L’achat en ligne est devenu le quotidien de nombreux consommateurs. C’est pour cette raison que vendre en ligne sur une marketplace séduit de plus en plus d’entrepreneurs. Cette vente n’est pas traditionnelle et demande de se renseigner sur le sujet. Le Blog du Dirigeant vous explique en quoi consiste la vente en ligne sur une marketplace ? 

vendre sur marketplace

Vendre sur une marketplace n’est pas si simple. Cet article vous explique donc le fonctionnement de la vente en ligne via les marketplace. Comment ? Pourquoi ? Quelles obligations ? On vous répond.

Quelles sont les plateformes les plus connues pour vendre ?

La vente en ligne est appréciée par de nombreux consommateurs. Impossible de vous déplacer ? Vous avez besoin d’un article pour le lendemain ? Vous bénéficiez de codes promotionnels ? C’est donc pour diverses raisons que les consommateurs se tournent vers ce type de vente.

Certaines plateformes se spécialisent dans un domaine précis et d’autres proposent tout type d’objet à la vente. Parmi les plateformes les plus connues en France, on peut citer, notamment :

  • Pour des articles divers et variés : Amazon, Etsy, Rakuten…
  • Bien connue pour la vente de vêtements de seconde main : la plateforme Vinted…
  • En produits de seconde main dans toutes les catégories : Le Bon Coin…
  • Pour des articles électroniques/électroménagers/informatiques : BlackMarket, eBay…

Ces plateformes de vente en ligne se multiplient de jour en jour. Il est donc primordial de comprendre le fonctionnement interne pour vendre sur un Marketplace.

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Pourquoi vendre sur des marketplace ?

Avant de se lancer dans la vente en ligne via des marketplace, il faut connaître tous les contours de cette nouvelle méthode de vente. Il faut donc se renseigner sur les avantages ainsi que les inconvénients de vendre sur une marketplace.

Les avantages de vendre sur une marketplace

Vendre sur une marketplace a de nombreux avantages :

  • Cela apporte d’une grande visibilité à vos produits ;
  • Votre zone de chalandises est démultipliée ;
  • L’absence des barrières géographiques ;
  • Des envois rapides ;
  • La possibilité d’obtenir des codes promotionnels ;
  • Des clients à toute heure de la journée : le matin comme le soir ;

Les inconvénients de vendre sur une marketplace

Cependant, il faut également se renseigner sur les inconvénients de cette méthode de vente:

  • La concurrence est accrue. Les vendeurs viennent des quatre coins de la France, voire du monde ;
  • L’absence du relationnel client ;
  • Les risques liés au retard de livraison, à la perte ou au vol des colis ;
  • Le cas échéant, la gestion des retours d’articles ;
  • Le paiement de commissions dues au Marketplace. Cette commission peut prendre la forme soit d’un pourcentage de la transaction, soit de frais fixes.

Ainsi, vendre sur un Marketplace offre de nombreux avantages ainsi que des inconvénients à ne pas négliger.

C’est la raison pour laquelle il est préférable d’opter pour cette solution afin de commencer votre activité. Une fois que votre business se développe, tournez-vous vers la création de votre propre site marchand !

Comment se faire payer sur une marketplace ?

Une plateforme de vente en ligne ne peut récupérer qu’une commission, et non le montant global de la commande.

En effet, le processus de paiement se déroule de cette manière :

  • Un consommateur effectue un achat sur une Marketplace ;
  • Il procède au paiement via la plateforme de vente en ligne ;
  • Dès lors, vous devez traiter ladite commande ;
  • Une fois la commande faite et livrée, l’argent est débloqué puis versé sur votre compte bancaire ;
  • Ce n’est qu’à ce moment que le prélèvement de commissions pour la Marketplace intervient.

La fiscalité des revenus via une marketplace

Lorsque vous achetez ou fabriquez des biens pour les (re)vendre, les revenus tirés de cette activité sont imposables. On distingue deux situations :

  • En cas de recettes annuelles inférieures à 176 200 € : vous pouvez opter pour le régime du « micro BIC » ou le régime « réel ».
  • Lorsque les recettes annuelles sont supérieures à 176 200 € : vous êtes automatiquement soumis au régime « réel ».

Remarque : Sachez que depuis 2020, toutes les Marketplace doivent adresser, au plus tard le 31 janvier de chaque année, un décompte des opérations réalisées et du montant brut perçu à ce titre, à chacun de leurs utilisateurs et à l’administration fiscale.

Pour plus d’informations, pensez à consulter notre article dédié à la fiscalité … LIEN LIEN LIEN

L’exemple de la fiscalité des revenus issus de Vinted

De nombreux sites comme Vinted ont été profondément sollicités par certains vendeurs, leurs permettant de créer un vrai “dressing business”. Cependant, la vente intensive de vêtements implique un encadrement légal.

En cas d’absence de profit, il n’y a pas de formalités : puisqu’il n’y a pas de revenus imposables, il n’y a pas de déclaration. Cependant, dès la présence d’une plus-value ou d’un bénéfice, il faut déclarer les revenus provenant des plateformes de vente de seconde main en ligne. Et ce, dès le 1er euro.

Certaines transactions réalisées sur les plateformes sont automatiquement communiquées à l’administration fiscale. La communication des transactions répond à deux conditions cumulatives :

  • Lorsque Le total des montants reçus par un même utilisateur dépasse 3000 € par an
  • Et si le nombre des transactions réalisées par un même utilisateur dépasse 20 par an.

La réglementation à suivre pour vendre légalement sur une marketplace

L’interdiction de vendre des produits de contrefaçon

Participer à la vente de produits de contrefaçon vous expose à de nombreuses sanctions juridiques. En effet, la contrefaçon d’une marque est une violation du droit des marques du propriétaire de la marque en question.

La vente de produits de contrefaçon vous expose à des poursuites et engage votre responsabilité civile. Les sanctions pénales peuvent s’élever jusqu’à quatre ans d’emprisonnement et 400 000 euros d’amende.

L’obligation de transparence et de loyauté

En tant que vendeur, vous avez l’obligation de répondre aux exigences de transparence. En effet, il est indispensable de respecter le droit des consommateurs. Pour cela, vous devez informer le consommateur sur l’article en question, et notamment :

  • Sur le prix : par voie de marquage, d’étiquetage, d’affichage ou par tout autre procédé approprié. Cela inclut de nombreux éléments, tels que frais de livraison, prix TTC ou HT etc.
  • Sur les conditions particulières de la vente et de l’exécution des services.

De plus, en tant que vendeur, vous devez respecter le droit de la protection des données et notamment les obligations contenues dans le RGPD.

La responsabilité contractuelle des vendeurs

La présence d’une Marketplace n’interfère pas sur la relation contractuelle entre l’acheteur et le vendeur. En effet, le contrat de vente est formé uniquement entre l’acheteur et le vendeur tiers. En général, les plateformes sont totalement exclues de cette relation. Elles n’assument aucune responsabilité ayant pour origine un tel contrat ou découlant de ce contrat de vente.

Ainsi, vendre sur une marketplace peut engager votre responsabilité contractuelle en cas de manquement aux obligations.

En conclusion, notre article vous aiguille pour vendre sur une marketplace en ligne. Toutefois, si vous préférez la vente plus traditionnelle, le Blog du Dirigeant vous comment ouvrir une nouvelle boutique.

Pour aller plus loin :

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.