Comment établir un bilan prévisionnel ?

Par Marie Lusset, le 07/09/2021

Si le bilan prévisionnel n’est une formalité obligatoire, elle est pour autant très importante. Il faut prendre le temps de l’établir afin d’avoir des prévisions au plus proche de la réalité. 

Voyons comment établir un bilan prévisionnel.

Etablir un bilan prévisionnel

Pourquoi établir un bilan prévisionnel ? Quelle est son utilité ? Et comment le concevoir ? Le Blog du Dirigeant vous dit tout !

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Qu’est ce que le bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel permet d’avoir un aperçu du patrimoine de l’entreprise lors de la date de clôture de l’exercice comptable. Il est comme une photographie à une date donnée du patrimoine de l’entreprise. Il est très utile pour créer son entreprise afin de pouvoir se projeter dans l’avenir financier du projet.

Ce patrimoine est composé des droits et des obligations, c’est-à-dire de tout ce que l’entreprise possède (actif) et de tout ce qu’elle doit (passif, aussi appelé dettes).

L’utilité d’établir un bilan prévisionnel

Etablir un bilan prévisionnel permet de constater la situation financière de son entreprise.

Un bilan prévisionnel peut intervenir au cours d’un exercice comptable ou pour un exercice comptable futur.

Attention : pour les sociétés commerciales ayant plus de 300 salariés ainsi qu’un chiffre d’affaires supérieur à 180 000 €, établir un bilan prévisionnel est une obligation comptable. Ce document sera à transmettre au commissaire aux comptes. Cette obligation s’explique par le fait que les salariés doivent avoir connaissance de la (future) situation financière de leur entreprise.

Un bilan prévisionnel peut également être nécessaire lorsque vous êtes dans l’optique de recourir à un emprunt bancaire. Cela permet à la banque d’analyser la solvabilité de votre société. Enfin, lorsque vous êtes à la recherche d’investisseurs, le bilan prévisionnel sera un document indispensable pour rassurer  vos futurs partenaires sur votre crédibilité.

En dehors des personnes tierces à qui présenter ce document, établir un bilan prévisionnel permet également de se fixer des objectifs, et d’établir des prévisions qui vous serviront de guide.

Bien choisir ses partenaires est déterminant pour une entreprise. Conscient de cette réalité, le Blog du Dirigeant teste et vous propose les meilleures solutions du marché.

> Notre tableau comparatif des solutions de comptabilité !

Etablir un bilan prévisionnel : composition et construction

Le plus important dans la construction d’un bilan prévisionnel, est l’équilibre financier. En effet, le passif et l’actif doivent avoir le même montant. Les emplois ainsi que les ressources doivent être classés par ordre de liquidité, autrement dit plus l’élément peut être utilisé à court, plus il sera classé en bas du bilan prévisionnel.

Les données nécessaires à la construction du bilan prévisionnel sont issues du bilan établi à la date de clôture de l’exercice de l’année N.

Il est conseillé d’établir deux bilans prévisionnels différents. En effet, un bilan prévisionnel avec un caractère favorable et ambitieux (par rapport à la situation financière de l’entreprise) et un autre avec un caractère un peu plus pessimiste. Ainsi, vous serez préparé à différentes situations.

Par exemple, votre bilan prévisionnel avec un caractère ambitieux pourrait prévoir un prix de vente assez élevé, tandis qu’un bilan prévisionnel plus pessimiste peut envisager un nombre de ventes très bas.

Pour donner un réel intérêt à la construction de votre bilan prévisionnel, il peut être utile de faire une comparaison avec la situation réelle de l’entreprise au fur et à mesure. Le bilan prévisionnel seul n’est pas suffisant, il doit être en lien avec des données réelles.

 

ACTIF

C’est l’emploi des ressources mises à la disposition de l’entreprise. Il regroupe l’ensemble des emplois qui subsistent dans l’entreprise et pouvant être utilisés pour un autre échange.

PASSIF

C’est l’ensemble des ressources finançant les biens et les valeurs de l’entreprise qui figurent à l’actif.

ACTIF IMMOBILISE

 

  • Immobilisations incorporelles
  •  Immobilisations corporelles
  • Immobilisations financières
CAPITAUX PROPRES
  • Réserves
  • Capital
  • Résultat de l’exercice
  • Subventions.
PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES « Elles sont destinées à couvrir un risque ou une charge prévisible, mais incertaine dans sa réalisation. »

Leur constatation permet de constituer un fonds restant à la disposition de l’entreprise jusqu’à la réalisation du risque ou de la charge

ACTIF CIRCULANT
  • Stocks et en-cours
  • Avances et acomptes versés sur commandes
  • Créances
  • Valeur mobilière de placement
  • Disponibilités
DETTES
  • Financières
  • Avances et acomptes reçus
  • Fournisseurs
  • Fiscales et sociales
  • Sur immobilisations
Total général Total général

Etablir un bilan prévisionnel : l’actif

Les actifs immobilisés

Les actifs immobilisés regroupent les éléments destinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise :

  • Immobilisations incorporelles : ressources immatérielles telles qu’un brevet, une concession ou une marque
  • Immobilisations corporelles : ressources matérielles. Elles sont classés dans les immobilisations du fait de leur destination et non de leur nature. Par exemple un véhicule est une immobilisation pour un boulanger, mais une marchandise pour un concessionnaire automobile
  • Immobilisations financières : ressources de type créances et titres telles qu’une action

Les actifs circulants

Les actifs circulants regroupent les éléments du patrimoine qui ne sont pas destinés à rester durablement dans l’entreprise :

  • Stocks et en-cours : valeur des stocks tels que le stock de marchandises ou des matières premières
  • Avances et acomptes versés sur commandes : somme d’argent versée à des fournisseurs de marchandises ou de matières avant l’exécution de la commande
  • Créances : délai de paiement ainsi que les créances du personnel
  • Valeur mobilière de placement : titres acquis dans le but d’être revendus rapidement
  • Disponibilités : « espèces ou valeurs assimilables à des espèces » telles qu’un chèque à encaisser, effet de commerce, caisse, sommes disponibles en banque.

Etablir un bilan prévisionnel : le passif

Les capitaux propres

Les capitaux propres sont les ressources ayant différentes origines :

  • Les associés : il s’agit du capital du fait des apports
  • Les bénéfices laissés à la disposition de l’entreprise
  • Le résultat de l’exercice
  • L’État : il s’agit des subventions

Provisions pour risque et charges

Les provisions pour risques et charges doivent permettre de couvrir un risque ou une charge prévisible mais incertaine. Elles permettent à l’entreprise de disposer d’un fonds, utile pour assurer la gestion du risque ou de la charge.

Dettes

Les dettes peuvent prendre différentes formes :

  • Financières : le remboursement s’effectue de manière fractionnée
  • Avances et acomptes reçus : somme d’argent versée par les clients avant l’exécution de la commande
  • Fournisseurs : dettes dues suite à un délai de paiement accordé par les fournisseurs
  • Fiscales et sociales : impôts, taxes, salaires…
  • Sur immobilisations : sommes dues aux fournisseurs d’immobilisations.

Les éléments complémentaires du bilan prévisionnel

Pour compléter le bilan prévisionnel, vous pouvez établir d’autres documents :

  • Un compte de résultat prévisionnel : tableau où figure les produits ainsi que les charges de l’entreprise
  • Un plan de financement prévisionnel : tableau où figure les besoins financiers de l’entreprise permettant de visualiser l’équilibre entre les besoins et les ressources de l’entreprise
  • Un tableau de trésorerie prévisionnel : tableau où figure les encaissements et les décaissements de l’entreprise permettant de visualiser le solde positif ou négatif de la trésorerie
  • Les besoins en fond de roulement : calcul permettant de déterminer les ressources dont l’entreprise a besoin tout au long de l’année pour couvrir les flux de trésorerie émanant du décalage entre les décaissements et les encaissements.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.