Devenir coursier à vélo

Par Marie Lusset, le 28/06/2021

Ces dernières années, avec le développement de la livraison à domicile, pour les produits alimentaires ou non, le nombre de coursiers à vélo ne cesse d’augmenter.

Revenu complémentaire, job étudiant ou activité principale, ce modèle peut convenir à plusieurs catégories d’entrepreneurs. 

Comment devenir coursier à vélo ? Quelles sont les étapes à accomplir ? Le Blog du Dirigeant fait le point !

devenir coursier à vélo

Qui peut devenir coursier à vélo ?

La réponse à cette question est simple : toute personne peut devenir coursier à vélo. Il suffit d’être en capacité de créer une microentreprise en France, c’est-à-dire être majeur, et bénéficier d’un document d’identité vous autorisant à créer une entreprise.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Les différentes plateformes de coursier à vélo

Un des premiers points à traiter si vous souhaitez devenir coursier à vélo, est de choisir la plateforme pour laquelle vous allez travailler.

Les principales plateformes de livraison de repas à domicile (Uber Eats, Deliveroo, Just Eat…), fonctionnent selon le même modèle : elles ne salarient aucun des coursiers, ces derniers sont donc des entrepreneurs, ayant leur propre entreprise qu’ils mettent au service des plateformes.

Ce modèle est avantageux pour les plateformes qui s’exonèrent ainsi de la gestion des salariés, mais également pour les coursiers qui bénéficient de ce fait d’une certaine indépendance, et d’une grande liberté dans l’aménagement de leurs temps et horaires de travail.

Le choix d’une plateforme pour devenir coursier à vélo

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans le choix de la plateforme tels que :

  • La couverture géographique
  • Les statuts demandés pour les coursiers
  • Les conditions pour pouvoir s’inscrire en tant que coursier
  • Le fonctionnement des rémunérations et bonus
  • Le mode de transport accepté pour les coursiers

NB : il est important de savoir qu’il est tout à fait possible de faire coursier pour plusieurs entreprises à la fois. C’est d’ailleurs un des avantages à être indépendant et non salarié.

La couverture géographique

Afin de différencier et choisir les plateformes il est dans un premier temps indispensable de regarder la couverture géographique de chacune des plateformes. Sans surprise, dans les principales grandes villes de France, la plupart des plateformes sont présentes. En revanche, si vous souhaitez faire coursier dans une ville de taille moyenne, il vous faudra prendre en considération la présence de telle ou telle plateforme dans la ville choisie.

A titre de comparaison :

  • UberEats est présent dans près de 350 villes de France
  • Déliveroo est présent dans près de 140 villes
  • Stuart est présent dans près de 140 villes également

Le statut des coursiers

Concernant le statut des coursiers, la quasi intégralité des plateformes demande aux coursiers un statut de micro-entrepreneur.

A noter que Deliveroo demande simplement d’être indépendant, mais pas forcément micro entrepreneur, vous pouvez donc monter la structure juridique que vous souhaitez pour exercer.

Les conditions pour devenir coursier

Au titre des conditions pour devenir coursier, la majorité des plateformes demandent :

  • D’être majeur
  • Être micro entrepreneur (sauf Deliveroo)
  • Avoir un vélo
  • Avoir un smartphone
  • Bénéficier d’une pièce d’identité valable en France, en Europe, ou permettant de créer une entreprise en France

Certaines plateformes demandent également un casier judiciaire vierge.

Le mode de transport

Pour la plupart des plateformes sont seulement acceptés les vélos traditionnels et vélo électriques. Certaines plateformes comme UberEats ou Deliveroo permettent également de se déplacer à scooter.

Le cas des coursiers à scooter

Si vous souhaitez devenir coursier à l’aide d’un véhicule motorisé, pensez à bien vous renseigner sur les plateformes acceptant ce type de coursier. De plus, et en raison de la motorisation du véhicule, plus de conditions sont à remplir.

Au titre de ces conditions, il faut que coursier soit immatriculé au Registre national des transporteurs, et doit être titulaire d’une attestation de capacité de transport de marchandises. Faute de quoi, le coursier encourt des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende par délit.

Le mode de rémunération

La plupart des plateformes fonctionnent selon le modèle suivant :

Un tarif défini par course, avec une majoration de prix en fonction des kilomètres effectués. Les tarifs des courses peuvent dépendre :

  • De la ville dans lequel le coursier travaille
  • Certaines plateformes permettent de réserver des shifts qui permettent d’être plus payés que si le coursier n’a pas réservé de shift à l’avance. Cela permet d’assurer aux plateformes qu’il y aura toujours des coursiers disponibles.
  • Les plateformes proposent des bonus en cas de pluie ou de mauvaise météo pour inciter les coursiers à travailler même en temps de pluie
  • La fréquence la rémunération : les plateformes ont des cycles de rémunération très courts, la plupart permettent un paiement hebdomadaire ou à la demande, ou toutes les deux semaines.
  • Assurance : ce critère peut également être important pour les coursiers, certaines plateformes proposant de bénéficier d’une assurance.

Le choix du statut pour travailler en tant que coursier

Il est indispensable pour devenir coursier à vélo de créer sa propre entreprise. Le choix du statut est donc une des premières questions à se poser.

