Comment créer son entreprise ? » Création d’entreprise : comment trouver une idée de création ? » Comment trouver votre idée de création d’entreprise ?

Comment trouver votre idée de création d’entreprise ?

par | 0 commentaires

L’esprit d’entreprise a le vent en poupe ! Depuis plusieurs années de plus en plus d’entrepreneurs créent leur entreprise pour développer leur projet d’entreprise qui leur tient à cœur et/ou vivre de leur activité.
Au-delà de la volonté d’entreprendre, le point de départ d’une démarche entrepreneuriale réussie est l’idée, ou plus exactement la bonne idée de création d’entreprise.

Créer votre entreprise : les outils

 

Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?

Le tout est alors de savoir, avant de se décider à tout plaquer pour fonder son entreprise, si on détient l’idée ou le concept qui répondra à nos attentes et assurera notre épanouissement professionnel. Dans ce dossier, le blog du dirigeant fait le point sur ce qu’est une bonne idée. Quelles sont ses caractéristiques ? Comment la trouve-ton ? ….

Qu’est-ce qu’une bonne idée de business ?

Les idées ou projets de création ou reprise d’entreprise peuvent être classés en deux grandes catégories :

  • Les idées classiques qui consistent à reprendre une entreprise ou créer sur la base d’un concept existant. Cette typologie d’entrepreneuriat nécessite d’être capable de se différencier de la concurrence en s’appuyant sur certaines spécificités qui vous permettront de proposer une offre et une valeur ajoutée distinctes.
  • Les projets innovants qui s’appuient sur des idées ou des concepts nouveaux. Créer son entreprise sur la base d’une idée nouvelle nécessite de pouvoir la mettre en œuvre mais aussi de la faire accepter par les futurs clients.

Pour être susceptible de porter un projet entrepreneurial de qualité, une idée doit avoir plusieurs caractéristiques indispensables.

1 – Une bonne idée de création répond à un besoin

La première caractéristique d’une bonne idée est de répondre à un besoin. Cela parait évident… Et pourtant, combien de créateur d’entreprise se lancent sans s’être assurer qu’il existe un marché ? Vérifier de l’existence d’un besoin ne consiste pas à échanger autour d’un verre afin de s’entendre dire : « elle est top ton idée ! », « Ça va forcément marcher ! ». C’est évidemment un peu plus complexe que cela et ça nécessite un peu de méthode.

Il faut dans un premier temps évaluer le besoin aussi appelé par les startuppers « pain point » ou point de douleur. Cette phase consiste à déterminer puis caractériser l’élément déclencheur du futur achat. Est-ce un manque, un besoin vital, une envie, une douleur, une peur, … ? Comment s’exprime ce besoin ? Auprès de qui ? Quand ? Pourquoi ? À quelle fréquence ? … Et surtout, combien les clients potentiels sont-ils prêts à dépenser pour combler ce besoin ?

Dans un deuxième temps, il faut évaluer le marché. Pour ce faire, l’outil idéal est de faire une étude de marché. Bien que peu exaltante, l’étude de marché est l’outil idéal pour mesurer, comprendre et analyser son futur marché. Une idée de création d’entreprise ne peut être valable que si elle répond à une demande et dispose d’un marché. C’est ensuite la qualité du concept et du projet qui auront pour charge de répondre la demande décelée et mise en avant par l’idée.

Créer une entreprise sans avoir étudié les caractéristiques de son marché cible (volume de clients, offres concurrentes existantes, tarifs, typologie des clients, saisonnalité, segmentation de la clientèle, …) ni fait le point sur les points forts et les points faibles du projet revient à partir à l’aveuglette. Ce qui est l’opposé de ce que souhaitent les entrepreneurs qui comptent sur leur projet pour vivre et s’épanouir professionnellement. Faire une étude de marché est donc une étape incontournable pour valider la qualité d’une idée.

Enfin il faut créer l’offre c’est-à-dire la définir, la concevoir dans un premier temps de manière théorique. Le créateur pourra par exemple réaliser un prototype disposant des quelques fonctionnalités essentielles qui lui permettra de la présenter pour tester son degré d’acceptation.

2 – Une bonne idée de création permet de gagner de l’argent

Deuxième évidence, une bonne idée de création est une idée qui permettra au porteur de projet de se rémunérer et à l’entreprise de gagner de l’argent pour se développer. A ce stade, pas besoin de réaliser un plan prévisionnel financier complet. Toutefois, il parait intéressant de mesurer les dépenses et les investissements nécessaires pour concevoir et commercialiser l’offre de produit ou de service.

Un rapide calcul permet ensuite de se faire une idée de la rentabilité du projet, sur sa faisabilité financière ainsi que sur un certain nombre de conditions financières indispensables à sa réussite.

Une bonne idée de création d’entreprise doit permettre de gagner de l’argent rapidement.

3 – Une bonne idée de création correspond au porteur de projet

Il n’existe pas de bonne idée de création universelle. Pour qu’une idée aboutisse à une entreprise viable il faut qu’elle soit soutenue par un porteur de projet ou une équipe fondatrice en capacité de conduire le projet à chacune des étapes de la création.

La qualité d’une idée est donc liée au tempérament, aux compétences et aux moyens du porteur de projet. Pour qu’une idée aboutisse à une création d’entreprise réussie, il faut s’assurer qu’elle disposera de l’ensemble des moyens nécessaires à la conception, au financement (crowdfunding, subvention..)  et à la mise en place du projet.

4 – Une bonne idée prend en compte les contraintes externes

Un projet de création d’entreprise évolue dans un environnement plus ou moins restrictif et plus ou moins porteur. Ainsi, la qualité d’une idée de création dépend en grande partie de l’environnement dans laquelle elle sera mise en œuvre.

La réglementation, le niveau de concurrence, l’existence de partenaires ou de compétences spécifiques particulières, la nature et le montant des financements externes, l’intégration de l’innovation, l’écoute des pouvoirs publiques, … sont autant de facteurs externes qui agissent de manière plus ou moins directes sur les chances du succès du projet. La qualité d’une idée dépendra donc en partie du moment et du lieu où elle est imaginée et mise en œuvre.

Quelle est la différence entre une idée, un concept et un projet ?

Concevoir un projet de création d’entreprise nécessite de passer par 3 phases successives. L’identification de l’idée, la mise en place du concept et la conception du projet de création.

Toutefois, créer une entreprise est rarement une démarche linéaire. Si le porteur de projet peut avoir des convictions, il dispose rarement de certitudes. Son parcours est donc souvent jonché de doutes, de pivots (changement de cap, de concept voire d’idée, …) et d’émotions pour le moins volatiles (ascenseur émotionnel).

Il est parfois difficile pour un observateur extérieur de comprendre la confusion que peuvent générer ces changements de phases qui sont pour le moins déstabilisantes surtout que les limites des phases évoquées ne sont pas toujours très nettes et que chaque futur chefs d’entreprise avance à sa propre vitesse et avec son propre niveau d’exigence.

Qu’est-ce qu’une idée de création d’entreprise ?

Si l’idée correspond à une solution imaginaire à un problème, elle doit, dans le cadre de la création d’entreprise être travaillée pour inspirer un projet de qualité. Une bonne idée de création a souvent été partagée et éprouvée auprès de plusieurs interlocuteurs qui ont pris soin de la critiquée avec exigence, une certaine bienveillance et surtout l’envie de la parfaire et de l’améliorer. Cette démarche permet au créateur de se l’approprier et de l’adapter en fonction des ses propres compétences à pouvoir concevoir un projet qu’il sera en mesure de porter.

Qu’est-ce que le concept ?

Le concept permet de commencer à éprouver une idée de manière concrète. C’est en réalisant une présentation ou une maquette basique et en la partageant qu’un entrepreneur peut se rendre compte de la pertinence de son idée et de son niveau de maturité. La présentation d’un concept est une phase est essentielle, elle marque souvent le début du projet de création.

Un certain nombre d’évolutions seront sans doute nécessaires pour au final disposer d’un prototype dont certaines personnes diront : ça m’intéresse !

Qu’est-ce qu’un projet création d’entreprise ?

Une fois le concept validé, le créateur peu se lancer dans la conception du projet. Cela consiste à évaluer et préparer la création de l’entreprise. Il comprend un certains nombre de phases comme  l’étude de faisabilité, une étude de marché poussée, la conception du business modèle et de l’étude financière. L’ensemble de l’étude sera synthétisée dans un document de présentation : le business plan. ce dernier comprendra d’autres éléments comme le plan de financement, l’étude juridique, sociale, fiscale et réglementaire, …

Nos conseils pour trouver une idée de création d’entreprise

Il existe de nombreux moyens de trouver des idées de création d’entreprise, voici quelques pistes qui vous aideront à identifier de potentielles idées de création d’entreprise.

1 – Soyez curieux et observateur

Notre environnement est une source intarissable de problèmes à résoudre et de solutions à apporter. Pour peu que ces problèmes soient partagés par un groupe de personnes, qu’ils soient récurrents et qu’ils génèrent un besoin, ils peuvent être la source d’une idée de création.

Combien de fois nous sommes nous dit : ce serait pratique d’avoir tel ou tel service ou objet ? De nombreuses idées proviennent de petits tracas, d’envie de simplifier les choses. Pour trouver une idée, il faut être curieux, observateur sur les remarques ou les insatisfactions des personnes qui nous entourent mais aussi sur les incohérences de notre environnement. C’est en observant votre entourage, en développant votre esprit pratique et en identifiant les petits tracas quotidiens que vous pourrez identifier des solutions transformables en offre de produit ou de service commercialisable.

2 – Appuyez-vous sur vos compétences et vos passions

De nombreux créateurs partent de leurs compétences personnelles et professionnelles ou de leurs passions pour identifier des manques et des besoins. L’acquisition d’une compétence particulière et pointue peut être à l’origine d’un projet d’entreprise intéressant pour plusieurs raisons :

  • Une expertise peut amener à proposer de transmettre ses compétences et son savoir-faire
  • L’expertise peut développer une unicité et/ou une particularité. Il devient parfois possible de s’appuyer sur cette rareté pour développer une offre de prestation de service ou d’expertise spécifique qui selon les cas peut être très rémunératrice.
  • L’expertise peut amener à imaginer des solutions à certaines contraintes ou des simplifications intéressantes. Un passionné identifiera plus facilement un besoin et la solution adaptée. Certains passionnés de cuisine ont créé des sites qui leur permettent de vivre grâce à leur passion. Notez que la combinaison passion et innovation sert souvent de terreau aux idées novatrices.

3 – Ne vous contentez pas de votre première idée

Attention de ne pas rester sur votre idée initiale. Une idée de projet est toujours un peu théorique et abstraite. La confronter à la réalité permet de la rendre plus réaliste, d’adapter certaines fonctionnalités un peu trop « légères ».

Une idée doit faire l’objet d’échanges, de critiques et de confrontations pour évoluer et mûrir au fil du temps. C’est en échangeant avec des proches, des professionnels du secteur concerné et des créateurs qu’on peut se faire une idée un peu plus précise de son potentiel et des étapes clés par lesquelles il faudra passer pour transformer une idée en véritable projet de création.

4 – Inspirez-vous de ce qui existe

Trouver une idée en partant de rien est souvent plus difficile que de s’inspirer d’une idée existante qu’on adapte ou qu’on fait évoluer. Vous pouvez par exemple vous inspirer de ce qui fonctionne à l’étranger en ajustant le concept au fonctionnement français ou européen. Si vous choisissez cette méthodologie, pensez à bien adapter les concepts à votre marché cible. Toutes les idées ne sont pas duplicables, les marchés ont des habitudes, des réglementations, des rigidités qui les rendent spécifiques. Dans la plupart des cas, adapter une idée existante nécessite un véritable travail d’analyse ainsi qu’une connaissance poussée du secteur.

Sachez aussi que vous n’êtes pas seul et que de nombreuses personnes ont certainement la même idée que vous. Pour vous différencier, soyez attentif à apporter une valeur ajoutée qui vous est propre et qui vous différenciera de la concurrence dès le début de votre projet.

5/ Lisez les sites et les magazines spécialisés et surfez sur le web

De nombreux sites et médias évoquent la création d’entreprise et regorgent de conseils et de bonnes idées. Consultez-les ! Notre époque se digitalise et regorge d’innovations toutes plus révolutionnaires les unes que les autres (internet, l’impression 3D, la réalité virtuelle, les blockchain, l’intelligence artificielle, les véhicules autonomes, les drones, …). Les innovations peuvent être la source de bonnes idées de création.

Quelques réflexions pour trouver une bonne idée

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, nous avons tous des idées qui nous passent par la tête, mais comment faire le tri et identifier les bonnes idées ? Voici quelques réflexions que nous nous sommes faites et qui peuvent vous aider dans votre recherche.

Une idée est personnelle, elle doit venir de vous. Inutile de copier l’idée d’un autre, elle pourrait ne pas vous convenir.

Il n’y a pas de bonne idée en soi. L’important est que vous trouviez une idée qui vous convienne afin qu’il y ait une véritable symbiose entre vous et votre projet. Vous créez une entreprise pour vous épanouir, à vous de CHOISIR un projet qui vous correspond, vous porte et vous donne l’énergie pour le mener à bien.

Créer une entreprise consiste à se placer au point de rencontre entre ce que vous avez à offrir et ce que le marché attend de vous. Pour identifier ce point, cherchez ce que vous avez de plus que les autres, de spécifique et d’irremplaçable. C’est sur ce point que vous développerez la valeur ajoutée qui donnera du sens à votre projet.

Développer un projet sous la contrainte, ou faire fi de vos valeurs vous amènera à travailler sur des concepts et des idées « à la mode » qui ne vous parleront pas et manqueront de consistance parce que vous ne serez pas au bon endroit. Votre créativité et votre valeur ajoutée proviennent de vos spécificités. À vous de les identifier.

Privilégiez les idées innovantes qui disposent d’un certain potentiel

Nous sommes dans un monde qui se transforme, il est capital que votre idée comprenne une certaine part d’innovation et de nouveauté.

Notre monde se transforme et se digitalise à très grande vitesse. Plus de 100 ans ont séparé la première et la deuxième révolution industrielle alors qu’internet à mis moins de 15 ans pour révolutionner notre économie et que le smartphone à mis moins de 10 ans pour révolutionner nos habitudes … Les moteurs d’innovation n’ont jamais été aussi nombreux, internet (2G, 3G, 4G et maintenant 5 G…), l’impression 3D, les blockchains, la réalité virtuelle, le Big Data, l’intelligence artificielle, les voitures autonomes, … ils impacteront forcément votre profession dans les années à venir, à vous d’anticiper et de prendre de l’avance.

Notre monde évolue très vite, créer une idée qui n’intégrerait aucune innovation consisterait à partir avec un train de retard. Une entreprise se doit d’être innovante pour avoir une chance de perdurer et de se développer.

D’où proviennent les bonnes idées de création ?

Différents éléments peuvent vous aider à trouver une idée pertinente :

Quel est votre projet de vie ?

Certaines idées d’entreprise reposent sur une volonté personnelle forte comme un changement de vie (se libérer de la hiérarchie, aller vivre à la campagne, …). Cette démarche nécessite de se projeter pour s’assurer que le nouveau mode de vie (plaisir, contraintes, …) apportera satisfaction sur le long terme.

Quels sont vos idéaux ?

Vivre selon vos idéaux ou votre sensibilité peut être un moteur extrêmement puissant pour créer votre entreprise. De nombreux projets environnementaux voient le jours et sont portés par des entrepreneurs sensibles à l’avenir de notre planète, c’est ce que l’on appelle l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Ce concept désigne un ensemble d’entreprises organisées sous forme de mutuelles, d’associations, de coopératives ou de fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.

De nombreux sujets sont porteurs d’idées de création : le sport, le tourisme, les transports, la nourriture saine, le respect des animaux, … Par exemple de nombreux projets de recyclage apparaissent créant ainsi une économie circulaire de plus en plus performante.

Quels sont vos goûts ?

De nombreux créateurs identifient une idée de création en recherchant une activité qui leur plait plutôt qu’une activité très lucrative. Vos passions, désirs, préférences et goûts sont autant de sources de réflexion pouvant amener à identifier un projet de création qui vous portera.

Une personne qui aime l’innovation pourra par exemple développer un business axé sur l’organisation d’événements destinés à sensibiliser les consommateurs aux nouvelles technologies, une autre à un site sur les voyages ou une entreprise de conseils aux dirigeants.

Dans quel environnement vivez-vous ?

L’observation de l’environnement que nous avons évoqué un peu avant peut amener une personne à déceler un besoin spécifique. Certains créateurs ont par exemple développé des jeux interactifs pour les personnes âgées qui ont des soucis de mémoire ou cognitifs. Attention toutefois à bien étudier la concurrence, de nombreux projets innovants voient le jour et la concurrence est souvent très vive.

Sur quelle expérience personnelle pouvez-vous vous appuyer ?

L’expérience personnelle est une source d’inspiration importante. Un papa a créé une société après avoir inventé et imprimé en 3D une prothèse pour son enfant handicapé. C’est souvent une démarche difficile, pleine d’embuches et qui nécessite un travail important mais qui apporte une autre satisfaction que celle de créer une entreprise pour soi.

Quels freins peuvent nous empêcher d’avoir de bonnes idées de création ?

