et évaluer les ressources nécessaires pour sa mise en œuvre.
  3. La faisabilité commerciale. Elle s’établie grâce à l’étude de marché qui permet d’analyser un marché, de le segmenter et de mesurer le potentiel de l’offre commerciale sur chacun des segments. Elle sert à comprendre le fonctionnement du marché, identifier ses acteurs (concurrents, fournisseurs, …) et évaluer leur importance, leur gamme et leur positionnement.
  4. La faisabilité économique. Elle s’étudie écrivant la proposition de valeur du projet et son business model. De plus en plus d’entrepreneurs utilisent le business model Canvas pour le réaliser. Cet outil simple et rapide permet d’étudier les différents aspects du business model. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article sur le business model Canvas.

Construire l’offre commerciale

Construire l’offre commerciale consiste à fabriquer le produit de manière concrète. Il faut commencer par donner forme au produit en partant d’un dessin ou du POC. Vient ensuite l’élaboration d’un plan précis et la construction d’un premier exemplaire, souvent à titre de test.
Cela requiert de lister les outils, les machines et le personnel nécessaires à la fabrication des différentes phases de prototypage.

Le prototypage consiste à créer un prototype qui répond aux attentes des clients potentiels. Certaines méthodes itératives (Lean, Design Thinking, Design Sprint, …) peuvent aider à élaborer un MVP ou un prototype final.

Une fois que le produit répond aux fonctionnalités indiquées dans le cahier des charges et qu’il respecte les normes de sécurités en vigueur, il peut être validé et homologué. L’étude de sa fabrication et/ou industrialisation et de sa commercialisation peut commencer.

Préparer l’industrialisation de la production

L’industrialisation nécessite d’étudier, évaluer et choisir ce qui sera fait en interne ou en externe. Cela exige aussi d’imaginer et coordonner les services et démarches nécessaires (achat, stockage, qualité, choix des indicateurs, délais, stockage, livraison, SAV, …).

Préparer la phase d’industrialisation implique une attention particulière pour la recherche des fournisseurs. La coordination des intervenants est essentielle tout comme la régularité et la qualité des approvisionnements et des matières premières. Comparer les fournisseurs, interroger certains clients permet de se forger un avis sur la qualité de leurs prestations.

Par ailleurs, une chaîne de production nécessite une maintenance permanente des systèmes et des machines pour évier les dégradations et les pannes et un contrôle qualité des produits finis.
Pour finir, il est nécessaire de prévoir l’emballage et la livraison des produits.

Cette étape n’est achevée que lorsque

  • le prototype est validé,
  • la liste des tâches à effectuer pour produire le bien établie et planifiée,
  • les cahiers des charges interne et destinés aux fournisseurs établis,
  • les compétences recensées et les indicateurs de suivi (qualité, délais, …) identifiés.

Identifier les compétences requises et construire l’équipe fondatrice

Construire l’offre commerciale permet d’identifier les compétences indispensables pour produire et industrialiser l’offre. Il faut ensuite identifier le moyen de trouver les personnes adaptées pour chacun des postes indispensables et s’assurer de la pérennité de leur engagement.

Recenser les Facteurs Clés de Succès

Le recensement des facteurs clés de succès est un point important. Cela vous aide, pour la suite du projet, à focaliser votre attention sur l’essentiel. La matrice Eisenhower peut, à ce titre vous aider à distinguer l’urgent de l’important.

Etablir la stratégie de l’entreprise

Etablir la stratégie sert à identifier le chemin le plus efficace et le moins consommateur en ressources pour conquérir le marché cible. C’est un travail essentiel pour plusieurs raisons :

  • Les enjeux financiers d’une entreprise industrielle sont généralement importants ;
  • Faire évoluer la stratégie d’une société industrielle est souvent long et compliqué ;
  • L’image d’un produit se construit rapidement et met du temps à changer. Un produit mal lancer peut se trouver pénalisé longtemps.

La stratégie nécessite de la méthode. Notre article Comment réaliser votre stratégie explique point par point la démarche à suivre.

