Introduction

Le crowdfunding, bien qu’étant un mode de financement possible pour tout les types de projets d’entreprise est particulièrement adapté aux starts-up. En effet, en raison des particularités du modèle des starts-up, le crowdfunding permet de susciter l’adhésion d’une communauté parallèlement à la collecte de fonds. 

le crowdfunding pour les starts up

Lorsque vous lancez une start-up,  plusieurs modes de financements sont possibles, dont le crowdfunding.

En effet, trouver des investisseurs ou obtenir des prêts bancaires peut être difficile en raison de l’incertitude liée au modèle économique, au produit, au service développé, ou encore à des phases de R&D longues, et sans garantie de succès.

Bien que des aides à la création d’entreprise, plus particulièrement pour les starts-up existent, elles ne couvrent souvent pas l’intégralité des besoins financiers d’un projet, ou nécessitent un premier apport de la part du créateur.

Le crowdfunding peut être un moyen pour les entreprises en création ou pour les entreprises pas encore créées de collecter des fonds, mais également de s’assurer de l’adhésion du public ou tout du moins du support du public à l’idée portée par le projet.

Le crowdfunding pour les start-up est, au-delà du financement, un moyen pour de démontrer une traction commerciale pour d’éventuels futurs investisseurs, un intérêt du grand public pour la solution que ces derniers soient des investisseurs privés ou établissements bancaires traditionnels.

Quels sont les avantages du crowdfunding pour les start-up ?

Le crowdfunding se positionne comme un levier de financement pour les start-ups qui bénéficient de plusieurs avantages.

Premièrement, la diversification des sources de financement constitue un atout majeur. En permettant aux start-ups d’obtenir des fonds auprès d’une multitude de sources telles que des particuliers, des investisseurs et des passionnés du projet, le crowdfunding réduit leur dépendance à l’égard d’un seul investisseur ou d’une seule institution financière.

De plus, la somme collectée par le biais du crowdfunding peut servir à faire ce qu’on appelle un effet de levier : cela permet de constituer une somme, considérée comme de l’apport personnel des fondateurs qui servira de garantie lors de l’emprunt d’une somme plus importante.

Le crowdfunding permet également de bénéficier d’un financement sans que les créateurs de l’entreprise n’aient à céder de participation au capital de cette dernière. Cette affirmation doit toutefois être nuancée, dans la mesure où certains types de crowdfunding peuvent aboutir à une dilution du capital de l’entreprise.

En lançant une campagne de crowdfunding, les start-ups bénéficient également d’une visibilité et d’un marketing accrus. Cette initiative offre une plateforme idéale pour présenter le projet à un large public, suscitant ainsi l’intérêt des contributeurs potentiels. De plus, cette visibilité renforcée peut contribuer à la création d’une communauté de contributeurs engagés autour de la start-up.

La mise en ligne du projet sur une plateforme de crowdfunding offre un canal de communication supplémentaire pour cette dernière.

Un autre avantage significatif est la validation du concept. En permettant aux start-up de présenter leur idée ou leur produit sur le marché avant même son lancement officiel, le crowdfunding offre une précieuse validation du concept si les contributeurs soutiennent activement le projet. Cela permet d’avoir une première idée de la traction commerciale du projet, mais également de potentiels retours des contributeurs.

De plus, les contributeurs  convaincus deviennent souvent des ambassadeurs du projet, ce qui renforce l’engagement et la promotion auprès de leur réseau personnel.

En outre, certaines plateformes de crowdfunding vont au-delà de l’apport financier en offrant des conseils, des contacts et des ressources supplémentaires pour aider la start-up à se développer.

La flexibilité constitue également un point fort du crowdfunding, avec une variété de modèles disponibles, tels que le financement participatif par dons, les prêts et l’investissement en capital. Les start-up peuvent ainsi choisir le modèle qui correspond le mieux à leurs besoins spécifiques.

Enfin, le crowdfunding évite à la start-up de contracter une dette, contrairement aux prêts traditionnels. Les contributeurs n’attendent pas de remboursement comme le feraient des créanciers, offrant ainsi une plus grande liberté financière à la start-up.

Quels sont les inconvénients du crowdfunding pour les start-up ?

Lorsque vous considérez le crowdfunding, il est primordial d’évaluer attentivement ses différentes implications.

Si une campagne de crowdfunding peut être lucrative pour une entreprise, il ne faut toutefois pas négliger les frais engendrés par la mise en place d’une telle campagne en terme de communication, de marketing, c’est-à-dire de ressources tant en termes de temps, que d’argent, que logistiques etc…

De plus, la gestion d’une campagne de crowdfunding peut également être chronophage. Vous devrez répondre aux questions des contributeurs, mettre à jour régulièrement la page de la campagne, animer la communauté, ce qui demandera du temps et des ressources supplémentaires.

Par exemple, dans le cadre du crowdfunding “don contre don”, vous devrez fournir des récompenses aux contributeurs. Cela peut représenter un défi logistique et financier, nécessitant une planification minutieuse pour respecter les engagements tout en maintenant la rentabilité du projet.

Les plateformes de crowdfunding prennent également généralement une participation sur les sommes récoltée. Pensez à bien vérifier les fonctionnements des différentes plateformes ainsi que leurs modèles économiques pour choisir la plateforme de crowdfunding la plus adaptée.

L’incertitude quant à la somme récoltée est également un critère à prendre en considération. Le crowdfunding est une forme de financement incertaine en comparaison des autres voies de financements traditionnels. En effet, il n’existe aucune garantie d’atteindre la somme souhaitée. Il convient d’opter pour une somme réaliste, et de prévoir un mécanisme de financement secondaire si la somme souhaitée n’est pas réunie.

Type de projet
Avis clients

Tout type de projet

25 avis
Tout type de projet

214 avis
Projet innovant

26 avis
Projet à impact

1 619 avis
Projet de transition énergétique

11 avis
Projet immobilier

47 avis
Projet agroalimentaire

69 avis
Projet de conservation du patrimoine

282 avis
Projet de transition énergétique

110 avis
Projet innovant
Projet immobilier

133 avis
Tout type de projet
Projet de PME

228 avis
Projet à impact

26 avis
Tout type de projet

<strong><a href=”/comparatif-plateforme-crowdfunding/”> Voir le comparatif complet </a></strong>

Quelles sont les différentes plateformes de crowdfunding ?

Voici une sélection de 12 plateformes de crowdfunding que les start-ups peuvent explorer pour lever des fonds :

  1. Ulule : Réputée pour son engagement envers les projets responsables et innovants, Ulule accueille une grande variété de projets, notamment ceux liés aux associations et à l’écologie.
  2. KissKissBankBank : En tant qu’acteur majeur du crowdfunding “don contre don”, cette plateforme abrite de nombreux projets d’entreprise innovants et originaux.
  3. Kickstarter : Principalement destinée aux artistes et aux designers, Kickstarter est également une option intéressante pour les startups qui prévoient de lancer des produits révolutionnaires.
  4. Indiegogo : Axée sur la technologie et l’innovation, Indiegogo a récemment élargi ses services en proposant son propre système d’investissement par actions.
  5. WE DO GOOD : Cette plateforme se distingue en permettant le financement de startups ayant un impact économique, social ou environnemental positif, offrant en retour des royalties basées sur le chiffre d’affaires du projet.
  6. Wiseed : Spécialisée dans l’equity-crowdfunding, Wiseed se concentre sur le financement des startups ainsi que des projets liés à l’immobilier et aux énergies renouvelables.
  7. Anaxago : Proposant également de l’investissement participatif par actions, Anaxago se distingue par son audit complet de chaque projet et sa haute protection des investisseurs, garantissant ainsi une levée de fonds sécurisée.
  8. October (anciennement Lendix) : Fonctionnant différemment des autres plateformes, October est une plateforme de prêt participatif offrant une alternative de financement pour les startups.

Si vous êtes à la recherche d’une plateforme de crowdfunding pour votre projet, n’hésitez pas à consulter notre tableau comparatif des plateformes de crowdfunding pour vous aider à faire un choix.

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Quels sont les avantages du crowdfunding pour les start-up ?
  • Quels sont les inconvénients du crowdfunding pour les start-up ?
  • Quelles sont les différentes plateformes de crowdfunding ?
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
5/5