Comment créer son entreprise ? » Financer sa création d’entreprise » Pourquoi faire une levée de fonds? Qui est concerné ? » Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?

Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?

par

Reprendre une entreprise n’est pas toujours très simple, surtout si nous n’avons pas les ressources nécessaires pour la reprendre.
Comment trouver du financement complémentaire permettant d’acquérir la société à transmettre ?

Céder votre fonds de commerce : les outils

Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?

En règle générale, sans montage financier spécifique ou solution financièrement crédible, on passe à côté de belles affaires car elles sont bien évidemment trop chères.

Le LBO, ou Leverage By Out, est un rachat avec effet de levier qui grâce à l’utilisation d’une holding permet justement d’y faire face.

Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?

Le LBO peut être défini comme l’achat d’une entreprise qui est partiellement financée grâce à des emprunts supportés par une holding de reprise. Il est alors question ici d’un montage juridique spécifique permettant d’optimiser les coûts fiscaux grâce aux avantages de l’intégration fiscale.

Comment fait-on ?

La démarche est assez simple :

  • Le repreneur crée une société holding.
  • Celle-ci se charge d’acheter la société cible en acquérant la majorité du capital. Le reste peut être apporté par la banque (voir schéma)
  • Les charges financières des dettes générées par la holding seront payées lors de remontées de dividendes versées par la société cible. En fait, le repreneur acquiert la cible grâce aux propres ressources de la société cible.

Pour résumer, c’est l’entreprise cible qui rembourse la dette ayant servi au rachat via des management fees. Pour que ce montage soit possible et rentable, il faut absolument que la société cible dégage des bénéfices satisfaisants pour pouvoir rembourser son propre rachat.

Quel est le rôle de la holding ?

La holding de reprise joue le rôle d’animatrice. Elle gère les titres et facture des services apportés à la société fille (ce sont les management fees qui contribuent au remboursement de la dette).

Quels sont les avantages de ce montage ?

Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?Le premier avantage que représente le LBO réside dans l’effet de levier permis par l’endettement bancaire. L’effet de levier permet, via l’endettement, d’augmenter le potentiel de rentabilité de l’entreprise à long terme.

Il faut avoir en tête que cela n’est possible que dans le cas où l’augmentation des bénéfices est supérieure à la dette que doit rembourser la société cible à sa holding.

Dans le cas critique où les bénéfices générés ne peuvent couvrir la dette à rembourser, il n’est alors plus question d’un effet de levier mais d’un effet de massue.

Comme nous venons de l’évoquer, non seulement c’est l’entreprise rachetée qui rembourse sa propre dette, mais en plus de cela l’acquéreur peut prétendre à l’intégration fiscale.

Cette intégration fiscale n’est possible dans le cas où la holding détient plus de 95% des titres de la société fille. Cela permet, aux yeux du fisc, de présenter un seul et même contribuable. A noter que seuls les frais financiers ne peuvent être compris dans l’intégration fiscale. Ainsi, puisque les frais financiers n’entrent pas dans le cadre de l’intégration fiscale ils seront fiscalisés deux fois.

Quels sont les inconvénients de ce montage ?

Le seul inconvénient, c’est le risque pris par le repreneur. Il réside dans le fait que l’entreprise récemment rachetée doit absolument être en mesure de rembourser sa dette chaque année. Voilà pourquoi il est indispensable d’établir un plan de financement pour mesurer la faisabilité du projet.

Différentes formes de LBO

Il existe plusieurs formes de LBO et ceux-ci sont souvent caractérisés par le profil du repreneur :

  • Si le ou les repreneurs sont des cadres dirigeants appartenant à l’entreprise cible et ne détenant aucun titre au sein de l’entreprise, on parle alors de Management Buy-Out.
  • Si le ou les repreneurs sont des cadres dirigeants appartenant à une entreprise différente de l’entreprise cible, il est alors question de Management Buy-In.
  • S’ils sont à la fois cadres dirigeants de l’entreprise cible ET extérieurs à celle-ci, il est alors question de Buy-In Management Buy-Out.
  • Le plus souvent, le repreneur est dirigeant et actionnaire majoritaire de la société rachetée. On parle alors de Owner Buy-Out.

En soit, le LBO est un montage juridique spécifique qui peut être intéressant de mettre en place dès lors que l’entreprise cible est suffisamment rentable pour rembourser son propre rachat.

Article rédigé par Ludivine Saint-Maxent

Achetez notre ebook

Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?
Qu’est-ce que le Leverage Buy-Out, plus communément appelé le LBO ?

Newsletter

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

0 commentaires

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.