Le capital risque : Quel intérêt pour son entreprise ?

Par Axel Lefebre, le 07/08/2020

Nombreuses sont les jeunes entreprises qui souhaitent augmenter leur capacité financière grâce à une levée de fonds.
Le capital risque est une solution de financement à sérieusement envisager pour les entreprises voulant rapidement se développer.

Le capital risque

Le capital risque, c’est quoi ?

Le capital risque, aussi appelé venture capital, est un fond d’investissement destiné à financer les jeunes entreprises innovantes qui peuvent potentiellement rapidement se développer. Le fonds du capital risque est créé par un ou plusieurs grands groupes qui se réunissent afin de participer à l’augmentation du capital de la jeune société.

L’objectif des investisseurs du capital risque est d’avoir le retour sur investissement le plus rapide possible. C’est pour cela que ces fonds d’investissement privilégient les entreprises susceptibles de voir la valeur de leurs parts sociales grimper en flèche. Les investisseurs du capital n’ont pas pour ambition de rester durablement dans l’entreprise, leur but est de revendre leurs titres de l’entreprise au bon moment.

Le capital risque est donc, comme son nom l’indique, assez risqué pour les investisseurs. Bien qu’ils aient de l’expérience concernant le développement d’une entreprise, rien ne leur garantit des retombées financières.
Pour l’entreprise aussi la manœuvre est risquée. Augmenter son capital est une excellente chose pour le développement d’une entreprise. Néanmoins, le fait d’y faire entrer une ou plusieurs personnes extérieures peut s’avérer compliqué, ne serait-ce que pour les prises de décision.

La capital risque : Pour quelles entreprises ?

Comme évoqué précédemment, une levée de fonds par capital risque concerne principalement les jeunes entreprises, on parler alors de fonds d’amorçage. Pourquoi plus une start-up qu’une autre entreprise ? Tout simplement car ce type d’entreprise a encore tout à prouver sur son marché. Une entreprise d’un certain âge a plus de chance d’avoir connu le plus gros de sa phase de développement qu’une entreprise n’ayant pas un an d’ancienneté.

Un autre élément qui incite les investisseurs du capital risque à soutenir une entreprise plus qu’une autre est le degré d’innovation de son offre, son potentiel de croissance. Les investisseurs ont bien évidemment tendance à jouer la sécurité en mettant de l’argent dans des activités dont ils connaissent à l’avance le potentiel de développement. Cependant, si les groupes à l’origine du fonds de capital risque ne connaissent que peu le domaine mais voient une opportunité d’océan bleu dans le marché, alors il y a de grandes chances qu’ils soutiennent le projet.

Les avantages du capital risque pour son entreprise

Faire une levée de fonds par capital risque peut apporter certains avantages pour une startup :

  • Effet de levier. Une augmentation de capital d’une entreprise génère bien souvent un effet de levier. C’est-à-dire que l’entreprise aura plus de facilité à demander de futurs finances, comme un emprunt bancaire par exemple.
  • Augmentation de la capacité financière. À partir du moment où une entreprise augmente son capital, elle dispose d’office de plus de ressources financières.
  • Profiter du réseaux des investisseurs. Les investisseurs du capital risque possèdent et/ou ont financé plusieurs entreprises. Ce réseau d’entreprise peut représenter une véritable opportunité de développement.

Les inconvénients du capital risque pour son entreprise

Le financement par capital risque possède cependant quelques inconvénients :

  • Perte de contrôle de l’entreprise. Faire entrer de nouvelles personnes dans le capital implique forcément qu’il y ait plus de votants lors des assemblées générales. Ceci peut se traduire par une perte partielle, voire totale, du contrôle de l’entreprise. Il est néanmoins possible d’amoindrir cet inconvénient en faisant en sorte de conserver la majorité des voix.
  • Risque pour le futur de l’entreprise. Dans le cas où les investisseurs du capital risque ont un pouvoir de décision au moins aussi important que celui du dirigeant, il est alors possible qu’ils revendent l’entreprise à tout moment. Si l’entreprise ne se développe pas autant qu’espéré, les investisseurs peuvent revendre la structure afin d’être assuré d’avoir un minimum de retour sur investissement.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Axel Lefebre -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *