Quels sont les avantages et les inconvénients d'une levée de fonds ?

Par Axel Lefebre, le 03/02/2022

La levée de fonds est l’une des opérations financières permettant d’intégrer des investisseurs au capital social de votre société. En participant au capital social, les investisseurs deviennent des nouveaux actionnaires de la société et interviennent dans la vie de la société.

levée de fonds avantages et inconvénients

Si bénéficier d’un financement externe permet à de nombreux entrepreneurs de lancer et/ou développer leur projet, la levée de fonds entraine des avantages et inconvénients.

Avant de choisir ce mode de financement, il est important de faire le point sur les avantages et inconvénients de la levée de fonds.

Les avantages d’une levée de fonds

Vous découvrirez dans cet article les nombreux avantages ainsi que quelques conseils liés à une éventuelle levée de fonds.

L’opportunité de financer un projet en cours ou à venir

L’objectif premier d’une levée de fonds consiste à l’apport en capital d’argent pour le financement d’un projet. Cette hausse de capital permet de soutenir le financement d’un projet de création d’entreprise à fort potentiel.

Grâce à l’augmentation du capital, l’entreprise peut, par exemple, continuer son développement en France ou s’ouvrir à l’international. Elle permet aussi d’assurer la crédibilité et la visibilité de l’entreprise auprès des clients, des partenaires…

Remarque : Le lancement d’une startup implique régulièrement l’augmentation du capital social et donc, de procéder à une levée de fonds pour financer son développement.

L’absence de remboursement des fonds

En échange de l’apport en capital, les investisseurs reçoivent des actions de la société. Cet apport ne nécessite pas le remboursement des fonds (contrairement aux emprunts bancaires). Les actions permettront aux investisseurs de récupérer les fonds investis au moment de la vente des dites actions.

La présence des investisseurs : l’avantage de la levée de fonds sur le long terme

Pour favoriser le développement et la croissance de l’entreprise, la présence des investisseurs sur le long terme est essentielle. En tant qu’actionnaires, les investisseurs recevront tous les ans des dividendes et donneront leur avis sur le fonctionnement de l’entreprise. Lorsque l’intérêt de l’investissement grandit, les investisseurs seront d’autant plus désireux d’accompagner l’entreprise dans ses projets.

La levée de fonds n’implique pas que des apports financiers

Les investisseurs apportent non seulement de l’argent mais également ils enrichissent la société par leurs connaissances, leurs expériences professionnelles et leurs idées innovantes.

De nouveaux partenaires qui peuvent apporter de nouvelles idées

L’échange de points de vue est indispensable pour tout projet. L’ouverture d’esprit favorise la réflexion, l’adaptation à de nouvelles exigences et l’apparition de nouveaux objectifs.

Les apports financiers peuvent ouvrir des nouvelles opportunités technologiques

La levée de fonds permet d’envisager de nouveaux développements au sein d’une entreprise. L’acquisition de nouvelles techniques, technologies ou le financement en R&D seront facilités grâce à la levée de fonds.

Le développement du réseau professionnel

La levée de fonds permet de s’entourer d’un réseau de communication et de conseils, non négligeables pour la gouvernance de l’entreprise. L’arrivée d’investisseurs permet également d’élargir le cercle des financeurs.

Une amélioration du pilotage du projet entrepreneurial

Les investisseurs peuvent apporter un regard nouveau sur l’activité de l’entreprise, et donc à l’avantage de favoriser un meilleur pilotage de l’entreprise.

Les inconvénients d’une levée de fonds

Malgré l’attrait de la levée de fonds, elle implique également de nombreux inconvénients, devant être pris en compte avant toute levée de fonds.

Le temps consacré à une levée de fonds : un inconvénient à ne pas négliger

Tout d’abord, la préparation d’une levée de fonds implique un investissement de temps pour le dirigeant et pour ses équipes pour trouver des sources de financement. En effet, il faut :

  • Préparer un business plan et un dossier de demande de financement, regroupant toutes les informations nécessaires à description du projet,
  • Préparer un pitch et/ou un pitch deck ainsi qu’une présentation du projet,
  • Le tour de table : la rencontre, l’étude et la sélection des investisseurs et potentiels candidats spécialisés.

Ce temps consacré à la préparation d’une levée de fonds propres peut être préjudiciable en empêchant le dirigeant de s’impliquer pleinement dans le développement de l’activité de son entreprise. Elle peut aussi causer le départ des investisseurs non-intéressés. Opter pour une levée de fonds implique de calculer la rentabilité de l’opération en termes de temps. De plus, il faut noter que la réception des fonds n’intervient que 6 à 9 mois à compter de la première étape de la levée de fonds.

La réussite d’une levée de fonds nécessite de prévoir l’accompagnement des investisseurs et leur intégration au sein de l’entreprise. Cela se matérialise par la formation en conseils stratégiques, la communication d’informations essentielles, la consultation régulière des investisseurs…

La précipitation jouera en votre défaveur. Prenez le temps de concrétiser vos idées et/ou d’établir la mise en place de votre modèle économique.

Remarque : La levée de fonds implique la communication sur votre projet en cours, et donc la divulgation d’informations importantes. Vous prenez donc le risque de faire porter à la connaissance de vos ambitions à d’autres concurrents.

La dilution de pouvoir des associés existants

En général, les droits politiques, financiers, patrimoniaux de chaque associé sont proportionnels aux apports. Lorsqu’une société émet de nouvelles actions, le pourcentage d’actions détenues par les actionnaires en place et le pouvoir de décision diminuent.

L’arrivée de nouveaux actionnaires implique une hausse du capital et non une augmentation des bénéfices. Par conséquent, on assiste également à une dilution des parts de bénéfices de l’entreprise.

Remarque : Pour contrer les effets négatifs d’une émission de nouvelles actions, il est conseillé aux dirigeants d’utiliser l’apport obtenu à des fins d’augmentation des revenus et des bénéfices de l’entreprise.

La divergence des intérêts entre associés

La levée de fonds a un inconvénient supplémentaire : la diversité des investisseurs. En effet, une divergence des intérêts entre l’objectif des associés et la recherche de profits des investisseurs peut affecter le bon fonctionnement de l’entreprise.  Seuls les actionnaires ont le droit de participer aux assemblées générales et y exprimer leur vote vis-à-vis des décisions stratégiques de la société. Ainsi, l’intégration d’associés implique de nouvelles idées, des intérêts divergents.

Les alternatives à la levée de fonds

Après avoir vu les avantages et les inconvénients de la levée de fonds, attachons nous à en décrire les alternatives.

Avant toute opération de levée de financement, il est nécessaire de s’assurer du besoin réel de lever des fonds. La levée de fonds est l’une des formes de financement envisageables, ainsi elle n’est pas la seule solution. Il faut également considérer d’autres options :

  • L’autofinancement (réduction des coûts, cession partielle…) ;
  • Le « love money » (faire appel à un soutien financier de ses proches) ;
  • Le financement participatif (collecte de fonds propres via les plateformes de financement en ligne, appelées plateforme de « crowdfunding ») ;
  • Le Business Angel (l’apport d’une partie de patrimoine financier dans des sociétés innovantes à fort potentiel)
  • La recapitalisation de l’entreprise par les actionnaires (soumise à la volonté et aux moyens des actionnaires) ;
  • L’ouverture du capital social aux salariés (favorisant la prise de participation des salariés) ;
  • Consulter les aides publiques de l’État disponibles ;
  • Le financement par les banques (le remboursement des emprunts doit être pris en compte) …

Nos conseils avant de réaliser une levée de fonds

Nous vous avons dressé une liste de conseils à prendre en considération avant de faire une levée de fonds pour répondre au mieux à votre besoin de financement :

Ne vous lancez pas en position de faiblesse, c’est dans ce cas qu’on perd le plus. Planifiez votre recherche pour être en situation de pouvoir négocier les conditions du partenariat à votre avantage.

  • Ne vous précipitez pas : prenez le temps d’étudier votre levée de fonds. La précipitation et l’insécurité du projet effraiera les investisseurs ;
  • Choisissez prudemment vos investisseurs : renseignez-vous sur vos futurs potentiels partenaires ;
  • Sollicitez l’accompagnement d’un avocat expérimenté en la matière : pour un meilleur suivi avant toute signature.

Attendez que votre Business-model soit en place. Plus vous attendez, plus il vous sera facile de conserver vos titres et de préserver le contrôle de votre entreprise.

Indiquez à quoi servira le financement, les objectifs qu’il permettra d’atteindre et le ROI qu’il présente.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.7/5. Total de 6 votes.
Chargement...

Axel Lefebre


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.