Les projections financières d’une entreprise industrielle

Faire des projections financières sécurise le projet en mesurant sa rentabilité (sur la base des hypothèse retenues).  Ce travail nécessite :

  • d’évaluer les éléments financiers nécessaires au projet (chiffre d’affaires, charges d’exploitation, charges de personnel, impôts et taxes, …)
  • de prévoir les éléments liés à la fabrication (investissements, capacité de production, sous-traitance, prix variables, amortissements, …).

Le prévisionnel se présente à l’aide des éléments suivants :

  • Le compte de résultat prévisionnel,
  • Le bilan prévisionnel,
  • Le tableau de trésorerie,
  • Le plan de financement initial,
  • Les ratios financiers (seuil de rentabilité, BFR, CAF, …).

Réaliser les projections financières d’un projet industriel est plus long et plus technique que pour un projet plus simple. Il est conseillé de faire appel à un expert-comptable.
Adapter la présentation du prévisionnel à son interlocuteur est aussi un point important qu’il faut prendre en considération.

Faire un business plan pour un projet de création d’entreprise industrielle

Le business plan est un document de présentation du projet entrepreneurial. Il a deux utilités principales :

  • Présenter un projet de manière claire, synthétique et adaptée aux partenaires cibles (financeur, associés, fournisseurs, …) ;
  • Structurer la démarche de création. Aucun projet de création ne se déroule de manière linéaire. L’entrepreneur fait nécessairement des choix, des erreurs, des adaptations, voir des pivots, … Il transforme son projet. Après plusieurs évolutions, le projet peut perdre un peu de clarté. Le business plan est un fil conducteur. Il sert à poser les choses, faire un point 360° et s’assurer que chaque aspect du projet à bien été réfléchi et traité.

Le business plan d’un projet de création d’une entreprise industrielle doit intégrer la mise en place de la fabrication. Certains aspects comme les locaux, les accès au site, le choix des fournisseurs, l’organisation de la chaine de production et des services internes, la sous-traitance, … peuvent avoir une grande importance. Il faut s’attacher à bien présenter le projet, notamment en ce qui concerne les facteurs clés de succès.

Trouver les financements pour lancer son activité industrielle

Les financements d’un projet industriel sont multiples. Il faut distinguer :

  • le financement du montage du projet qui se fait grâce aux apports personnels, aux aides Pole emploi (ACRE, ARE, …) et aux subventions,
  • le financement du lancement du projet qui intervient généralement lors de l’amorçage et du lancement de l’activité. Il se fait grâce aux apports du ou des fondateurs, à l’emprunt, au crowdfunding, et aux levés de fonds.

La recherche de financement s’anticipe, elle nécessite un travail préparatoire. Il est important de contacter les financeurs potentiels en amont et de les tenir informé des évolutions du projet. Par ailleurs, une personnalisation du business plan en fonction de la nature du financeur que vous sollicitez est importante.

Choisir la forme juridique de votre activité industrielle

Choisir la forme juridique est une question qui prend en considération de nombreux paramètres dont certains sont très personnels. Il est difficile de décrire en quelques lignes les caractéristiques à prendre en considération. Pour vous aider dans cette démarche, nous avons rédigé un article spécifique : Comment choisir son statut juridique.

Créer son entreprise industrielle

Créer une entrepris passe par une démarche juridique précise. Plusieurs solutions sont possibles :

  • Créer son entreprise soi-même. C’est la solution la moins chère. Elle est toutefois longue et contraignante. Par ailleurs, elle nécessite une bonne connaissance juridique, notamment pour la création d’une activité industrielle.
  • Créer son entreprise en ligne. C’est une solution rapide, peut coûteuse et simple. Elle est bien adaptée pour la création de projet simples.
  • Confier sa création d’entreprise à un professionnel (expert-comptable ou avocat). C’est une solution sécurisante mais fort coûteuse. Elle permet de personnaliser la rédaction des statuts et d’optimiser le montage financier. Pour autant, il est toujours possible de modifier des statuts. Cette solution est adaptée pour les projets d’envergure.

La reprise d’une entreprise industrielle

La reprise d’une entreprise industrielle est une solution à considérer. La digitalisation de notre économie peut être l’occasion de reprendre une entreprise existant afin de la développer en intégrant les nouvelles technologies à son processus de production.

De nombreux financements régionaux, nationaux et européens sont disponibles pour ce type de projet.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.