Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

par

Le compte de résultat synthétise la performance financière d’une activité en termes de bénéfice ou de perte sur une période appelée exercice comptable.

Créer votre entreprise : les outils

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

La différence avec le compte de résultat prévisionnel réside dans la période d’étude, le premier étudie l’activité en cours ou passé, le deuxième quant à lui, permet d’anticiper et chiffrer l’activité prévisionnelle de l’entreprise (ce dernier est une composante essentielle du business plan du créateur d’entreprise).

Dans le cadre de son activité, l’entreprise (TPE, PME, SASU, EURL, etc.) est amenée à réaliser de nombreuses opérations pour se développer ou maintenir sa croissance. Ces dernières sont enregistrées sous forme d’opérations comptable, qui vont permettre ensuite d’établir les états financiers de fin d’exercice.

Le compte de résultat est l’un des principaux états financiers qui permet de classifier ces différentes opérations (hors patrimoine), et de calculer le résultat net, un des indicateurs financiers les plus puissants pour apprécier la santé financière de l’entreprise .

Nous vous proposons une fiche pratique pour vous aider à lire, comprendre et élaborer votre compte de résultat, un modèle (crée par Excel) de compte de résultat est présenté en bas d’article.

Qu’est-ce qu’un compte de résultat ?

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?Le compte de résultat est un document comptable qui permet de lister pour une activité donnée, les charges et les produits réalisés au cours d’un exercice comptable. Le bilan comptable, quand à lui, s’intéresse aux événements liés au patrimoine de l’entreprise et ses mouvements depuis sa création.

Le compte de résultat est décomposé en deux parties, il détaille d’un côté l’ensemble des charges subies -événements qui appauvrissent l’entreprise- et de l’autre côté l’ensemble des produits dégagés -des événements qui enrichissent l’entreprise- par l’entreprise au cours d’un exercice comptable.

La différence entre l’ensemble des produits dégagés et l’ensemble des charges subies permet de constituer ce qu’on appelle un résultat net, ce dernier est bénéficiaire lorsque le solde de cette différence est positif, et déficitaire dans le cas contraire.

Quels sont les composantes du compte de résultat et comment les interpréter ?

Le compte de résultat classe les événements liés à l’activité d’une entreprise sous 3 catégories, les événements liés à l’exploitation, les événements liés aux opérations financières, et les événements exceptionnels :

Les événements liés à l’exploitation

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?Les produits et les charges qui constituent cette catégorie sont générés par l’activité habituelle de l’entreprise, la différence entre les charges d’exploitation et les produits d’exploitation dégage un résultat d’exploitation.

Exemple de produits d’exploitation :

  • Le chiffre d’affaires : il représente l’ensemble des ventes réalisées par l’entreprise : ventes de marchandises, ventes de produits finis, vente de prestations de services, etc. ;
  • Les subventions d’exploitation reçues : ce sont des aides reçus auprès de l’État pour aider l’entreprise dans son exploitation (ex. Compenser la rentabilité de certains produits d’exploitation, etc.)

Exemple de charges d’exploitation :

  • Les achats : marchandises, matières premières, etc. ;
  • Les frais généraux : sous-traitance générale, charges locatives, primes d’assurance entretien et de réparations, redevances de crédit-bail, frais de publicité, honoraires (prestation d’expertise comptable, conseil financier), etc. ;
  • Impôts et taxes ;
  • Charges de personnel ; cotisations sociales, etc. ;
  • Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation, etc. ;
Le résultat d’exploitation = produits d’exploitation – charges d’exploitation

Interprétation du résultat d’exploitation

Le résultat d’exploitation s’il est positif (excédent) permet de mesurer la performance économique de l’entreprise, c’est-à-dire sa capacité à créer de la valeur grâce à son activité d’exploitation (ventes, achats, etc.), sans prendre en compte les conséquences de sa politique financière (endettement, etc.) et de son régime d’imposition.

En cas de création d’entreprise, le résultat d’exploitation est facilement prévisible, l’entrepreneur peut se baser sur son étude de marché ou faire appel à un conseiller pour le déterminer, contrairement aux événements exceptionnels qui eux sont difficilement identifiables.

Les événements financiers

Les produits et les charges qui constituent cette catégorie, sont générés par des opérations d’ordres financiers, la différence entre les produits et les charges financières, dégage un résultat financier.

Exemple de produits financiers :

  • Intérêts reçus (prêt, etc.) ;
  • Produit de valeurs mobilières de placement (dividendes reçus, etc.) ;
  • Les escomptes obtenus ;
  • Les gains de change, etc. ;

Exemple de charges financières :

  • Intérêt à payer (emprunt, comptes courants d’associés, découvert bancaire, etc.) ;
  • Les escomptes accordés, etc. ;

Le résultat financier = produits financiers – charges financières

Le résultat courant avant impôt (RCAI) = résultat d’exploitation + résultat financier

Interprétation du RCAI

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?S’il est positif, le résultat courant avant impôt permet de mesurer la performance économique de l’activité d’exploitation de l’entreprise en tenant compte cette fois-ci de sa politique de financement (endettements, etc.). En revanche le RCAI ne prend pas en compte les éléments suivants :

  • Les événements exceptionnels (produits et charges exceptionnels)
  • La participation des salariés
  • L’impôt sur les sociétés (IS)

Les événements exceptionnels

Les événements exceptionnels sont des produits et des charges qui n’ont pas de lien direct avec l’activité d’exploitation de l’entreprise, ils surviennent d’une manière exceptionnelle.

Exemple : produits exceptionnels :

  • Produits de cessions d’une immobilisation ;
  • Les pénalités perçues par un client qui paye sa facture en retard ;
  • Dégrèvements d’impôts ;

Exemple de charges exceptionnel :

  • La valeur nette comptable des immobilisations cédées ;
  • Amendes et pénalités ;
  • Créances irrécouvrables ;
  • Rappels d’impôts ;
  • Subventions accordées par l’entreprise, etc. ;
Le résultat exceptionnel = produits exceptionnels – charges exceptionnelles

L’impôt sur les bénéfices (IS)

Lorsque l’entreprise est soumise à l’option IS, le montant de l’impôt sur les sociétés doit figurer dans le compte de résultat en dessous du résultat exceptionnel.

Le résultat net

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?Pour vérifier la performance financière globale dégagée par l’activité de l’entreprise, il est essentiel de calculer le résultat net, ce dernier est apprécié par plusieurs partenaires tels que les actionnaires et la banque (en cas de recherche de financement), car il permet de donner une visibilité sur la santé financière de l’entreprise et sa viabilité.

Le résultat net est calculé par différence entre l’ensemble des produits dégagés et les charges subies par l’entreprise.

Le résultat net = somme totale des produits – somme totale des charges

Ou :

Résultat net = résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel – impôt sur les sociétés (en fonction du statut juridique de la société) – participation des salariés.

On peut présenter le compte de résultat de cette manière :

 

ProduitsAnnée précédenteChargesAnnée précédente
Ventes de marchandises0Achat marchandises0
Ventes de produits finis0Achat matières premières0
Ventes de prestations de services0Achat fournitures0
Chiffre d’Affaires (totales ventes)0Achat (total achat)0
Subvention d’exploitation0Prestation externe (sous-traitance)0
Autres produits0Charges locatives0
Entretiens et réparations0
Fournitures d’entretien0
Honoraires0
Publicité0
Frais de déplacement0
Autres frais0
Charges externes0
Impôts et taxes0
Salaire et traitement en cas de recrutement) et Rémunération du dirigeant selon l’option choisie)0
Charges sociales0
Produit d’exploitation0Charges d’exploitation0
Résultat d’exploitation (+)0Résultat d’exploitation (-)0
Produits financiers (intérêt reçu, etc.)0Charges financières (intérêt des emprunts, Agios, etc.)0
<strongRésultat financier (+)>0Résultat financier (-)0
Produits exceptionnels0Charges exceptionnelles0
Résultat exceptionnel (+)0Résultat exceptionnel (-)0
Résultat courant avant impôts (+)0Résultat courant avant impôts (-)0
Impôts sur les bénéfices (si option IS)0
Résultat net (solde positif)0Résultat net (solde négatif)0

 

« Si vous souhaitez déterminer le niveau d’activité minimum à atteindre pour que votre activité soit rentable, il est essentiel de calculer le seuil de rentabilité et le point mort, pour cela il faut classifier les charges en 2 catégories : les charges variables et les charges fixes.

Pour approfondir votre compréhension du compte de résultat, il est intéressant de l’analyser en utilisant les soldes intermédiaires de gestion (marge commerciale, taux de marge, marge brute,) et la méthode des ratios (autofinancement, capacité d’autofinancement, etc.).

Si vous avez toujours du mal à comprendre votre compte de résultat, faite appel a un conseiller en gestion financière, il peut vous apporter une vision complémentaire pour vous aider à comprendre votre compte de résultat, comment il est établi ? Et comment l’analyser ?

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?
Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

Simple

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

Économique

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Comment lire et interpréter un compte de résultat prévisionnel?

0 commentaires

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.