Sélectionner une page

Quels métiers ne seront pas impactés par la digitalisation de notre économie ? Les médias ne cessent de nous le répéter avec raison, nous vivons dans un monde qui change à vitesse croissante.
Plusieurs éléments sont à l’origine des multiples révolutions que nous vivons : l’arrivée d’internet, le développement des objets connectés, l’arrivée des blockchain, l’impression 3D, l’intelligence artificielle …

Gestion et Comptabilité : les outils

La veille pourquoi, comment ?

Devant les changements qu’entraînent ces révolutions, un dirigeant ne peut manquer de s’interroger sur le devenir de son activité. Comment envisager l’avenir ? Quelle stratégie adopter ?

La première des choses est de s’intéresser à son marché : Comment évolue-t-il ? Quelles est la stratégie de la concurrence ? Quels impactes ont les nouvelles technologies sur les différentes offres … Pour ce faire, la mise en place d’une veille technologique et concurrentielle semble essentielle afin de pouvoir agir, ou réagir rapidement et en toute connaissance de cause.

Pourquoi faire de la veille ?

Le bénéfice de la mise en place d’un système de veille paraît évident. Chaque jour, de nouveaux concurrents arrivent sur notre marché pendant que d’autres disparaissent. Chaque jour, de nouvelles variables changent la donne. Notre économie, nos technologies sont en constante mutation.

Faire de la veille, c’est d’abord rester informé. C’est surtout pouvoir anticiper pour savoir s’adapter au plus vite, avant d’être dépassé.

Des différents modes de veille vers l’intelligence économique

La veille d’information représente l’activité de surveillance d’un environnement précis. La mise en place d’un système de veille peut commencer dès la phase de création d’entreprise (et nous le préconisons) et continuer durant tout son développement. Elle peut viser :

  • la veille technologique,
  • la veille concurrentielle : connaître les points forts de ses concurrents, ses modes d’adaptation ; anticiper leurs réactions et se positionner,
  • la veille commerciale : connaître ses clients, leurs attentes, anticiper leurs besoins à long terme, les tendances de consommation… la veille commerciale consiste aussi à connaître ses fournisseurs, leur solvabilité, leur rapport qualité-prix et les nouveaux arrivants sur le marché,
  • la veille environnementale : s’informer sur les facteurs réglementaires, sociaux ou culturels qui peuvent influencer l’environnement de l’entreprise et transformer son développement
  • la veille des brevets,
  • la veille de management.
L’intelligence économique représente l’ensemble des activités de collecte, de traitement et de diffusion de l’information auprès des personnes concernées, au vue de l’exploiter à bon escient.

La plupart des petites entreprises sont enthousiastes à l’idée de mettre en place un système de veille, en s’abonnant simplement à quelques flux d’informations sectorielles, en suivant l’actualité de leur marché, sans forcément approfondir leur démarche et en tirer les conclusions nécessaires.

Quel dommage ! Avec quelques outils et un minimum de méthodologie, vous pouvez vous aussi développer une véritable activité d’intelligence économique au service de votre entreprise, pour rester au top, gagner des marchés… Vous différencier!

Comment faire de la veille intelligente ?

Pour mettre en place une intelligence économique au sein de son entreprise, il s’agit d’identifier le type d’informations que l’on souhaite collecter (type de veille visée), de réussir à classer l’information puis d’organiser ses ressources. Ce n’est qu’en procédant par méthode que vous arriverez à analyser le volume d’informations qui vous parviendront et à en tirer des conclusions pertinentes.

Les outils de la veille

Outre la recherche directe d’information sur les sites internet visés, l’abonnement à des flux RSS ou des newsletters (celle du blog du dirigeant vous intéresse peut-etre ?), vous pouvez utiliser des outils dédiés à la collecte et au classement d’informations. en voici quelques exemples :

  • NetVibes, par exemple, est un agrégateur de flux organisé sous forme Tableaux de bord : quel intérêt pour votre entreprise ?. Il vous prévient des mises à jour ou des actualités qui sont publiées sur le web autour des mots-clés que vous aurez choisis. NetVibes permet en outre de suivre les entreprises et les marques au jour le jour.
  • Dans le même esprit, Alerti scanne le web à la recherche des nouveautés autour des mots-clés que vous aurez décidé de surveiller, sur tout type de contenu (blogs, médias sociaux, partages d’images et de vidéos…). Il permet aussi de visualiser les principales tendances qui se dégagent de l’information grâce à des tableaux de bord précis et d’identifier les entreprises ou les personnalités à suivre dans votre secteur.
  • Les réseaux sociaux peuvent être de bons outils de veille, à condition de suivre les personnalités influentes et/ou pertinentes.
  • La curation de contenu est un système de veille, mais aussi de partage de contenu. Scoop-it, par exemple, permet de sélectionner facilement les contenus les plus pertinents sur le web autour d’une thématique précise, puis de les partager avec sa communauté grâce à un journal de bord. Choisissez votre thème et les médias à consulter, Scoop-it effectue un premier tri pour vous.
  • Dans le même esprit, Feedly permet de centraliser les informations pertinentes des sites internet que vous aurez sélectionnés au préalable.

Il en existe bien évidemment beaucoup d’autre, à chacun de chercher l’outil qui lui convient le mieux. Dans notre monde qui change rapidement il faut aussi être en perpétuelle recherche (ou veille ! ) d’un meilleur outil et évoluer en fonction de la qualité des outils proposés, des besoins et des moyens de l’entreprise.

Les bénéfices collatéraux de la veille

À l’ère du numérique, il est de bon ton de partager ses connaissances et ses propres systèmes de veille, même au risque d’en faire bénéficier ses concurrents directs. La curation de contenu permet de montrer ses compétences, de se positionner comme expert sur son marché et de peaufiner son e-réputation, aux yeux de ses clients, mais aussi de ses partenaires commerciaux et financiers.

D’une prise d’information dispatchée à la veille d’information intelligente et pertinente, il n’y a qu’un pas !

La veille pourquoi, comment ?

Newsletter

La veille pourquoi, comment ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger le PDF
Please wait...