Plusieurs statuts sont possibles pour effectuer des livraisons à vélo.

La création d’une microentreprise pour devenir coursier à vélo

La microentreprise est un statut privilégié par la plupart des coursiers à vélos en raison de plusieurs facteurs. La création d’une microentreprise est gratuite, rapide et facile : elle peut être facilement créée en ligne en quelques minutes.

Cela permet également une gestion simplifiée de l’entreprise, les charges et cotisations étant calculées de manière forfaitaire sur la base du chiffre d’affaires effectuée, pas de charges ni de cotisations en cas de chiffre d’affaire à zéro, peu d’obligations comptables…

En cas de création de microentreprise, pensez à vous renseigner sur l’ACRE cette aide à la création d’entreprise permet de vous exonérer de 50% des cotisations sur votre première année d’activité, avantage non négligeable.

Attention toutefois car le statut de la micro-entreprise impose un seuil de chiffre d’affaire à ne pas dépasser. Ce chiffre d’affaires est de

  • 176 200 € pour les activités commerciales et activités d’hébergement
  • 72 600 pour les activités libérales et prestation de service

Afin de créer votre microentreprise plusieurs solutions sont possibles. Il est possible de créer sa microentreprise de manière autonome par le biais du site internet autoentrepreneur.urssaf, mais il est également possible de créer sa microentreprise en ligne et se faire accompagner par des plateformes juridiques. Un peu plus onéreuse, cette option vous permet d’être garanti de la création d’une microentreprise en toute légalité, et adaptée à l’activité exercée.

A noter : Certaines plateformes comme LegalPlace proposent un parcours spécialement dédié à la création d’une microentreprise pour effectuer l’activité de coursier à vélo. Cela permet de bénéficier en plus de votre création d’entreprise d’un guide dédiée aux formalités à accomplir dans ce cadre.

Leader du marché

Les meilleurs sites pour créer sa SASU en ligne

Meilleur rapport Qualité/Prix

Les meilleurs sites pour créer sa SCI en ligne

Simple, rapide et efficace

Les meilleurs sites pour créer sa SARL en ligne

Accompagnement personnalisé

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

OFFRE ECO 9€ 49€
OFFRE STANDARD 69€ 59€ 99,25€ 79€
OFFRE PREMIUM 129€ 99€ 149,75€ 99€
AVIS CLIENTS /10 8,6
229 avis sur Avis Vérifié
9,2
1940 avis sur Trustpilot
9,4
572 avis sur Avis Vérifié
8,4
350 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Il est également possible en fonction de la plateforme d’exercer l’activité de coursier par le biais d’une “véritable entreprise”. Dans cette hypothèse, vous pouvez consulter notre article sur la création d’une entreprise en ligne, mais il est à noter que l’immense majorité des coursiers à vélo exercent par le biais de la micro-entreprise.

L’inscription sur la plateforme de livraison

Après avoir effectué votre création d’entreprise, il faut désormais vous inscrire en tant que coursier sur la plateforme précédemment sélectionnée.

L’inscription sur les plateformes est facile et rapide. Cela demande le remplissage d’un formulaire, et l’envoi de quelques documents, notamment pour prouver de la création effective de votre entreprise.

La durée de l’inscription peut prendre de 1 à 3 semaines. Il est possible que les plateformes de livraison mettent votre dossier en attente si les besoins en coursier de votre ville sont déjà comblés. Vous serez alors recontacté dès lors que des nouveaux besoins en coursier émergent.

Afin de vous inscrire sur la plateforme de livraison, ces étapes sont à respecter.

La première des étapes pour devenir coursier est de fournir les documents nécessaires. Vous devrez pouvoir fournir à la plateforme :

  • Un extrait kbis
  • Un relevé d’identité bancaire
  • Un extrait de casier judiciaire ( en fonction de la plateforme)
  • Une photo de vous (selon les plateformes)

Les plates-formes organisent généralement des réunions avec les nouveaux coursiers : la réunion sert à la plateforme pour expliquer l’utilisation de la plateforme et de l’application aux nouveaux coursiers. Cette réunion peut servir également à signer le contrat entre le coursier et la plateforme ;

En complément de votre inscription

L’assurance

Une fois toutes les étapes évoquées ci-dessous accomplies, il faut songer aux étapes complémentaires. C’est notamment le moment pour prendre une assurance pour couvrir votre activité. L’assurance vous sert à vous protéger en cas d’accident responsable c’est à dire en cas d’accidents corporels ou matériels de votre fait, sur un tiers pendant l’exercice de votre activité.

Certaines plateformes proposent des assurances adaptées aux micro-entrepreneurs.

L’équipement pour devenir coursier à vélo

De manière évidente, si vous souhaitez être coursier à vélo, il faudra vous équiper d’un vélo, mais également de diverses protections pour vous protéger en cas d’accident.

Enfin, une fois votre sécurité assurée, il faut ensuite vous équiper du matériel nécessaire pour effectuer la livraison : certaines plateformes vous fournissent un kit gratuit permettant d’effectuer votre activité de coursier.

Il est également possible d’acheter son propre matériel de coursier pour plus de confort, ce qui peut être utile is vous comptez exercer cette activité à temps plein. Attention toutefois à respecter les prérogatives des plateformes concernant les équipement de livraison.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.