Quel est le budget nécessaire pour ouvrir son fast-food

Par Manon Chomette, le 13/05/2022

Vous souhaitez créer votre fast-food et vous vous posez de multiples questions sur le budget nécessaire? Créer une franchise? S’installer en tant qu’indépendant?

Cet article répond à toutes ces questions !

le budget nécessaire pour ouvrir un fast food

L’ouverture d’un fast-food nécessite des investissements, il est donc important de prévoir le budget nécessaire.

Que faire avant de penser au budget d’un fast-food ?

La création d’un fast-food implique de suivre des étapes classiques de création d’entreprise. On retrouve donc :

  • 1° étape : L’étude de faisabilité de votre fast-food,
  • 2° étape : Préparer l’offre commerciale et définir la stratégie commerciale,
  • 3° étape : Prévoir le prévisionnel financier,
  • 4° étape : Le Business plan,
  • 5° étape : Financer votre fast-food,
  • 6° étape : Le choix du statut juridique,
  • 7° étape : Le choix de la méthode de création.

Dans cet article, nous allons nous intéresser essentiellement aux étapes du prévisionnel financier et du financement de votre fast-food.

Leader du marché

Créer sa société en ligne

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

créer sa socété en ligne

Rapide et Pro

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Réaliser le prévisionnel financier de votre fast-food

Le prévisionnel permet d’étudier la faisabilité financière de votre projet. Ainsi vous serez en mesure d’évaluer la rentabilité du projet et la pertinence de l’investissement. Le prévisionnel permet donc de mesurer vos besoins en financement.

Les partenaires financiers (banquiers, associés, …) y chercheront les indices de la viabilité du projet. En effet, le prévisionnel est le seul élément permettant aux investisseurs de recouvrer les sommes investies.

C’est donc un outil qui permet de faire des simulations, de tester des hypothèses afin de faire des choix financiers pertinents.

Pour le réaliser, il faut :

  • Évaluer le chiffre d’affaires prévisionnel en fonction des résultats de l’étude de marché, du potentiel de la zone de chalandise et de vos hypothèses,
  • Chiffrer les investissements nécessaires (les machines de cuisine, l’ameublement, le local…),
  • Ainsi que les charges d’exploitation à prévoir (assurances, personnel, taxes, loyers…)

Une fois réalisé, le prévisionnel est utilisé pour réaliser un budget prévisionnel fixe des objectifs et servir de guide.

Ces projections financières s’étalent sur 3 à 5 ans, et se réalise sur la base :

  • D’un compte de résultat prévisionnel ;
  • D’un bilan prévisionnel ;
  • De ratios financiers ;
  • D’un tableau de trésorerie ;
  • D’un plan de financement initial.

Comment financer et trouver les moyens de financements de votre fast-food ?

4 types de financement doivent être trouvé pour vous lancer dans la création d’un fast-food, il faut nomment prévoir :

  • Le financement de la préparation du projet. Ce financement permet de rémunérer votre travail de gestion de projet entrepreneurial ainsi que l’ensemble des frais qui y sont liés.
  • Le financement du lancement du projet, il permet de financer l’achat du matériel, de l’immeuble, du fonds de commerce, du stock…
  • Le financement du développement du projet. Ce financement intervient lorsque votre modèle économique s’est stabilisé et qu’il faut aider l’entreprise à atteindre une certaine taille.
  • Le financement du développement de l’activité qui accorde une aide à l’entreprise à gagner des parts de marché.

Les moyens de financement

Ces 4 financements peuvent être constitué par :

  • Les Apports personnels du dirigeant,
  • Les apports d’associés extérieurs,
  • Le prêt bancaire,
  • Les concours, prêts d’honneurs et subventions,
  • Les aides nationales ou régionales. L’obtention de ces aides est soumise au dépôt d’un dossier et souvent au passage des entrepreneurs devant un jury.
  • Le financement participatif ou crowdfunding,
  • La love money, qui sont des financements faits par des proches via des dons, des prêts personnels ou investissement au capital.

Ils peuvent également être constitués par des prêts d’honneurs consentis par certaines organisations ou associations extra-bancaires (réseau entreprendre, France initiative, …)

Le prêt à taux zéro est un prêt d’honneur accordé par l’organisme France Initiative, il permet de financer une partie du projet. Il intervient en amont d’une demande de prêt bancaire et il est toujours accordé « sous réserve de l’accord de la banque ».

Vous pouvez également vous tourner par BPI France qui intervient pour faciliter la demande de prêt, en se portant caution au côté du porteur de projet ou pour apporter un complément financier.

Enfin vous pouvez vous intéresser au micro-crédits appelé ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique) qui propose un micro-crédit jusqu’à 10 000 € afin de remplacer un crédit bancaire.

Un exemple de devis pour ouvrir un fast-food

Avant de vous lancer dans la création d’une entreprise, il est important de prévoir le budget nécessaire à l’ouverture d’un fast-food. En effet, ouvrir un fast-food représente un investissement conséquent. Ainsi il est important lorsque vous établissez le budget de votre fast-food, vous devez faire des estimations en fonction de la taille de votre projet.

Voici quelques indications des prix moyen des articles indispensables pour ouvrir un fast-food:

  • Une friteuse : entre 50 à 300 euros,
  • Une friteuse sur coffre 15L : entre 1000 et 1500 euros,
  • Cuisinière 5 feux avec four électrique : entre 1000 et 1700 euros,
  • Grill kebab électrique/à gaz 80 cm : entre 1000 et 1400 euros,
  • Des frigos / congélateurs : entre 300 à 1000 euros,
  • Une caisse enregistreuse : entre 200 à 3000 euros,
  • Un tiroir de caisse : entre 50 à 100 euros.

À cela s’ajoute l’achat de stocks, de mobilier, d’aménagement. Mais aussi l’achat de l’immeuble ou la location du local ainsi que l’achat du fonds de commerce.

Ainsi, le coût de démarrage d’un fast-food représente un coût compris en général entre 5 000 et 10 000€.

Ouvrir une franchise : quel budget prévoir ?

La franchise est un bon modèle qui permet de se lancer dans la création d’une entreprise tout en bénéficiant des bases solides du réseau de franchise.

L’ouverture d’une franchise nécessite le versement de 3 types de redevance : le droit d’entrée, les redevances mensuelles aussi appelé royaliste ainsi que les redevances publicitaires.

Le prix du droit d’entrée

Le droit d’entrée, également appelé redevance initiale forfaitaire, est une somme demandée par le franchiseur à la signature du contrat de franchise.

Le coût du droit d’entrée est calculé proportionnellement en fonction des prestations effectuées par la tête de réseau pour garantir l’intégration du nouveau franchisé (accompagnement, formation, etc.) ainsi que des bénéfices que le franchisé pourra tirer de cet accompagnement et, surtout, du savoir-faire et de la notoriété de la marque.

Le droit d’entrée représente l’investissement du franchiseur pour aider son franchisé à démarrer l’activité dans les meilleures conditions. Il faut faire attention au tarif demandé, en effet un tarif très bas pourrait montrer un manque de soutien de la part du franchiseur.

À l’inverse, un tarif très élevé doit être justifié par les moyens qu’il met en œuvre.

Le franchiseur fixe librement le coût du droit d’entrée, à titre indicatif :

  • 8 % des enseignes demandent moins de 5 000 € de droit d’entrée,
  • 20 % des enseignes demandent entre 5 000 et 10 000 €,
  • 36 % des enseignes demandent entre 10 000 et 20 000 €,
  • 26 % des enseignes demandent plus de 20 000 €.

Comment financer le droit d’entrée ?

Financer son droit d’entrée en franchise peut s’avérer complexe.

En général, les banques et les organismes de financements, comme France Initiative proposant des prêts d’honneur, refusent d’octroyer un prêt pour financer le droit d’entrée en franchise. Ils ne veulent pas prendre le risque, puisqu’ils ne peuvent pas prendre de garantie sur les biens franchisés (contrairement à du matériel immobilisé).

Par conséquent vous devez constituer un apport personnel équivalent au montant du droit d’entrée pour pouvoir intégrer votre franchise.

A quel moment payer la franchise ?

Le franchisé doit dès la conclusion du contrat d’acquitté du droit d’entrée.

En général, le droit d’entrée en franchise est payé dès la signature du contrat de partenariat avec le franchiseur.  Elle peut également être payée par échelon c’est-à-dire 1/3 à la signature du contrat, 1/3 à la formation et 1/3 à l’ouverture de la franchise).

Remarque : le franchiseur peut exiger le paiement uniquement une fois que le délai de 20 jours suivant la remise du document précontractuel est écoulé. Il ne peut réclamer avant.

Pour aller plus loin :

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Manon Chomette


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.