Création d’entreprise : comment estimer ses besoins financiers ?

par | 2 commentaires

Estimer ses besoins financiers pour démarrer ou développer son entreprise sereinement nécessite de prendre en compte de multiples aspects.

Céder votre fonds de commerce : les outils

Création d’entreprise : comment estimer ses besoins financiers ?

Des besoins pour le jour J (comme le matériel ou les outils de communication) au besoin en fonds de roulement pour les premiers temps de l’entreprise en passant par les besoins en rémunération

Le blog du dirigeant vous explique comment estimer vos besoins financiers de manière précise. Il ne s’agirait pas de bâcler cette étape et de vous retrouver à court de trésorerie !

Les prévisions financières dans le business plan

Le compte de résultat prévisionnel valide le modèle économique

zLes prévisions financières que l’on retrouve au cœur du business plan servent à mettre en place le modèle économique de votre entreprise.

Le compte de résultat prévisionnel vous permet de visualiser :

  • les dépenses mensuelles indispensables à votre cycle d’exploitation
  • le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour couvrir ce cycle,
  • puis le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour en tirer une rémunération.

C’est à partir de ces seuils que vous établirez des prévisions de chiffre d’affaires et que vous validerez la rentabilité de votre modèle.

Le plan de financement estime les besoins pour développer le modèle économique

Le prévisionnel financier comporte également le plan de financement dont la fonction est de :

  • lister la nature et le montant des besoins au démarrage de l’activité
  • lister les ressources mobilisées pour financer ces besoins

A ce niveau de réflexion, le risque est de mal anticiper et d’oublier des besoins essentiels.

Les besoins au démarrage de l’entreprise

La première étape du plan de financement consiste à anticiper les investissements nécessaires au démarrage de l’entreprise : matériel, fonds de commerce et mobilier pour le meubler (on n’oublie pas de budgéter quelques éléments de décoration ou une machine à café par exemple, de la papeterie … les « petits » oublis peuvent finir par peser financièrement, finalement).

Les besoins en communication au démarrage doivent être validés : flyer, plaquette, un site internet (et son nom de domaine), des cartes de visite …

Si besoin d’un stock de départ, nous vous conseillons de commander les quantités minimums auprès de vos fournisseurs. Vous pourrez toujours réajuster le niveau de stock au fur et à mesure des retours clients. Ce chiffrage nécessite d’avoir validé le choix des fournisseurs et de connaître leurs délais.

De nombreuse entreprise (et créateurs) dont financièrement étouffé par un stock pléthorique qui ne « tourne » pas assez vite. Ne stockez pas, un créateur d’une grande enseigne de distribution disait à ses employez : « ne stockez pas, on achète toujours moins cher demain…« 

Enfin, n’oubliez pas les frais de création d’entreprise : frais de rédaction des statuts en cas de société, de publication d’un avis dans un Journal d’Annonces Légales (JAL), frais d’immatriculation au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) …

Le modèle économique pour évaluer le besoin en fonds de roulement

Vous devrez également intégrer le besoin en fonds de roulement dans votre plan de financement. Ce pécule servira à :

  • faire face aux aléas financiers des premiers mois et aux éventuels oublis (trésorerie au démarrage)
  • exploiter l’entreprise à ses débuts ; faire tourner l’activité en attendant d’avoir suffisamment de chiffre d’affaires pour couvrir pleinement ces dépenses (besoin en fonds de roulement).

Plus précisément, ce poste permettra de couvrir les premières dépenses mensuelles comme les loyers, le paiement des forfaits téléphonique, assurances, les frais de déplacement et toutes les charges identifiées dans le compte de résultat prévisionnel, soit dans votre modèle économique.

Vos prévisions de chiffres d’affaires permettront de déterminer combien de mois d’avance vous devrez mobiliser en termes de besoins en fonds de roulement.

La difficulté réside dans la capacité à envisager le temps nécessaire pour atteindre son niveau d’activité en rythme de croisière.

Les besoins financiers pour se rémunérer

Tant que vous ne réaliserez pas suffisamment de chiffre d’affaires, vous ne pourrez pas vous rémunérer. Les dépenses relatives au cycle d’exploitation sont prioritaires si vous voulez maintenir votre entreprise à flot. Inutile de compter sur une banque ou un investisseur pour accepter de financer votre rémunération personnelle.

Ainsi, pour ne pas vous retrouver sans le sous, vous devrez anticiper cet aspect. Qu’allez-vous devenir si, contrairement à vos prévisions ultra optimistes, vous ne pouvez tirer de rémunération de votre activité ? Pouvez-vous vivre autrement en attendant le démarrage de votre chiffre d’affaires ? Faites un point personnel :

  • vous êtes demandeur d’emploi bénéficiaire des indemnités chômages : rendez-vous à Pôle Emploi pour anticiper le versement de vos allocations ; d’autant que vous aurez le choix entre le maintien partiel ou la capitalisation de vos indemnités chômage
  • vous avez de l’argent de côté, oui, mais pour combien de temps ?
  • vous pouvez vivre sur le budget de votre conjoint, oui, mais est-il d’accord ?
  • revoyez vos besoins mensuels personnels au strict minimum

L’objectif est de 1.connaître vos besoins personnels mensuels – 2.trouver une solution pour vivre en-dehors du circuit de l’entreprise – 3. Connaître le délai au-delà duquel vous ne pourrez plus vivre en-dehors du circuit de l’entreprise.

Estimer ses besoins au démarrage : quelques pistes de réflexion

A titre d’exemple, voici quelques postes à prévoir dans votre plan de financement :

  • frais de création d’entreprise : rédaction des statuts, formalités d’immatriculation, honoraires d’un commissaire aux apports si besoin …
  • frais d’installation: les investissements comme le matériel informatique, l’achat d’un brevet, d’une marque, d’une licence, du mobilier
  • frais de démarrage: stock de départ et packaging, petit matériel administratif, frais de communication au démarrage, travaux, frais d’essence pour démarrer son food truck par exemple ….
  • besoin en fonds de roulement/ pour couvrir son cycle d’exploitation en attendant de réaliser suffisamment de chiffre d’affaires : assurance, loyer, téléphone, honoraires expert-comptable … Mais aussi frais de déplacement en prospection, frais pour les actions de communication ponctuelles qui ont été prévues, électricité, impôts et taxes …

Pour être sûr de ne rien oublier, n’hésitez pas à vous procurer un plan de financement vierge et idéalement à réaliser vos prévisions financières avec l’aide d’un expert-comptable. Enfin, l’étape suivante consiste à identifier les sources de financement adéquates. Nous vous proposons l’article complémentaire : « Quels financements pour sa création d’entreprise ».

Pour finir, n’oubliez pas qu’une création d’entreprise, c’est long, très long. J’aime assez la comparaison de la création d’entreprise avec la naissance d’un arbre qui met souvent des années et des années avant de porter des fruits et d’avoir une taille respectable. Pour estimer le délai que votre entreprise mettra à devenir rentable, prenez l’option la plus longue… et ajouter un an…

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

Monter son business plan

Partez du bon pied grâce à notre ebook

2 Commentaires

  1. Création d’entreprise : comment estimer ses besoins financiers ?

    Merci beaucoup pour votre explication

    Réponse
    • Création d’entreprise : comment estimer ses besoins financiers ?

      Bonjour,

      Merci pour ce commentaire encourageant !

      Cordialement,

      L’équipe création d’entreprise LBdD

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger le PDF
Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.