Comment trouver un Business Angel ?

Par Laurent Dufour, le 21/01/2021

Une fois l’entreprise créée et le modèle économique lancé, le dirigeant doit trouver des sources de financement pour développer son activité.

Parmi les options possibles, le Business Angel fait souvent office de solution idéale. Capable d’apporter du financement mais aussi son réseau et ses compétences, il intéresse particulièrement les entrepreneurs.

trouver un Business Angel

Pour autant, trouver des Business Angels ne s’improvise pas. La recherche, l’identification puis, il faut bien le dire la séduction des BA sont des étapes indispensables pour parvenir à les associer à votre projet. Dans cet article, nous expliquons comment trouver un Business Angel.

La place des Business Angels de France

Les Business Angels ou BA sont des personnes, souvent d’anciens ou d’actuels entrepreneurs, dirigeants ou cadres supérieurs qui souhaitent investir une partie de leurs capitaux dans des entreprises en développement ou des startups. Motivés par l’intérêt du projet et la rentabilité de leur investissement ils investissent des fonds, et partagent aussi leur temps, leurs compétences et leurs réseaux pour aider les sociétés à se développer.

Souvent regroupés par réseaux, les Business Angels ne sont pas des investisseurs tendres et dépourvus d’intérêts financiers. Ils ont de vraies exigences et se fixent des objectifs de rentabilité ambitieux comme tout entrepreneur. Toutefois, ils sont souvent plus accessibles et la relation qu’ils développent est souvent plus humaine et participative que celle des banquiers et/ou des fonds d’investissements.

Si le concept de Business Angel se développe sur notre territoire depuis les années 90, il est apparu bien plus tôt aux Etats-Unis, pays de l’entrepreneuriat. En France, ce type de financement commence à se développer tout en restant marginal par rapport à ce qui se fait aux Etats-Unis ou même en Angleterre.

Qui sont les Business Angels en France

Le profil des Business Angels

Les Business Angels sont des personnes qui cherchent à participer à une ou plusieurs aventures entrepreneuriales. La décision d’investir est souvent l’aboutissement d’une rencontre entre un entrepreneur qui porte un projet à fort potentiel et un investisseur privé. S’il existe une grande diversité de profils 3 grandes familles de BA coexistent.

Les anciens managers.

Cadres supérieurs, pré-retraités ou cadres en reconversion, ces investisseurs disposent de temps et d’un patrimoine personnel leur permettant d’investir de 10 000 à 150 000 euros annuel pour accompagner des projets qui les intéressent.

Les jeunes entrepreneurs

Les BA peuvent aussi être de jeunes entrepreneurs qui souhaitent réinvestir les gains financiers obtenus site à la revente de son activité pour rester au contact du monde de l’entrepreneuriat. Ils disposent généralement de sommes importantes de plusieurs centaines de milliers d’euros et d’une expérience enrichissante et structurante à partager.

Les groupes de Business Angels

Bien que souvent indépendants, certains business Angels d’une même famille choisissent parfois de se grouper sous la forme d’un Family Office afin de placer ensemble une partie de leur patrimoine. Souvent bien structurés, les familly office font bien plus qu’apporter des fonds. Ils représentent en ce sens une garantie supplémentaire de l’intérêt, du potentiel et des chances de réussite du projet.

Les réseaux de Business Angels

Ils existent en France plusieurs associations qui regroupent les Business Angels et facilitent l’accès à ce type de financement. La Fédération nationale des Business Angels comptabilise plus de 70 réseaux de Business Angels qui totalisent environ 50 millions d’investissement annuel.

Toutefois, on ne peut pas prétendre que le marché de l’investissement early stage français soit réellement structuré. Les associations fonctionnent souvent de manière régionale, leur rôle consiste à identifier les projets matures et aider les candidats à présenter leur projet aux membres de l’association.

Pour autant certaines solutions d’accompagnement bipartites commencent à émerger. Ces solutions sont souvent des plateformes internet qui qualifient les projets et les BA en amont afin de faciliter et optimiser leur mise en relation. Elles travaillent aussi sur le plan national afin de dépasser le cloisonnement régional qu’on observe souvent pour le financement des phases d’amorçage et de lancement de projet.

Comment trouver des Business Angels ?

Si le réseau permet de trouver un peu de love money ou de réussir son crowdfunding, il ne suffit généralement pas à trouver des Business Angels. Pour cela mieux vaut faire appel à un réseau qui mettra le jeune entrepreneur en relation avec plusieurs investisseurs potentiels qui pourront investir indépendamment ou de manière conjointe.

Le porteur de projet peut aussi rechercher un investisseur indépendant. Une fois l’accord trouvé, la mise en œuvre est souvent plus simple et rapide, toutefois la difficulté pour trouver et rencontrer les investisseurs est plus longue et chronophage.

Les organismes consulaires (Chambre de Commerce, Chambre des Métiers, …), Bpifrance et parfois les établissements financiers peuvent aussi organiser des rencontres destinées à faciliter les mises en relation.

Que rechercher chez un Business Angel

Le Business Angel se distingue des autres financeurs par sa présence et son implication dans le projet qu’il contribue à financer. Si ces caractéristiques diffèrent fortement d’un BA à l’autre, elles influencent fortement la bonne entente entre le dirigeant et le Business Angel.

Pour qu’il y ait une bonne symbiose entre les deux parties, il faut que le porteur de projet s’assure que son futur associé dispose de certaines qualités :

  • Qu’ils s’apprécient mutuellement afin qu’une relation de confiance puisse s’installer,
  • Une bonne perception du sujet (intérêt, stratégie, facteurs clés de réussite, financement, rentabilité, …),
  • Une vision de moyen et long terme du projet,
  • Une expérience et une connaissance de monde des affaires et si possible du secteur d’activité concerné afin de contribuer au développement du projet,
  • Une certaine ouverture d’esprit (curiosité, goût de l’innovation voir du risque, …),
  • Avoir le sens de l’engagement au profit du projet,
  • Un carnet d’adresse exploitable, accessible et adapté aux besoins de l’entreprise.

Le financement d’initiatives innovantes reste un point délicat pour de nombreuses sociétés et startups, notamment pour l’amorçage ou le lancement de l’activité. Les business Angels représentent une solution intéressante dans un pays ou l’entrepreneuriat se libère un peu plus chaque année. Au-delà de leur capacité à financer, ils peuvent contribuer activement au développement des projets qu’ils soutiennent.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *