Association à but lucratif : quel régime fiscal ?

Par Thomas Lailler, le 06/08/2020

40

Créer son entreprise à travers une « association loi 1901 » est une option de plus en plus prisée des créateurs d’entreprise. En effet, elle n’est plus cantonnée aux activités dites « désintéressées », mais peut servir un but lucratif, et donc rechercher les bénéfices.

Association à but lucratif : quel régime fiscal ?

Le régime fiscal des associations est résumé par une instruction fiscale du 18 décembre 2006. La DGI a compilé le droit applicable et la jurisprudence s’y afférant. Quel est le régime fiscal applicable aux associations ? Et plus précisément, quel régime fiscal est applicable aux associations à but lucratif ?

Le Blog du Dirigeant vous donne des éléments de réponse.

Comment distinguer une association à but lucratif d’une association à but non lucratif ?

1. Comment distinguer une association à but lucratif d’une association à but non lucratif ?Par principe, les associations ne sont pas soumises aux impôts dits « commerciaux » (IS, CET, TVA).  Ce principe n’est toutefois plus applicable si l’association exerce une activité à but lucratif. La DGI se fonde sur 3 critères pour caractériser le caractère intéressé ou non d’une activité associative :

  • La gestion de l’association est-elle intéressée ou désintéressée ?
  • L’association exerce-t-elle son activité en concurrence avec des entreprises du secteur lucratif ?
  • Les conditions d’exercice de l’activité  sont-elles semblables à celles des entreprises concurrentes ?

Si l’association a une gestion intéressée, c’est-à-dire normalement rémunérée, si elle est sur un marché concurrentiel et si son organisation est similaire à une entreprise du secteur d’activité, elle sera qualifiée d’association à but lucratif.

Cependant, malgré son caractère lucratif, l’association  peut encore bénéficier de certains avantages.

Les avantages fiscaux offerts aux associations à but lucratif

Des exonérations de TVA sont possibles pour certaines activités :

  • Service à caractère sportif, culturel, éducatif ou social, rendus exclusivement aux membres de l’association, et à condition de ne pas avoir recours à des pratiques commerciales
  • Manifestations de bienfaisance organisées par ces associations (à caractère sportif, culturel, éducatif ou social), dans la limite de 6 par an
  • Activités de service à la personne.

Comment distinguer une association à but lucratif d’une association à but non lucratif ?Des exonérations d’IS sont également possibles :

  • Service à caractère sportif, culturel, éducatif ou social, rendus exclusivement aux membres de l’association, et à condition d’avoir une gestion désintéressée
  • Manifestations de bienfaisance organisées par ces associations (à caractère sportif, culturel, éducatif ou social), dans la limite 6 par an
  • Organisations avec le concours de communes ou des départements, de foires, expositions, réunions sportives ou autres manifestations publiques.

Des franchises d’impôts commerciaux sont prévues, sous 3 conditions cumulatives :

  • Les recettes annuelles lucratives ne doivent pas dépasser 60 000 euros (ce qui exclut les cotisations des membres, les subventions et aides publiques, les recettes de placement financier)
  • Les activités non lucratives doivent être prépondérantes
  • La gestion doit être désintéressée.

Ces associations ne sont pas redevables de l’IS, de la TVA (mais elles ne peuvent pas en contrepartie la déduire) et de la CET.

Quel régime fiscal s’applique à l’association qui a une activité mixte ? 

Une même association peut développer simultanément des activités lucratives et non lucratives.

Si les activités sont dissociables, c’est l’activité prépondérante qui va donner le régime fiscal applicable à l’association : si l’association a une activité à but lucratif prépondérante par rapport à son activité désintéressée, elle sera soumise aux impôts commerciaux, et inversement.

Conseil LBdD :
L’association qui pratique des activités mixtes peut soit les sectoriser, soit les filialiser.  La première opération consiste à séparer comptablement une activité de l’autre, la seconde suppose un transfert d’une des activités vers une autre personne morale.

Cette possibilité offerte de créer une association à but lucratif peut présenter des avantages, comme des inconvénients en fonction de l’activité exercée et du but recherché pour la création de l’activité. Si la création d’une association n’est pas très coûteuse, elle nécessite toutefois des conseils avisés et des qualités rédactionnelles pour éviter d’éventuelles difficultés d’ordre juridique. Il est possible de créer votre association en ligne, cela permet de gagner du temps et de réaliser des économies substantielles.

