Comment ouvrir un café librairie ?

Par Sophie Boen, le 12/08/2022

Ouvrir un café librairie est une activité qui demande de respecter la réglementation de la librairie et celle d’un café.

ouvrir café librairie

Retrouvez ici tous les détails sur comment ouvrir un café librairie !

Les qualifications requises pour ouvrir un café librairie

Aucun diplôme particulier n’est requis pour ouvrir un café librairie. Cependant, il est possible que certaines formations doivent obligatoirement être suivies :

  • Une formation qui dure entre 6 et 20 heures afin d’obtenir le permis d’exploitation. La durée de la formation dépend de votre expérience dans la restauration.
  • La formation pour obtenir les licences III et IV pour servir des boissons alcoolisées. En effet, la vente des boissons alcoolisées est réglementée. L’ouverture d’une activité qui sert des boissons alcoolisées connaît une réglementation beaucoup plus stricte que celle du café-librairie.

Une connaissance de la littérature est indispensable pour l’activité de café-librairie. Il existe certaines formations dispensées notamment par l’institut national de formation à la librairie ou encore des diplômes professionnels comme le CAP librairie-papeterie, le BTS technicien du livre…

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

La réglementation du café-librairie

Si le café-librairie ne sert pas de boissons alcoolisées, alors la vente des produits n’est pas réglementée. Les normes de sécurité concernant les établissements accueillant du public doivent être respectées. C’est ainsi le cas pour l’accessibilité des personnes en situation de handicap, des protocoles pour éviter les incendies.

Les prix doivent être affichés en évidence, de surcroît, une liste des ingrédients composant les produits doit être mise à disposition des clients. Il existe d’autres obligations en termes d’affichage : l’interdiction de fumer, les moyens de paiements acceptés, l’interdiction de l’ivresse sur la voie publique en cas de vente de boissons alcoolisées.

Si le café-librairie commercialise de l’alcool, la réglementation tombe sous le coup de la réglementation des bars qui est beaucoup plus stricte. La licence de débit de boissons évoquée plus haut doit être obtenue. Son obtention est contraignante (obtention du permis d’exploitation). La souscription a une assurance professionnelle est ainsi obligatoire.

La gestion de la librairie

La vente de livre est également encadrée. En effet, ils sont vendus à prix unique et aux dates de mises en vente officielles. Une réduction de maximum 5% peut être appliquée. En revanche, la vente en ligne est encadrée par la loi qui interdit les réductions de 5% pour les envois aux particuliers.

La TVA à 5.5% s’applique sur les livres. De surcroît, des conditions légales de solde sur les ouvrages sont à respecter.

 Remarque : il est possible de demander le label LiR (librairie indépendante de référence) afin d’obtenir des avantages fiscaux et des subventions. La demande est à effectuer auprès du Ministère de la Culture.

Le statut juridique du café librairie

Pour ouvrir un café-librairie, il convient de choisir une forme de société. Plusieurs formes juridiques peuvent être choisies, cependant la SARL ou la SAS semblent les plus adaptées. En effet, un statut de micro-entreprise n’est pas le bienvenue ici car il existe une limite maximale au chiffre d’affaires (176.200€).

Il existe une grande liberté dans l’organisation de la SAS et de la SASU à travers la rédaction des statuts, il est également très simple de faire entrer de nouveaux associés.

La SARL et l’EURL ont des cadres légaux plutôt rigides, en effet, il y a peu de marge de manœuvre dans l’organisation et le fonctionnement.

Ouvrir un café librairie : les étapes de création

Une fois la forme juridique choisie, il faut ainsi rédiger le business plan. Il permet de vérifier si l’activité est viable.

Il est en deux parties :

  • La partie descriptive et qualitative : il s’agit ici de faire une description du projet en démontrant sa faisabilité commerciale et technique. Cette partie se base sur les documents de l’étude de marché, du modèle économique et de la stratégie commerciale ;
  • La partie quantitative et chiffrée : il s’agit ici de chiffrer le projet. Il reprend aussi tous les éléments précités, dont l’étude de faisabilité et le business model du projet ainsi que l’état d’avancement du projet…

L’étude de marché

Il est indispensable de réaliser en amont une étude de marché. C’est une étape essentielle pour s’assurer de la fiabilité du projet sur le plan financier et commercial. L’étude de marché va ainsi permettre d’identifier les difficultés et les risques.

4 étapes composent l’étude de marché :

  • Une analyse de la demande sur le marché, elle concerne les clients intéressés par l’offre
  • Une étude d’offre existante : il s’agit ici d’analyser la concurrence
  • Une analyse des potentiels fournisseurs
  • L’analyse de la réglementation qui concerne les activités.

La proposition de la valeur

La proposition de valeur se définit comme une promesse qui résume la croyance du client dans la valeur générée par le café librairie. Elle correspond à un service qui répond aux besoins et aux attentes du client. Il s’agit donc ici de dresser une liste des besoins et attentes ainsi que des inconvénients que connaît le client sur le marché pour définir l’offre du café-librairie.

Le modèle économique

Le modèle économique permet de décrire comment l’entreprise va gagner de l’argent. Il doit ainsi prendre en compte plusieurs éléments :

  • Les éléments pour développer l’activité (ressources, activités…)
  • Le positionnement commercial de l’entreprise et son fonctionnement (à qui vendre ? comment ?)
  • Les charges essentielles et les types de revenu attendus avec notamment le niveau de rentabilité attendue, l’intérêt économique…

2ème étape : Préparer l’offre commerciale et définir la stratégie commerciale

L’objectif de l’offre commerciale est de concrétiser votre offre et vérifier si vous êtes capables de produire, d’identifier et de mesurer l’ensemble des éléments dont vous avez besoin pour détailler votre offre et identifier les éventuels points de blocage

Le choix du local

Le choix du local est primordial dans la stratégie commerciale, en effet, il convient de s’assurer que l’emplacement géographique soit le bon ( la proximité avec d’autres services, l’accessibilité en transport, absence de concurrents aux alentours…).

De surcroît, il faut choisir entre l’établissement d’un bail commercial ou d’acheter le local.

En cas de location, le coût annuel du loyer doit être proportionné au chiffre d’affaires

La stratégie commerciale

Une stratégie commerciale efficace est indispensable pour limiter les risques. Ainsi, plusieurs éléments sont à analyser pour constituer la stratégie commerciale :

– La segmentation de marché qui permet de constituer des groupes de consommateurs afin d’identifier les besoins de chaque groupe et de trouver des solutions de services pour satisfaire leurs besoins ;

– L’attractivité de l’activité, il s’agit ici d’estimer la capacité du café-librairie à attirer les clients ;

– La compétitivité : il faut évaluer ses forces sur les différents segments de l’activité par rapport aux concurrents ;

– Le ciblage : il est important de déterminer les segments de marchés que le garage souhaite atteindre pour ensuite orienter la stratégie marketing. Pour se faire, des outils de ciblage existent comme par exemple le SWOT ou encore les 5 forces de Porter ;

– Le positionnement : l’image que le café-librairie souhaite donner aux clients avec l’objectif de proposer l’offre la plus séduisante.

3ème étape : Prévoir le plan prévisionnel financier

Le plan prévisionnel financier permet d’étudier la faisabilité financière du projet d’ouvrir un café-librairie sur une période de trois à cinq ans. La rentabilité du projet et les besoins de financement seront mesurés.

Les partenaires financiers et investisseurs vont ainsi chercher la viabilité du projet dans ce plan à travers le chiffre d’affaires prévisionnel qui est établi en fonction des résultats de l’étude de marché.

Les investissements sont à chiffrer. De surcroît, les charges d’exploitation (assurance, taxe, personnel, loyers…) sont à prévoir à travers le tableau de trésorerie, le plan de financement initial et le ratio financier permettent de dresser les projections financières.

4ème étape : Financer le projet

Différents types de financement existe :

  • Le financement de la préparation du projet qui permet de financer le travail de gestion du projet entrepreneurial et l’ensemble des frais qui y sont liés
  • Le financement du lancement de projet qui permet de se fournir en matériel de barista, ameublement, local, fonds de commerce, stocks…

Les moyens de financement

Deux types de financement existent :

  • Les financements classiques : apports du dirigeant, des associés, prêt bancaire
  • Les financements moins classiques : la love money, prêts d’honneurs ou de substitution, le crowdfunding

5ème étape : la finalisation de la création

Une fois la structure juridique choisie, il faut rédiger les statuts. Plusieurs éléments sont pris en compte pour identifier l’entreprise. Ainsi, il convient d’y inscrire le nom du café librairie, mais aussi l’adresse du lieu d’activité, la forme juridique, l’objet social…

La création d’un café-librairie l’oblige à publier une annonce légale dans un journal d’annonces légales. Le coût de la publicité diffère entre 130€ et 190€.

Afin de créer l’entreprise, le montant du capital social doit être déposé sur un compte bancaire professionnel. Le montant du capital varie en fonction de la structure juridique choisie.

L’immatriculation de l’entreprise se fait par l’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS). Des pièces justificatives sont à fournir dont l’avis de publication du JAL, il convient de s’immatriculer après la publication. La vérification des pièces coûte environ 66€, c’est le greffe du tribunal de commerce ou le centre des formalités des entreprises qui s’occupent de la vérification.

Ainsi, une fois que le dossier est en ordre, le numéro de K-bis est transmis au dirigeant du café-librairie.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Sophie Boen

Diplômée d’un Master 2 en Droit de l’Entreprise de l’Université d’Artois, Sophie se spécialise en gestion des risques professionnels et en droit de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.