En quoi consiste la mise en œuvre du proof of concept ?

Par Laurent Dufour, le 11/02/2021

La mise en œuvre du proof of concept est aujourd’hui de plus en plus usuelle en méthodologie de gestion des projets.

Cet outil occupe en effet une place à l’importance croissante en raison de son adéquation à l’égard des méthodes agiles, de son utilité ainsi que des avantages qui y sont liés.

comment faire un POC ?

Pour prendre la bonne mesure de cette importance, il est nécessaire de comprendre le sens de la notion de proof of concept. La compréhension de son utilité pour les acteurs qui y ont recours permet également de bien en mesurer la pertinence.

A travers la rigueur requise pour la démarche et les principales étapes qui marquent son déploiement, les lignes à suivre présentent également la marche à suivre pour la mise en œuvre du proof of concept.

Le sens de la notion

Le proof of concept : Un test face à la réalité

Encore appelé preuve de concept, preuve de principe ou POC, le proof of concept consiste à démontrer la faisabilité d’un projet, d’une idée ou d’un concept. La démarche vise principalement à déterminer si l’idée à la base d’un projet est réalisable.

Pour être plus précis, il faut dire que la démarche vise à démontrer, pour l’idée ou le projet concerné :

  • Sa faisabilité ;
  • Sa viabilité ;
  • Sa rentabilité.

Ces différents aspects peuvent être résumés sous deux dimensions principales. La première concerne l’attrait des consommateurs pour le produit ou le service concerné et la seconde concerne la faisabilité technique de ce produit ou service.

La mise en œuvre du proof of concept aboutit soit à un GO au cas où les réponses obtenues sont positives, soit à un NO GO lorsque celles-ci sont négatives.

La démarche, applicable dans une multitude de domaines, est généralement retenue pour des projets ou des concepts innovants et concerne leurs dimensions technique, marketing et économique.

Elle intervient parmi les premières étapes du processus de gestion de projet et participe au cadrage du projet. Très utilisée par les startups et dans le cadre de projets innovants elle peut aussi trouver son utilité pour des projet de création d’entreprise plus traditionnels.

L’utilité du POC

Le proof of concept permet aux acteurs qui y recourent à la fois de valider leur projet, mais également de réduire les incertitudes et les risques qui y sont attachés en le soumettant à un test de réalité. Il offre un regard objectif sur l’écart séparant l’idée de base de sa version livrable.

Cette étape préalable permet de déterminer objectivement si le projet est réalisable et s’il est pertinent d’y investir du temps et de l’argent. Elle intervient assez tôt dans le processus de mise en place du projet. Elle permet ainsi de limiter les risques financiers et de rassurer les partenaires impliqués dans le projet, avant de consentir de gros investissements.

Lorsque la mise en œuvre du proof of concept aboutit à un GO, ses résultats sont particulièrement utiles pour convaincre des investisseurs. Ceux-ci peuvent alors prendre leur décision sur la base de résultats objectifs, à l’écart de toute considération pour les promesses faites par les porteurs de projet.

La démarche peut être employée, entre autres applications, pour mettre en œuvre un business model, pour déployer une technologie innovante ou encore pour adopter une méthode de travail inédite.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Comment le mettre en œuvre ?

Une démarche rigoureuse

Afin de produire des résultats exploitables, la mise en œuvre du proof of concept requiert une démarche empreinte de rigueur. Celle-ci passe par :

  • Le choix du bon périmètre de test afin d’aboutir à des résultats pertinents et exploitables ;
  • La définition convenable des hypothèses de départ ;
  • L’emploi d’instruments de mesure adaptés afin de déterminer convenablement les réponses aux questions initiales.

Cette rigueur dans la démarche doit cependant s’accompagner d’une certaine flexibilité car la mise en œuvre du proof of concept constitue avant tout une expérience. Cette flexibilité peut par exemple se traduire par la sélection de participants non experts, dénués d’a priori sur les questions à l’étude.

Les principales étapes

Les étapes à suivre pour mettre en œuvre un POC sont les suivantes :

  • La définition préalable, avec clarté et précision, des critères de réussite ;
  • La présentation de la méthode à employer dans le cadre du proof of concept ;
  • La définition en amont de la méthodologie d’évaluation des résultats ;
  • La détermination de l’étape suivante au cas où le POC aboutit à un GO.

La mise en œuvre du proof of concept

La manière de mettre en œuvre un POC est déterminée par des variables aussi diverses que le secteur d’activité concerné, le type d’idée à tester ou encore l’environnement de test.

En fonction de ces variables, cette mise en œuvre peut prendre la forme :

  • D’une collecte des avis d’une cible identifiée ;
  • De tests en conditions réelles du produit, du service ou de l’idée concernée ;
  • D’une étude de marché ;
  • De la fourniture d’une version basique du produit ;
  • La réalisation à une échelle extrêmement réduite du projet.

Pour ces différentes formes, la mise en œuvre du proof of concept peut être faite à l’aide d’une large palette d’outils adaptés.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.