Le point des différences entre POC, prototype et MVP

Par Manon Lietaert, le 09/09/2021

Les différences entre POC, prototype et MVP sont suffisamment subtiles pour que ces notions, distinctes bien que voisines, fassent l’objet de confusion. Les points qui les distinguent sont généralement connus exclusivement des personnes qui en ont une pratique usuelle.

POC Prototype MVP

Avant de se pencher sur ces points de distinction, il importe de définir chacune de ces notions afin d’en avoir une claire compréhension. Cela nécessite de préciser l’univers qui leur est commun et qui en fait des notions voisines.

Le contenu de chaque notion une fois déterminé, il est alors temps de se concentrer sur la temporalité, la portée et la finalité qui établissent les principales différences entre POC, prototype et MVP.

POC, prototype et MVP : Comprendre les notions

Si ces trois notions ont en commun l’univers de la gestion de projet, elles revêtent cependant des contenus spécifiques et répondent chacune à une définition propre.

Un univers commun : La gestion de projet

POC, prototype et MVP sont des notions employées principalement en gestion de projet.

Le processus à suivre pour la mise en œuvre d’un projet comporte en effet diverses étapes qui font appel à plusieurs notions et concepts au nombre desquels figurent ceux qui sont ici à l’étude.

Ces trois notions peuvent ainsi, chacune à une étape précise, contribuer à la réalisation d’un même projet. Il est aisé d’en déduire qu’elles ont chacune leur part dans la gestion de projet et qu’elles répondent à des définitions distinctes.

Des définitions propres

Les principales différences entre POC, prototype et MVP se perçoivent dans leurs définitions respectives.

Le POC, proof of concept ou preuve de concept, désigne globalement la démonstration de ce qu’il est possible de réaliser un projet. Le terme de projet employé ici recouvre de multiples significations et peut aller du développement d’un produit révolutionnaire à la mise en œuvre d’un business model.

La preuve de concept vise à démontrer que l’idée qui sous-tend le projet est techniquement faisable.

Remarque :

Associé à l’étude de marché (faisabilité commerciale) et au business model (faisabilité économique), et le POC permet d’établit la faisabilité d’un projet sous ses 3 principaux aspects : commercial, économique et technique.

Lors de la création d’un projet, notamment innovant, l’étude de la faisabilité est essentielle. C’est un préalable indispensable à la création de l’entreprise. La faisabilité financière sera quand à elle étudiée plus en aval grâce au prévisionnel financier.

Le MVP (minimum viable product) désigne un produit présentant l’ensemble des fonctionnalités prévues pour la version finale. Encore appelé pilote, il est développé sur la base de maquettes et présente l’aspect et les fonctionnalités majeures du produit fini.

Le prototype quant à lui désigne le produit prêt être essayé. Certains élément , notamment liés à la stratégie aux aspects commerciaux et marketing doivent lui être ajoutées avant un validation définitive.

Il permet de vérifier les points essentiels comme le bon fonctionnement du produit, le respect des normes de sécurité, l’UX du site, … Il se focalise principalement sur la dimension technique ou technologique du produit concerné par le projet.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Les nombreuses différences entre POC, prototype et MVP

Si POC, MVP et prototype  peuvent faire partie d’un seul et même processus, ils interviennent néanmoins à des moments différents, possèdent des portées distinctes et répondent à des buts spécifiques. Ces aspects rassemblent les principales différences entre POC, prototype et MVP.

Des temps spécifiques

Sur le registre des moments auxquels ils interviennent, lorsque le POC, le prototype et le MVP font partie d’un même processus de gestion de projet, ils prennent place à des moments bien distincts du processus :

  • La preuve de concept ou POC intervient très en amont du processus et permet de déterminer, avant le déploiement de ressources importantes, si l’idée de base est réalisable ;
  • La maquette est une représentation concrète de l’objet. Elle permet de se faire une idée concrète du bien, du site ou de l’objet à concevoir. Elle intervient pour valider des choix importants (design, aérodynamiques, pages de conversion d’un site, …).
  • Le prototype désigne peut être considéré comme le premier exemplaire du produit à concevoir. Le prototypage permet de concevoir, étape par étape le bien, le site internet ou le produit dont il est question.
  • Un MVP à une fonction spécifique de par le fait qu’il intègre l’avis de l’utilisateur du bien. C’est en réalité un prototype qui ne conserverait que les propriétés permettant l’utilisation et la commercialisation du bien. Il intervient dans des démarches Lean comme le Lean Startup afin d’identifier les fonctionnalités essentielles du produit, bien ou service à élaborer.
    Il résulte d’une amélioration des maquettes et/ou prototypes successifs présentés aux utilisateurs tests à la fin de chaque phase d’amélioration. La démarche itérative servant à valider la pertinence des choix effectués au fur et à mesure de l’avancement du projet. A la fin du cycle, le produit minimum viable ou MVP se différencie du prototype dans le fait qu’il intègre l’avis des utilisateurs du bien.

Des portées différentes

Les différences entre POC, prototype et MVP résident aussi dans leurs portées respectives. Généralement, un POC concerne exclusivement la dimension technique du produit ou service et permet d’en présenter les principales fonctionnalités et de valider sa faisabilité au début du projet.

Outre cette dimension technique, le MVP s’enrichit d’une dimension commerciale en intégrant l’utilisateur dans les choix liés à certains aspects du bien à produire. C’est au final un prototype simple qui correspond aux attentes du marché. En simplifiant le bien, il contribue aussi à limiter l’ensemble des aspects financiers (coût de conception, coût de revient, prix de vente, …).

Quant au prototype, il comprend l’ensemble des caractéristiques physiques, techniques et technologiques du bien. Il n’a par contre pas forcement fait l’objet de tests clients.

Remarque :

Ces notions de maquette, prototypage, itération, sprint, … sont de plus en plus utilisées grâce au développement des méthodes comme le Design Thinking, le Lean Startup ou le Design Sprint.

Des finalités distinctes

Hormis les dissemblances déjà présentées, les différences entre POC, prototype et MVP touchent également à leurs finalités :

  • Avec ses différentes dimensions, un POC est utile pour convaincre des investisseurs potentiels. L’occulter peut donc réduire les chances qu’a l’idée de voir le jour. Le POC permet aussi d’éviter tout gaspillage de ressources car il peut révéler si un projet justifie les investissements qu’il requiert ;
  • Le MVP répond à la question « est-ce viable ? ». Prêt à être commercialisé, il sert de base pour le produit final ;
  • Le prototype qui répond à la question « comment faire ». il est utilisé pour valider le produit auprès des acheteurs potentiels, préparer sa mise en production. Il peut aussi servir aux services de développement commercial qui l’utiliseront pour établir la stratégie de communication.

Les différences entre POC, prototype et MVP sont donc assez nombreuses et s’expliquent aisément une fois que ces notions sont bien comprises.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Manon Lietaert