Le diagnostic interne d'entreprise

Par Axel Lefebre, le 22/06/2020

Le diagnostic interne consiste à identifier les forces et faiblesses des ressources de l’entreprise.
Faire une analyse interne de l’entreprise confère au dirigeant les clés pour améliorer sa stratégie.

Le diagnostic interne d'entreprise

Qu’est-ce le diagnostic interne d’entreprise ?

Le diagnostic interne est la première étape de l’analyse stratégique. Mener un diagnostic interne permet d’identifier les forces qui expliquent la réussite de l’entreprise ainsi que ses faiblesses.

Pointer les ressources et compétences de l’entreprise qui constituent ses atouts permet de les renforcer et ainsi se démarquer toujours plus de la concurrence. L’identification des faiblesses de l’entreprise lui permet de les combler et ainsi de prendre les bonnes décisions pour rester compétitive.

L’objectif du diagnostic interne est de servir la stratégie de l’entreprise. Un entrepreneur souhaitant faire évoluer la stratégie de son entreprise doit d’abord évaluer si de tels changements sont envisageables. Une entreprise qui cherche par exemple à pratiquer des prix plus bas doit d’abord s’assurer de dégager suffisamment de valeur et de marge pour se le permettre tout en prévoyant la viabilité d’une telle stratégie sur le long terme.

Comment faire un diagnostic interne ?

Il y a plusieurs façon de mener le diagnostic interne de son entreprise. L’entrepreneur peut soit analyser les ressources matérielles et immatérielles, soit analyser la chaîne de valeur de l’entreprise ou encore utiliser des outils dédiés à la stratégie d’entreprise. L’idéal étant de combiner ces différentes analyses afin d’obtenir le diagnostic interne le plus précis possible.

Diagnostic interne : Ressources matérielles et immatérielles

Pour mener un diagnostic interne, le plus simple est de d’abord lister l’ensemble des ressources matérielles et immatérielles de l’entreprise.

Les ressources matérielles, tangibles, représentent les actifs observables de l’entreprise qui participent à l’activité de l’entreprise. On y retrouve :

  • Les ressources financières. Le résultat financier de l’entreprise, ses dettes, son fond de roulement, le flux trésorerie, sa capacité de financement… Il s’agit d’identifier l’ensemble des flux financiers pour voir si des optimisations budgétaires sont envisageables.

  • L’équipement. Faire l’inventaire de l’équipement nécessaire à la production et de ses caractéristiques (capacité de production, niveau d’innovation, âge du matériel…) est nécessaire pour savoir si le matériel permet à l’entreprise de rester compétitive. Le renouvellement de l’équipement est parfois impératif mais aussi coûteux, le diagnostic interne permet de prévoir ce type de dépenses futures.

  • Les ressources humaines. De la même manière que l’équipement, il s’agit de lister l’ensemble des compétences et niveau de qualification des collaborateurs pour voir si des optimisations sont possibles. Un diagnostic RH peut permettre de mettre à profit le savoir-faire d’un salarié de manière plus efficace mais aussi de mettre en perspective la masse salariale, afin de l’augmenter ou de la diminuer.

Les ressources immatérielles regroupent tous les facteurs intangibles, qui n’ont pas de réalité physique, qui jouent un rôle dans le processus de production :

  • L’organisation de l’entreprise. Analyser le processus de production, les compétences et savoir-faire de l’entreprise peut amener à revoir certains points. Ceci peut par exemple permettre de tirer profit des compétences de salariés afin de maximiser la valeur qu’ils produisent.
  • La technologie. Le niveau d’innovation de l’entreprise et les brevets qu’elles possèdent. Dans la plupart des domaines d’activités il est impératif de suivre les innovations voire même de s’imposer comme pionnier d’une transformation du marché.
  • L’image de marque. L’aspect marketing, la fidélisation de la clientèle, la réputation de l’entreprise.

La chaîne de valeur : Diagnostic de la création de valeur

La chaîne de valeur de Porter consiste à décomposer le processus de production de l’entreprise pour détecter les activités, secteurs ou services qui la différencie de la concurrence. L’analyse de la chaîne de valeur aide à mieux comprendre où se trouvent les principales dépenses de l’entreprise ainsi que de repérer les étapes du processus de production qui génère le plus de valeur.

L’identification des activités créatrices de valeur permet à l’entreprise de se focaliser sur ces activités pour renforcer sa position sur le marché tout en comblant ses lacunes. Ce type de diagnostic interne peut mener l’entreprise à externaliser certaines activités peu avantageuses d’un point de vue stratégique. Il peut aussi arriver qu’une entreprise remette en cause l’entièreté de son processus de production et opter pour une stratégie de rupture.

Des outils de diagnostic interne

Il existe un certain nombre d’outils d’aide à la décision, visant à améliorer la stratégie de l’entreprise. Parmi les plus utilisés nous pouvons lister :

  • La matrice BCG. Il s’agit de cartographier le portefeuille d’activité de l’entreprise afin d’en mesurer le potentiel de rentabilité et de développement.
  • Le SWOT. Cet outil est utile pour le diagnostic interne en recensant de manière synthétique les forces et faiblesses de l’entreprise ainsi que ses opportunités et menaces.
  • Le diagramme d’Ishikawa. Cet outil de résolution de problème décompose l’activité de l’entreprise en cinq catégories afin de connaître la véritable cause d’un dysfonctionnement.
  • La méthode Six Sigma. Cet outil a pour principal utilité de mesurer l’efficacité de production d’une tâche répétitive afin de la faire correspondre aux attentes du marché.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Axel Lefebre -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *