Quelles sont les étapes pour créer mon restaurant ?

Par Aline Tsamo, le 15/04/2021

4

Les étapes pour créer un restaurant sont importantes. Elles vous aident à sécuriser votre projet de création tant sur le plan de son potentiel commercial que de sa rentabilité économique.

étapes pour ouvrir un restaurant

De la conception au lancement de votre restaurant, en passant par l’étude de faisabilité commerciale, l’élaboration de l’offre, et sa formalisation seront les différentes étapes qui vous aideront à structurer et à matérialiser votre démarche entrepreneuriale.

Conception du projet

La conception du projet est la première étape de votre parcours. Elle permet d’examiner le projet, de le structurer, d’étudier la valeur ajoutée qu’il propose et de voir de quels moyens il faudra disposer pour le mener jusqu’au bout.

Trouver une bonne idée de restaurant

Une bonne idée est une idée qui répond à un besoin. Pour évaluer l’intérêt de votre projet de restaurant, il est conseillé d’interroger vos futurs clients pour vous faire une idée assez précise de ce qu’ils attendent. Ce n’est pas encore une étude de marché, celle-ci interviendra plus tard mais un sondage qui permet de voir si le projet a des chances d’aboutir.

C’est dès cette étape qu’il faudra définir le type de restaurant que vous souhaitez ouvrir (restaurant traditionnel, fast-food, dark kitchen, sandwicherie, …).

Préparer le projet

La réussite d’un projet tient en grande partie dans sa préparation. Cela consiste à étudier les points essentiels permettant de créer votre restaurant, de lister, organiser et planifier les tâches à réaliser.

Il vous faudra par exemple identifier les éventuelles formations à suivre pour pouvoir obtenir les autorisations d’exercer votre activité de restauration (déclaration et agrément sanitaire, carte de commerçant ambulant pour foodtruck, …). Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils de gestion de projet ou faire un diagramme de Gantt.

Adéquation entre le projet et vos aspirations et moyens

Créer une entreprise est une aventure excitante, épanouissante mais aussi très exigeante. Avant de vous lancer, il est important de faire le point sur vos motivations, les moyens dont vous disposez (temps, assurance chômage, soutien de votre entourage familial, …).

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Faisabilité commerciale de votre restaurant

La faisabilité commerciale consiste à étudier le potentiel du marché que vous ciblez, l’adéquation entre votre offre et les attentes de vos clients potentiels et le modèle économique de votre restaurant afin de vous assurer de sa future rentabilité.

L’étude de marché

L’étude de marché vise plusieurs objectifs : mesurer le potentiel du marché, identifier les acteurs, leur rôle ainsi que le fonctionnement du marché. Elle sert aussi à identifier les forces et les faiblesses du projet ainsi que les opportunités et les menaces du marchés afin de pouvoir établir dans une étape ultérieure une stratégie efficace.

L’étude de marché doit comprendre une étude de la zone de chalandise qui est une étape essentielle de la création d’un commerce de proximité comme la plupart des restaurants. Que vous créiez un restaurant traditionnel, un fast-food, un drive ou une dark kitchen, il est important d’identifier la meilleure zone géographique pour localiser votre restaurant, vos points de ventes ou même votre cuisine selon la nature de votre projet (restaurant traditionnel, sandwicherie, food truck, …).

Le business modèle

Élaborer le business model ou modèle économique de votre projet consiste à identifier la recette économique qui permettra à votre activité d’être rentable (votre proposition de valeur, vos canaux de distribution – le type de relations à installer avec vos clients potentiels, vos partenaires et ressources clés, les revenus prévisionnels, l’évaluation du coût, …).

Élaboration et conception de l’offre

L’élaboration et la conception de l’offre consiste à rassembler les moyens nécessaires pour élaborer votre offre en tenant compte de votre projet, de vos ressources, de la nécessité de vous différencier et de vous distinguer des autres restaurants.

Choisir votre local commercial

Le local commercial c’est le lieu d’exploitation de votre activité commerciale (locaux, parking…). C’est la matérialisation de votre restaurant dans la zone choisie.

Vous pouvez exercer votre activité en étant propriétaire du fonds que vous gérer et dès lors être titulaire d’un bail commercial protecteur du locataire.

Vous pouvez aussi n’être pas le propriétaire du fonds exploité, dans ce cas vous êtes en location-gérance).

Remarque :

A ce stade, il peut être intéressant de vous rapprocher d’un conseil juridique qui vous aidera à sécuriser votre démarche. Un projet sécurisé sur le plan juridique est souvent plus facile à financer.

Les travaux et installations

L’ouverture d’un restaurant entraîne souvent quelques travaux et installations de meubles permettant d’apporter sa touche d’originalité, de construire un lieu de confort et de sécurité (en adéquation avec votre thème et votre ambiance, caméra de surveillance…).

Toutefois, vous devez anticiper toutes les conséquences que cela entraîne (avoir des autorisations préalables en fonction de la nature des travaux.

Remarque :

Un restaurant est un ERP (Etablissement Recevant du Public), pensez à vous rapprocher des organismes qui vérifient la conformité des locaux afin d’obtenir facilement votre autorisation d’exploitation.

Le business plan

Le business plan est un document de présentation d’environ 20 pages expliquant votre projet de création d’un restaurant et les besoins que vous avez. Il décrit la stratégie financière et commerciale que vous aurez choisie pour lancer et développer le projet. C’est ce document que vous présenterez à votre banque ainsi qu’aux investisseurs et/ou associés potentiels.

Le nom d’enseigne

Le nom de l’enseigne est la dénomination future de votre restaurant. Vous êtes libre d’en choisir un mais il faut vous assurer de sa disponibilité auprès de l’INPI. Choisissez un nom qui attire et donne envie de découvrir ce que vous allez proposer.

Formalisation et création de l’entreprise

La formalisation de son restaurant consiste à remplir certaines conditions juridiques, fiscales, d’hygiène, trouver une licence et enfin terminer son business plan.

Le choix de la forme juridique

Choisir sa forme juridique consiste à définir le domaine légal imposé à une activité commerciale. Vous pouvez ainsi opter pour une entreprise individuelle ou pour une société commerciale. Elle permet de déterminer son statut fiscal ainsi que le statut social du dirigeant.

La fiscalité

La fiscalité consiste à identifier et dans certains cas choisir votre régime fiscal. Pour faire un choix éclairé il est important d’avoir une connaissance assez précise des impôts et taxes qui seront à verser à l’État et aux collectivités.

Lorsque les enjeux sont importants, il est conseillé de faire appel à un conseil qui vous aidera à faire le choix le plus adapté en tenant compte de vos contraintes personnelles et professionnelles.

Prévisionnel financier

Une fois le choix du statut juridique et du régime fiscal effectué, il est possible de finaliser le prévisionnel financier. Si celui-ci a souvent été commencé dès l’élaboration du business model, il ne peut être finalisé qu’avec ces éléments. Le prévisionnel vous permettra :

  • de choisir votre mode de rémunération (versement d’une rémunération mensuelle, versement de dividendes),
  • d’optimiser le versement de votre indemnisation chômage (Maintien des ARE, ACRE, ARCE, …)
  • d’évaluer le montant de votre besoin financier. Ce dernier doit financer vos investissements et votre activité (BFR, Trésorerie).

Fin du business plan

Vous terminez votre business plan, évaluer votre besoin financier en recherchant et en identifiant des financements possibles (aides, subventions, prêt d’honneur, crowdfunding…). Sachez que certaines aides se mettent en place lorsque l’activité est déclenchée.

Remarque :

Pensez à prioriser certains financements comme la love money, le crowdfunding ou certaines aides qui vous permettront d’augmenter vos apports et faire un effet de levier financier.

Par ailleurs, les aides peuvent aussi prendre la forme de cautions notamment auprès d’organismes comme Bpifrance.

Le choix de sa licence

La licence est l’autorisation administrative que vous devez avoir si vous prévoyez vendre de l’alcool pendant ou en dehors des repas (licence restaurant ou de débit de boissons à consommer sur place). Cette dernière est suffisante pour la vente d’alcool pendant et en dehors des repas.

La réglementation d’hygiène et de sécurité

Il faut vous assurer que vous disposez bien des autorisations nécessaires à l’exercice de votre activité et que la réglementation d’hygiène et de sécurité soit respectée.  Cela consiste à mettre des moyens efficaces pour assurer le confort, la sécurité et le bien-être des clients (respect de la chaîne du froid, affiches de normes d’hygiène, de sécurité, d’accessibilité, horaires d’ouverture…).

Ouverture du restaurant

L’ouverture de votre restaurant est un acte passionnant et soulageant mais avant, il faut matérialiser votre projet pour que votre restaurant soit ouvert au public.

Les formalités de création

Les formalités de création permettent de rendre public votre entreprise auprès des concurrents. Plusieurs formalités sont à remplir ; il y a les formalités d’ordre juridique qui permettent de créer votre entreprise ou votre société (statuts, constitution et le dépôt de dossier création, annonce légale). Il est possible de créer sa société en ligne afin de limiter les frais de création.

Notre article sur l’ouverture d’un restaurant explique toutes ces démarches en détail et propose des bons plans pour réaliser des économies.

Il y a aussi des formalités liées au lancement de votre activité comme ouvrir un compte bancaire professionnel, souscrire des assurances professionnelles, choisir un expert-comptable …

Le fonctionnement du restaurant

Pour faire fonctionner votre restaurant, vous devez mettre en place les prévisions de vos business plan et modèle économique. Vous avez, pendant l’élaboration de votre projet :

  • Peut être racheté un fonds de commerce, négocié un local commercial ou opter une location-gérance,
  • Meublé et amélioré votre local (investissement pour préparer la salle);
  • Recherché des aides et financement (pôle emploi, subvention …) et trouver les partenaires (EC, Assurance, …),
  • Validé les exigences ERP (avoir les accords d’exploitation),
  • Pour lancer votre activité il vous faudra :
  • Embaucher des salariés (CDD, intérim…),
  • Informer votre clientèle (menu, indication de présence d’allergènes…).

Remarque :

Pour l’embauche du personnel de la sécurité, il est nécessaire que les candidats soient titulaires de la carte professionnelle d’agent de sécurité. Aussi, sachez que certaines aides ne seront versées que lors du lancement du restaurant.

Attention :

Une fois votre entreprise créée, vous recevrez de fausses demandes d’impôts, des propositions d’inscription à de faux registres. Pensez à lire notre article sur le sujet afin de vous éviter de payer des factures frauduleuses qui se montent à plusieurs centaines voire milliers d’euros.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.8/5. Total de 6 votes.
Chargement...

Aline Tsamo


  • Njeukui Christelle dit :

    Très intéressant
    *******
    5

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Wissem Loudjedi dit :

      Merci pour votre commentaire.

      L’équipe Créer son entreprise LBdD

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • Franck Dezoteux dit :

    Bonjour,

    Article est très complet. En ces temps de covid, même on a l’envie, la clé de la réussite n’est pas forcément au rendez-vous.

    Merci

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Wissem Loudjedi dit :

      Merci pour votre commentaire,

      L’équipe créer son entreprise LBdD

      Pas encore de votes.
      Chargement...