Le tableau comparatif ci dessous fait le point sur les offres des meilleures plates-formes juridiques en ligne.

Comparez et choisissez !

Leader du marché

Créer sa société en ligne

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

créer sa socété en ligne

Rapide et Pro

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 129 € + frais 99€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 249 € + frais 138 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 8,6
229 avis sur Avis Vérifié
9,2
1940 avis sur Trustpilot
9,4
572 avis sur Avis Vérifié
9,0
383 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.6/5. Total de 18 votes.
Chargement...

Thomas Lailler

Thomas Lailler est avocat spécialisé en droit des sociétés. Il exerce son métier d'avocat en Droit bancaire / Droit commercial / Sûretés et voies d’exécution / Procédures collective. Il est chargé de travaux dirigés à l'université de Droit de Lille.


  • fatima et yasmine dit :

    bonjour, j’ai une amie qui veut créer une association à caractère social ou elle veut faire de la cuisine pour un public précaire
    à but non lucratif. est ce qu’il faut un local ? peut on avoir une subvention dès la création ? nous n’avons pas d’expérience en comptabilité, ni en droit, quelles sont les personnes compétentes pour accompagner des débutants pour la création d’association merci
    cordialement, fatima et yasmine

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Wissem Loudjedi dit :

      Bonjour,

      Il est possible effectivement d’avoir un local, mais ce n’est pas une obligation.
      La demande de subvention peut être faite à tout moment une fois l’association créée. Pour plus d’informations et de conseils, un avocat sera le plus adapté. Nous avons mis en place une aide pour bénéficier des conseils d’un avocat à un tarif très bas. Le lien suivant vous permettra de découvrir ces offres sans engagement, les prix sont fixes et bénéficient d’une remise grâce au code promo LBdD.
      https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/

      L’équipe Créer son entreprise LBdD

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • Manon dit :

    Bonjour, j’ai une question car j’ai le projet de créer une association avec 2 autres personnes et notre objectif est de créer un site internet avec une boutique de vente en ligne d’objet pour pouvoir débloquer du budget pour communiquer au sujet de l’association.
    Est ce que nous aurions le droit de faire cela ? Si oui dans quelle condition svp ?
    J4attends votre retour, merci d’avance.

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Laurent Dufour dit :

      Bonjour,

      Votre association ne doit pas avoir un but commercial. Si votre site fait de l’achat vente, c’est une démarche commercial, si elle présente des objets fabriqués par l’association cela peut être autre chose. L’association doit avoir un objet et donc une activité qui n’est pas le site internet, dans le cas contraire il nous semble que vous êtes dans une démarche de type commerciale.

      Cordialement,
      L’équipe créer son entreprise LBdD

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • CLEMENT BEAUVISAGE dit :

    Bonjour
    Je suis secrétaire d’une association de reconstitution militaire historique de loi 1901. Notre président souhaite ouvrir une entreprise d armurie qui nous est indispensable dans le cadre de nos spectacles. Sa pratique sera à but lucratif, mais le but premier de l association est culture et non lucratif.
    Pensez vous qu’il serait possible de créer une activité mixte ? Ou est il forcé de créer une activité commerciale ? Pensez vous qu’il y aurait un problème de conflit d’intérêts ? Devra t il est soumis au même régime fiscal qu une entreprise ?
    Merci bien

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Laurent Dufour dit :

      Bonjour,
      Il est difficile de se prononcer sans en savoir plus mais à priori il faudra créer une entreprise. N’hésitez pas à profiter de l’offre accompagnement gratuit proposé sur le site, vous aurez la possibilité de profiter d’un conseil juridique gratuit qui pourra vous aider à faire le bon choix. Pour y avoir accès, il suffit de répondre aux quelques questions présentes sur le lien suivant : https://www.leblogdudirigeant.com/creation-dentreprise-gratuite/?utm_source=interne&utm_medium=cr%C3%A9er%20entreprise%20gratuit&utm_campaign=creer_entreprise_gratuit_widget
      Cordialement,
      L’équipe créer son entreprise

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • Malka dit :

    Bonjour, j’ai pour projet de créer en partenariat avec ma municipalité un lieu de vie éphémère associant une partie bar et une partie culturelle: exposition d’artistes (peintres, photographes…). La municipalité nous mettrait à disposition un lieu. La partie culturelle serait pris en charge par la mairie par des subventions aux artistes; en revanche, la partie bar serait à but lucratif.
    Etant donné que la partie culturelle serait développée avec le concours de la mairie, Peut-on envisager une association but lucratif par cela ? aurait-on alors le droit à l’éxonération de taxes et impôts (TVA, IS, CET ?)
    Cordialement

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Laurent Dufour dit :

      Bonjour,
      il n’est pas possible de vous répondre sans avoir pus d’information sur le projet, il faudrait présenter votre projet à un expert-comptable qui vous renseignera sur le sujet.
      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • MERY dit :

    Est ce que le statut d’auto entrepreneur est incompatible à créer une association ?

    Pas encore de votes.
    Chargement...
  • Hélène dit :

    Bonjour , j’ai le projet de proposer des ateliers collectifs de sophro-relaxation au sein de ma commune et des communes environnantes(J’ai suivi une formation dans ce domaine).Ce n’est pas une reconversion totale mais plutôt avoir un complément d’activité . Je compte faire payer les adhérents (par exemple 50 Euros les 10 séances)et demander a la mairie de me prêter la salle polyvalente de mon village. Je pense que le statut d’association est le plus adapté mais je ne sais pas jusqu’a quel montant de “bénéfices ” annuels je peux aller? Dois je déclarer ces revenus et si oui où? Pour créer une association de ce type doit on être plusieurs personnes à “diriger” l’association? Mon mari peut il faire partie de l’association?(par exemple trésorier?). Est ce que ce type d’association se déclare en préfecture?
    Merci d’avance pour vos réponses!

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Laurent Dufour dit :

      Bonjour,
      Normalement un président d’association loi 1901 ne peut pas se rémunérer, toutefois dans la majeur partie des cas, il et possible de déroger à cette règle en faisant un contrat de travail entre l’association net le président ou en faisant en sorte que ce dernier soit perçu comme un employé.
      La circulaire administrative Inst.09-1998 fixe la rémunération maximum du président à trois quarts du SMIC. Mais elle ne donne pas d’indications sur la durée durée minimale d’existence de l’association ni sur un éventuel seuil minimal de ressources.
      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • MERY dit :

    Bonjour,
    J’aimerai créer une association qui défend la cause animale (en particulier les lapins). je voudrais vendre en e-commerce des bonbons. est-ce possible d’être en association et non en commerce ? merci.

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Dufour Laurent dit :

      Bonjour,
      A partir du moment ou votre but est de gagner de l’argent vous avez un projet commercial, il faut donc créer une entreprise. Peut être pouvez-vous commencer par une micro entreprise …
      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise

      Pas encore de votes.
      Chargement...
      • MERY dit :

        J’ai déjà le statut d’AE. Mais je pensais que l’on pouvait créer une association, en complément de l’activité commerciale. C’est donc impossible, d’après vous. Merci

        Pas encore de votes.
        Chargement...
  • SAUVAGE OLIVIER dit :

    CREER UNE ASSOCIATION POUR REVERSER UNE PARTIE DES BENEFICES A DES PERSONNES EN DIFFICULTES

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Dufour Laurent dit :

      Bonjour,
      Nous ne comprenons pas la nature de votre question.
      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise

      Pas encore de votes.
      Chargement...
  • CABIROL dit :

    Bonjour
    J’ ai le projet d’ouvrir une boutique/café à visée associative
    une petite boutique de vetements pour enfants et derrière un comptoir associatif
    une sorte de salon résérvé aux femmes mamans mamies tatie femmes d ‘affaires ….
    c’est a dire
    un lieu d’échanges
    d’idées
    de cartes de visites et
    de conseils d’orientation aupres de spécialistes reconnus pour aider d’une manière ludique dans une ambiance rassurante bienveillante et professionnelle
    ma question
    c’est puis je ouvrir cette micro entreprise sous la loi 1901?
    et me servir de la boutique pour faire tourner mon association locaux boissons réunions ateliers pour enfants.et me payer un petit salaire.?

    Pas encore de votes.
    Chargement...
    • Dufour Laurent dit :

      Bonjour,
      Il me semble que l’objet de votre entreprise est commercial et à but lucratif. A priori l’association n’est pas conseillée, mais il faudrait vous faire confirmer cela par un expert-comptable.
      Cordialement
      L’équipe créez votre entreprise LBdD

      Pas encore de votes.
      Chargement...