Nous sommes tous capables d’avoir des idées, pourtant elles ne viennent pas toujours lorsqu’on en a besoin. Plusieurs éléments peuvent bloquer votre créativité et votre réflexion.

Les éternels pessimistes

De nombreuses personnes sous couvert d’amitié ou de conseil sont de véritables fossoyeurs d’idées. Créer représente un risque que le porteur de projet doit reconnaître et dépasser. Lorsqu’il se trouve entouré de personnes qui le découragent et le démotivent, il peut se démotiver et choisir à regret une solution qui ne lui conviendra pas.

Pourtant, les conseils avisés sont importants et permettent de faire évoluer et grandir le projet. Comment peut-on reconnaître ces personnes ? En étudiant leur manière d’analyser les projets. Lorsque ces personnes se contentent d’émettre un avis sans proposer de solutions ou d’idées complémentaires c’est qu’elles ne sont pas dans un esprit entrepreneurial. Elles ont ainsi tendance à dire que « ça ne marchera jamais, que si c’était une bonne idée elle serait déjà créée, que le prix n’est pas le bon, … ».

Ce sont les risques qui nous permettent de nous épanouir et les encouragements de notre entourage qui nous permettent de nous dépasser… C’est en encourageant un jeune bébé et en ayant confiance en ses capacités qu’on lui apprend à marcher. Pourtant, à n’n pas douter cette nouveauté lui fait peur, et lorsqu’il tombe il se fait mal… Ce n’est que parce qu’il a vu les adultes faire pareil et parce qu’on l’encourage qu’il accepte de se lancer et d’apprendre. C’est la même chose pour la création d’entreprise !

Lors de ma première création d’entreprise, une personne m’a donné une citation de Goethe qui m’a inspiré et que je vous livre ici « Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie ».

Le doute

De nombreux entrepreneurs doutent de leur capacité à trouver une idée valable. Une bonne idée est souvent un mix entre créativité, spontanéité et réflexion. Si une idée peut être spontanée, elle doit aussi se construire grâce aux différentes projections qu’on peut faire, aux échanges constructifs.

Il faut donc dans un premier temps se faire confiance et parvenir à s’émanciper des doutes pour permettre de créer un espace et un terreau propice pour à laisser l’idée germer. Nous avons une tendance naturelle et spontanée à écouter nos peurs et nos contraintes internes et à déconsidérer nos idées. On parvient à critiquer nos idées avant même de les laisser prendre forme. Pourtant pour être créatif et trouver de bonnes idées, il faut se sentir libre de rêver et imaginer sans risquer de se sentir ridicule ou jugé.

Suivre des grilles d’analyse

Nous abordons les événements que nous rencontrons au travers de nos propres grilles d’analyse qui restreignent nos observations et notre analyse. Pour multiplier les chances de découvrir de nouvelles choses, il faut parvenir à oublier nos principes, nos aprioris et nos jugements.

Il faut aussi préférer laisser les choses venir, en se laissant porter, en écoutant, en observant, en rêvant et en imaginant plutôt que de planifier des séances de recherches rationnelles. L’utilisation de grilles d’analyse vous empêchera d’avoir l’esprit ouvert. C’est après les observations du terrain, dans une phase de débriefing que les premières pistes apparaîtront. Lancer la démarche, vous verrez bien ce qui en ressort.

Le pessimisme ambiant

Notre monde de médias se nourrit de mauvaises nouvelles et de critiques permanentes. Prenez de la distance par rapport au pessimisme que ne manquent pas de distiller régulièrement l’ensemble des médias, si besoin ciblez les émissions de découverte et positives qui vous aideront à développer votre désir d’entreprendre.

Si on écoute ce qui se dit, notre monde est foutu, on court à notre perte, aucune solution n’est possible et nos gouvernants sont tous plus incompétents les uns que les autres… Les médias s’appuient sur le peu pour mieux vendre, écouter leur pessimisme vous poussera à l’inactivité plutôt qu’à l’entrepreneuriat.

Il ne vous reste plus qu’à vous laisser imaginer de nouvelles idées pour partir vers de nouvelles aventures qui seront source de sentiments aussi différents que la satisfaction du chemin parcours, le stress, le questionnement, la volonté d’y arriver … mais surtout la fierté de vous réaliser. A vos idées ! Prêt, P… !

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?
Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?

Simple

Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?

Économique

Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Comment trouver votre idée de création d'entreprise ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.